Les rêves et la Dopamine


L’avenir de la Quantique, à découvrir, sur Wiki-Troll !

https://wiki-troll.fr/rupture-quantique-2022/
Document publié sur Linkedin, en réponse à un Article publié par le CEO de Thalès le 06/02/2020, sur le même sujet.

https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/

Introduction à la
Vision Quantique et Neuro-Science Animale et Humaine
Les Neuro-Transmetteurs et les Mécanismes d’addictions pour les Nuls.


https://wiki-troll.fr/co2-et-hydrogene/
(Le Co2 et l’avenir Positif de l’écologie de demain ! )

Bonne lecture !


Ce Texte est un des premiers que j’ai écris, des incohérences peuvent se remarquer !
On est dessus !

L’analyse des rêves et la Sérotonine

Personnellement, je ne rêve plus depuis 5 ans. Phénomènes que j’ai toujours remarqué, et trouvé étonnant.
Ca fait des années, que j’entends des copains me dire, vraiment très surpris, d’avoir recommencé à rêver après, avoir arrêté de fumer.
Ca fait longtemps que je me dis, merde, y’a un truc avec le pétard, qui brouille tout ça.

Freud, accroche ton slip, t’as qu’à bien te tenir. Je vais faire une analyse des rêves, alors que je ne rêve plus depuis 5 ans !

Pourquoi ? Ce fut très rare, ces dernières années, et l’oublie du rêve étaient quasi-instantanés.
Pourquoi c’est le bordel comme ça, dans la tête de certain ?
Comment ça se fait, que ça puisse nous prendre au trip, ça ce point ?
Nous réveillant en sursaut, transpirant, les yeux grands ouverts. Bombardés de Dopamine et surtout, de Nor-Adrénaline.

(1 mois après l’écriture de ce texte, je rajoute mes nouvelles découverte. Le plus marrant, c’est que je recommence à avoir certain souvenir quand je me réveille. C’est pensées inconsciente, et le fait qu’actuellement, je sois déshinibés, je les comprends. Elles ne sont pas explicite, mais j’en tire une explication assez simplement. C’est souvent en lien avec quelques choses capable de me récompenser en énergie ! On y revient )

Pourquoi je rêve pas ?

Pleins de choses se cognent dans ma tête quand j’y penses, et je vais essayer de poser ça, scientifiquement.
Plusieurs facteurs en jeu, on est en Psychologie Quantiques, c’est pas évident, c’est normal, et c’est chimique.
On va devoir parlé d’énergie  » nucléaire  » et de communication inter-neuronales.
Je penses pouvoir donner une idée sur le pourquoi du comment, on fait des rêves plutôt cool au contraire, des cauchemars plutôt noirs.

Il faut comprendre, avant tout. Que la lecture de Thèse Vulgaire est utile pour lire et comprendre l’intégralité des idées développés dans ces articles. Je vais essayer de développer simplement, mais c’est pas forcément possible, j’en aurai pas écrit 300 pages sinon ^.^

Le cerveau Humain, est inconscient. Quantique. Des informations électriques, se baladent. Et se transforme en electro-Chimique. Les impulsions électrique gagne de l’énergie, à travers les neurones empreinté. On parlera de chemin neuronale.

Le cerveau choisi‘ ses chemins neuronaux, par récompense énergétique ( Le plaisir, en priorité )
Il récompense, chaque informations électriques qui se baladent dans le cerveau.

Selon la nature et surtout ! Selon  » la puissance  » du signal original, qui influencera le traitement général de l’information dans le cerveau.

Cette puissance est dépendante de la nature électrique du signal, de son origine, mais surtout, de la chimie qui le compose, qu’il gagne, au cours de sa balade dans le cerveau, à travers les neurones.


Il y a des millions de millions de neurones, construit au cours de la vie.
Chaque neurones, ce construit après récompense énergétique.

Pour cela, il faut de la Sérotonine, et de la Dopamine.
Mais la Dopamine, c’est l’essence du cerveau(le di-hydrogène, H2). Le diesel du moteur.

La Dopamine(H2), seul, créera les neurones.
Mais c’est l’apport de Sérotonine(O2), qui va construire un neurone plus fonctionnel, mieux construit, plus conducteur du courant.

