Chimie Nucléide WikiTrollé


L’avenir de la Quantique, à découvrir, sur Wiki-Troll !

https://wiki-troll.fr/rupture-quantique-2022/
Document publié sur Linkedin, en réponse à un Article publié par le CEO de Thalès le 06/02/2020, sur le même sujet.

https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/

Introduction à la
Vision Quantique et Neuro-Science Animale et Humaine
Les Neuro-Transmetteurs et les Mécanismes d’addictions pour les Nuls.


https://wiki-troll.fr/co2-et-hydrogene/
(Le Co2 et l’avenir Positif de l’écologie de demain ! )

Bonne lecture !


Le Ph et L’oxydo-réduction.

Le Tableau Périodique pour les nuls !

(La Première page est un peu galère, après, c’est gagné !)
https://wiki-troll.fr/co2-et-hydrogene/ (Plus facile et cours )



Physique Ondulatoire et Quantique

Invalidation de l’existence du Proton H+



Les Atomes: Il n’y en a qu’un. L’Hydrogène.

Pour être stable, il en faut au moins 2 =
Fusion Stable H-H(invisible)

C’est la
Fusion instable de H-H qui produit un H(visible)



Il n’y a pas 70% D’eau dans le corps Humain, il y a l’énergie Nucléaire de Fusion Atomique correspondant à 70% du volume en H2O.
H2 : 4 H d’énergie : Hélium (He), la Dopamine
O : 16 H d’énergie : 4x H2 ou He, La Sérotonine et l’endorphine.

H-e : Qu’on pourrait interprété comme noyau d’Hydrogène + électromagnétisme.


E(H3)=m(H) x c2(H2)

c2 = (P= m x g)
g = La force de mouvement(célérité)
x Gravitation des noyaux ‘m’

Toutes les valeurs sont variables, quantique, à chaque instant.
Le Temps n’existe pas,
c’est l’énergie ‘
c2‘ de fusion atomique des noyaux de H(neutron), dépendante DES forces ‘m’ de gravitation électromagnétique, LES PLUS PROCHES+Les plus denses.


Je travaille sur les Travaux de Maxwell (électro-magnétismes, 1870) en ce moment, y’a un truc, j’arrive pas encore à l’expliquer, mais Maxwell s’est inspiré du Théorème de Ampère, et, des que tu commences à creuser, tu vois qu’ils ont rajoutés pleins de tenseur pour manier l’espace/Temps.
Bientôt un Article sur U=RI et son lien avec ‘c2’ !

Mais ce principe d’espace/Temps, y’a un truc bizarre avec notre modèle actuel.

Wikipedia nous dit :
Le continuum espace-temps comporte quatre dimensions : trois dimensions pour l’espace, « x », « y », et « z », et une pour le temps, « t ». Afin de pouvoir les manipuler plus aisément, on s’arrange pour que ces quatre grandeurs soient homogènes à une distance en multipliant « t » par la constante « c » (célérité de la lumière dans le vide).

Y’a un truc avec ‘c2’,
et c’est le Théorème de Ampère, modifié par Maxwell, qu’il faut approfondir.

Il faut le savoir, en 1869, Dimitri Mendeleïev, la Rock Star des Chercheurs en Physiques, à mathématiquement créé le tableau périodique.
Tous les éléments qu’ils démontraient mathématiquement n’était pas encore trouvé, mais très sereinement, son modèle expliquera tout, et on le prouvera, élément par élément, 100 ans après.

Seulement voilà, intéressez vous au Potentiel Hydrogène, à l’Oxydo-réduction, à la Chimie en général.
C’est un bordel, impossible à comprendre, et même en ayant fait des études, c’est loin d’être simple !

Ca fait des mois et des mois !
Allez deux ans peut-être même, que je me demande qu’essssst ce que ça peut bien vouloir dire : ‘ Le Potentiel Hydrogène ‘.

Je travail dans la Chimie et je me suis toujours dit que si je comprenais rien, c’était par manque de connaissance. Le Principe d’Incertitude, pour apprendre, c’est pas mal !

Au final, leurs histoire d’ions H+, j’y comprenais rien, parce que ça explique pas comme il faut, tout simplement.

Le modèle actuel en chimie ne parle que de diffusion d’ions et de Protons. Le tout en réaction superfluide, au cœur des atomes.
Autant vous dire, que c’est la merde à apprendre.

