Définition Psychologie Quantique


La lecture de l’article est Utile :
https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/
La Psychologie Sociale

C’est le plus explicite des articles pour introduire les pensées développés sur ce site.

Il est important, mais pas essentiels de l’avoir lu.

Juste important, pour bien comprendre le reste des idées.


Le Site est en Développement, tout ça est très récent ( 26/12/19) !

Mais n’hésitez pas à me contacter, peu importe le sujet !


Wiki-Troll, c’est de la Science Vulgaire !

 

La Science Vulgaire, c’est se moquer d’un sujet, pour mieux le comprendre.

Dans notre cas, on parlera de Psychologie Quantique !

C’est le plus compliqué des Textes présent sur le site.
Le Reste est carrément plus accessible.

Je travail la journée, ces travaux sont très frais, pas tous bien corrigés, et mes pensées évolues vite, des incohérences peuvent se remarquer vers la fin du Texte ou dans les autres pages du Site, par rapport à ce texte !
Invalider 100 ans de sciences, c’est un Sport Mental génial !
Ces travaux sont l’aboutissement, les autres pages sont plus facile à lire !


Guillaume Cluseau, contact@wiki-troll.fr
Cette Image est à l’envers !
Les deux H
 sont inséparablec’est le noyau en Fission de la molécule
Le O, représente la Quantité d’énergie de Fusion libéré par Fission autour du Noyau

Les Molécules
 sont des mini Soleil avec Des Noyaux instables d’Hydrogènes

Et L’H2O, c’est de l’eau Gazeusepas liquide héhé !

Un super projet communautaire pour l’avenir, à découvrir sur Wiki-Troll !

Je l’espère, mes travaux seront le plus grand Troll Scientifique de l’histoire de la Quantique et de son enseignement.

Plus fort que Mendeleïev et sont
tableaux périodique mathématiques des éléments, 100 ans avant que tout soit prouvé.
La Rock-Star des chercheurs, comme le dit s’y bien Bruce, de la chaîne E-Penser, que je ne remercierai jamais assez (il me connaît pas mais bon, il va me connaître !)

Le Livre
Thèse Vulgaire, vachement plus simple que le texte qui va suivre, à découvrir sur le site ! Chaque Chapitre sont disponible, séparément.


Mais surtout, le gros du bébé.

Thèse Vulgaire Quantique, 10 Thèse en une.

https://wiki-troll.fr/these-vulgaire-quantique/


https://wiki-troll.fr/montee-des-eaux/



https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/
(
Les Mécanismes du Stress, Il serai important de le lire avant celui ci, il est beaucoup plus simple et explicite de l’idée général !


Bonne lecture, l’avenir de la Science Vulgaire,
à découvrir sur Wiki-Troll !






1. Préface du Livre Thèse Vulgaire, introduction à la Science et Psychologie.

2.
Rapide présentation des travaux du Professeur Houdé, N°1 de la Psychologie du développement de l’enfant en France, venant de faire valider un nouveau Paradigme (2019), expliquant le développement de l’intelligence des enfants.





3. Introduction à la Vision Quantique.

Psychologie Quantique, Traitement de l’information Neuronale et Darwinisme Animale








1. Préface

Être intelligent, c’est savoir qu’on ne sait rien, et être sur de sois.

Être
sur de sois, alors que tout reste à prouver en Physique Quantique, c’est de la folie de mathématicien.


L’œuf ou la poule en premier ?
Les deux.


Ne pas comprendre et choisir l’œuf ou la poule,
prouve notre manque de connaissances.

Et C’est pas grave de pas comprendre la Physique Quantique !
L’origine de la vie et l’évolution Darwiniste.

C’est pas grave,
c’est pas inné ces conneries et surtout, on a pas encore tout compris parfaitement, sinon, on vous l’aurez expliqué, comme je le fais en ce moment, tellement content de moi, d’avoir tout compris.

Je suis aussi fou que tout le monde avec mes théories,
jusqu’à preuve du contraire.
Mais d’un point de vue Quantique, on est tous fou.
Y’a que le regard des gens qui créé un résultat réelle, ou pas. Selon l’image visuel qu’on a de la personne.
Mais la formule mathématique de bases c’est  »
On est tous fou  ».
Ça c’est inné si vous voulez.

Soit on se le cache et on se dit que c’est notre voisin.
Soit on se dit qu’on l’est tous,
et on comprend un peu mieux son voisin qu’a du diabète.
Parce qu’il est malade, mentalement, et qu’il refuse de le reconnaître.
Parce que nos chercheurs,
ils ont du diabète, et ils refusent de l’admettre que c’est eux le problème avec la Science actuel, qui ne comprend plus rien à la Vision Quantiques.

Notre jugement, le résultat final, c’est ça le problème avec les mathématiques actuels.
C’est pour ça qu’ils comprennent plus la Quantique.
Ils veulent juger, ils veulent figer, ils veulent prouver et avoir raison.

Il faut pas juger, il faut se dire qu’on sait pas, et tout de suite, on en sait plus, naturellement, inconsciemment.
L’inconscient, cette bête noir. Qui fonctionne à l’énergie nucléaire.
Normal que vous le compreniez pas bien ?

C’est la même fusion nucléaire, que celle produite dans les étoiles.
Vous comprenez les étoiles ?
Je crois pas non.

Mais si moi j’ai compris, c’est parce que je pars du principe que j’ai pas tout compris, et que le manque de précisions, c’est pas grave !

Ça empêche pas de comprendre, tellement c’est bien expliqué.
C’est bien expliqué parce que c’est simple, logique.

L’énergie, la Physique, choisit
toujours le chemin le plus cours, le plus logique.
Par contre, la Physique Quantique fait n’importe quoi, on y comprend rien.

Nos modèles actuels, nous permettes d’expliquer ce qu’on observe en Physique/Chimie.
Juste ce qu’on observe pas, la physique Quantique, on comprend pas encore tout.

La Psychologie, on l’observe, donc on a déjà des modèles qui expliquent pleins de bonne choses.
Juste, on comprend pas encore les Mathématiques. Ils comprennent pas encore les Mécaniques Quantiques en jeu dans le cerveau.
J’en profites hein ! Je créé donc la Psychologie Quantique, tellement je trouves ça con que personne n’ai compris.

Mais personne n’a compris, parce que les Psychologues se disent que les Maths, la Physique Quantique, c’est un truc inné, et qu’ils sont pas fait pour ça !

Et pour comprendre que le cerveau n’est pas inné, il faut comprendre que les Mathématiciens,
c’est des connards tellement sur d’eux, qu’ils comprennent plus rien, perdu dans leurs calculs ultra compliqué.

Mais va faire reconnaître à un bac +8,
qu’il manque de connaissances, et qu’ils s’est peut-être gouré, good luck !

Si c’est pas simple, si ça consomme de l’énergie quand t’y réfléchis,
c’est pas un problème inné.
C’est un manque de connaissances, et je le prouve.

L’inné n’existe pas,
c’est une perception de l’esprit, pour économiser de l’énergie.
C’est Mathématique, je le prouve, mais sans faire de calcul, parce qu’on a pas les connaissances en Physique. Si c’est flou, c’est pas parce que je me trompe, c’est parce qu’à vouloir être trop précis, on comprend plus rien depuis 70 ans.

Ca empêche pas d’imaginer un autre modèle Mathématique, plus fonctionnel, en attendant de le prouver. ( A vrai dire c’est le modèle Physique de 1920…)

Il faut l’imaginer, pour pouvoir le prouver ! Sinon électriquement, Quantiquement, c’est pas possible d’y penser, si on SE dit que c’est pas possible.

Le manque de connaissances sur l’inné et l’acquis, nous pousses à choisir un des résultats variables, et le figé, parce qu’il explique bien ce qu’on observe.
Les choses sont innés, les mathématiciens ont la bosse des Maths hein ?

Le cerveau n’est pas intelligent,
il est logique électriquement, et c’est la même pour tout le monde.

Donc si aucune des réponses disponibles dans les neurones ne répond correctement, le cerveau en choisit une, celle qui semble le plus agréable.
Point.
Le cerveau choisit. Se dire qu’on est capable, c’est devenir capable.
Point. C’est électrique, nucléaire, Quantique.
Pas inné.
Le cerveau, c’est de l’électricité. Point. C’est pas inné la Science !

Ce qui est inné, c’est de naître dans une famille qui stimule des choses,
statistiquement variables, selon les parents, les parents de nos parents, les parents de nos parent de nos parents.
Et ça peut être long.

C’est ça la Quantique. Ne pas figer,
dire que c’est un ensemble qu’on comprend pas en détail.
Et c’est une réalité Mathématique de ne pas figer, d’être variable, sinon, c’est pas réelle mathématiquement.
Si c’est figé, c’est une image du calcul variable, dans le cerveau.
Mais dans le cerveau, il faut que l’image soit fixe, en se disant qu’elle n’est pas vraiment réelle.
C’est un ensemble de neurones qui rend l’information réelle. Y’en a pas qu’un seul. Quand on les stimule, inconsciemment, certains seront plus utilisés que les autres.

L’inconscient,
c’est le Quantique du cerveau, et on va le développer, avec pleins d’exemples simples, pas de panique !

Parce que c’est simple ! Si c’est pas simple,
c’est que j’ai pas bien compris certain principe, ou que vous manquez encore d’information pour bien imager.

Mais le Temps est relatif, il suffit d’insister et dormir, pour apprendre ! La nuit porte conseil, et je le prouves électriquement !

Einstein avait des images très claire dans sa tête. Mais c’est juste parce qu’il avait
les bonnes images en tête.
Il manquait de formules mathématiques pour l’expliquer,
le prouver.
Mais juste en parlant, il a débloqué le Monde,
parce qu’il avait la bonne image en tête.

Et si l’inné n’existait pas, et que c’était une idée dans l’inconscient collectif,
qui rassurait tout le monde, et surtout nos chercheurs.

Les Mathématiciens peuvent continuer à se masturber le cerveau,
à croire qu’ils ont tout compris, alors qu’ils font des calculs qu’ils ne comprennent même pas correctement ( j’suis dur, mais je prouve tout mes travaux, en réexpliquant les leur différemment, et ça marche mieux . Je parles pas de chimie, je parle de Thermodynamique ).

Mais les autres,
les non-mathématiciens, se disent que c’est inné de comprendre les Mathématiques.

Non, faut juste être fou pour croire et se masturber le cerveau parce qu’on a tout compris,
alors que tout reste à prouver en Physique Quantique, en Science.

On a rien compris,
l’admettre, se renseigner sur la Quantique, qui est une Science très très nouvelle, c’est commencer à comprendre ces flous Scientifiques que je développe sur Wiki-Troll.

L’intelligence, c’est savoir qu’on ne sait rien, et être sûr de sois.
L’inverse, de la folie de mathématicien.


La suite de ce livre sera un grand n’importe quoi de Science. Ma foi… intelligemment mené, constaté après chaque page de ce livre qui se veut, Marrant et Vulgaire !

Titillant le Système Inhibiteur et ses désordres Quantiques(variables), que je prouves et explique simplement, avec des exemples, dans ce livre.
Les troubles émotionnels, peu importe leurs natures et leurs gravités sensorielles, sont acquis et Quantiques, variables dans le temps.

L’énergie, en Physique Quantique, est la seul certitude que l’on peu avoir.
Mais vu que l’énergie dépend de ‘m’, qui dépend de ‘c2’, ‘E’ est variable et Quantique.
Ouais c’est déjà relou à lire.
Mais E=mc2 explique le fonctionnement neuronale du cerveau et du Système Immunitaire.

Et si en faite, le problème actuel, en Sociologie, Économie, Psychologie, Médecine, le problème avec cette société et l’écologie, c’est que nos mathématicien, nos chercheurs, nos tête pensante, depuis 70 ans, comprenait rien aux travaux de Einstein, Heisenberg, Mendeleïev, Schrödinger, Jung, et d’autres du début 1900.
Tellement fière et aveuglé, de pouvoir prouver des modèles Mathématiques Quantiques.
On créera deux Sciences. La Physique et la Physique Quantique.

Mais la seul différence, c’est que la Physique est figé, par des paramètres de températures et pressions atmosphérique non variables.
La Physique Simple, celle qu’on apprend à l’école, est figé par ce qu’on observe.
Les résultats mathématique prouves leurs existences visuels, donc ils sont vrai, jusqu’à preuve du contraire.

Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que 1+1 =2, en moyenne !
Oui on observe toujours toujours toujours, que 1+1 = 2.
Mais (0,5+0,5)+(0,5+0,5) = ça fait toujours 2.

Peu importe comment on voit le modèle mathématique, c’est pas ça l’important. L’important, c’est que le résultat visuel que l’on a, est en accord avec un modèle mathématique qui nous permet de l’expliquer.

Si on adapte le modèle, à l’image que l’on a en tête. Comment on peu prouver, des choses inexpliqué ?

Il faut bien faire preuves d’imagination, sortir des modèles, être fou, pour prouver des trucs ?

Si on suit tous le modèle mathématique, sans chercher à comprendre les fondements, on ce retrouve, 100 ans après les preuves du Monde Quantique.
On ce retrouve avec un Monde figé, fixe, où l’inné, l’origine social, explique toute la vie.

Alors que c’est forcément Quantique, instable.
Y’a pas de modèle en Physique Nucléaire du Cerveau,
parce que ça fait longtemps qu’on comprend plus rien à la Physique Quantique.

On fait des Maths, et on se dit que ça répond à nos images.
Mais les ordis font les maths qu’on est capable de comprendre, ils inventent rien.

Supprimez-vous de la tête que les choses sont innés. Remplacez le terme  » aléatoire » par Quantique, vous commencerez à mieux comprendre les choses que je raconte.
La Psychologie, la Philosophie, est quelques choses de Quantiques.
Et dans les prochaines pages, on va développer La Vision Quantique.

Ce livre, propose le premier modèle viable, fonctionnant à l’énergie nucléaire dans le cerveau. Sans faire une seul formule Mathématique, à part E=mc2, pour imager mes propos !
Pas besoin de plus de détail, on connaît pas encore si bien la physique Nucléaire, celle des étoiles qu’on observe depuis toujours. J’ai créé un modèle imagé, philosophique si on veut. Basé Vulgairement sur les travaux actuels, comparé à la Vision Quantique des années 1910.
Il faut d’abord se créer un modèle imager dans sa tête, pour le prouver et en prendre conscience, pour débloquer son inconscient, il faut y croire.
Désinhibez vous.

Ce modèle explique l’origine des rêves, les maladies mentales, Parkinson, Alzheimer, les Cancers, le diabète, le pipi au lit chez les enfants avant 8 ans, pourquoi t’es gros, pourquoi t’es maigres.
Ca explique le Sexisme, l’alcoolisme, le Stress et la dépression.
J’invalide les termes Psychotique et Névrotiques par Dopaminergique.
Je propose une nouvelle définition à l’intelligence et Folie.

En dehors de la Psychologie, j’invalide le modèle actuel en Physique Quantique, et j’explique Les Mécanismes de Montées des Eaux Terrestres, pourquoi la planète se réchauffe et l’Origine du Big Bang.

Je travaille sur les principes de Potentiel Hydrogène ( le Ph ) et l’Oxydo-réduction.
J’ai tout le tableau périodique des éléments à expliquer, d’un point de vue Physique nucléaire et Thermodynamique. L’avantage c’est que mathématiquement, ils ont déjà tout prouvés ces cons ! Ils comprennent juste pas comment ça se passe, et rajoute des trucs dans leurs calculs, pour que ça colle ! Et ils ont raisons en plus ces cons !
Mais ils l’expliquent pas bien, et on comprend tous très mal la Chimie, qui n’a rien de si dure avec mon modèle.

Tout est disponible sur Wiki-Troll, de façon Vulgaire et ‘facile’ à lire.
Parce que la Connaissance, c’est la seul ressource inépuisable de l’Homme, et que j’suis pas un radin de Capitaliste !
Prenons le Temps d’E-Penser ! ( Une Chaîne Youtube, de Vulgarisation Scientifique, à l’Origine de ma passion pour la Quantique. Il raconte toute l’Histoire de cette belle époque, où ils expliqueront tout, en quelques décennies, tellement les modèles religieux refusaient d’accepter la Magie de la Quantique in-observable )

La Science, tout se que je raconte, c’est pas inné de comprendre. C’est Quantique.
Dire que c’est inné, c’est la plus grosse des conneries possible en Science.
Arrêtez d’être aussi con que les bac+8, désinhibez vous, lâchez le système.
On l’a toujours dit, ce monde, ce système, est fou.

Et je l’explique pourquoi, mathématiquement, sans écrire un seul calcul.
Parce que les Maths, avant d’être des chiffres, c’est une idée viable à prouver.