Si il est plus conducteur, naturellement, le cerveau choisira ce chemin à l’avenir. C’est de la physique.

La Sérotonine(O2), pendant l’enfance, va participer à cette bonne construction neuronale.

Plus y’a de plaisir, plus ça construit.
L’enfant, petit, est inhibés par ce plaisir total, tout donne de la Sérotonine.

Tout, tout le temps, il suffit d’y réfléchir et récompenser SES pensées, en validant de nouvelle théorie.
Enfant,
on théorise tout, tout le temps, inconsciemment. On apprend.
On demande pourquoi. La réponse, donnera, ou non, de la Sérotonine.
Plus ou moins à chaque réponse, c’est toujours quantique et probabiliste, les apparition de Sérotonine(O2).
Les Neuro-transmetteurs de messages, ont une probabilités d’apparaître, selon la nature de l’énergie électrique que les neurones reçoivent.

Mais tous les stimulis, toujours, demande réflexion, après action, pour apprendre.

Chez les enfants, tout donne de la Sérotonine, et le contraire sera très bien retenu, lui aussi.
Les informations
négative, seront fuit, obsédés par cette addiction grandissante pour la Sérotonine(O2), à l’origine du plaisir et de l’oxygénisation des neurones. C’est un mécanisme important à stimuler.
Les informations, inconsciemment traités dans le cerveau, sont validés positivement(O2).

Tout est positif, le cerveau à besoin de mieux s’adapter.

Jusqu’à preuve du contraire, c’est positif, et petit, la preuve du contraire n’aura pas de mal à rentrer, si elle arrive positivement.

Mais il est
normal de réagir négativement, à une réaction qui va nous construire, nous aider.
Surtout
enfant, les informations vont très, vites, elles sont mal inhibés et traités de façon naturel, brut.
La vérité sort de la bouche des enfants.

Le cerveau est un capitaliste de l’énergie, investir pour économiser de l’énergie, ça le dérange pas.

La Sérotonine(O2), demande beaucoup plus d’énergie que la Dopamine(H2).
L’énergie Nucléaire, produite dans les neurones, lors des chocs électriques d’une information. Vont répondre un choc electro-chimiques plus puissant, accompagnés ou non, de Sérotonine(O2), de Nor-Adrénaline(Na, sodium) etc.

Si le cerveau à créé de la Sérotonine dans ce neurone là, précisément, c’est que le cerveau, à l’intime croyance, que ce chemin, est le bon.



Le Système inhibiteur et le Cortex Préfrontal.

C’est juste pour vous rappeler que je sais de quoi je parle, alors que pas du tout !
J’ai de bonne idées en ce moment, et je me pose des questions, et j’ai des réponses novatrice à proposer ! Je m’appuie sur les travaux actuels hein.

Je sais juste que le Cortex, c’est la partie du cerveau, devant, au niveau du front.

Par contre le Système inhibiteur, j’ai écris un livre dessus, après avoir lu une Thèse sur le sujet.

J’espère pouvoir participer et aider, au développement du pouvoir d’apprentissage que représente la Science Vulgaire.

La Science Vulgaire, qui se doit d’être marrante et agréable à lire, accessible.
Sera vecteur de plaisir, de Sérotonine.

Si les informations lus ne sont pas agréable, le traitement se fera par la Dopamine(H2), dans l’attente d’une validation mutuel, entre la lecture et le cerveau.
Au contraire, les informations Négatives seront plutôt récompensés par la Nor-Adrenaline, stimulant à, tout simplement, arrêter la lecture.

Le cerveau, le Système inhibiteur. Les habitudes. Les réflexes. Les Euristimes Quantiques.

Tout ça, j’essaye de l’expliquer dans Thèse Vulgaire. Il m’a fallut des centaines de pages, je ne pourrais pas vous le faire comprendre ici.
Thèse Vulgaire et ce site, est remplis d’exemple à la con, stimulant les liens entre vous et moi.
Stimulant, si ça marche, la production de Sérotonine(O2), permettant de mieux retenir l’information.

Tout est sur
Wiki-Troll.fr

Ce genre d’information, seront apprise à l’avenir, dés le plus jeune âge, aux enfants.
C’est pas si compliqué la Quantique !