Le Protons = H+.

Dans ma théorie, le Proton n’existe pas, comme ça hein.
Pas évident de comparer sans les formules mathématique de bases.

Je vois très bien ce qu’ils veulent dire, mais c’est incomparable avec mon modèle.

Mathématiquement, à quelques choses près, on va trouver les même résultats eux et moi.
C’est l’image visuel des mécanismes qu’est impossible à comparer.
Et vous verrez, c’est carrément plus simple avec ma Vision Quantique.

Pour imager rapidement, l’acide Sulfurique, actuellement, on appelle ça du H2SO4
Le H2S-O4, je suis sur qu’il a plusieurs forme différente selon les stabilités.
Exemples, dans le bidon, c’est peut-être du S-O6. Une fois dans l’eau, du l’H2S-O4, et pendant les réactions du H4S-O2 ou quelques choses d’autres, peu importe.

C’est justement ce que je cherche à dénoncer avec mes travaux, à vouloir être trop précis, à vouloir donner des noms à des formules mathématiques, on comprend plus rien.

Avec moi, on va chercher à imager, pour comprendre dans les grande lignes, les mécanismes d’action.

A moins d’avoir des modèles mathématiques Quantiques, impossible dans dire plus pour l’instant, et j’suis Philosophe moi, pas mathématiciens !

On demandera à Bruce de la chaîne Youtube ‘E-Penser‘, de m’aider, quand il aura fini de se bouffer les doigts parce que j’ai mieux expliqué l’Origine du Big Bang, et expliqué ‘c2‘ avant lui, grâce à ses vidéos presque parfaite mouahahahh2

Il y a trop d’abréviation dans notre modèle électro-chimique pour qu’on puisse comparer aussi simplement les modèles, mais vous verrez, ça tien debout mes histoires et ma Physique des années 1920 !
Comme je le développe dans mes textes,
on s’est perdu dans nos mathématiques Quantiques beaucoup trop complexe et imbuvable.


On parle actuellement de
H+(d’ions), parce qu’il n’est pas stable seul, il cherche forcément à rejoindre des copains pour ce lier dessus.
Dans ma théorie, on parlera de quantités ‘
m‘ de H. Et de H2 ( E=m x c2)

C2 = Énergie de Gravitations des Noyaux Atomiques ( Noyau de Neutron, ou de H, Hydrogène, c’est pareille ) x célérité
Y’a pas de protons,
Einstein à fait une erreur d’observation en 1905 et je vais le prouver.
https://wiki-troll.fr/quantique-ondulatoire/

Pas de panique, y’a des exemples.

Dans ma théorie, pour
imager plus simplement, il n’y aucune molécules(E), que des Quantités(m) de di-hydrogène H2(c2) plus ou moins stable thermodynamiquement.

Chaleur (c2)

Température (m).

Rapide exemple pour les Chimistes, réduire la pression dans la chaudière d’un évapo-concentrateur, va réduire le nombre ‘m‘ de molécules dans l’air, ce qui augmente l’énergie de la gravitation ‘c2 ‘, des autres noyaux les plus lourds présent dans le liquide, ‘vu qu’il gagne de la place‘ ( La parois en Inox va produire cette énergie ‘c2‘ de gravitation, parce qu’elle est bien plus lourde et stable, que le liquide à ‘évaporer‘. )

Les noyaux de H les plus proches s’attirent entre eux (c) et le noyau de la Terre attire aussi (c), ce qui crée une instabilités du noyau atomique(m), par gravitation multiple, créant une quantité(m) d’énergie libéré par la fission/instabilité du noyau (c2).

c‘ = Célérité atomique, énergie de mouvement, la gravitation, le fameux ‘Spin’ en mécanique Quantique.
Les mécanismes exacte du Spin ne sont pas encore parfaitement bien expliqué, par contre mathématiquement, c’est ouf, ils expliquent tout, avec une précision, quasi exacte. Ils ont rajoutés tout un tas de vecteur, après observation et test. Mais beaucoup de ces vecteur reste très flou, à cause des Protons qu’ils essayent d’expliquer. C’est des neutrons, tout simplement.

Dans les étoiles, c’est pareille.
Un ‘c’ donné par l’énergie du Big Bang, et d’autres ‘c’, créé par la Gravitation du noyau du Big Bang lui même, par les Trous Noirs de nos galaxies, par les planètes de notre système.