C’est de la Philosophie,
c’est une vision algorithmique des choses simples.

La Quantique est incertaine. Donc on ce dit qu’elle est pas vrai.

Mais ça a été prouvé il y a 100 ans, l’incertitude, est une preuve, parce qu’on est sur d’une choses. L’énergie, qui est variable selon E=mc2.
L’énergie, est égale à la Masse x le carré de la vitesse de la lumière dans les explications actuel. Ca vous aide ?

Moi non plus, et j’ai galéré à inhiber leur modèle.
Mais en même temps, ils ont tout prouvés, jusqu’à preuve du contraire ! Y’a plus qu’a se servir et tout reprouver !
Donc l’énergie, notre seul certitude mathématique, dépend de la Masse, qui est variable selon la température et la pression, et la vitesse(c2), tout aussi variable et relative.

Et point.
Il est là le problème. On a créé des modèles ou la masse et la vitesse, le temps, était figé, fixe, par rapport à ce qu’on arrivait à observer et donc, prouver.

Alors qu’ils sont variables et Quantiques ces résultats, c’est une réalité, c’est pas juste des maths !

Mais nos mathématicien n’ont pas compris, et on créé un modèle très fonctionnel, qui explique tout ce qu’on voit. Mais qui est a la fois fixe, et variable.

Du coup en Médecine, en Psychologie et Neuro-Science, il y a pleins de trucs qu’on comprend pas, parce qu’on se dit que la Science à pas encore trouvé.

Mais les Mathématicien ne trouveront pas, tant qu’un Psychologue Quantique ne leur aura pas expliquer qu’être sur de sois, alors que tout reste à prouver en Physique Quantique, c’est de la folie, mathématiquement parlant.

Être inconscient qu’on se trompe, avant d’avoir la preuve du contraire, n’est pas une question d’intelligence.

C’est une question d’énergie, une réalité Physique.
Le traitement des information n’est pas encore expliqué Mathématiquement, et le sera sûrement jamais en détail, tellement c’est complexe et magique le cerveau Humain.
Moi j’essaye pas d’être précis,
j’applique une Vision Mathématique et Quantique au cerveau, et ça marche.

C’est pour ça que ces gros cons, a dire que la Psychologie, c’est des trucs de bonne femme, ne comprennent plus rien à la Quantique.
On observe tous les jours la Quantique dans les cerveaux de nos voisins. Tous ces chercheurs sont passionnaient pas l’espace, et pourtant.
Il aura fallut 120 pour expliquer le
c2 de E=mc2

Parce qu’ils sont incapables de comprendre que le modèle actuel, en mathématique, ne fonctionne pas, parce qu’il est faux,
et qu’ils sont trop bornés pour le reconnaître.
Il est à l’image, des connaissances actuels que l’on a.

Et croire que ce que l’on sait, explique tout,
c’est de la folie.

Di-moi gros gras grand grain d’orge,

quand te grosgrasgrandgraind’orgeriseras-tu?

Je me grosgrasgrandgraind’orgeriserai

quand tous les gros gras grands grains d’orge

se seront grosgrasgrandgraind’orgerisés.

Pourquoi c’est aussi dur à dire et pourquoi les couleurs aident-elles ?
Expliqué sur une centaine de pages, à découvrir sur Wiki-Troll.

2. Théorie de l’intelligence inhibé, développé et proposé par le Professeur Olivier Houdé.

Vulgarisation Scientifique et Neuroscience du Développement de l’enfant.

Pourquoi avons nous du mal à lire et dire :

Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien.

Question toute bête en apparence, mais qui demandera une centaine de pages

d’explication et exemple.

Voilà voilà.

Bonne lecture.

 » Stimulant et modifiant le cerveau, par Darwinisme Neuronales. Les Neuro-transmetteurs sont les guides et maçons de notre conscient, et surtout, de notre inconscient.

Simple exemple,

La première réaction chimique créé au réveille, est celle stimulé par nos téléphone. Lors du passage d’inconscient à conscient, la volonté de prendre des infos sur notre vie est

stimulé.
Un message ou une notification, sera souvent synonyme et vecteurs d’émotions.

Des émotions, très forte et troublante, vont ce ressentir, en général, dans le ventre.

( Le ventre, participe à la production de la Sérotonine. Voilà voilà, j’pose ça là, on y

reviendra. )

La seconde stimulation, inconsciente et incontrôlable elle aussi, sera d’allumer le micro-ondes pour réchauffer notre café, avant d’aller pisser.

Le cerveau aime la Dopamine(H2) et d’autant plus la Sérotonine(O2) ! Toujours plus. C’est un drogué et un Capitaliste de l’énergie. Retenons ça.

Ce Cerveau inhibé, à l’image de notre Société actuel, à l’image du Cerveau Humain Piagetien.

Algorithmique et robotique. Figé.

Mais comme on le sait l’IA et ces algorithmes ne marchent pas.

Comme je chercherai à le prouver, grâce au travaux du Professeur Olivier Houdé, c’est

l’inhibition qui fait la magie de l’Homme et l’Animale, et qui nous permettra de relever les défis Écologiques de demain.

Ses travaux réfutes les travaux du Professeur Piaget, qui ont construis le monde de la

Psychologie actuel au cours des 50 dernières années. C’est un vrai Boom dans le monde la Psychologie et des Neuro-Sciences.

A travers un livre publiait en 2019  » L’intelligence Humaine n’est pas un Algorithme  », il

réfute les théories Piagetienne et compare ses résultats qui sont carrément plus cohérent

avec la réalité.
Merci l’imagerie cérébrale, merci à ces deux génies !

Avant de commencer la lecture, il faut savoir que tout un tas de mécanismes de défense,

pourrait enclencher votre système d’inhibition, qui récompensera négativement ou

positivement les informations lu, tellement elle remette en question vos connaissances et impressions personnels sur le sujet.

C’est une logique électrique que je développe dans les prochaines pages, mais les neurones dit négatifs, sont juste en manque d’énergie. Comme des minis soleils, ils sont instables.
Les titiller, va forcément répondre, AU DEBUT, de l’énergie dite négative (H2O), qui au premier abord, semble désagréable. Mais ce n’est qu’une étape à passer le Stress négatif des neurones.
Inconsciemment, la lecture de mes textes devient déconcentrante et compliqué.
Écouter de la musique tranquille, et je vais le prouver, permet une meilleur concentration sur la lecture de mes travaux.

La lecture stimulera peut-être vos désordre personnel, signe que y’a un truc intéressant avec cette théorie de l’Intelligence Animale.

Prenez le temps mais insistez. Prenez conscience, tout de suite, qu’il est normal que le

cerveau se battent pour les chemins neuronaux et Darwinismes qu’il a déjà établi.

On y reviendra, mais c’est un flemmard le cerveau hein !

Tellement un flemmard que je vais surligner les trucs importants au début du livre !(1-0)

On est pas égaux ! Un Ordi c’est un Ordi, certes. Mais on a pas tous la même puissance, ni

les même fonctions ! Acceptez le et c’est pas grave !

Tout est rattrapable, le cerveau est malléable. On a tous une enfance Quantiquement différente, et ne pas en prendre conscience, c’est perdre du temps à croire qu’on est tous différent. Ça nous fait mal de vouloir être différent à tout prix.

Y’a que notre enfance qu’est différente, et c’est un détail important à souligner. Quasiment rien n’est inné. Tout est acquis, et 80% des neurones se forment pendant le 0 à 12 ans ! Le reste de la Vie consiste à optimiser et stabiliser ces neurones.
On y revient.

Notre société doit arrêter de chercher à comparer son Zizi à celui du voisin. Faut arrêter.

Y’en a qu’on des plus petits zizi, mais ils s’adaptent et se servent de leurs mains. Ca marche pareille et c’est ça l’Intelligence avec un grand I. L’adaptation, celle de Darwin.
https://wiki-troll.fr/stress-et-intelligence/

 » L’intelligence Humaine n’est pas un Algorithme  » , très grand livre, qui va bouleverser

l’éducation national, dans les prochaines années, j’en suis sur.
Ces travaux bouleverse déjà les avancés Scientifique au sujet de l’Intelligence Artificielle, qui vont arriver entre 2020 et 2025. Des ordis, des calculateurs, avec des systèmes de récompenses des actions, pour s’auto-juger et apprendre, par inhibition des actions négatives. Mais bon, ça restera des calculettes de ouf, c’est tout.
On verra pas la Matrix apparaître, y’aura pas assez de courant pour l’alimenter !

Et vous verrez, dans ce livre, ça marche très bien pour nous le système inhibiteur, les bugs sont négligeables et souvent, peu visible, inconscient, Quantique.

Olivier Houdé, à partir de ses propres recherches et analyses (+ imagerie cérébral)

développe une Nouvelle Théorie de l’intelligence, par le biais de ces travaux et résultats

publiaient publiquement dans cette Thèse (livre), en 2019.

Ce traitement des Informations Cognitives est composé de 3 Systèmes de Traitements très

distinct :

  1. Le circuit court des heuristiques approximatives.

  2. Le circuit long des algorithmes logiques exacts.

  3. Le système inhibiteur qui bloque les heuristiques, au cas par cas, par le biais du

développement des algorithmes logiques validé inconsciemment, au cours du

développement Enfant –> Adulte.
En les remettant perpétuellement en cause, par le biais du système de récompenses des actions.
Les récompenses, c’est les neuro-transmetteurs de messages (Dopamine, H2/H2O. Sérotonine, O2. Nor-Adrénaline, Na,le sodium, et d’autres, qu’on pourrait associés à des déchets nucléaire de Fusion, bref on s’en fou ! )

La Dopamine, l’énergie électrique H2, par accumulation, fait apparaître les autres Neuro-transmetteurs de messages, par Fusion nucléaire ! Wallah c’est Star Wars, c’est génial ! )

On parlera pas de Chimie et de molécules, on parlera de Quantités d’énergie, associés à des noms et des réactions ( Sérotonine, plaisir. Nor-Adrénaline, forte inhibition conscient, Danger, douleur, etc pour chaque émotions, il y a des quantités d’énergies différente, dépendant de la stabilité du neurones titillé ! Pas de panique, on va donner pleins d’exemple simple, faut introduire l’idée ! )

Ce traitement de l’information neuronle, le temps que l’énergie s’accumule partout et produise les bonnes réactions pour répondre, on pourra parler en temps de réponse à un stimuli, selon la nature et le danger, que sera plus ou moins long ( 0.3 sec à plus de 2 sec ). Le Professeur Houdé développe tout un tas de paradigme et expérience,

chronométré, pour prouver ces dire.

L’inhibition, le facteur neuronales déjà compris depuis des années, mais pas suffisamment pointé du doigt dans le fonctionnement de l’Intelligence.

Apprendre, c’est inhiber ses automatismes inconscient, et les réfuter, sans cesse, en

récompensant les nouveaux, meilleurs.

Dés notre plus jeune âge (2/3 ans ) le cerveau cherche à créer des mécanismes rapides, qui permettent de s’adapter à notre environnements. ( Si … Alors …. )

Au fur et à mesure du développement de l’enfant, ces algorithmes ce complexifie et

devienne de plus en plus appropriés au situation que le sujet vie.

En les vivant et par le biais du Système de récompense, le cerveau, inconsciemment,

cherchera à créer des chemins neuronaux rapides et économiques,qui marchent bien.

La nature n’aime pas l’agitation inutile. Le cerveau est capable de beaucoup de chose, à

condition d’avoir la carotte pour le stimuler.

Wallah j’ai expérimentés ses théories sur la fille de mon beau frère, âgés de 3 ans et demi,

qui ne voulait pas accepter le fait que moi, grand bonhomme barbu, d’1m77, pouvait être

l’enfant de mon père.

Pour elle a ce moment là, enfant = petit Homme comme elle.

Je lui explique doucement mais elle me répète que  » non  ».

Dans sa tête,  » Enfant » n’est pas égale à :

Papa + Maman = enfant, peut importe la taille et l’âge.

Jean Piaget, très grand chercheur ayant énormément fait avancer la Science de l’enfant

dans les années 50. Et qui, à lui tout seul, aura participé au connaissance du

développement de l’enfant qu’on connaît aujourd’hui dans le monde.

Dans sa théorie, la petite, pour ce genre de problème mathématique, n’aura plus aucun

problème avec ce genre de cas vers 6 ans. L’âge de l’algorithme, selon Piaget.

8

Mais en lui redemandant, 1 heures plus tard, si j’étais le fils de mon père, elle répondit que oui, et que mon frère l’était aussi, en le montrant du doigt.

Preuve que sont cerveau, dés 3 ans et demi, avait compris l’algorithme et inhibé
l’information précédente, faisant preuves de Darwinisme neuronales, pour que la

prochaine fois, l’information soit correctement traité et récompensé positivement.

Elle a l’air très intelligente cette petite, c’est remarquable.

Pour revenir à notre théorie, le système long des algorithmes logiques exacts ( chemins

neuronaux, pré-construit pour répondre à une situation plus ou moins déjà vécu ) sera en

perpétuel combat contre le Système 3 dit Inhibiteur.

Ce Système Inhibiteur fera preuve de Darwinisme sélectif des neurones. Créant des

chemins neuronaux en perpétuels évolutions, alimentés par les neuro-transmetteurs qui

récompense les bons choix ou aux contraires, punissent les mauvais.

C’est ce Système d’Inhibition, en remettant en cause les chemins neuronaux inconscients

que  » le cerveau  » choisit, qui va permettre l’apprentissage.

Le cerveau est content de s’auto-corriger malgré le surplus d’énergie utilisé par le Système Inhibiteur et Logique.

C’est un Capitalistes, investir pour économiser , ça le dérange pas. Faut juste réussir à le

convaincre, pas évident, c’est un Capitaliste intelligent et flemmard.

Avec le temps, les chemins neuronaux du circuit long d’algorithmes logiques pourront être associés à des heuristiques précis.
Un heuristique, étant une réponse, souvent mal construite mais en général, fonctionnel, à un stimuli qui nous surprend, qui sera contrôlé inconsciemment et rapidement inhibé, par une meilleur réponse, si besoin.

Le Système d’inhibition aura parfois, du mal à  » comprendre  » les stimulis. Le danger de la

route est un danger énormément inhibé par tout le monde. Par habitude et confiance.

Ce sont ces heuristiques et algorithmes, en ce faisant inhiber, qui permettent l’évolution

et le Darwinisme neuronales. Mais in-finé, les idées pré-construites du Système

Inhibiteur , masqueront des informations.
On est souvent sur de nous, même parfois, devant des preuves tangibles.

Demandant de faire preuves d’Inhibitions en vers nos propre système inhibiteur , à l’âge

adulte.

C’est là que toute la théorie devient magique.

9
Elle explique tout, et comme je chercherai à le développer dans ce livre, cette théorie de

l’intelligence est applicable à Tous les êtres vivants (presque?). Tous.

Le Darwinisme, comme toujours, à été la clé de l’évolution. L’explication de l’Intelligence,
qui je pense et j’espère, sera unanimement reconnu comme défini par ce brillant monsieur, le Professeur Olivier Houdé, par le biais de ces brillants travaux sur la Psychologie du développement de l’enfant.

L’intelligence, c’est s’adapter, avec ce qu’on a.

Les Psychologues le savent, moins les autres, ( ils auraient moins de problèmes sinon hein,

2-0 ) mais l’enfance va faire naître tout un tas de désordre, que je développerais au

cours de ce livre, par le biais de la Psychanalyse de moi et mes deux frères, dont le plus

grand sera diagnostiqué  » malade  » quand j’avais 17 ans.
Il est malade, je préfère juste éviter d’employer les termes, vous le découvrirez dans ce livre, nous sommes loin d’avoir tout compris.

Comprendre l’enfance est essentiel. Comme vous le verrez à l’aide de ce livre, pour comprendre l’adulte et l’idée général, développés, dans ce livre.

Pour argumenter un peu les propos du Professeur que j’avance, je vais, par le biais d’une

expérience qu’il décrit dans son livre, vous développer le sujet de La Théorie.

Demandez à quelqu’un de lire à haute voix, et dire rapidement la couleur correspondant à

ce qui est écrit alors que le mot est écrit d’une couleur différente de celle du mot ( Noir

( alors que les lettres sont Jaunes ) le temps de réponse du sujet sera plus long.

( faire des dessins types  » Jaune  » écrit en noir )

Le sujet, en lisant l’information, va inconsciemment ( créer un signal heuristique,

économique en énergie,par le biais des yeux, au cerveau ) qui sera quasiment

instantanément inhibé par l’algorithmes Noir = Noir, peut importe la couleur utilisé pour

l’écrire.