Ca l’est pour vous, parce que vous avez pas grandi là dedans.

L’intelligence Artificiel arrive dans moins de 5 ans, elle a déjà pleins de connaissances. Il lui manque que l’intelligence, d’inhiber ses pensées.

Connaissance et intelligence, doivent être séparés, à tout jamais.

Bientôt. On sera tout sur tout. Et on se rendra compte que merde, on pourra pas faire de miracles avec l’avenir. On a merdé.

Ce qu’on peut faire, c’est être meilleur, aujourd’hui, agréable et positif, pour un avenir, qui sera pas toujours marrant. Pour ça, pour comprendre, il faut s’accepter et s’aimer, pour SE comprendre.
Eteignez vos télés, pensez à vos vies. Lisez, fumez des joints.
Prenez le temps d’E-penser.

Recommencez à rêver.


Mes Travaux sont très récent, très frais, et je me permets d’écrire, assez sereinement, tellement je suis sur que ces nouvelles Théories de l’Intelligence, mise en route par le Prof Houdé(2019), ces théories qui commence tout juste à se balader du côté des chercheurs, vont bouleverser le monde.

Je me permets, de partager mes pensées et intuitions. Analyse Vulgaire et Scientifique.
Je me suis beaucoup instruit seul, sur internet, et avec de merveilleux livre, comme celui du Professeur Houdé, créateur des
théories de l’Intelligence Inhibitrice chez l’enfant.

Pour beaucoup, les rêves, sont oubliés. Dés le réveil, la petite voix démarre, calmant les neurones stimulés pendant le rêve.

Le cerveau, rêve plus ou moins tout le temps, avec des phases et piques.

Ce qu’il faut comprendre, c’est le rôle de la Dopamine, dans tout ça.

La Dopamine, c’est l’essence du Cerveau, et le Cerveau, c’est un moteur, qui ne s’éteint pas, jamais.

Notre corps est constitués de réactions chimiques, nucléaire.
On parle bien ici de Physique des Particules, de Quantiques.


La peau, le sang, le cœur, tout ce qui nous constitue. Est dépendant de tout un tas de facteurs chimiques différents, eux même dépendant de ce qu’on mange par exemple, de notre expositions au soleil, de notre Taux de plaisir(O2) à la journée.

Ces réactions chimiques, sont des réactions à ce que l’on vit, stimulant le reste, par réaction nucléaire en chaîne.

Comme dans une bombe nucléaire, l’énergie augmente en avançant, et stimule ses voisines.

Dans le cerveau, dans les neurones, c’est pareille.
Les Neuro-transmetteurs ( les principaux sont, la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline ), vont réagir en chaîne, et stimuler en même temps, les réactions et émotions futur, de façon inconsciente.
https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/
(
Je développe en détail ces mécanisme de création/optimisation neuronale, de façon bien plus simple, en arrêtant de parler de molécules, mais en parlant de quantas d’énergies(E), comme Einstein le faisait en 1905, quand il prouvera le fonctionnement de E=mc2 )

La dopamine(H2), est le vecteur principal de ces réactions chimiques.
C’est elle qui est à l’origine de l’énergie de faire apparaître les autres, c’est
la récompense des actions, en accélérant et augmentant la production de Dopamine dans le chemin neuronale choisit, qui va répondre à l’action, et récompenser positivement, avec la Sérotonine(O2).
Ou,
négativement, avec l’adrénaline(Na, sodium, bof bof ).

L’adrénaline, et donc, la dopamine, sont en lien directe avec les crises maladives, les peurs insensés, les phobies.

La stimulation de ses neurones, habitués à être récompensés négativement, récompenseront inconsciemment, négativement les prochaines réponses, demandant du temps(c2), pour travailler ça.
Les phobies, sont tellement profonde, tellement loin dans notre inconscient, qu’il est souvent difficile de comprendre les informations négatives qui en découle.


Attaquons le rêve.

Certain auront peut-être déjà compris.

Mais la nuit, le cerveau, pour économiser de l’énergie, il réduit sa production générale.