En gros toutes les quantités ‘m‘ d’énergie de l’Univers, excite les noyaux de chacune de ces Quantités ‘m‘ d’énergie, créant plus d’énergie ‘m‘, par agitation/fission des noyaux les plus lourds et proche. Les Soleils brillent, par agitation de leur noyau.
Toutes ces quantités ‘m x c2‘ (étoiles, trous noirs, Quazar, etc), en lien avec la Quantité ‘m‘ et l’énergie de gravitation ‘c2libéré par le Big Bang.

Ça se mord la queue, on comprend rien, ça tourne en rond, donc c’est Quantique !

L’œuf ou la poule en premier ?
Les deux, et c’est pas parce qu’on comprend pas tout le détail que c’est faux !
La bonne réponse du coup, c’est le Darwinisme ( théorie de l’évolution ).

https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/ ( Je cherche à valider la théorie de l’évolution, en appliquant E=mc2, pour expliquer le principe de Stress électrique et le Darwinisme Neuronale. Le fonctionnement de l’électron dans les neurones Animaux et Humains. E=mc2, pour expliquer les mécanismes de récompenses et ‘ d’addictions ‘)

Exemple.
Si tu balance de la Soude caustique (Na), sur de l’acide sulfurique(H2S-O4).

La Quantité de ‘m‘ devient énorme, parce que l’Hydrogène(H2) va fissionner et re-fusionner les noyaux de H présent dans le mélange (Na, H2S-O4), créant une énergie ‘mextrêmement dense.
Dépendante de l’instabilité thermodynamique crée par ‘c2‘.
Des réactions en chaîne entre les H se produisent, ils fusionnent, et produisent encore plus de H, après fusion, accélérant la réaction en chaîne.

Créant une explosion, comparable à une mini bombe nucléaire.
La Radioactivité, c’est des H-H2, des ions, plus ou moins puissant, suivant la source de la radioactivité.
Radioactivité = Rayonnement de H plus ou moins léger en ‘m donc c2‘.

Mais les acides et les bases, sont radioactifs.
Le Ph, c’est une échelle de Radioactivité et de stabilité du Noyau Atomique.

Les Acides, ont un noyau très lourd, en cours de Fusion.
Les Bases, ont aussi un noyau très lourd, mais plus stable.
Les bases sont donc plus dense en énergie, dans le cas où ils sont excités thermodynamiquement.

Mais à 20°C, en solution liquide, sans aucune réaction, les densités d’énergies sont comparable. Au contraire, les acides sont souvent plus lourd en poids, parce qu’ils sont déjà instables, même avant solution dans l’eau.
C’est l’instabilité, créé pendant les réactions, qui rendra les Bases plus denses en énergie, et différente que les acides.

Je sais que des échelles plus grande que 1 à 14 existe déjà.
Bref peu importe.

Si on veut parler de molécules, elle existe sûrement la molécules Sulfo-Sodique.
C’est de l’énergie, des ions in-observable parce que trop instable, mais mathématiquement, je pense qu’elle existe.

O3-H4O2-H2O, elle existe pas visuellement H4O2 c’est prouvé, mais mathématiquement, elle existe, c’est aussi prouvé.
Ce qui n’est pas prouvé, c’est pourquoi, et c’est ce que j’essaye de faire en expliquant la différence entre molécules d’énergies visuels et l’énergie H-H2 in-observable (les ions).
O3>H4O2>H2O<C<Co2<CH4<NO.x<O3
C’est la même molécule, y’a que la densité ‘m x c2‘ qui diffèrent.

C’est nos modèles Chimiques actuels qui sont trop abrégés pour pouvoir comprendre la Quantique en détail.
Nos modèles explique les mécaniques observables et figés, mais des qu’on rentre dans les mécaniques in-observables et Quantiques, nos modèles actuels sont trop complexe et manque de précisions, il faut des formules mathématiques pour comprendre.



Pour imager mes propos, je vais parler d’un problème qui je pense, concerne beaucoup d’entreprise de Traitements des Eaux usées.

Je travail dans la Chimie, et nous traitons en interne, par évaporation, nos effluents chimiques.