L’inhibition demande un peu de temps de traitement et n’importe qui, avec cette exercice, reconnaîtra que le cerveau est facile à berner.

Le cerveau crée des réponses prédéfinis à tout un tas de stimuli, réponses prédéfinis qui

seront inhibé par la  » comparaison  » avec les autres chemins neuronaux disponible au

stimuli.
Le chemin neuronale estimé le plus intéressant par le cerveau, produira des

neuro-transmetteurs, un signal électro-chimique qui permettra de répondre au stimuli

consciemment.

(On parlera beaucoup de  » le cerveau » qui est  » l’âme » de notre système inhibiteur. L’inconscient. Parce que c’est très compliqué a expliquer la communication inter
10
neuronales, mais je chercherai, exemple par exemple, à développer certain aspect

important. Google et Wiki sont nos amis à tous, au cas où. )

L’importance d’avoir des circuits courts et automatiques est une caractéristique essentiels chez l’animal. Agir avant de réfléchir, pour survivre.

Mais comme on peut le voir, nombres d’animaux sauvages nous coupe devant sur la route.

Le système inhibiteur n’arrive pas à trouver une réponse adapté à la situation, obnubilés

par les signales et heuristiques incertains qui en découle, pouvant créer un accident.

Seulement, ce système inhibiteur ce construit de nos erreurs passés.
A chaque erreur, le cerveau cherchera un chemin neuronales plus adaptés aux problèmes pour être récompensé positivement la prochaine fois.

Dans le cas de la biche qui panique au milieu de la route. Difficile pour elle de comprendre

l’origine de ces lumières éblouissantes.
Elle manque d’expérience sur le sujet, et celle qui survive à ce genre de panique, auront sûrement plus de chance de survivre par la suite.

Le monde animal à cette caractéristique de ne pas laisser le droit à l’erreur.
Tout est un danger mortel et les danger mortel sont traités de façon très rapide et inconsciente par le cerveau Humain.
C’est reconnu. Pourquoi pas les biches?

Par fois irréfléchis et inadapté, mais toujours rapide. Demandant du temps au cerveau

pour s’adapter, par le biais de l’expérience, par inhibition des réflexes et Darwinismes

neuronales.

Les petits chats/lionceaux qui se bagarrent sans arrêt en sont un bon exemple. Le cerveau

cherche à construire des chemins neuronaux inconscient et fonctionnel, dans le cas des prédateurs, des réflexes de chassent.
Pour la plus part, ces réflexes sont en partie innées et seront développés avec leurs frères, dés leurs plus jeunes âges. Nous y reviendrons aux Chatons.
Donnant aux bébés animaux le droit à l’erreur, de façon ludique et constructive.

J’ai toujours était étonné d’observer mes Chats, dormant au milieu d’un boom boom ( de la

techno hardcore ) désagréable. Par contre, à chaque fois que je faisais un petit bruit de

frottement ou autre, ils levaient une oreilles ou ouvraient un œil.

Le vacarme de la musique, qu’ils ont l’habitude d’entendre, est acceptés, inhibé.
Le chat comprend l’origine qu’il n’estime pas spécialement dangereuse.

Par contre, au moindre nouveau bruit.
Le cerveau du chat va activer sont systèmes inhibiteurs, et inhiber cette confiance qu’il a prise en dormant.
11

Il va ouvrir un œil et chercher l’origine du bruit.

Souvent et très rapidement, le chat comprend que c’est l’Humain qui fait du bruit et se

rendors. Mais j’ai toujours été subjuguées par ce stress qui caractérise souvent le regard

des chats.

( dessin d’un chat dormant, une oreille levé )

Les informations réagissent très vite dans leurs cerveaux mais sont, quasi aussi rapidement, calmés par la réalités de l’inhibition.

Le temps stimuli/réponse, lors du traitement d’une info par un heuristique approximatif sera forcément compris entre 0.25 sec et 0.5 sec.

Un temps de traitement supérieurs montrent la recherche du cerveau à trouver une

réponse qu’il considère mieux adaptés à la situation.

0,15 sec après le stimuli, le signal électrique, dans le cas d’une réponse inconsciente

(heuristique), le stimuli sera proche de la partie du cerveau, qui permet de traduire les signales électrique en électrochimiques ( par le biais de la petite voix où de la parole elle même ). Ce signal électro-chimiques repartira dans un autre sens et répondra à l’action.

J’ai moi même participé, à la Fac, à des expériences de réflexes, chronométrait.

Le cas du Noir écrit en Jaune, était le cas que j’ai subi. Le professeur Houdé d’écrit une expérience quasi similaire dans son derniers Livre.
Pour me donner du challenge ce jours là, j’avais beaucoup fumé de cannabis avant le test.

Mes résultats étaient excellent, surentraînés par les jeux vidéos !
J’aurai quand même bien aimé développer cette recherche qui si ça se trouvent, était motivés par les travaux du professeurs Houdé, qui faisait déjà parler de sa théorie, qu’il développera au cours des années 2000 avec les progrès d’imageries cérébrales.

Bien avant se livre, appuyé des travaux d’autres chercheurs, déjà sur la bonne voix.

Un réflexe, au sens technique du mot, est un stimuli qui n’est pas traité par le cerveau.

Poser sa main sur une pièce chaude va envoyer un signal dans la colonne vertébral, qui au

lieux de remonter au cerveau, va remonter directement dans le muscle de la main pour la

contracter et réagir au danger.
Cette
réponse, cette information électrique, en répondant à l’action, va aussi émettre des informations électro-chimiques vers le cerveau.
Seulement, il faut, au moins 0,4 sec, pour répondre à n’importe qu’elle stimuli, imprévu. Et 0,4 sec c’est déjà extra bien. Selon la nature du stimuli, le temps de réponse peut vraiment devenir long.

C’est pourquoi on réagit avant que l’information arrive au cerveau. Les réflexes électriques.
12
Il y’en à même un de réflexes ! Qui nous viens de Cro-Magnon !
A développer sur Google, j’essaye d’être sérieux à minima !
Mais en gros ! En se mettant nu, à quatre patte. Si quelques choses caresses une certaine zone de la cuisse, les testicules de l’Homme auront tendance à naturellement ce contracter, pour esquiver la branche. Réflèxe de génie.

Le corps à tout un tas de contrôle automatique qu’il a construit au fur et à mesure de

l’évolution et de sa vie.


Si le Groupe Industriel, Lisi Aerospace, investit autant dans le Management de la sécurité,

c’est justement parce qu’ils ont bien compris que les erreurs Humaines et accidents,

pouvait statistiquement être réduite par le biais de la formation.

Avoir et, surtout, prendre conscience du risque est un vecteur d’énergie pour le cerveau.

J’ai un simple exemple à mettre en avant.

Le fait que le cerveau soit capable, tout seul, de nous ramener chez nous, après le travail.

Combien de personne, après une grosse journée de travail, se font la remarque de ne pas

avoir vu défiler la route pour rentrer chez eux.

Malgré le caractère ultra dangereux de la situation. Malgré le fait qu’on soit tous conscient

des dangers statistiques de la route, qu’on nous rabâche.

Le cerveau, par le biais de la concentration sur la P’tite voix dans notre tête, va inhiber ce

caractère dangereux qui est fatiguant et énergivore pour le cerveau. Le stress.
Les récompenses de la P’tite voix sont souvent plus agréable.

Très sur de nous, le pilotage se fera  » automatiquement  ». Cela demande peut d’énergie au

cerveau. Le système inhibiteur est peu actif à ce sujet, laissant le temps de vagabonder à

nos pensées.

Les algorithmes logiques exacts sont largement assez bien construit pour gérer la conduite. Les heuristismes qui en découlent aussi. Le cerveau prend moins de précautions, par habitude et contrôle inconscient de la situation.

Comme toujours, le cerveau cherchera, des qu’il peut, à économiser ses forces. Surtout le

soir, après une grosse journée de travail.

Le rôle des neurotransmetteurs dans tout ça. Où se trouvent les émotions Animales et

Humaines dans cette théorie ?  »

3. Introduction à la Vision Quantique.

La Psychologie Quantique est un domaine émergent des Sciences Cognitives, qui applique le formalisme Mathématique de la Mécanique Quantique pour modéliser des phénomènes tels que le traitement de l’information par le cerveau, la prise de décision, la mémoire, la formation de concepts, le raisonnement, le jugement et la perception. Le sexisme, le racisme, et tous les troubles émotionnels. Potentiellement, l’explication à des maladie comme Parkinson, le cancer, Alzheimer, les Lupus, et bien d’autres.

Un nouveau Paradigme, nécessitant des avancés en Physique Nucléaire et Quantique. Le Cerveau produit de la Fission/Fusion Nucléaire, et je suis en train de le prouver.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Cognition_quantique


Toujours basé, sur les principes d’incertitudes d’Heisenberg ( probabilité Quantique ) Sinon, c’est pas Quantique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d%27incertitude




Y’en a marre de ce mot  » Quantique  », il veut rien dire, qu’est ce que c’est ?



Ca veut dire que la réponse est Incertaine, mais que c’est une certitude qu’elle le soit.



Ca veut dire que les réponses sont variables entre les variables du calcul.

En Psychologie, on peut parler de Quantique, tellement les facteurs à prendre en compte pour juger une personne et ses actions sont grand.
Je me combat contre le fait que les choses soient innées. Elles sont acquises pendant le -0 et 12 ans. Le reste, de l’adaptation, autour de ces neurones pré-construits pendant l’enfance. On y revient.
On pourrait comparer le cerveau à une formule mathématique très très très complexe. Une formule Quantique, variable entre les variables, tout au long de la vie du sujet.

L’intelligence Artificiel, c’est l’objectif ! Mais on a le temps, faut déjà que les Mathématiciens comprennent que c’est eux qui la rendent bête l’Intelligence Artificiel mouahahah


On a aucune connaissance sur les limites de l’Humain.
J’ai un Bac Pro et Wallah, j’vais invalider 100 ans de Science.

Faites le, prouvez le, ça devient vrai.

Si les choses sont figés, statiques, non variable, c’est pas Quantique. Si c’est pas Quantique, c’est pas de la Science.
Se dire que c’est possible, ça devient possible, c’est pas de la Science de pleureuse.
C’est neuronale. C’est une logique électrique, que tous les grands de ce monde nous prouve tous les jours. C’est plus facile de se dire que c’est inné, mais c’est pas vrai, et vous verrez, ça fait du bien d’abandonner la Vision Quantique.
On se donne nos propre limites, et c’est le stress le moteur de cette action.

Qu’est-ce que le Stress ? On va développer.

Tout le monde fait des trucs impossible tous les jours. Donc c’est possible ?
La clef, c’est de le comprendre.
Mais pour comprendre quelques choses, il faut l’entendre, le lire, c’est impossible seul.
On s’inspire tous de quelqu’un, et c’est important de se choisir des mentors, des maîtres.
L’élève doit dépasser le maîtres, et on doit partager la seul ressource inépuisable de l’Homme.
La Connaissance, notre plus grande richesse à tous.

Si vous êtes ici, à rechercher des idées, c’est déjà avoir compris le plus gros problème que je vais décrire durant les prochaines pages.

Le gros du problème, c’est juste un manque d’information, qui nous empêches de bien comprendre certain problème, les rendant stressant inconsciemment.
Je ne me suis jamais vu comme quelqu’un de stressé, j’adorai cette version probabiliste et pragmatique que j’avais de la vie. Et pourtant, j’étais belle et bien dépressif, et je le savais. Je me suis toujours combattu contre moi même, et mon moi intérieur est devenu mon plus grand pote !


La Seul certitude à avoir en Psychologie, et donc, en Science Quantique, c’est qu’on a jamais qu’une seul option. Il n’y jamais qu’une seul réponse pour répondre.

Sinon, c’est pas Quantique, c’est figé, c’est de la folie de Mathématiciens.



Avant de parler de Psychologie Quantique, il faudra parler de mécanismes Quantiques.
Pour comprendre, il faudra avoir la  » Vision Quantique  ».


On va parler de maths, on va parler de p’tites bibilles, qui ne sont pas des bibilles, mais qui ressemble à des bibilles, parce qu’on manque de connaissances en physique/chimie.

Pour imager, je vais parler de bibilles(E). Ces bibilles d’Energies, c’est elles qui conduisent le courant electriques dans nos neurones. Ce courant electriques va produire des réactions chimiques.
Des réactions de Fission/Fusion ‘ Atomique ‘.
Les atomes, c’est des quantités d’énergies ( des quantités de bibilles ).
Selon les quantités d’énergies se baladant dans nos neurones, nous répondrons de façon diverse et variés au stimulation que l’on vit tous les jours.
E = mc 2, la formule de l’énergie, créé par Einstein en 1905.
Rapidement, pour mieux comprendre les prochaines pages, rapide exemple de ce qu’est un atome.

E=
c’est l’énergie total de l’atome, ou de la molécule.
M= c’est sa quantité ‘normal ‘d’énergie ( quantité qui est variable, selon c2, et le pouvoir de c2 évolue avec l’évolution de ‘m‘. Ca se mord la queue, on tourne en rond, donc c’est Quantique !)

c2= c’est l’énergie produite par la fission/fusion du noyau(m) de l’atome ( la chaleur, la pression, la vitesse, le ph, sont synonymes d’instabilités du noyau, créant de la fission/fusion du noyau de la bibilles ( l’atome )

On va pas faire de formule de Maths, on va réfléchir de façon algorithmique, pour comprendre le fonctionnement du Stress.

Le Stress,
est un mécanisme de survie animale. C’est une chose importante, qu’il faut écouter.

Le Stress, c’est juste un stimuli électrique négatif. Faut pas les inhiber ces signales électriques, faut les comprendre.
Les neuro-transmetteurs comme la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline, l’Endorphine, et bien d’autres, sont , comme leur nom l’indique, des Neuro-transmetteurs de messages.
Ils font circulaient des informations, des quantas d’énergies, faisant apparaître un des neurotransmetteurs existant, en fonction des NEURONES DISPONIBLE. Mais nos pensées, nos cerveau, sont malléables et il est essentiels de devenir pote avec son cerveau, de lui parler, et de le tripoter gentiment à coup de plaisir.
C’est un gourmand ce con, le comprendre, c’est travailler en équipe pour lier Plaisir(m) et Temps(c2), pour optimiser le total(E).
On y revient, pas de panique 😀

Le Traitement de l’information neuronale est LE grand sujet du 20ème siècle. Impossible de coder une Intelligence Artificielle, si on a pas compris le code humain.
Difficile de se dire que c’est codable, et pourtant.

On est des animaux, et à quelques choses près, tous les félins fonctionnent sur les même principe.
Ils sont tous très différent en grandissant.
Mais comme nous, les bébés félins ont quasiment tous les même mécanismes innés. C’est leur environnement, leur vécu, qui fera le reste.

Quand on subit une stimulation ( par les yeux, où lorsqu’on parle ), des réactions chimiques vont avoir lieux. On ne réfléchit pas, on stimule et subit des réactions, pour répondre à des stimulis.

On parlera plus de réaction nucléaire que de réaction chimique.
Votre savon, produit des réactions nucléaire, dite de Fusion atomique. Il est pas très radioactif, mais ça reste du nucléaire.
L’essence, c’est aussi de le réaction nucléaire, dite de Fission Atomique. Les déchets radioactifs, c’est le Co2 et les NoX.

On y reviendra, mais on peut imager le traitement de l’information neuronale de la sorte :
Les bibilles d’énergies dans notre cerveau (l’information électrique traversant les neurones pour répondre) = (E) = le poids(m) en énergie ( de l’information) x c2, la fusion nucléaire, en cours dans les neurones disponibles.
C2, C’est le temps qui file dans notre cas.
On vieillit, par fission de nos particules d’énergies disponible.
Nos neurones, nos muscles, nos organes, sont des particules d’énergies, qui ont besoin d’essence pour tenir sur le long terme. Il faut de l’énergie pour en produire plus.

E (l’énergie nécessaire/jour)= M (le poids des informations, et leurs caractères positifs/négatifs) multiplié par c2 ( le temps qui file, et le rapport positif/négatif qu’on a de lui, par rapport à l’énergie utilisé par M )

Les deux sont variables et Quantique entre eux et on va pas chercher à développer plus pour l’instant.

M=l’inconscient

c2= le conscient.



Ce qu’il faut se dire pour comprendre, c’est que pour l’instant, ça sert à rien de vouloir une image trop claire de ce que je raconte, le rôle de l’énergie et du temps sont pas simple, sinon, vous auriez une image aussi claire que la mienne de la Physique Quantique, qui n’a vraiment rien de compliqué.

C’est de la Chimie, et je vais trouver les images pour rendre ça accessible à tout le monde, je travail la dessus !
Ça sert à ça la Vulgarisation Scientifique, rendre accessible à tout le monde, l’information et la connaissance.