Le corps refroidit et fluctue, selon les réactions du cerveau, en lien avec les réactions du corps qui à besoin de repos, stimulant des réactions bien dissociable selon les états de fatigues.

On connaît tous les analyses sur le sommeils, en partie. Il y a plusieurs phases, et je ne vais pas vraiment m’y intéresser.
On fait de la Chimie, on veut des neuro-transmetteurs. Pas de la Philo.

Ces réactions chimiques, inconscientes, seront directement, dépendante de l’inconscient lui même, des neurones naturellement pré-construit, qui sont donc de meilleur conducteur de courant électrique !
C’est réaction chimiques sont donc dépendante de nos habitudes, de nos état
naturel. L’acceptation, de soit, c’est important.

Plus le rêve sera mouvementés, plus vous, qui êtes malgré tout observateur, récompenserai positivement OU négativement ce qui se passe.

Les réactions sont nucléaires, rapides, inconsciente.
Le conscient et l’inconscient, si il pouvait communiquer si simplement, si clairement, le ferai sans arrêt.
Pour se masturber le cerveau à coup de Dopamine/Sérotonine(O2).
C’est normal de chercher l’oxygène, quand on dort.


Mais c’est bien votre interprétation, des réactions chimiques qui sont en cours dans votre rêve, qui créé l’image dans vos souvenir et donc, la scène que vous observés.

Alors oui ça tourne en rond ce que je raconte.
Rapide exemples de ce qu’est le principe Quantique d’incertitude, pour comprendre comment les pensées naissent et sont guidés.

L’œuf ou la poule en premier ?

Les deux, c’est Quantique, et il faut qu’un observateur mettes le doigt sur un des deux choix pour le rendre réelle.
Sinon, c’est pas Quantique.
Les deux résultats sont possibles,
en même temps, mais qu’un seul n’est réel.
Ce qu’il faut comprendre, c’est que la bonne réponse, c’était la Théorie de l’évolution, de Charles Darwin.
Pour le rêve, c’est pareille. On veut comprendre, on veut faire un choix, du coup on comprend pas bien.
Votre interprétation du rêve choisira les réactions chimiques suivantes, en cours, par réaction en chaîne d’énergie.
Si vous validez pas positivement ce qu’il se passe, tout un tas de réaction inconsciente vont se poursuivre.

L’énergie, est toujours présente dans le cerveau et ce baladent toujours de façon économe. C’est les chemins inconsciemment construit, souvent ceux stimulaient dans la journée, qui produisent une partie des rêves.
Souvent, les rêves seront des mic-macs d’informations, en lien avec les neurones qui consommes habituellement le plus d’énergie.

Donc si ils sont habituellement négatifs ces neurones stimulés la journée, au moment du rêve, c’est pas impossible que pendant les réactions inconsciente, le rêve soit négatif.

Le comprendre, est difficile.
Plus c’est difficile, plus ça a de sens Psychologiquement ?


Pas forcément. C’est des réactions nucléaires, difficile d’en tirer, des conclusions détaillés.

C’est pas important de comprendre le détail, ce qu’il faut comprendre, dans le cas des rêves, cauchemars troublants, récurant, c’est qu’il y a quelques choses, quelques part, qui crée des réactions quand vous lâchez prises, en dormant.

Lâchez prise, c’est important. Si c’est inhibés(H2O), c’est pas conscient, donc pas bien récompensé en énergie.

Si c’est pas conscient, c’est que c’est pas positif(O2).
Sinon, le cerveau chercherai à le stimuler, pour en avoir plus.
C’est un Capitaliste, un drogué de la Sérotonine(O2).

Si il pouvait simplement,
il le ferai.
Mais c’est pas simple la Physique.
La Psychologie Quantique.

Pourquoi je rêves pas moi ?

Deux options, le fait de fumer, va modifier cet équilibre chimique en modifiant mes phases de sommeils, qui serai à analyser, sûrement modifié par ces années de consommations.
Je suis très maigre, pourtant très grand. Mon cerveau brûle toute mon énergie, à grand coup de Sérotonine.
Et wallah,
ça fait du bien.

L’écriture,
être en total accord avec mon cerveau, avec ma petite voix, qui valide, par la Sérotonine, chacune des phrases que j’écris.