Il y a peu, on a eu un problème, suite à une réaction chimique pendant un week-end, qui a contaminé notre eau de rinçages.
On traite des pièces en alliages ( Fer, Titane, Alu, etc ), et l’eau sert à rincer les pièces, après traitement chimique.

Par évaporation, séparation chimique, on récupère une Eau dite déminéralisé, qu’on se ressert dans nos bains.
On fonctionne sur le principe du 0 rejet, en lien avec les normes REACH, sur l’écologie.
On rejette, vers une société spécialisé, des éléments chimiques concentrés, séparés de leurs molécules d’eau (H2O).

Nous avons étés obligés de purger tout le circuit, et de le nettoyer en profondeur, mais avant de comprendre le problème, on a essayer de résoudre avec nos moyens habituels.

Le Traitement des Eaux Usées, est un phénomène purement Quantique.
La Chimie, c’est des énergies variables, qui réagissent de façon variables, avec d’autres éléments énergiquement variables.

Dans nos effluents, il y a des acides, des bases, et d’autres produit transformés industriellement, comme les huiles de coupes, et tous les produits à base de pétrole qu’on peut rencontrer.

Le Pénétrant de Ressuage, c’est aussi une base pétrole, il est utilisé dans un procédé qu’on va pas prendre le temps de détailler, parce qu’on s’en fou, on veut de la Chimie Thermodynamique, par de la Physique Capillaire !

Le pénétrant, c’est très stable à 20°C.
C’est ce qu’on appelle une Huile, un éléments très collant, très visqueux.
Tu fais tomber une petite goutte, tu reviens 20 minutes plus tard, la goutte s’est étalé sur plus de 4 fois le volume de base de la goutte.
C’est le signe d’une faible tensio-activité au cœur de la molécule, qui est stable, dans l’état actuel.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les huiles on se pouvoir mouillant, cet viscosité, parce qu’elles ont un très grand nombre de molécules/litre.

On va pas parler de chiffres, parce qu’on parlerai de milliard de milliard de milliards de molécules.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les Huiles à 20°C.
Donc quand elles sont stables, sont très visqueuse, parce qu’elles ont cette capacité, à étirer ‘ la distance ‘ entre chacune des milliards de milliards de molécules.

Elles sont stables, et le fait de les étirer va les déstabiliser, jusqu’à un certain point de rupture (le point éclair), qui sera synonyme de fission atomique et donc, dégagement d’énergie(H4 = H2+H2+H1).

Mais étant donné la très grande stabilité de bases, avec ce genre de produit, il sera possible, dans certaine condition, de faire des bulles avec, par exemples.

Je développerai les Principes de Tensio-Activité, Tension-Superficielle, Capillarité, dans un autre document, mais il faut juste retenir que les bases pétroles, du fait de leur longue chaîne ADN à base de Carbone, vont pouvoir se dissocier pour former des milliards de milliards de petites molécules, dans le cas où on les agitent.

C’est ce qui donne ce pouvoir explosif à l’essence, qui est une base pétrole(Carbone, C2).
Il y a tellement de
molécules/litre, que le passage de 20°C liquide et stable, à 300°C, gazeux, instable, rend le final, très explosif, par multiple fission des noyaux de ‘C2’ en CH4 et(NoX). Ces fissions multiple, produisent des H d’énergies, x des milliards de molécules.

Puis l’énergie se re-condense en Co2 en refroidissant, en sortant du moteur et de l’échappement ( Co2 Ou CH4 et NoX)
Les voitures turbo-compressés produisent plus de particules fines parce qu’elle transforme les molécules de Carbone de l’essence(C2) encore plus fortement en CH4 et des NoX ( à base de d’Azote, N). En plus du Co2, qui forcément, sera réduit, mais rien ne se perd, tout se transforme.

L’eau fonctionne sur le même principe, et c’est pourquoi on s’en sert dans les centrales nucléaires, pour pousser des pistons.
L’eau est chauffé à ébullition.

Les Machines à Vapeurs, ont le plus grand des rendements énergétique, justement parce que l’eau à 20°C, est de base, très instable. L’eau a une forte tensio-activité.
Seulement, les molécules H2, sont très petite.
Dans 1L d’eau, il y a plus de mol/litre que dans du pétrole ou de l’acide Sulfurique, qui sont des éléments très complexes, remplis de molécules très différentes.