Manquer de connaissances, c’est normal et c’est pas grave !
C’est pas inné de tout comprendre, ça demande de l’énergie(m). Difficile d’investir de l’énergie quand on est bouffé par le Stress(c2).


C’est une Science nouvelle,
donc c’est compliqué, mais y’a rien de compliqué, c’est logique la Quantique. C’est pas mathématique, c’est logique.
C’est juste une
nouvelle Logique, donc au début, c’est pas facile.


En Psychologie, c’est pareille. En France, on se dit que c’est inné de savoir faire quelques choses. Sans vraiment le savoir, on se dit que l’énergie investi n’a pas d’impact sur le temps.

Alors que si, c’est obligé. C’est de la Science Physique le cerveau.
Si j’ai pu expliquer l’Origine du Big Bang et les mécanismes de montées des Eaux avec E=m x c2, il n’y a pas de raison que ça n’explique pas tout dans notre cerveau.

L’impact est Quantique, variable, parce qu’il dépend de la vie(m) de chacun, de ses lecture, de ses rencontres, de son expérience, de son vécut, de ses parents, des parents de ses parents. De son oncles alcoolique, de son premier collègue de travail qui était un mec très rapide ou au contraire, un grand mou.

Donc, l’acquis (m) est Quantique et variable pour le monde, on sait pas le détail, et on s’en fou.

Ce qu’il faut se dire, c’est que c’est ça le problème, et rien d’autre.
On veut savoir, on veut figer. On veut pas la formule, on veut le résultat.


Ça n’a rien de compliqué ! C’est normal que ça soit flou.

Tant que votre cerveau(E) n’aura pas fait de lien(c2) entre mes théories et les votre(m), votre cerveau ne récompensera pas positivement la lecture.
Au début, c’est pas positif à lire. Ça bouffe de l’énergie(m), ça prend du temps(c2), et on comprend rien à ces histoires de E et de M. (c2- = E+/m-)
Et beh c’est pas grave, il n’y a pas besoin de comprendre, faut insister sans comprendre, pour pouvoir comprendre.

M : C’est le nombre de neurones positif et le nombre de négatif dans notre cerveau.
Avoir trop de neurones négatifs pour traiter les informations que l’on vie continuellement, c’est ce qui produit le stress.

Le Stress va faire apparaître de l’H2O dans nos neurones pour nous faire fuir et comprendre inconsciemment qu’il faut s’éloigner de cette situation.
Seulement, dans nos vie actuels, pas facile de fuir la réalité.


C’est chimique, humain et normal de se faire des idées, d’avoir des préjugés, c’est nécessaire à l’intelligence ! Mais nos habitude et certitude nous induise souvent en erreur.
C’est pas grave de mal comprendre et au contraire, il faut mal comprendre pour comprendre.
Il faut se tromper, se rater.
A chaque tentative, on comprend mieux.

La Science n’a rien d’inné, les mathématiciens étaient des neuneus, qui se croyaient les meilleurs, et qui ont acceptés de répéter des modèles qu’ils ne comprenaient pas bien, toutes leurs vies, et enseigner une Science, qu’ils ne comprennent pas, sur d’avoir compris, consciemment.

Je suis vache. Comme je le prouve dans mes travaux.
J’invalide 100 ans de Sciences Mathématique en montrant
qu’ils avaient tout prouvé, en comprenant mal. On y revient.

J’ai toujours était nul en Maths ! (
P’tite Victoire Perso hein)

Il faut tout de suite s’enlever de la tête que les mathématiques sont innées.
J’étais nul pendant toutes ma scolarités. Rien à voir avec l’inné, je préférais jouer à Dofus, plutôt que de faire mes exercices, que je trouvais d’une stupidité sans nom.

Si mes profs savaient que le cerveau, c’était Quantique, ils nous auraient trouvés un moyen de nous y intéressé aux mathématiques.

Ils auraient trouvés un moyen de nous dire que les choses ne sont pas aléatoire, pas figé.

Qu’elles sont Quantique, variable et incertaine, comme les maths qui parle de pourcentage.

C’est pas possible chimique, peu importe la vie que vous avez eu, c’était impossible de se dire que Pythagore allez vous expliquer comment voir votre vie futur !


Tous les handicapés, les mono-jambes, les moches, ont des vies heureuses !
Ils s’adaptent et tout va bien ! Ils font avec ce qu’ils ont, mais des fois, dans le cas de certain moche, il l’accepte pas, et ça les bouffent, inconsciemment. ( lol )

Les beau ? Vous inquiétez pas, il le paye le jours où ils deviennent vieux et moche, seul avec leur égo, bouffé par des maladies qu’on arrive pas a expliquer pour l’instant.

Parce que c’est l’égo le problème, la surconsommation d’énergie négative, qui prive d’oxygène. C’est ce manque d’oxygène, d’énergie positive, qui crée des maladies par manque d’énergie immunitaire. Et ça, beau ou moche, on le subit tous.

Freud se battait contre l’égo, alors que c’est son égo surdimensionné qui l’a bloqué sur l’analyse du cul !

Beh oui, quand t’es un drogué, un malade, tu penses qu’au cul, et quand t’es un drogué, tu te dis, que tout le monde est des drogués.
Et le pire, c’est qu’il avait raison !

Inconscient que cette drogue commune à l’Humain, c’était l’énergie, la Sérotonine, l’endorphine.
Le plaisir
, c’est une envie, un manque, qu’on subit tous !

Quelques choses d’aussi bête que les maths, ne demande pas d’intelligence.
Juste des connaissances et une logique, à appliquer bêtement.

Seulement ces connaissances, si on les a pas, on ce croit bête. Alors que le problème, c’est juste de la flemmardise !
Par manque d’énergie positive, d’intérêt pour là choses, on insiste pas suffisamment et on se dit qu’on comprend pas, qu’on ai pas fait pour ça.
Alors que si, on est tous capable de tout !
On a tous des envies et des plaisir différents. On a tous un 0 à 12 différent.

Les reconnaître et les trouver, avoir des passions et se battre pour nos envies, c’est ça le plaisir !

On y reviendra à ce qu’est l’inné, mais ça n’existe quasiment pas.
L’expérience, les acquis, sont à l’origines des troubles émotionnels et Psychotiques. C’est pas l’inné, c’est la vie du sujet, en lien Quantique avec son enfance ( le 0 à 12 principalement ).
Mais c’est toujours, la vie du sujet, la grande variable.

L’impact du 0 à 12(m), ça s’explique Quantiquement.
Il est variable chez tout le monde et inconsciemment, il nous fait souvent du mal, il nous bouffe de l’énergie cette inconscient qu’on veut pas titiller. Qu’on peut pas souvent.
La Psychologie et ces bien fait, c’est des trucs de bonne femme dans la tête de beaucoup de monde.

Le Stress, c’est une question de connaissances et vous verrez, mes explications sont accessibles ! C’est pas grave de manquer d’information, si personne vous le dit, vous pouvez pas l’inventer.

Pas de panique. Si vous comprenez trop vite, c’est sûrement que je me suis mal exprimé.

La Vision Quantique, c’est accepter qu’on ne sait rien, et que ce que l’on sait, ne permet pas d’expliquer les choses qu’on ce dit inné ou aléatoire. Rien n’est figé ni aléatoire, sinon, c’est pas Quantique.

On pourra faire des liens entre l’observable(conscient,c2) et l’in-observables(inconscient,m).

Mais seul l’in-observables, peu expliquer l’observables, qui n’est qu’une image, un préjugé de l’esprit, ce n’est pas réelle. C’est notre réalité, en lien avec les informations que l’on a pour juger ce qu’on observe.

On ce créé une image observable pour comprendre et c’est important, mais il ne faut pas se dire que cette image, cette perception et nos certitudes, sont les seuls vérités.
Si y’a qu’une réponse, c’est pas Quantique, donc pas vrai !

Imaginer vous en train de faire la vaisselle.
Seriez vous capable d’expliquer les mécanismes physiques, qui explique que l’eau chaude nettoie mieux que l’eau froide.
Si vous y arrivez, sur une page, c’est déjà très bien.

Pour comprendre la Physique Quantique, pour la détailler dans tous ces détailles Mathématiques, il faudra, des dizaines de pages.

Mais pour comprendre, d’un point de vue Quantique, pas besoin de savoir faire la formule mathématique, suffit de comprendre les grandes idées et ça, c’est facile !

Il faut juste intégrer des modèles, impossible à observer, presque illogique.

Exemples de vision Quantique.

L’oeuf ou la poule en premier ? Les deux et oui c’est difficile à percevoir, mais la bonne réponse, c’est le Darwinisme, l’évolution.

Ca s’explique, et dans mes travaux, j’essaye de mettre ma pierre à l’édifice que représente ‘ L’étude de la Vie Animale et de son évolution ‘.

Fini Jésus et ces conneries, faut arrêter de se mentir, de se dire que quelqu’un nous regarde et nous juge, quoi qu’on fasse.
Ca nous bouffe et ça nous donne envie de le faire, c’est pas malin mais c’est normal électriquement, de faire quelques choses qu’on nous interdit.
Interdire sans expliquer, va stimuler la curiosité, pour comprendre l’interdit !

Merci Darwin, t’étais un génie putain. 500 ans avant nous, par observation et bon sens animale, il expliquera un nombre incalculable de mécanisme Logique de la Nature.

Qu’est-ce qu’on est con, et c’est pas inné, c’est le système qui nous rend con.
C’est le stress qui nous empêche de respirer !

Merci a tous ces génies que je cite. Il fallait être con, pour devenir intelligent.

Ce taper le bout du nez. Pour apprendre. Et c’est pas grave d’être con, je suis un gros con moi aussi, moi je l’accepte, et je vais très bien !

Tellement un gros con sur de moi, que mes livres seront gratuit, et que je lance un projet communautaire, pour développer le pouvoir d’apprentissage que représente la Science Vulgaire, qui stimule déjà très bien nos p’tit sur Youtube.

J’ai appris tout ça où ? Merci Wikipedia, et tous ces génies, qui on donnait de leur temps, pour nous construire sur internet.

On sait pas encore expliquer la Fusion Nucléaire stable ( moi j’ai une idée ! ), mais ça nous empêche pas de commencer à imaginer.
Pour pouvoir savoir faire, il faut commencer quelques parts, se tromper, pour apprendre.


Mais si on se dit qu’on a raison des le début, ou que c’est impossible, c’est pas évident de réfléchir et en même temps, c’est une logique neuronale de vouloir avoir raison ( ça donne de l’O2).
En être conscient, se retenir, s’inhiber, c’est se donner des options de réflexions !
Y’a que les cons qui changent pas d’avis.

Acceptez que les choses ne soient pas figés, innées, et que peu importe a quel point vous avez galéré dans le passé.
C’était de l’expérience, nécessaire, pour évoluer et apprendre.

Les possibilités en Psychologie, pour tout dans la vie, sont Variables et incertaines.
Pas aléatoire, incertaine.


Pour commencer, la Vision Quantique, c’est une vision mathématique de ce qui se passent autour de nous.
Il ne faut pas se dire qu’il y a une chance que ça arrive.

Il faut se dire que ça va arriver, y’a que la date qui est incertaine, mais si ça peu arriver, ça arrivera !
Dire que c’est aléatoire, c’est accepter de ne pas comprendre OU ne pas accepter les variables en jeu.

Non, ce n’est pas inné de comprendre la Science et les Maths.

Si vous comprenez pas, c’est parce que ça ne vous intéressez pas par le passé, parce que vous ne compreniez pas l’intérêt sûrement.
Ca demandait de l’énergie, sans trop voir le but à tout ça.
Je me souviens, on posait tous la même question à nos Profs de Maths. ‘ A quoi ça sert dans la vie ‘ ?

Pourquoi insister ? Wallah j’en ai chié à rattraper mes lacunes du collège.

J’en ai chié, mais Dofus m’a tellement appris inconsciemment. J’avais déjà la Logique Mathématique, et du coup j’avais les bases, l’énergie de rattraper ce retard.

J’avais pas perdu mon temps avec Dofus, je le savais dans un coin de ma tête, mais je comprenais pas encore très bien le lien entre mon expérience dans les jeux-vidéos et la vie que je vivais. Ca me bouffait d’être vu comme un Geek sans vie.

En travaillant à l’usine, j’ai vite compris ce que les jeux avaient développés chez moi.
Un très fort esprit de compétitions, l’envie de gagner, d’avoir toujours plus et de faire une carrière de fifou !
Ca me bouffait déjà inconsciemment au collège, mon avenir, et jusqu’à aujourd’hui, je n’assumais pas très bien le fait d’avoir passés des dizaines de milliers d’heure derrière mon ordi.
(Wallah j’en ai plus rien à foutre, j’ai invalidé Einstein !)


J’ai jamais refait de Maths hein.
Mais j’ai appris, inconsciemment à la Fac, la méthode Scientifique. Une Logique de réflexions, pour comprendre et apprendre plus vite.

Je me suis éduquer, sur Youtube, Google et Wikipedia.
Une question en tête ? Google.
Youtube ? Un p’tit Docu allez, la reproduction des grenouilles, en milieux arides, ça à l’air pas mal ! ( Faut fumer pour glander autant de temps sur son ordi, mais comme quoi ! )

Croire en sois, accepter et assumer ce qu’on fait, c’est ça éviter le stress.


Mais inconsciemment, et c’est ce qui m’a toujours bouffé. Je ne m’assumais pas inconsciemment, j’étais pas si fière de moi.
Malgré l’apprentissage que je tirais de ces heures d’ordinateurs. J’étais toujours ouvriers, et mes responsables me rappelaient que c’était pas comme ça que marchait le monde.

Prouve que t’es capable et t’es capable. Le diplôme, c’est un moyen de gagner du temps. Difficile d’apprendre aussi bien seul. Mais Internet, à changé tout ça ! Merci les Youtubeur, Wikipedia et les forums de passionnaient !

Vous vous dites sûrement que c’est vous le problème(E).
Non, c’est vos connaissances(m), par rapport à votre temps(c2) disponible, et ça, c’est pas votre fautes.
Même si vous avez la flemme d’apprendre aujourd’hui, c’est pas votre faute.

Rien n’est de votre faute, c’est nucléaire et chimique, on fait avec les neurones qu’on a construit entre 0 et 12 ans, et les réactions qui en découle.

En prendre conscience, faire avec ce qu’on a, c’est ça la vrai intelligence.

S’adapter, avec ce qu’on a.

Si vous avez qu’une réponse en tête, pour répondre à une situation, c’est que vous avez mal compris quelques choses.

L’oeuf ou la poule ?
Les deux, sinon, c’est pas quantique.
C’est une poule transgénique qui a pondu un œuf transgénique. Cette poule à ensuite pondu un œuf quantiquement différent et ainsi de suite, pendant 10 000 ans.

L’Oeuf ou la poule ? Aucun des deux, c’était un microbe, de l’énergie instable à la base.

Faire un choix, le figer, et dire que c’est comme ça, c’est refuser les probabilités quantique.
1+1 = 2

Oui, mais (0,5+0,5)+(0,5+0,5) = 2.
C’est une façon de voir les choses, mais ça marche aussi.

Peu importe la façon dont vous voyez les choses.

Le fait de savoir, d’être sur de sois et dire que c’est comme ça, c’est faire un choix et rendre figé, un phénomène Quantique, qui a forcément, plusieurs résultats plausible.

Il n’y a que des phénomènes Quantiques (variables) partout, et il faut s’enlever toutes ces choses figés et mal-comprises qu’on a en tête.

Supprimer nos réflexes et préjugés, qui nous stress par manque d’information précise ou agréable. La vérité n’est pas toujours agréable, et on a tous notre vérité propre, qu’on a du mal à titiller.
On est tous intelligent, on fait tous des recherches.
Ca fait mal de se dire qu’un connard comprend mieux que nous.
Sauf si il a Bac+8, là on veut bien le croire quand il raconte des trucs qu’on comprend mal. Vu qu’on comprend mal, c’est sûrement qu’il a raison, ça l’air d’expliquer des trucs ! Ca a été prouvé, donc je veux bien l’écouter.

C’est nos certitudes qui nous empêche de comprendre, parce qu’on ai sur de ce qu’on a appris en grandissant ! On est sur qu’on comprend pas des trucs, parce qu’on est pas fait pour ça !
C’est pas grave de mal comprendre, mal apprendre, de se tromper.
Faut casser des œufs pour faire des crêpes !

Faire un choix, c’est inhiber la vérité Quantique, qui n’est jamais quelques choses de fixes. Si c’est tiré par les cheveux, c’est que c’est mal compris.
La Quantique à l’air tiré par les cheveux, parce que c’est un domaine Scientifique assez récent, il reste encore pleins de choses à valider !