Je me dis que c’est peut-être ça. Je me souviens pas de mes rêves, parce qu’ils n’ont rien de marquant. J’apprends beaucoup en dormant, et ça, c’est inconscient.
Je suis pas sur de rêver, en ce moment, depuis que je développe tout ces travaux, je me réveille en réfléchissant.

Je me réveille le matin, j’ai la p’tite voix qui démarre. La semaine, pour le boulot, c’est pas trop ça pour me lever.
Je profites de mon lit, 20 bonnes minutes.
Je repousses le réveille.

Mais la p’tite voix, elle est déjà là, des le premier réveil. Toujours là.
A y repenser comme ça,
j’en ai aucun souvenir de mes pensées pendant ces phases où je repousse le réveil, comme si je me réveillés au milieu d’une pensée, que je prolongeais en repoussant le réveil.
Elles sont inconscientes,
et j’apprends beaucoup en dormant, c’est ouf en ce moment. Mon cerveau fait des liens, inconsciemment, en dormant.

Ces liens me viennent la journée, inconsciemment, et j’ai l’impression de comprendre, sans trop savoir pourquoi, tant que mes neurones ont pas fait beaucoup beaucoup de lien.
Ca demande du temps, pour apprendre, et je le comprends en ce moment.
Ce Temps, c’est la nuit !
Je converse beaucoup avec ma p’tite voix, théorisant à longueur de journée les conneries qui me passes par la tête.

Peut-être que j’oublie, parce que, plus ou moins, c’est dans la continuité de mes pensées habituels, comme tout le monde qui fait des rêves.
Sauf que moi c’est validé positivement, en partie, modifié par cet apport de sérotonine.

Mais le cannabis, apportent aussi de la dopamine, est un surplus de dopamine,
non validés positivement, n’est jamais bon.

Mais moi et mon cerveau
en total accord conscient/inconscient avec mon cerveau, au sujet de ce qui se passe, en ce moment, dans ma vie, fait que je ne rêve pas spécialement. Je passe mes journées à rêver.

Çà m’arrive bien sur, et je suis pas toujours aussi délirant, à cracher 300 pages par mois.
C’est pas possible, ça demande trop d’énergie,
et je fume beaucoup en ce moment pour alimenter ces nouvelles connections qui se font.

Récompensant et stimulant mon cerveau,
a faire des liens, pour avoir encore plus de Sérotonine(O2) à l’avenir en utilisant ces nouveaux chemins neuronaux que je développe.

Me motivant inconsciemment à continuer d’appliquer cette nouvelle théorie à tout ce que j’observe. Elle bouleverse mon cerveau, tellement c’est plus logique et fonctionnel de voir les choses de façon incertaines et Quantique, variable.

Je fais beaucoup beaucoup de lien en ce moment.
Avec tout. Vive La Physique !

J’ai l’impression d’avoir compris le monde, j’ai des délires de grandeurs au premiers abord.

Mais c’est que, en ce moment,
mon cerveau est très sur de lui, récompensé à grand coup de Sérotonine, parce que ça explique tout mes problèmes personnels.

Ça explique pourquoi le monde ce barre en couille,
comment on s’est tous gouré avec le Capitalisme, qui est l’image parfaite, du cerveau pas inhibé.
Naturelle, brut.

L’inhibition, c’est la beauté de l’intelligence Animale.
La beauté de l’intelligence Humaine.
Le Darwinisme Neuronale, à coup de Sérotonine(O2).

On est des drogués de la Sérotonine, parce que notre cerveau, il veut du plaisir(O2). Faut lui en donner, et le reste devient tout de suite plus facile.
Mais quand on fonctionne, inconsciemment. Que nos nuits sont troublés par nos rêves.

C’est qu’ils est peut-être temps de se poser,
et prendre le temps d’E-Penser.

En parler, peu importe avec qui, si vous en sentez l’envie, à minima,
c’est le signe que c’est pas si inconscient ce problème. Juste inhibé.

Désinhibez vous.








Bloum-Heneur, Wiki-Troll Master

Peu importe le sujet, hésitez pas à nous contacter !

On avance sur le site, un p’tit J’aime nous aiderai beaucoup !

A bientôt !