C’est ce nombre de mol/litre dans l’eau, qui la rend si puissante.
1 litre d’eau à 20°C, équivaut le volume de 70L d’eau à l’état gazeux (101°C)

L’acide Sulfurique est l’un des plus puissant acide.
C’est l’acide à batterie, c’est le plus dense en énergie, pour 1L stable à 20°C (1,84kg/L).
Cela voudra dire que toutes ces molécules/litre auront une quantités ‘m‘ monstrueuse d’énergie.

L’acide sulfurique, c’est qu’un exemple, son nombre de molécules/litres lui donne en partie sont pouvoir oxydant (vraiment en partie, c’est bien plus compliqué que ça ).

Mais par contre, c’est ce qui explique sont pouvoir explosifs avec l’eau ( qui a aussi un nombre de mol/litre gigantesque ), ou avec la soude.

Ce nombre de mol/litre va créer des réactions d’énergie = E = m(nombre de mol/l) x c2 ( énergie de fusion/fission des atomes de H2 ).

Pour imager le calcul d’énergie libéré par un mélange Sulfo-Sodique :
(H2S-O4 x Na) en mol/litre x c2.

Chacune des molécules va produire un H d’énergie, à chaque fusion/fission atomique, difficile à imager précisément.
(H=Hydrogène, 1 quanta d’énergie.
H2 = Di-Hydrogène, 4 Quantas de H)

Imaginez des milliards de milliards de H2, qui gagne un H, des milliards de milliards de fois.
Çà fait boom, de mettre un acide et une base, et on parlera d’énergie Thermodynamique, parce que c’est la chaleur, l’agitation moléculaire, qui accélère l’agitation moléculaire, produisant cette énergie H, de plus en plus grande et chaude(instable).
Comme dans une bombe nucléaire, les molécules réagissent en chaîne, produisant toujours plus de neutrons, accélérant encore plus la réaction et la diffusion thermodynamique.

Pour expliquer ‘c2′ dans mes travaux, il faudra comparer aux modèles mathématique Quantiques expliquant les affinités d’électrons(H), les couplages chimique possibles, tout ça.
Mais pour comprendre ce que je raconte, faut pas chercher à être aussi précis.


Revenons à notre problème de pollution des Eaux de rinçages, à cause de l’évapo-concentrateur qui a picolé du produit chimique.

Le Vendredi, avant de partir, j’ai vidangé un bain dit émulsifiants.
C’est un savon acide, un produit, chargés énergiquement, tellement instable et dense, qu’il produit de la mousse quand il s’agite.

Il a produit une réaction en chaîne dans les effluents chimiques, qui se sont mis à mousser, lorsque je l’ai vidangé.

L’évapo-concentrateur est une grosse cuve, sous vide atmosphérique, qui sépare l’eau des produits chimique, par évaporation.

Sauf que en réagissant, la cuve s’est rempli de mousses, et pendant des heures, avant de se mettre en sécurité, le circuit à avaler de la mousses relativement contaminé.

Contaminé par nos effluents de Pénétrant, mélangés aux autres produits, qu’on parlait au début. Cette huile visqueuse, à base de pétrole, qui à un nombre monstrueux de mol/l à 20°C.

C’est un pétrole, donc un produit principalement Carboné(C2).
Alors ça, c’est ma théorie, mais le fait qu’il soit translucide ce produit, c’est le signe d’une très grande stabilité atomique, dans l’état où l’on observe.

La lumière ne crée aucune réaction et se balade à travers le produit, nous permettant de voir facilement le fond de la cuve.

Tout ça pour dire, qu’il est très stable quand on l’observe dans le bain, mais vu que c’est un produit inflammable, il faut comprendre que cette stabilité n’est pas une réalité.

Il est stable, dans les conditions observés, à 20°C.

Mais le fait qu’il soit inflammable, nous donne un indicateur sur le fait qu’il soit capable de facilement séparer les molécules qui le lient.

Le feu, est la lumière produite par cette fission des noyaux atomiques(C2+C2+CO2).
L’énergie thermique est trop grande, les noyaux se séparent, et produisent encore plus d’énergie(Co2 ou H4O2), la lumière, le feu, par réaction atomique en chaîne.

Ce pénétrant de Ressuage, mélangé à des produits chimiques, c’est pas la même histoire à traiter.