La mécanique Quantique est difficile à imager en tête, à enseigner, juste parce qu’elle n’est pas viable avec les modèles actuels que vous avez appris à l’école.
Ces modèles sont des versions simplifiés, en attendant que toutes les réalités Quantique soit prouvés. Je compte bien prouvé mes travaux, mais en attendant, jusqu’à preuve du contraire, on pourra dire qu’ils sont vrai.

C’est les modèles actuels qui ne sont pas viables avec la Vision Quantique, et c’est une réalité Scientifique qu’on cherche tous à prouver !
Mais prouver, c’est long.
Ca demande de figer, pour prouver. Faut convaincre des gens incapables de se remettre en question. Difficile Psychologiquement de remettre en question 30 ans de recherche quand on a Bac+8, et il fallait un Psychologue Quantique pour expliquer le fonctionnement de c2.

On peut pas figer la Quantique et c’est pour ça que 115 ans après la création de E=mc2, c2 n’a pas encore était prouvé.
Moi je le prouve le fonctionnement de c2 !

https://wiki-troll.fr/quantique-ondulatoire/
https://wiki-troll.fr/montee-des-eaux/


Pour imager, actuellement en Chimie, on nous apprend que la limonade + du sirop de fraise, ça fait un diabolo fraise.

Si on approfondie le sujet, point de vue Physique simple, il y aura deux façon de développer.

Le premier, un modèle visuel, fonctionnel mathématiquement, expliquant le mélange et ‘ les réactions chimiques ‘ en jeu.

Ce modèle donne une image très claire en tête, seulement, il ne suffit pas à expliquer pour, il y a des bulles dans la limonade.
Pourquoi, le sirop est collant. Pourquoi, malgré l’agitation des bulles, le mélange des deux restes très collant ?

Pour expliquer en détail, il faudra parler de Physique Quantique.

Les bulles du diabolo par exemple, les molécules gazeuses(H2), une fois en contact avec l’air, n’arriveront pas a rester uni, par manque de pression. ( le liquide, permettait de les maintenir entre elle, mais la pression atmosphérique de l’air, à la surface du liquide, ne permet plus de retenir le gaz( H—H ).

La bulle va exploser, libérer le gaz, et donc, faire de la place pour libérer une nouvelle bulle.
L’agitation du diabolo fraise. C’est de la fusion Nucléaire. Les bubulles, c’est des déchets nucléaire, de l’hydrogène, des Quantas d’énergies ( des paquets d’ondes d’énergies ).

La Physique de bases, s’arrête à l’explication des molécules, et leurs mécaniques de mouvement, de dégradations, d’oxydations, de façon assez large et peu détaillés.

Du moins visuellement, ça explique des choses figés mathématiquement, par le temps d’observation, par la température stable, et une pression atmosphérique contrôlé.

Mais ces molécules, ces assemblages d’atomes. Ont encore pleins d’autres bibilles à l’intérieur. Qui ne sont même pas des bibilles, c’est impossible de vous l’imager pour l’instant et on s’en fou.

Dite vous juste que les bibilles d’énergies ( les ondes ) peuvent faire des trucs que vous comprenez pas pour l’instant, comme se téléporter, être a plusieurs endroit en même temps, aller plus vite que la lumière.
Dite vous, que vous ne savez rien, et vous verrez mieux les bibilles qui ne sont pas des bibilles.

Les atomes, leurs quantités d’énergies en tout cas, sont référencés dans le tableau périodique des éléments.

Un chercheur, Dimitri Mendeleïev, en 1869, à mathématiquement prouvé l’existence de tous les éléments chimiques du tableau ( en créant le tableau ), avant qu’il ne soit tous identifiés, prouvant ces calculs, des dizaines et des dizaines d’années après.

Faut oser quand même !
Faire un calcul, et dire que c’est les autres qu’on pas encore tout trouver, pour expliquer les zones d’ombres de son calculs.

Et il avait raison, dés 1860. Et des génies, avant jésus Christ, y’en avait déjà. Ceux des bonnes familles, qui avait le temps(c2), pour le plaisir (E).

Tout ça pour dire que la Physique Quantique, à la base, c’est des histoires de bibilles qui ne sont pas des bibilles mais qui ressembles à des bibilles quand on les observe avec nos yeux.

Dans le cerveau, c’est pareille. Des ondes d’énergies produisent des réactions, qui nous guide.

Ces petites billes n’existe pas, mais pour comprendre, il faut passer par cette étape de bibilles.
Il n’y a que des ondes d’énergies, produisant des réactions encore plus énergique.

Il vous faudra des mois, des années de curiosités personnels, pour imaginer ce qu’est réellement une onde
simili-corpusculaire.

Les deux sont vrai, mais les corpuscules sont une image de l’esprit, visuel et figé, pas Quantique.
Figé dans des paramètres de Températures et de pressions atmosphériques.
Observer une chaise en plastique, c’est observer des molécules en copinages stables.

Mais foutez le feu à la chaise, et vous verrez qu’elles sont plus copines. Elles se poussent les une les autres, tellement il y a d’énergie. Une partie de cet énergie se retrouve sous forme de chaleur, une partie est libéré sous forme de fumée, et l’autre partie se concentre dans le reste qui fond.

Notre vision, nos yeux, crée une image figé d’un phénomène Quantique, in-observable dans ces détails profond.
Des ondes d’énergies traversent des petits cônes dans nos yeux. Ces petits cônes vont transformés cet énergie en électricité, et l’information électrique se baladera dans les neurones qui ont été construit pendant la vie.

Du coup, la réponse à ce qu’on voit, est forcément une des réponses disponible dans les neurones du cerveau. Ca prend du temps pour créer/optimiser nos neurones, et si on vous dit rien, si vous lisez pas, c’est impossible de bien comprendre.

En regardant la chaise brûler, on se dit que le problème, c’est le feu.
Et non, le feu, il est visible, parce que la chaise dégage de l’énergie en fondant.
C’est pas l’essence qu’on a mis dessus. L’essence seul ne va pas produire beaucoup de lumière, par manque d’énergie. Elle va exploser de façon intense, mais elle ne va pas brûler. L’énergie se comporte de pleins pleins de façon différente. L’énergie se comporte de façon Quantique, et ce qui fait la flamme, c’est les molécules de plastiques en fusion, qui libèrent ce surplus d’énergie apporté par l’essence.
Ce n’est pas l’essence ou la chaise qui produisent la lumière, c’est les deux réunis, qui produisent un surplus d’énergie.
Quand l’énergie devient trop grande, l’énergie devient observable. La lumière, les flammes, apparaissent, par agitation des noyaux d’énergies.

Accepter qu’on se sait rien, se dire qu’on comprend pas, c’est comprendre les principes Quantiques d’incertitude.
C’est important pour apprendre, peu importe le sujet.
C’est logique, pour apprendre, de se dire qu’on ne sait rien ?

Pourtant, en Psychologie, tout le monde est sur d’avoir tout compris, et on passe notre temps à juger nos voisins. A figer nos voisins.

Les choses sont incertaines et Quantique, variables, parce que les neutrons, ces p’tites billes d’énergies, elles sont variables. Leurs résultats actifs sont variables. Quantiques.

Ce sera appris au enfants, dés l’entrée au collège.
En mathématique, au lieu de parler de hasard, de probabilités. En plus, on parlera de variations Quantiques.
On parle déjà de Vecteur… c’est un truc de Quantique ça …

A se dire que les jeunes galèrent à comprendre, à tout prémâcher, on comprend plus rien.
Mais c’est les profs qui savent pas comment expliquer un modèle incertain, parce qu’ils ont pas compris le principe d’incertitude d’Heisenberg !

Ça veut dire la même chose Quantique et Statistique, ça demande juste une certaine gymnastique du cerveau, rien à voir avec de l’intelligence.
En statistique, on se dit que ça peu arriver.
En Quantique, on se dit que ça va arriver.

C’est une question de connaissances, et c’est normal de pas comprendre la Vision Quantique, qui est un phénomène et une Science nouvelle.

Mais prétendre comprendre la Physique, sans s’intéresser à la Physique Quantique, c’est accepter que le hasard, que l’aléatoire existe, et que les choses inexpliqués sont inexplicables.

Tout est Physique, Quantique, et on va le prouver , avant 2030.
L’intelligence Artificiel est déjà là, c’est nous qui lui apprenons des conneries.

C’est jamais aléatoire, c’est quantique, on connaît juste pas la formule mathématique de toutes nos questions.

Mais le simple fait, de se dire qu’il y a tout un tas de possibilités, probabilités, permet de comprendre et visualiser l’aléatoire, l’in-expliqué.
L’in-expliqué devient possible, parce que statistiquement plausible.


La Loi de Murphy, est un paradigme dans l’industrie Aéronautique qui dit :  » Si il y a deux façon de faire, une bonne et une mauvaise, il y aura forcément quelqu’un, quelques part, pour empreinter la mauvaise.  »
Si ça peu arriver, ça arrivera. C’est pas une vision négative des choses, ça fait moins mal que de se dire que c’est aléatoire et incontrôlable.

Les travaux que je propose dans ces textes de Psychologie Quantique, sont autant de la Physique que de la Philosophie.
Je chercherai à vous convaincre que ce qui s’opèrent dans le cerveau, est incontrôlable. On subit des réactions, et après on réfléchit. La première idée n’est pas toujours là bonne, mais ce qui est sûr, c’est que c’est celle qui vous semble la plus réelle ! Mais souvent, après réflexion, l’information neuronale va se modifier.


Si il y a 1/180 000 000. C’est quand même possible. Nous faisant perde un bon millier d’euros, dans une vie, à jouer au loto. On croit déjà à la Quantique, quand ça nous arrange, inconscient que c’est de la Quantique.

On agit déjà de façon Quantique, inhibant les probabilités qui nous dérange.
C’est notre cerveau qui fait des choix, par récompense d’énergie, pour rendre réelle ou irréelle, plausible, un facteur Quantique, probabiliste et incertain, comme le loto.

On croit déjà à la Quantique, mais on inhibe d’autres probabilités, d’autres options, en ce disant que c’est aléatoire, inexpliqué, incompris, pas prouvés, parce que ça demande moins d’énergie, c’est plus simple comme ça.

Pourtant, si le cerveau était conscient de savoir comment répondre ‘parfaitement’ à une situation, il le ferai, pour se récompenser par la Sérotonine (l’oxygène), content de comprendre ce qui l’entoure.

On aime tous théoriser, on aime avoir raison.
On est des grand enfants, cherchant être récompensés(H2O ou O2) pour nos bonne réponse. Pour être rassuré de notre intelligence.

La Physique Quantique, c’est l’Origine de la vie, l’avenir de la Psychologie et la Médecine.
On a juste pas encore compris, la formule mathématique exacte.

Le rôle du stress en médecine. Le rôle du stress, sur le développement des cancers. Sur les défenses immunitaire. N’est pas encore prouvé, et je compte bien le faire.
Je le fais dans ce texte, et jusqu’à preuve du contraire, je me dirai que mon modèle Quantique explique beaucoup plus de choses que le modèle actuel.
Vous le savez peut-être pas, mais tout reste à expliquer en Physique Quantique.
On a déjà pleins de modèles mathématiques viables, mais qui sont inexplicable, en dehors des mathématiques.
Parce qu’ils ne sont pas fini. Le mien est beaucoup plus simple à comprendre, merci à eux de m’avoir permis de comprendre leur erreur ! Ils ont prouvés tous les mécanismes ondulatoire, mais il n’arrive pas à prouver le fonctionnement de c2(la gravité), parce qu’il cherche à prouver, figer, un modèle Quantique, infigeable.

J’ai le sentiment que les choses changent en ce moment, et je compte bien y participer !

C’est l’écologie, qui va nous rappeler qu’en ce moment, on fait n’importe quoi, d’un point de vue Quantique, statistique, et on le sait.
C’est inhibé par l’H2O, dans nos tête, et ça consomme de l’énergie, réduisant l’apparition totale d’Oxygène (O2).

L’écologie est inhibé pour l’instant. Pas réelle.
Elle le restera pour beaucoup, jusqu’à preuve du contraire, en remplaçant l’irréelle en réelle.
Ils seront forcés de constater, ça fera mal, parce qu’ils seront in-adapté électriquement.
Le Darwinisme. La sélection naturel, prenez en conscience, c’est ça.

Non, personne de suffisamment intelligent, n’avait comploté ça.
Ils sont trop con pour ça, rassurez vous.

Désinhibez-vous, adaptez vous, soyez des animaux plus intelligent que les Capitalistes. Ce modèle Statistique, probabiliste, arrivent à son terme.


Se dire que c’est possible, ça devient possible.

Prendre conscience(E), c’est lire(m), observer, être forcé de constater(c2), et donc, commencer à entrevoir un moyen, un nouveau chemin neuronale, qui récompensera positivement par la sérotonine, les futur décisions.

Mais au début, c’est nucléaire, ça pique le cerveau de prendre conscience que les choses vont mal dans le monde. De se dire que c’est dur la vie. Mais c’est ça la beauté de la vie animale, le combat en équipe, contre mère nature !
Les capitalistes ont juste pas compris qu’ils n’étaient rien face à Gaïa.

Le fait que ça pique dans nos tête quand on pense à cet avenir incertain, c’est l’augmentation d’énergie, qui stimule des neurones instables, par manque d’énergie. Il faut leur en donner pour les stabiliser, pour les construire.
Affronter la vérité ne fait pas mal, c’est le manque d’information associés aux neurones  » Écologie et Avenir  » qui nous fait mal.

Si y’a des trucs qui vous chagrine, qu’est-ce que vous attendez pour en parler, voir un Psy ?
Ah beh non, la Psychologie est un tabou. Par contre, allez voir un médecin parce qu’on a mal au ventre ou à la tête. Ça, c’est normal. Je vais le prouver, mais la plus part de nos problème médicinal sont du au stress et au médicament qu’on prend.
Ils ne sont pas forcément créé par le Stress, mais le Stress nous bouffe l’énergie de combattre les inconforts de la vie Humaine, comme la Grippe et la fièvre. Les Virus.
Le Stress est un Virus inconscient, qui se développe de 0 à 80 ans. Ce stress, est un mécanisme de survie animale.
La peur n’évite pas le danger, mais un peu quand même.
Mais non, la peur n’évite pas le danger. Elle nous concentre sur le danger, plutôt que sur les solutions pour réduire la probabilité de Danger.

Avant que je développe cette théorie, on le savait pas que c’était des histoires d’oxygénisation des neurones, le Stress.

On voyait pas comment les 70% d’H20, ce baladait partout comme ça.
Parce qu’on voulait les figer, les prouver.
Et il fallait les prouver, pour comprendre qu’elles ne sont que des mots, que des formules mathématiques, pas encore assez précises pour être facilement expliqué.

Lire ce livre, ça gratte la tête. Mais ça fait du bien, vous comprenez juste pas encore comment(c2), parce que l’énergie, peu importe la quantité(m), est dépendante du temps(c2) qui est lui même variable, selon l’énergie disponible inconsciemment et l’énergie investie.

Tout ça est relatif, variable, Quantique.

Prendre le temps d’E-Penser(m+ x c2+), c’est commencer à comprendre, qu’il ne faut pas trop chercher à bien comprendre, pour comprendre.
Ce dire qu’on comprend pas, et insister(E), c’est commencer à comprendre (E+=m+ x c2+ ).
Ca se mord la queue, ça tourne en rond, ça ressemble à rien, c’est ça la Quantique. Des formules Variables entre les variables, à chaque instant.
Chaque variables qui bougent, bougent les autres variables, qui bougent la première variable, qui avait fait bouger les autres variables.


On connaît tous les danger de la route, que l’on inhibe, inconsciemment, sans le vouloir !
Pourtant, on nous les rabâche ces danger et on y croit !
On connaît tous des gens qui ont eu de graves accidents, des familles ruinés.
Mais nos connaissances actuels parlent de statistiques.

Non, c’est Quantique et ça va arriver. Aucun de nous n’est capable de calculer statistiquement, inconsciemment, ce genre de danger.
Parce qu’ils sont figés par une certitude. L’incertitude.
Si ça peu arriver, ça arrivera. C’est Quantique.

Par facilité énergétique, par logique Chimique ( l’énergie cherche toujours a s’économiser ), le cerveau inhibe  » ces pensées dérangeantes  », les rendant inconscientes, en récompensant majoritairement les neurones en H2O, plutôt qu’en Sérotonine(O2).

C’est la petite voix dans notre tête qui nous inhibes, en récompensant d’autres informations par la Sérotonine, c’est se qui donne l’oxygène, et dans l’infiniment petit du cerveau, gagner de l’énergie, c’est se stabiliser.

Si il y a une phrase dans notre p’tite voix, cela veut dire que le cerveau à récompensé, par la Sérotonine, chacun des mots choisis. Les autres mots associés a ce neurones, seront inhibés par l’H2O parce que inutile à l’instant T. Mais on se contredit souvent dans notre tête, signe qu’on échange consciemment les informations que l’on reçoit.
Tout le monde pense au danger de la route, quand il prend sa voiture avec 3 bières dans le corps. Il pense ensuite au Gendarme, et par manque d’énergie agréable, on inhibe et on fait avec. Une partie de nos neurones seront inhibés par l’H2O(11H), et ceux qui nous aurons stimulés à prendre la route, seront sur-stimulés en O2(16H), pour compenser le stress produit par ces informations contraire.

Tout est inconscient dans le cerveau, et va très vite. Les choses réagissent toutes seuls. Ce n’est pas contrôlable vraiment. On réfléchit après action.
J’ai écris plus de 300 pages sur le sujet, en moins d’un mois.
J’ai 23 ans, je n’ai jamais écris de papier Scientifique.

Juste, je me renseigne depuis 4 ans. Je travail dans la Chimie et je suis un passionnait de Psychologie. Je développe mon cas dans le premier livre, Thèse Vulgaire. Mais en gros en décembre, j’ai lu 2 Thèses en Physiques des super-alliages ( je travail dans l’aéronautique), et j’ai lu un livre en Psychologie du développement de l’enfant, un nouveau paradigme datant de 2019, qui remplace celui des années 1960.
Le traitement de l’information, par Inhibition.

Tout m’a tout de suite paru beaucoup plus claire, et j’ai vomis 200 pages de Psychologie, et une centaine en Physique/Chimie.
Le problème que j’ai découvert, c’est que notre modèle actuel, nos paradigmes, sont vrai, jusqu’à preuve du contraire.
C’est une réalité Scientifique que je ne savais pas avant fin 2019.

C’est fou d’être passé à côté de tout ça, pendant 70 ans.

Ce document, valide le nouveau paradigme en Psychologie du professeur Houdé.
J’ai confiance dans mon papier, pour rappeler à tout le monde, qu’on a perdu le sens de la Quantique.

J’ai appris mes connaissances en Quantique sur les modèles Scientifique développé au début du Siècle derniers.
Merci la chaîne ‘E-Penser‘, je lui dois tout, et il va être dégoutté d’apprendre que c’est moi qui ai prouvé le fonctionnement du Big Bang, grâce à ses super modèles !

Il explique tout, avec des vidéos très explicite visuellement, mais comme les autres, ils parlent d’énergies noirs, en attendant de comprendre le fonctionnement de la gravitation (c2).
Comme il dit, les modèles Scientifique actuels explique tout, sauf la première seconde de l’Univers. Et il le dit  » C’est que les modèles actuels ne sont pas bon  ».
Et beh ça y est, désolé mon p’tit Bruce. L’Univers OBSERVABLE à 14 milliards d’années. Mais le Big Bang, à eu lieu plus tôt que ça !
( Je vous Spoil pas plus, allez voir l’article sur ‘La montées des Eaux’, je développe tout, et j’explique comment le Big Bang est une explosion infini, qui redémarre, après des milliards d’années d’expansion )

Mon cerveau, est en total reconstruction depuis fin 2019, ce livre est tombé quantiquement au bon moment, récompensant à grand coup de Sérotonine, toutes ces nouvelles pensées, qui pourrait tout expliquer, et qui expliqueront tout, en Médecine, et en Psychologie.

Je me masturbe le cerveau à coup de Sérotonine, avec du cannabis(E) en plus pour accélérer Quantiquement tout ça ( E=mc2 ), parce que électriquement, ces nouveaux neurones ont l’air plus fonctionnel, plus réelle, du coup je les récompense, pour réduire l’énergie utiliser dedans à l’avenir, en écrivant des modèles toujours plus précis.

Si j’arrive à l’écrire, c’est que c’est
ces informations sont dans mon conscient !

J’avais déjà compris avant de l’écrire,
mais si je l’ai jamais formulé, jamais écrit, la mémoire associés à ces informations ne sera pas la même !
Je ne choisis pas les mots que j’écris.
J’ai une idée de ce que je veux dire et inconsciemment, avec les connaissances(neurones positifs) que j’ai, le courant électrique en lien avec l’information  » écrire un navet  » va se conduire tout seul.
Je ne choisis pas,
j’ai des réactions(m) à des idées(c2). Prendre le temps de l’écrire, de le développer, est ultra bénéfique pour le cerveau.
Vous n’avez pas idées de la vitesse à laquelle j’apprends en ce moment. Je potasse un truc, j’écris 2/3 conneries dessus.
3 jours après, je relis/réécris et hop, c’est cuit, je suis un expert sur la reproduction des grenouilles en milieu arides.


Je me souviens même plus de comment je réfléchissais y’a 1 mois, c’est fou la vitesse à laquelle je recâble tout.

Mais parce que c2, la fission nucléaire dans mes neurones, l’énergie négative en moi, était géante.

Ca faisait 4 ans que j’étudiais seul, incertain, que j’observais la Chimie dans mon travail, et que je comprenais pas la même choses que mes responsables quand j’observais un truc. Je leur en parlais et on me rappelait inconsciemment que j’étais pas habilité à parler de ça.

Il m’aura fallut 2 ans d’intérêt personnel en Physique Quantique, pour faire les liens entre Psychologie et Quantique, inconsciemment, un soir, ou j’avais pris de la cocaïne chez un copain.
Ca m’a pété au crane en rentrant, sur la route. Tout s’est enchaîné très vite, c’était après noël, je venais de lire le livre du professeur Houdé.
J’ai craché 50 pages les deux jours suivant. J’en suis a plus de 300 en un mois.

C’est fou, ça explique tout, de façon incertaine, et c’est ça qu’il manquait putain, c’est de la Quantique, c’est la base du truc l’incertitude d’Heinsenberg !

La seul certitude, c’est qu’il faut suivre l’énergie, suivre le chemin.
E=mc2. E, qui est incertain, vu que ‘m’ est dépendant de ‘c2’

Après 30 ans, c’est pas des nouveaux neurones qui se crée dans le cerveau, c’est de l’optimisation. Vers 20 ans, la production de neurones ce calme par manque de Sérotonine. Quand on est enfant, on est motif, parce que chaque pensées, chaque information, nous récompense par la Sérotonine. Tout semble VRAI, jusqu’à preuve du contraire, et la preuve du contraire, demande toujours du Temps pour rentrer.

Mais si on s’arrête jamais de produire à fond de la Sérotonine, comme moi, je sais pas les effets. C’est pas important, on le prouvera quand ces travaux se feront connaître.

J’espère désinhiber les chercheurs, comme le professeur Houdé m’a désinhibé, avec sa théorie de l’inhibition, validé pour les enfants.

Pourquoi ça marcherai différemment le traitement de l’information neuronale, après un certain âges ?

On est des grand enfants, on le voit tous, tout le temps, acceptons le, retrouvons cette esprit d’enfant rêveur, pas déprimé.
Qui vie, s’écorche le genou, se casse un bras, en souriant, en rigolant, en courant, en jouant.

On y reviendra, sur l’importance d’avoir un cerveau plutôt Sérotonien, plutôt que Dopaminergique.

Mais toutes les maladies inexpliqués, les cancers, les douleurs des règles, Parkinson, Alzheimer, pourront s’expliquer, avec la vision que j’ai des choses.

Moi je m’y connais pas assez en chimie moléculaire, j’ai juste une vision désinhibé de ce surplus d’information.
J’ai une vision de l’énergie in-observable, celle qui produit les réaction et molécules observables.


J’ai appris la Quantique de Einstein, Heisenberg, Schrödinger, Mendeleïev, Jung, Piaget. Avant que Piaget soit invalidé par le Professeur Houdé, en 2019.

Merci E-Penser. C’est pas inné. Il fallait un connard comme moi, qui glande sur son ordi, sur youtube et Wikipedia, en fumant des pétard, pour comprendre que 70 ans de Science ce gouré, à être trop sûr d’eux même.
A être trop sur de l’intelligence inné de Einstein.
Il fallait que ce connard insiste, avec une certitude, une seul. Être sur de rien.

Pour comprendre en détail le principe Quantique d’incertitude d’Heisenberg.

Mais j’ai pu le faire parce que Internet à tout mis à disposition.
Je suis le premier mais je sais que d’autres sont dessus. La Fusion Nucléaire en centrale Électrique, l’intelligence Artificielle, c’est pour 2025, ça a été annoncé début 2020.

C’est le Professeur Houdé qui a démarré tout ça, j’en suis sur, nous désinhibant de nos incompréhensions, lié au système actuel.

L’information(m) et le plaisir, c’est la désinhibition neuronale(c2), et je le prouve.

La production de neurones fini par totalement arrêter avec l’âge, malgré la Sérotonine. Je suis pas d’accord avec le fait que ça s’arrête vers 25 ans. C’est Quantique ça aussi, mais je suis d’accord avec le fait qu’il y a une limite.
Je suis sur le problème avec leurs résultats actuels, c’est qu’ils se basent sur des observations pour prouver aux autres chercheurs. Sauf qu’ils observent des gens, inconscient qu’il y a soit des cerveau plutôt Dopaminergique, soit des cerveau plutôt Sérotonien. Inconscient d’avoir un cerveau Dopaminergique, a force de vouloir avoir raison et de se bagarrer pour ça. C’est stressant de chercher à prouver.

C’est quelques choses de grave le QI, c’est une maladie Dopaminergique. Il y a bien plus de cerveau Dopaminergique avec 140 de Qi, que de cerveau Sérotonien.
Au contraire, beaucoup, vers 30 ans, se rapprochent de la neutralité Énergétique, plutôt positive même. Ca ne prouve pas un manque d’intelligence, loin de là.
Ça prouve l’acceptation de nos vies. Ca prouve l’adaptation positive.
Le QE, quotient émotionnel, n’a jamais trop été validé. Alors que c’est lui qu’il faut observer !
Les Test de Qi assez récent sont bien mieux construit que par le passé. Mais qu’est-ce qu’on sait de l’intelligence ? Cherchez sur Google, ça veut tout et rien dire.
Parmis les 10 sujets que je cherche à valider, j’invalide les termes Psychotique et Névrotique par Dopaminergique, et je propose une nouvelle définition à l’intelligence et à la folie.

Les troubles Psychologiques, le stress, c’est la cause N°1 de décès avant 60 ans.

Je dirai qu’il y a au minimum, 80% de cerveau dopaminergique ou Neutre/Positif.

Et c’est pas marrant. Ca veut dire que c’est des cerveaux qui consomme plus d’énergie qu’il ne produise d’oxygène. (H2O au lieu de O2)
Mon frère est schizophrène, il en fait partie version ++ de ces cerveaux Dopaminergique, malgré ces 142 de Qi.
Lui son espérance de vie Scientifique, c’est 40/50 ans, il en a déjà 29.
J’vais pas rester là a attendre, parce que faut pas brusquer les gens et les chercheurs qu’on rien compris au Maths qu’ils observent depuis 70 ans hein.

Y’a eu assez de mort à cause de ce système. A cause du Stress, depuis 5 000 ans.
La loi du plus fort, la loi de la vie Sauvage.
Les animaux les plus intelligent observés dans le règne Animale ont deux caractéristiques en commun.
Le Sexe et la vie en Groupe.
En gros, le Plaisir, le vecteur de l’intelligence. C’est le Darwinisme, par le Plaisir. Si y’a pas de plaisir, on l’observe pas, parce qu’il a pas survécu jusqu’ici. Et voilà ce que coûtent le plaisir Humain.
Une extinction massive, de plus de 60% de vies animales et bactériennes.
2 Milliards d’années d’adaptation Darwiniste, réduit par 100 ans de vie Humaine.
C’est un constat qui fait mal, mais il faut passer par là pour évoluer.
Pour s’adapter à l’avenir que les rois, l’élite qu’on se tapent depuis 2 000 ans, nous impose.

La Sérotonine(O2), va modifier les neurones existants, en modifiant les récompenses ( apparition d’O2 ou H2O Ou même Na ) associés à ces neurones.
Moins on comprend une situation qui nous emmerde, plus le déséquilibre entre les neurones positif (O2) et les neurones négatif(H2O) devient grand.

Le moins(H2O) l’emporte, parce qu’il y a trop de neurones, associé à ce traitement de l’information qui sont inhibés, qui colle pas avec votre vision, votre jugement actuel.

Rien n’est prouvé, qui sont les autres, pour juger ?
Et pourtant, ça nous fait mal de pas l’accepter le jugement des autres, parce qu’on l’accepte pas nous même.

Et c’est dommage. On manque d’oxygène à cause de ça.
Vous vous rendez compte a quelle point on est con ?
On se prive d’oxygène, par fierté, sans le savoir, parce que le modèle mathématique actuel à pas compris E=mc2 et ce génie d’Einstein.

Fumez de l’herbe, faite ce qui vous fait plaisir, arrêtez l’alcool et le café, ouvrez les yeux, désinhibez vous, des idiots vous ont dit comment être idiot.

Être heureux, c’est avoir moins de neurones inhibé. Souvent, en vieillissant, beaucoup ne comprendront pas les choses plus scientifiquement, juste, il les prendront moins personnellement.
En vieillissant, on accepte le monde avec lequel on vie, par manque de Sérotonine, et on accepte, tout va bien, nos neurones s’adaptent et on va bien hein !

On se dit que ça dépend des gens, on se dit que certain sont malades, quelques choses à explosés dans leurs neurones, ou que c’est inné.
Mais être bien de façon simple, dans ma théorie, c’est avoir un cerveau dopaminergique, comme 80% de la population.

Et c’est pas grave, mais un peu quand même. Je suis sur que les personnes vivants plus de 100 ans, sont des familles plus heureuses. Qui on des vie simple et agréable ! C’est pas inné de vivre vieux, et je vais le prouver.
Wallah à 104 je serai encore un chercheur ! Je chercherai mes chaussures, parce que c’est Alzheimer qui me guette à trop réfléchir comme ça, mais c’est pas grave !

On fini, pour la plus part, à trouver l’équilibre en oxygène, en Sérotonine, mais parce qu’on s’est habitué à en manquer, et que modifier tout ça, c’est chiant, on a la flemme, ça demande de l’énergie(m x c2), malgré que ça soit possible !

C’est normal d’avoir la flemme. On a tous la flemme et la nouvelle génération à beaucoup de mal à l’inhiber cette flemme. Pourquoi ?
Par manque d’énergie positive pour ce qu’il y a faire, tout nous fait chier.
C’est normal quand on est jeune, mais y’a autre chose avec notre génération.

On a pas d’avenir, il est trop incertain. Il faut accepter l’incertitude pour la comprendre ! Inhiber cette avenir incertain, c’est ce qui nous bouffe !

Vous manquez d’oxygène, je vais pas me retenir de le dire, juste parce que vous avez pas encore compris comment ça marchait le cerveau, d’un point de vue Physique nucléaire.
Beaucoup n’arriveront pas à lire tout ce que j’écris, je fais passer tout le monde pour des neuneus qui peuvent pas comprendre tout seul, et c’est pas agréable à lire.

Mais c’est pas simple la Science, il y a quoi de mal à avoir cru comprendre quelques choses ? Nos modèles actuels ont quasi tout prouvés, ils sont bon ! Mais ils sont bon, pour les mécanismes OBSERVABLES. Le cerveau, c’est pas observable. C’est statistique quand on l’observe.
On est en Quantique ici.
Le modèle actuel est imparfait, VRAI, jusqu’à preuve du contraire.

La Voilà, le prenez pas personnellement, 70 ans de sciences est à côté de ses pompes.

Le Principe d’incertitude d’Heisenberg, rentrez le, retenez le, il est d’une logique implacable ! Se dire qu’on comprend pas, pour pouvoir comprendre, c’est logique ?

Le chemin neuronale utilisés pour traiter l’information  » c’est inné de faire ça  » face à un stimuli qu’on ne comprend pas, inhibe plus de neurones, que de se dire que tout est possible. Ca paraît fou, et pourtant. Les personnes les plus riches vous le diront toutes. Crois en toi et ça devient possible.
Beaucoup en ce moment, subissent leur vie de famille, le cul entre deux chaises, à vouloir travailler, faire carrière, aux prix de leur famille.


Oui on est arrogant à se dire que tout est possible, mais l’arrogance, c’est l’énergie, le plaisir, la confiance en sois !
Le comprendre, c’est essayer d’inhiber cette arrogance, en donnant aux autres, ce savoir qu’on a eu gratuitement sur internet.