On le sait, les éléments Carbonés produisent des longues chaînes ADN, à l’origine des développements bactériens, à l’origine de la vie !

Et ce putain de pénétrant, on aura mi du temps à le comprendre, à cette capacité, à cause de l’instabilité produite par les autres produits chimique auquel on le mélange avant évaporation.
Ce produit à la capacité de se dissocier en pleins de micros bibilles, qui vont se lier au molécules d’H2O, partout où il y a des électrons libre, en gros.
On va donc naturellement les évaporer avec l’eau ces éléments Carboné, et on les réintroduit dans notre circuit, par la suite.

Notre eau n’a jamais était parfaite, mais largement suffisante pour rincer nos pièces. Et beh ça venait de là, de noyaux trop petit(C) et en même temps, trop lourd(H2<C<N<O<F<Na<S), pour être correctement dissocier.
Le pénétrant va fusionner avec les autres produits chimiques, sauf que les chaînes ADN de C, vont interférer avec les chaînes de H2O, en produisant un H2O plus lourd, avec quelques molécules de C, accrochés dessus(H4O2, par exemple)

Ce que je cherche à expliquer, c’est que le noyau de la molécules H2O, est le même que celui du noyau C2, C-o2, CH4, ou H2S-O4.

Y’a que la quantité ‘md’énergie du noyau qui diffère entre chaque molécule, et les réaction ‘c2‘ seront donc différentes, Quantique et variable.

E(H3)= m(H1) xc2(H2)

Hydrogène = 1 Quanta H

Di-hydrogène = 4 Quantas H ( H2+H2= H4+1H(électron))
https://wiki-troll.fr/quantique-ondulatoire/


La différence entre H2(4H), C(12H), F(18H), et S(32H), c’est juste l’énergie de leur noyau.

Et je pense que de manière observable sur Terre, on a pas la densité d’énergie nécessaire, pour faire apparaître par fusion d’autres molécules, avec des réactions aussi simple.

Après le Chlore et l’Argon, les autres éléments du tableau périodique ne pourront pas être in-stabilisés, ni produit aussi facilement.

Ils seront considérés comme des éléments basiques et stable (les minéraux).

Ceux du tableau périodique en dessous le Potassium, seront des éléments plutôt acide et instable ou facilement instable(Organique)

Mais si on veut, c’est toujours la même molécules, avec un noyau d’Hydrogène ( un noyau de neutron ).
Na, le sodium (22H). Le Potassium (39H).

Ce qu’il faut comprendre, c’est que le Noyau de Potassium demandera une très grande quantités d’énergie pour être déstabilisés, cassé en deux.

En regardant le tableau périodique, on voit que toutes les autres molécules qu’on a l’habitude de parler en Chimie, on des quantas d’énergies proches de celle que je viens de citer.

Les molécules, c’est des accumulations de H2 avec des quantités(m) et stabilités(c2) différentes.

Une accumulation de neutrons ‘m‘ (H2), créant de l’énergie c2 (gravitation/fission/fusion nucléide) avec les autres noyaux plus lourd autour.

En gros, H2-O = 4H pour le noyau, et 8 H représentant l’énergie produite par l’instabilité du noyau.
La Fission du noyau(4H), produit de la fusion nucléide(H8), autour du noyau.

Donnant cet aspect visuel de bibilles à la molécules, mais c’est pas des bibilles, c’est de l’énergie H(m) en interaction forte(c2), ce qui produit des réactions, par gravitation électromagnétique, par friction des noyaux, créant de l’instabilité, de la chaleur.

L’instabilité ‘m‘ du noyau, produit de l’énergie ‘c2‘, dépendante de la quantité  »m » du noyau, et de sa stabilité/instabilité thermodynamique.
Une énergie atomique, Quantique, variable entre les variables, à chaque instant.

Les molécules peuvent fusionner et évoluer vers le haut dans le tableau périodique : H2<C<N<O<F<Na<S
Le retour en arrière sera plus difficile (énergivore) et produira moins d’énergie que lors des fusions nucléides(H-H=H2 > H2/H2 =H2+H—->H.)


J’commence à comprendre le fonctionnement, j’ai juste pas les modèles mathématiques, c’est galère à comparer. J’suis pas Mathématiciens, j’suis Philosophe moi !


Donc pour finir avec ce pénétrant, qui nous a bien fait chier, à vouloir le traiter de façon trop simple, comme n’importe quel produit acido-basique.

Le Pénétrant, c’est des molécules de Carbone, ‘C’, les molécules les plus stables présente sur Terre.
A la fois petite, et plus grosse (stable) que les molécules H2.

Cette force de stabilité, va créer des éléments capables de produire de longue chaîne d’ADN carboné, à l’origine de bien des réactions nucléides.
Dans notre cas, c’est pareille, mais dans l’autre sens.

En le mélangeant à tout un tas de produit chimique ( pas forcément des émulsifiants, c’est les acides en général qui l’émulsionne avec le reste), ces longues chaînes de carbones vont se séparer, mais il sera impossible de faire disparaître ces noyaux ‘C‘, présent dans l’eau.
Ils sont tellement minuscule, qu’on pourrait dire que en ce moment, on produit plus du Co2 stable et liquide, que du H2O, en évaporant nos effluents pollués et moussant.
Ou du H4O, peu importe.

Ça explique pourquoi on évaporait plus vite, on trouvait ça bizarre. Mais c’est des plus grosses molécules, avec des noyaux plus énergique. Donc l’énergie gravitation, l’énergie d’évaporation, est plus forte, et on avale des plus gros molécules, sans le voir.

On arrive pas à séparer les éléments chimiques, notre H2O à tellement d’énergie ( donné par toutes ces réactions chimiques/pénétrants ), que les noyaux de H2, ce rapproche de la taille des noyaux de C.

On s’en fou des noms en soit, il faut visualiser les quantités d’énergie du noyau.
4H = H2
12H = C.

L’autre coup, quand on a moussé, c’est parce le H2 s’est Fusionné en C.
L’émulsifiant, le produit savonneux, que j’ai vidangé le Weed-end avant de partir c’était la goutte d’eau, transformant nos H4(H2x2) en H12(C) dans la chaudière, pour imager.

La fusion en élément plus lourd, produit encore plus d’énergie, accélérant l’effet de moussages, par dégazage d’hydrogène.
Le fait de réduire le vide dans la chambre d’évaporation, agit sur l’énergie ‘c2‘ des molécules présente dans le liquide, en réduisant la quantité ‘m‘ de molécule présente dans l’atmosphère de l’évapo.
Moins d’atmosphère = moins de pression entre les molécules liquide, vu qu’il y en a moins dans l’air. Les molécules liquides prennent plus de place, elles sont détendu, et s’évapore plus facilement. (Voir Tensio-activité)
Elles se séparent plus facilement, par gravitation des noyaux d’Inox.

Moins de ‘m‘ dans l’air = plus de force disponible à l’énergie c2 dans le liquide et L’Inox.

C’est ce qui crée ‘l’évaporation‘. C’est une forme de gravitation des noyaux les plus lourds ( la parois en Inox, c’est des noyaux bien plus lourd ).
La gravitation inversé, c’est normal de pas encore visualiser, pas de panique !

https://wiki-troll.fr/montee-des-eaux/
( Ce document explique les mécanismes de Montées des Eaux Terrestres, je développe en long et en large ce mécanisme.
Pour comprendre, j’explique l’Origine du Big Bang, et l’Origine du fonctionnement de ‘c2‘, la Gravitation inter-planètaire.
La Gravitation des corps Massifs, et l’énergie de Fission atomique, par gravitation, que ça produit dans l’Univers Observable)

Pour finir, un petit rappel sur le fait que la Sécurité au Travail, c’est pas des conneries.
Suite à ce débordement de produit, on a eu un accident corporelle, 10 jours plus tard.

Ça sert à ça la sécurité, se protéger de probabilité improbable.
Mais si c’est Quantique, si y’a une chance sur 20 000 que ça arrive.
En Quantique, on se dit pas que ça peut arriver.
On se dit que ça arrivera.
Protégez vous, sans poser de question, si on vous recommande de le faire.

Quelques jours après ce débordement. Des bonbonnes à Charbon actifs, censés filtrés nos liquides, étaient donc pollués.

On changea la bonbonne, et on la mettra dans un coin pendant quelques jours, en attendant qu’une société extérieur viennent changer les charbons à l’intérieur.

Les Charbons actifs, ce sont des micro billes de carbones très poreuse, qui gobent par gravitation, les éléments plus lourd dont je parles plus haut.