J’ai eu plaisir à le trouver ce savoir, j’ai pas besoin de le vendre, il me rapportera, je m’inquiète pas. Je me suis désinhibé de l’argent, et ça fait du bien.

L’argent viendra à moi, parce que je ferai ce qu’il faut pour, avec les connaissances que je prends le temps de développer en ce moment.
Ce livre m’a permis de le comprendre. C’est pas le livre en lui même qui me rapportera. C’est le contenu, les idées que j’ai développé, et tout ce que nucléairement, dans le future, ça va créer en moi, qui vont me rapporter.

A l’heure où j’écris cette ligne. Je suis encore opérateur dans l’aéronautique.
Un petit chef d’équipe de 23 ans, sympatôche, qui explique tout à tout le monde en ce moment.
Un peu casse couille à tout savoir, mais sympatôche. Difficile de ne pas être empathique envers moi et ma curiosité, mon ouverture d’esprit.

Et oui, plus on a d’énergie, plus on a de chance de devenir con, quand on apprend un modèle qui est complètement con, loin de la réalité du cerveau, qu’est celle du plaisir, on devient con, sur de sois, au lieu d’être incertain.

C’est électrique le cerveau, c’est forcément équilibré, chimiquement, électriquement.

Si c’est pas agréable(E-), consciemment, c’est que c’est mal équilibré(m- x c2+), par des choses inconscientes, souvent mal comprises(m-), quelques parts dans le cerveau.
C’est pas forcément notre manque de connaissances(m) le problème, mais les certitudes que l’on a d’elle(c2), qui nous empêche d’accepter certaine chose.

Si ça consomme de l’énergie, c’est que le cerveau titille ces neurones, un peu trop fort, en espérant faire apparaître plus d’oxygène, mais il n’y a pas assez de neurones positif pour répondre à ce besoin.
C’est le traitement du stimuli(E), dans le système inhibiteur du cortex préfrontale(m), qui récompense positivement ou négativement(c2), les retour qu’il a des fusions neuronales en cours.

Si consciemment(c2), on se fixe un choix, le système inhibiteur ne changera pas de choix.
Il faut forcer(E) la petite voix, à lire(m), à parler(c2), pour faire rentrer(c2) dans le système inhibiteur, les informations nouvelles (m).

C’est pas inné, c’est notre 0 à 12 qui fou le bordel. C’est pas la faute de vos parents non plus. C’est pas vieux toutes ces connaissances. Avant, les enfants, c’était des petits Hommes qui picolaient, et tout allez bien !

Le comprendre seul, sans rien lire(m). Sans en parler a personne(c2). Est impossible. Ca marche, on comprend forcément des choses en observant, mais c’est neutre. C’est pas au top de la satisfaction, de la Sérotonine.

Le dire a quelqu’un, voir qu’il comprend, le voir valider.
C’est valider, récompenser ce nouveau chemin neuronale, dans notre cerveau, par la Sérotonine(O2), afin de s’en resservir la prochaine fois.
Les enfants demandent beaucoup d’attention, posent beaucoup de questions, afin de récompenser Positivement ou Négativement les questions qui leur taraudent l’esprit. Tout est nouveau et tout doit avoir une réponse.

Il faut parler, écrire, pour créer et valider des idées, et être récompensé dans le cerveau.
Si il sait comment, le cerveau cherchera toujours un moyen d’optimiser, au mieux, l’énergie qu’il consomme. C’est un drogué la Sérotonine (O2).

Notre génération réfléchis fort, parce qu’elle écrit beaucoup, parce que y’a les jeux, y’a internet, y’a du sucre dans tout ce qu’on mange !

Mais elle ne sait plus quoi penser cette génération, tellement il y a de réactions et d’énergie dans nos tête. Tellement on nous a fait croire qu’on était tous différent.
Y’a que notre enfance qu’est différente, et pas l’accepter, c’est se comparer avec les autres, sans comprendre que c’est incomparable.

On est tous pareille. En Psychologie, ça s’appelle la discrimination.
Le Fait d’observer, juger et choisir.
Rien à voir avec le racisme, qui est une forme de discrimination.
On le fait tous, de juger et de comparer.
Moi je le fais plus, et wallah, ça fait du bien. Je cherche à comprendre, pas à juger.

Tout ça est très bon, il faut juste apprendre à le guider, et c’est pas grave, c’est Humain de se gourer, de se comparer pour apprendre, d’avoir des réflexes animales !
On est des Humains, des animaux. On doit apprendre.
C’est un devoir, pour notre santé et celles des autres. Pas notre santé mental, notre santé physique, musculaire, cardiaque et pulmonaire.

Et je vais le prouver. Le Doliprane, la molécule du Paracétamol, regardé sur internet, mais ils ont pas encore expliqué pourquoi ça marchait si bien.

Moi si, sur ce site. C’est un antidépresseur, mais personne n’avait associé la molécule à la dépression, vu que tous les chercheurs et une bonne partie des Psychologues, sont touchés par ce principe Dopaminergiques dont je parles.
Pour comprendre ce principe Dopaminergique, il faut comprendre les principes d’incertitude associables à l’énergie Thermodynamique.
Et c’est pas grave, faut pas le prendre mal. Ce principe Dopaminergique, c’est la certitude sur nos certitude. L’inhibition neuronale qui récompense par l’H2O au lieu de l’O2, parce qu’on est sûr de nous, jusqu’à preuve du contraire.

C’est le modèle actuel, la non-Vision de la Quantique, de l’énergie, ces trucs de hippies, qui fait qu’ils comprennent plus les Sciences nos chercheurs.
Avant, il y a 100 ans. Les élèves avaient des maîtres.

Ils dépassaient leurs maîtres, et c’était ça la logique. Maintenant, tout le monde se compare le kiki, personne avance, et tout le monde est heureux, Capitaliste négatif de l’énergie, sans le savoir.

J’me suis toujours dit que j’avais des mentors, et elle vient sûrement de là mon intelligence.
Avoir été un petit frère, le plus petit, qui apprend de ses grands frères, sans honte ( ouais bof, j’ai grandis avec un fort sentiment d’infériorité, mais j’ai compris maintenant ! )

A 20 ans, c’est encore trop énergique dans le cerveau pour être considéré comme Dopaminergique ou Sérotonien.
Mais c’est vers 25/30 ans que ça commence, et on prend du bide, à cause de ça !
Vous laissez pas allez par le stress, fumez des joints, soyez heureux, parlez en à vos amis, ouvrez vous ! La Psychologie n’est pas un truc de bonne Femme, au même Titre que la Médecine, au même titre que l’Ostéopathe, un petit rappelle annuel ferai beaucoup de bien à tout le monde ! Oxygénez vous, respirez. Désinhibez vous, c’est pas des paroles de Hippies, c’est de la logique Thermodynamique. Le Principe d’incertitude d’Heinsenberg.

Les personnes qui tiennent 10 min sous l’eau sans respirer, voilà comment elles font.
Sans le savoir scientifiquement, elles ont appris à sous alimenter leur cerveau, et donc leur corps, en oxygène, par sous alimentation nucléaire des neurones.
Comment, je sais pas, mais c’est l’explication, je peux vous le garantir. C’est le cerveau qui consomme le plus d’oxygène, et qui contrôle qui reçoit quoi.

Les neurones, sont électro-chimique, c’est normal que ça soit pas évident à visualiser.
Surtout quand on part du principe, que ces travaux, bouleverse toutes les connaissances actuels que l’on a de la chimie. En cherchant à supprimer la Chimie, par la Thermodynamique. Ca paraît dur et pourtant, faut arrêter de parler de Chimie. Faut parler de Physique, et tout devient plus simple. Des ondes(c2) qui ressembles à des bibilles de chimie(m) tellement elles ont d’énergies(E).

Ca va juste prendre du temps(c2), demandant au cerveau plus de lecture(c2+=E+/m+), pour récompenser vos informations nouvelles, et faire des liens avec plus de neurones, grâce à ce que je raconte, pour être récompensés positivement à l’avenir, par la Sérotonine(O2), et désinhiber, inconsciemment, les liens qui se font au fur et a mesure de la lecture.
Au fur et à mesure des jours qui précéderont cette lecture, les liens se feront inconsciemment. C2, c’est l’énergie du Temps, et le Temps, est Relatif à l’énergie investit (le plaisir).

Le cerveau, inconsciemment(c2), va investir de l’énergie nucléaire(c2), pour réduire à l’avenir, la production d’énergie général dans le cerveau.
Au début de la lecture par exemple.
Le fait de titiller des neurones ‘instable’, va produire des réactions qui manque d’énergie et donc l’apparition de H2O(E-) dans les ‘neurones inhibés’ par le manque d’information(énergie du passé en gros).
Ce manque d’énergie agréable associés aux traitement de l’infos dans le ‘neurones inhibés’, représente le manque de plaisir associés à l’information électrique inconsciente(m), par le manque d’oxygène qui découle de ce traitement qui manque d’énergie (apparition de H2O = 11 H, au lieu de O2 = 16 H), par le manque de plaisir, associé au souvenir du chemin neuronale utilisés pour traiter l’information(m).

Fiou c’est chaud, faut le relire ce paragraphe, ça explique pourquoi on galère à réfléchir après 25 ans. Rien à voir avec l’âge, on devient économique, parce qu’on ce concentre sur un domaine, notre métier, et on perfectionne. On fait notre vie après 25 ans, le cerveau se calme et s’adapte avec ce qu’il a. La fameuse maturité.

Ce principe, explique pourquoi apprendre, à partir d’un certain âge, ça devient plus compliqué. C’est pas impossible, c’est juste que ça stimule des neurones qui n’étaient plus actif volontairement ou involontairement. Et l’ancienne génération, celle de mes parents, est bouffé par l’idée que les choses sont innées et figés.
Non. Einstein était un drogué désinhibés, dans un monde et une époque rempli de religieux qui comprennent que ce qu’ils veulent. A cet époque, il fallait te mettre le nez dans la merde pour te prouver que Quantiquement, c’était de la merde, pas facile d’avancer en Science Quantique, sur un domaine in-observable, qui expliquait en détail, il y a déjà 100 ans, l’Origine de l’Univers.

Ça demande de l’énergie, ça pique la tête de lire tout ça, faut faire des pauses, prendre le temps(c2).
Marcher, ça fait du bien, vivement le livre papier, l’ordinateur ça stimule trop les yeux. Trop de lumière(E) sûrement, mais je le sens, ça me flingue les yeux en ce moment, à trop écrire, ça aide pas la concentration, par stress oculaire. Le Stress, c’est juste un stimuli électrique négatif. Faut pas les inhiber, faut les comprendre.
Les neuro-transmetteurs comme la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline, l’Endorphine, et bien d’autres, sont , comme leur nom l’indique, des Neuro-transmetteurs de messages.
Ils font circulaient des informations, des quantas d’énergies, faisant apparaître un des neurotransmetteurs existant, en fonction des NEURONES DISPONIBLE. Mais nos pensées, nos cerveau, sont malléables et il est essentiels de devenir pote avec son cerveau, de lui parler, et de le tripoter gentiment à coup de plaisir.
C’est un gourmand ce con, le comprendre, c’est travailler en équipe pour lier Plaisir(m) et Temps(c2), pour optimiser le total(E).

Tant que les liens(c2) ne sont pas suffisant dans votre cerveau(m), l’équilibre électro-chimique sera négatif(E-), mais pas contre-productif.
Juste plus énergivore(c2+), parce que l’information créera à la fois de la Sérotonine(O2), et à la fois, de l’H2O et potentiellement, de la Nor-Adrénaline(Na, le Sodium, vraiment très négatif, pour inhiber très fortement une information douloureuse ou Urgente.

La Nor-Adrénaline est synonyme de danger, concentration, et elle est mise en cause dans les cas des troubles Psychotiques.
Le Traitement d’une information, le fait de penser et observer. Le fait de parler à un con par exemple. Va stimuler tout un tas de réaction négative, récompenser de l’H2O à la Nor-Adrénaline. Plus on s’énerve, plus il y a de Nor-Adrénaline qui apparaît, par sur stimulation d’un neurone en Fission déjà instable de son noyau.
Il faut imaginer les neurones comme des petits soleil.
Ils sont en fusion(E), et c’est leur noyau(m) qui leur donne de l’énergie, par fission du noyau(c2). Plus on stimule un neurone déjà instable, plus on accélère sa Fission.
Ce principe de stress, de suppression Neutronique, par l’hydrogène, est un mécanisme animale normal.
L’idée est de fuir totalement, le traitement de l’information neuronale associés au souvenir conscient.
Le retour du refoulés, à l’origine de beaucoup de suicide, est un mécanisme très dangereux en Psychologie, et s’explique de façon très très Vulgaire, comme ça. Stimuler trop fortement, une Fission Neuronale instable, peut produire un AVC, libérant le double de l’énergie accumulés au cours de la vie du neurone(m x c2).
Comme un mini soleil en fin de vie, le neurone produit une Supernova, à travers les neurones voisins, bombardant de neutrons = électron = hydrogène.

L’hydrogène, c’est la fameuse énergie Quantique de E=mc2. C’est la Fission/Fusion de noyau d’hydrogène, qui produit tout ce qu’on observe.
Mais l’hydrogène, est in-observable et Quantique. Que ça soit dans l’Univers, dans la chaise en plastique bourré d’essence qu’on parlait OU dans la stimulation neuronale, c’est toujours de l’hydrogène, avec des Quantités ‘m‘ d’énergies, associés à l’information électrique. Ces Quantités ‘m‘, par fusion/fission(c2) dans le noyau, produiront des réactions Quantifiable par E=mc2.

Tout simplement, la mécanique Quantique de Einstein, appliqué au cerveau. Faut pas chercher à parler de molécules, mais j’ai l’avantage qu’ils ont déjà tout prouvés.
Ils ont juste pas compris comment 70% d’eau pouvait se balader dans le corps.
Tout simplement parce que H2O(m), c’est de l’énergie nucléaire instable, qui ne demande qu’a fusionner avec quelques choses de plus stable, par aimantation, gravitation du noyau le plus proche(c2)
Mais mathématiquement, ils l’ont prouvés. Moi je vous l’explique, en me repérant aux tableaux périodique.
Je me repère par au nom des éléments, comme ‘le sodium, Na‘, mais à la Quantités d’énergies écrit juste en dessous. Et tout de suite, ça devient plus simple hein, moi j’ai pas cherché à prouvés qui apparaissait où. Ils ont déjà tout fait.
Moi je leur explique juste comment ça apparaît.
Ça paraît con, et pourtant. Demandez leur où ils sont les 70% d’eau.

C’est cette sur-consommation d’énergie, très constructive mais énergivore, qui sera difficile consciemment en lisant ce texte et mes travaux. Rassurez vous, moins vous avez de diplôme, plus c’est simple à comprendre ! Niark niark niark, on fait de la Science Vulgaire ou pas ?

Cette sur-production est pas si bien récompensé au début, tellement c’est galère ces histoires de chimies, de bibilles qui sont pas des bibilles.

Ça nous déconcentre forcément, et c’est forcément énergivore. Ça demandera des semaines(c2) pour comprendre, des mois. Mais vous verrez, wallah ça met un de ces coups de fouets !

Ca fait 1 mois, j’ai écris plus de 300 pages, j’arrive pas à m’arrêter, pas à dormir, tellement ça fait du bien la Sérotonine, le plaisir.
Soit j’suis fou, sois je comprends tout, et les fou ont l’air fou, parce qu’ils ont tellement peu de Sérotonine dans leurs vies, que des qu’ils en choppent, ils abusent dessus, pour pouvoir respirer.
Çà change toute notre vision de la Psychologie quand on comprend que chimiquement, 90% de la population Mondiale manque d’oxygène, a cause des régimes sociétaux actuels.
Ca fait mal.
C’est normal, et le monde est en train de changer(c2 = écologie = Darwinisme)

Ces théories sont illisibles à la premier lecture, en prendre conscience, c’est comprendre que vous comprenez pas, et que c’est normal, c’est pas inné, c’est énergivore, et votre énergie disponible, est Quantique à votre vie actuel.
C’est le Temps qui changera ça, mais à la première lecture, c2, n’a pas la même énergie que dans 1 mois !
C’est magique l’énergie nucléaire, et le soleil tien sa puissance de c2.

C’est ça la Quantique, et non c’est pas dur. C’est de la Gymnastique mentale.
C’est Quantique, ça demande du temps(c2) et de l’énergie(E) ( de la lecture ‘m‘ ).