En ouvrant la bonbonne, un Psssshhhhiiiit de produit chimique est sorti, en projetant au visage de ma responsable.
Très bon réflexe, elle était sous l’eau dans les 10 secondes, les yeux n’ont pas était touchés ( merci les lunettes obligatoire partout sur le site ).

La peau est quelques choses de très résistant, très stable thermodynamiquement.

Les yeux et les muqueuse en général, par contre, vont fusionner avec les éléments, créant des réactions très dommageable, très rapidement.

Dans notre cas, je pense que les produits chimiques, ont accumulés de l’énergie, en dégradant les charbons actifs, à base de C, Carbone.
Ce qui produit du Co2, un Gaz, plus dense en volume. ( plus de volume = plus de pression)

Vu la Quantité d’énergie présente dans nos effluents chimique au moment du débordement de mousses, pendant ces quelques jours, les charbons ont continués à produire des Fusion Atomique, transformant des H2 en C, et je le répète, comme dans les étoiles, la fusion nucléaire atomique, produit toujours plus d’énergie, après chaque réaction en chaîne.

En ouvrant, la pression s’est libéré, et on a eu de la chance, les éléments n’étaient pas si concentré.
Mais même si ils étaient à un Ph 7.
Les yeux, à 3 de Ph = une moyenne de 5, ce qui aurai pu être dommageable.

Mais en Chimie, on le répétera jamais assez.
Il est impossible de penser à tout, en même temps.
Les phénomènes Quantiques sont trop variables et rapide à réagir.

La Safety Culture et la formation interne, nous aura permis d’agir correctement après accident, ce qui est tout aussi important, que de prévenir des accidents.


J’espère pouvoir trouver des Scientifiques intéressés pour m’aider !
Réexpliquer 115 ans de Science Physique, c’est un Sport génial !

Une société Chinoise la annoncé, la Fusion d’hydrogène en centrale nucléaire, pour 2025.
En France, nous aussi, depuis plus de 15 ans, on est sur le sujet.

Je regardais des documentaires sur le sujet il y a pas longtemps et je rigolais gentiment.

Ils expliquent tout putain, ils ont tous les outils mathématiques, mais ils parlent de protons et de neutrons.
Y’a que des neutrons, et à trop parler de molécules ( Protium, déutérium, Tritium ), ils comprennent pas ce qu’ils font.

C’est juste des Maths, mais ils sont conscient que les vecteurs qu’ils ont rajoutés à leur formule, sont vrai, jusqu’à preuve du contraire.
J’espère que mes travaux seront cette preuve du contraire, qui mathématiquement, aura un impact assez léger tellement les vecteurs Quantiques actuels sont précis.

Il y a pas longtemps, je lisais un autre article.
Avec 2 Diamants, sous une très très très grande atmosphère ( des millions de bars de pressions ). Ils ont transformés les diamants (C2) en Fer (Fe).
Ils disent dans l’article  » On a pas encore tous les détails pour expliquer pourquoi  ».

Moi je les ai, croyez le où non, j’ai juste pas toutes les connaissances pour tout comprendre, mais j’ai une base plus fonctionnel, et ça explique beaucoup de choses.

A Bientôt sur Wiki-Troll !



A lire, parce que c’est trop cool la Science Vulgaire et la Vision Quantique :

https://wiki-troll.fr/quantique-ondulatoire/
(Document invalidant l’observation de Einstein, qui en 1905, observera se qu’il interpréta comme un proton et un neutron, alors qu’il observait H1-H2 en interaction forte.
La Théorie des Quarks datent de 1993, mais il y a encore des protons et neutrons dedans. Les avancés en Quantiques me permettent de raconter tout ça.
Merci à la chaîne Youtube ‘E-Penser’. Qui raconte et explique avec passion, l’Histoire de la Physique Quantique )


Introduction à la Psychologie et Vision Quantique
https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/



https://wiki-troll.fr/montee-des-eaux/
(Le Big Bang et La Montées des Eaux Terrestre. L’urgence écologique et sociétal )



10 Sujet, une Thèse.
Thèse Vulgaire et Thèse Vulgaire Quantique, à découvrir !
https://wiki-troll.fr/these-vulgaire-quantique/



Le Modèle Quantique Ondulatoire des années 1920, revisité !
https://wiki-troll.fr/quantique-ondulatoire/