C’est pas par manque de connaissances(m) que vous comprenez pas(E-). C’est par manque de temps/plaisir investis(c2-).
Parce que dés la première page, le cerveau, l’électro-chimie, comprends qu’il faudra une quantité astronomique d’énergie pour modifier tous ces neurones déjà pré-construit.
Consciemment, on associe ça à l’inné, on ce dit que c’est pas possible de lire un truc pareille ou au contraire, on ce dit que c’est possible d’écrire les mécanismes du cerveaux avec telle trololo scientifique de mécaniques Quantiques. Et pourtant !

On est déjà tous conscient que le problème, vient des neurones, on inhibe juste le fait, que nos connaissances, sont le problème.

Vous seriez pas arrivez jusqu’ici si vous étiez pas conscient, inconsciemment(c2) de ce que je dis. Dite le à haute voix si vous êtes seul. Chimiquement, mathématiquement, c’est le rendre réelle de le dire en parlant, de le reconnaître. C’est de la physique nucléaire, point.

Croyez y, dites vous que tout est possible, que l’énergie est infini. E=mc2, ça dit que l’énergie est infini, mais qu’on a pas encore la formule mathématique détaillé pour le prouver. Mais E=mc2, c’est une certitude wallah.

Et j’espère mon modèle, validera les modèles mathématiques qui prouves déjà que la vitesse est infini.
Mais l’infini, c’est de la triche en Mathématiques, du coup il faut une vrai preuve. Relou ces cons.

Vous acceptez de donner la responsabilité de votre programmation neuronale à quelqu’un d’autres en lisant ici et en même temps, ça vous fait chier de vous dire que c’était sous notre nez depuis 70 ans, et que personne ne la jamais prouvé. Ça explique tout, mais tant que c’est pas prouvé, on veut bien lire, mais pas forcément l’accepter.

C’est la que le rôle de c2, il fera son taffe tout seul, je m’inquiètes pas !
C’est fou, mais je donne une explication à plus d’une dizaine de sujets scientifiques jusqu’ici inexpliqué, en arrêtant de vouloir être trop précis, en me basant sur leur modèle beaucoup trop précis pour être compris.

Quand on est enfant, c’est normal, on comprend pas tout ça, on vie, on réfléchit pas.
On réagit au réaction nucléaire en cours dans nos neurones.

Quand on est un adulte, c’est notre problème, peu importe les conneries des parents, peu importe le vécu. C’est un mécanisme très observés chez les Psychotiques, les parents sont toujours le grand problème.
Ce n’est pas une réalité, c’est l’image neuronale qu’a le sujet.
Et dans beaucoup de cas, c’est une réalité.
Mais dans le cas mon frère par exemple, c’est une image qu’il s’est créé.
Oui la séparation de mes parents a eu un gros impact sur tout ça, mais c’est l’alcoolisme qui a stimuler cette longue décente en enfer, dont il commence à ressortir. Il n’est pas Psychotique, c’était un jeune Homme très intelligent, qui s’est mal construit, parce qu’il a mal compris ce qui lui est arrivé à 9 ans.
Comment leur en vouloir à mes parents ? Les plus grandes découvertes et preuves en Psychologie datent des années 2 000, et surtout après 2010, appuyés par de l’imagerie cérébrale.
En ce moment, avec mon frère, j’insiste sur certain point très très précis depuis 2 mois et les progrès sont là, c’est fulgurant.
Le Principe du Retour du Refoulé, je le titille, de façon assez juste et précise. Ça lui pique sévère les fesses, on se prend la tête, mais c’est tellement précis, sont cerveau, inconsciemment, ne peut pas inhiber l’information, si elle explique mieux que l’idée qu’il avait de la chose. L’information rentre, et c’est c2 qui fera son boulot. J’insiste de façon précise, sur la graine de c2 que j’ai commencé à semer, vers Noël, en écrivant notre Psychanalyse. On est 4 frères.

C’est tout le côté compliqué avec le traitement des troubles Psychologiques.
Réussir à gagner ce genre de bataille inconsciente, pour que c2 travaille correctement. Les identifier, et les bagarrer. Faut allez chez un Psy.
On en a tous pleins, des trucs à la con en plus !
Notre petit copine à 13 ans, et le souvenir associé. Un stress à 8 ans pour X ou Y.
Parce que nos parents était assez stricte, ou pas assez. Parce qu’ils étaient Humains, et qu’ils ont toujours fait ce qu’ils pouvaient, avec le vécut qu’ils avaient, loin des informations scientifiquement prouvés que moi j’ai, que nous on a aujourd’hui sur Internet. Tout évolue tellement vite depuis 30 ans. 100 ans.
Notre société est jeune, dirigé par des vieux cons réfractaire aux changements.

Je leur en veux pas, et je leur explique, à eux aussi, ça leur fait du bien d’accepter que c’est pas leur faute le problème de mon frère. Mes problèmes à moi. Dire a ses parents qu’on invalider Einstein, quand on a un frère Schizophrène, autant vous dire, qu’ils ont l’habitude d’entendre la sirène ahah. Wallah ça explique tout ma théorie.

Aucun fou, aucune drogue, n’aura la pouvoir ni l’énergie d’expliquer 10 sujets scientifiques aussi divers et variés, ni d’écrire 300 pages en 1 mois, en se basant sur un modèle Quantique, développé il y’a 115 ans.
C’est pas parce que ça a jamais était fait, que c’est impossible.
E=mc2, c’est infini. Faite le, ça devient vrai, et je vais le prouver que notre modèle figé à 300 000km/s, il est vrai, seulement pour les particules supérieurs à 1 Quantas d’énergies(1H).
L’hydrogène stable, à 1 quantas d’énergie. Peu aller plus vite que la lumière, pour l’infiniment petit de la Quantique. Le Quantas 1 d’énergie, expliqué par Einstein, correspond à l’énergie OBSERVABLE. Le Tableau périodique, c’est des réactions nucléaire de Fission du Noyaux Atomique, produisant une Fusion, autour du noyau, qui est observable.


Toute notre jeunesse, inconsciemment, va laisser des traces. Les comprendre, c’est les effacer, les accepter.

Seul, c’est impossible. Je ne l’ai pas fait seul, et j’ai écris une Psychanalyse (Thèse Vulgaire), expliquant mon développement de 4 à 23 ans, en détail, et ça fait un bien fou. J’suis en train d’oublier tout ces souvenirs, ils réapparaissent par moment, pleins d’émotions positives, mais j’ai de plus en plus de mal à y penser consciemment. Ils font partie de mon inconscient stable. Pas mon inconscient instable et inhibé.

J’ai grandis avec des handicapés, et wallah on fait ce qu’on veut quand on a envie.
C’est une question de choix, et ne pas le reconnaître, c’est ça qui nous bouffes, c’est ça qui créé des cancer, qui crée le diabète, le mal de tête le soir, les maladies du ventre qu’on comprend pas. C’est ça le manque d’oxygène dans votre vie. Cette envie de partir à la montagne, pour avoir l’impression, le sentiment de respirer.
C’est fou quand même qu’on l’ai jamais prouvé ça …on se dit que l’air est plus pure là bas. Non. On est détendu. C’est fou quoi.
H2 = Dopamine
O = Sérotonine, Oxygène.

Il y pas 70% d’eau dans le corps.
Il y a l’énergie nucléaire correspondant à 70% de notre masse en H2O.

Ils ont tout compris à l’envers, et tout prouvé en même temps, c’est fou…

Parce qu’on s’intéresse pas à la vie des patients. Ils sont des résultats statistiques, de la sociologie brut. Pas de la Sociologique Quantique.

On sait pas si ils ont un cerveau plutôt dopaminergique, ou plutôt un cerveau Sérotonien, parce que nos médecins veulent pas reconnaître que c’est eux les cerveau dopaminergique dont je parles ici.
Alors qu’ils bouffent leur oxygène ! Regardez à la vitesse où ils font des rides !
Les rides, c’est le résultat de déchet nucléaire, qu’on a pas encore bien expliqué.

Parce que les médecins, on un cerveau dur comme fer, a l’épreuve de toutes les balles. Inconscient qu’ils sont plus Dopaminergique que Sérotonien.
Pas tous, mais beaucoup, pas par choix ! Parce qu’ils ont le métier le plus dur du monde.

Sauver une vie, dans l’urgence. C’est pas possible Quantiquement de faire un sans faute.
C’est pas des magiciens et en plus, on connaît pas encore tout, loin de là.

Ce qu’on connaît, c’est l’énergie, mais on commence tout juste, 115 ans après Einstein, à comprendre comment ça se passe.

Dieu, les esprits, le croc-mitaine, n’existe pas.
5 000 ans d’histoire humaine, à tuer et enfermer, les gens les plus naturellement intelligent, qui n’arrivez pas à s’inhiber face à un système de grands malades.

La vie sauvage, c’est un système de fou. Le système de 2020, c’est le système des Cow-Boy, a montrer qui c’est qu’a la plus grosse.

Ils vont tous ce faire rappeler par la Physique Quantique ces gros cons.
L’écologie, mère nature, la variable aléatoire.

Non non, elle est Quantique, les chercheurs le gueulent depuis 100 ans, et tout le monde chie dessus, parce que l’argent et la dopamine, la Sérotonine, sont nos maîtres à tous.

On est tous capables et vraiment, c’est pas compliqué(E+).
Ca demande du temps(c2+), et de l’information (youtube), de la lecture (m+).

Le vrai problème c’est bien la Science, qui n’est d’accord sur rien, et qui valide en disant que c’est vrai, jusqu’à preuve du contraire.

Jusqu’à récompense par la Sérotonine, pour tout ces gens incapables de se remettre en question.
Mais il est impossible, chimiquement, en une lecture, de comprendre cette Thèse.

E-Penser, une chaine Youtube à découvrir. Il apprend de façon Vulgaire et très agréable, intéressante, l’histoire de la Physique, et les résultats actuels en Physiques Quantiques, et ce que ça implique dans notre vie réelle à nous.
Le Réveilleur, un autre Youtube qui meriterait d’être beaucoup plus connu.
Ils présentent des travaux scientifiques en lien avec l’avenir ecologique, les ressources naturels en lien avec l’économie. Les choses vont changer, ça sert plus à rien d’être doux. Faut s’informer, pour éviter la panique au moment du crack.
Soit vous vous faites bouffer par le retour de Refoulé(c2) de l’écologie, soit vous le bouffez(m x c2).

Désolé, la Science Vulgaire, ça reste de la Science, et c’est pas toujours marrant !
Reprennons nos exemples à la con, vous allez voir, c’est simple le traitement electrique de l’information neuronale.
Que dis-je, le traitement thermo-nucléaire de l’information !


Parfois, consciemment, on roule avec 3 bière dans le corps.

Le cerveau inhibe les informations négative associés aux traitement de cette information, non seulement parce que l’alcool augmente la production d’énergie, et augmente donc la difficulté d’empêcher la personne de prendre la route.
Il manque d’oxygène à cause de l’inhibition des danger. Soit il arrive à se calmer, soit il prend la route, pour pouvoir respirer. Il est pas fou, il veut respirer, inconscient que c’est ça qui lui en empêche et qui lui gratte la tête.

Il traite l’information  » Rouler avec 3 bières = zonzon », qu’il inhibe à fond par la dopamine, l’H2O, et le dé-clique sera image-able par l’apparition de Nor-adrénaline.

En récompensant  » Ca passe, ils sont jamais là !  », avec le peu d’énergie positive qu’il lui reste. Il prendra la route, mais tout le long, à chaque rond point, il sera stressé. Le neurone n’arrivera pas inhiber totalement l’information.

On le sait, à l’heure d’aujourd’hui, qu’ils sont partout, et que c’est vraiment très dangereux de conduire beurré. Ça rend agressif, ça fait conduire vite, mais parce que ça augmente la production d’énergie totale dans les neurones ! Ca accélère la stimulation électrique, ça augmente la vitesse de prises de décisions.
Il y a plus d’information à traiter, donc plus réponse en retour, qui vont se simplifier, au fur et à mesure que l’énergie augmentent.

Le simple fait de boire de l’alcool, réduit/augmente l’oxygénisation, en stimulant des neurones qui sont naturellement inhibé. C’est un déshinibant, on l’a toujous dit.
Le modèles scientifique, en Psychologie, au sujet de l’intelligence inhibitrice, date de 2019, merci le Prof Houdé, il a tout compris, il m’a désinhibé !
On dirait une Secte mon truc !

Au augmentant l’énergie dans le cerveau, des neurones qui sont normalement inhibés s’activent, puis sont inhibaient si ils sont négatifs consciemment. Vous pouvez pas encore comprendre ce mécanisme d’inhibition des neurones, vous inquiétez pas. C’est aussi un modèle que j’adresse à de vrai scientifique. (Thèse Vulgaire à pleins d’exemple pour imager !)

En gros, le cerveau récompense de façon excessive, les neurones en liens avec  » Rouler avec 3 bières = statistiquement improbable, aléatoire ). 1/100, c’est très très probable.
Si on se disait que la vie était Quantique au lieu de aléatoire, on ferait plus attention, c’est une certitude mathématique.

L’équilibre électrique de l’information, sera forcément trouvé si la personne prend la route.
Sinon, la personne se calme, conscient que le calcul n’est pas bon Kévin.

Seulement, le traitement d’information aussi multiple, stimulé par l’alcool, va naturellement nous pousser vers la solution la plus simple, la plus bénéfiques en Oxygène.
Le faux positivismes de la Sérotonine, en lien avec la surproduction de dopamine
, nous font faire des calculs à la con,  » volontairement  ».
C’est pas volontaire, on est accro à la sérotonine(O2), au plaisir immédiat( par manque d’oxygène dans nos vie courante). On en reçoit pleins, mais on a se sentiment inconscient que c’est pas bien, que c’est sale ce qu’on fait.
Vive Internet et son pouvoir de désinhibition !

Ce traitement de l’information, qui traite tout ce qui se passe dans nos vie, dans les réaction nucléaire dans notre sang, dans nos organes, est dépendant d’une seul choses, notre soif de Sérotonine(O2) et le sucés dans l’obtention de se plaisir. E=mc2.

Il y a pas 70% d’eau dans le corps. Il y a l’Energie = à 70% de la masse en H2O.
Le temps en mathématique, la vitesse de la lumière comme ils disent ces neuneus, c’est la fusion nucléaire des noyaux atomique, qui a lieu, tout le temps.
Çà s’arrête jamais une étoile. Beh c’est pareille pour nous, et c’est pourquoi on rêve la nuit, on arrête pas une pile génératrice de courant aussi simplement.

Mais comme toutes les réactions nucléaires, il y a des déchets nucléaires.
Les Maladies, les Virus, le système auto-immune, c’est la dopamine(H2) et ces déchets(les quantas d’énergie), et personne ne l’a compris.

J’ai vu une vidéo tout à l’heure, où justement, il parlait de ça. Qu’ils étaient de train de faire des découvertes sur des liens entre le cerveau et le système inhibiteur… ils sont trop con putain j’y crois pas…
Ils sont tellement sur de tout comprendre, qu’ils comprennent que ce qu’ils voient. Point. La Quantique ?
Faut tester statistiquement et voir ce que ça donne hein, on prouvera avec les résultats statistique qu’on comprend !

Parce que la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline, ça n’existe pas.
C’est des images pour comprendre.
Mais à la base, c’est de l’énergie.
On a pas besoin de la formule mathématique exacte, je m’en fou du nombre de protons (qui n’existe pas dans mon modèle, il est la le problème dans la leur) et de neutrons(H2 dans ma théorie, à l’origine de tout).

Mais en gros, aucune de ces bibilles n’existent vraiment, c’est des formules mathématiques prouvés, et valide avec mon modèle.

C’est l’image qu’ils ont de ces mathématiques, faites par les ordinateurs depuis trop longtemps, qui les fait galérer à comprendre. L’intelligence de leur ordinateur est limité par la leur, et le professeur Houdé la magiquement souligné dans sa Thèse de 2019.

Inconsciemment, la Quantique que j’ai appris sur  » E-Penser  », c’était celle de Einstein, Heisenberg, etc, en partant du principe, que c’est des Quantas d’énergie.

Je m’en fou de combien, c’est des bibilles d’énergies, et y’a des trucs qui se passent.

Mais moi, contrairement à Einstein, on a prouvé mathématiquement tout ce que je suis en train de raconter.
On l’a juste pas encore compris correctement, parce qu’ils ont rajoutés des variables autour de c2, pour que le c2 figé à 300 000km/s soit valable.
Jusqu’à preuve du contraire, les variables qu’ils ont rajoutés sont très précises. Moi j’apporte l’explication des variables qu’ils ont prouvés, c’est fou.
Faut qu’un Psychologue leurs disent que c’est des fou à être trop sûr d’eux même et de leur connaissance ! Galère à trouver, c’est Einstein qui a fait une erreur d’observation, prouvant E=mc2.
Ils font des Maths, de la Chimie, ils comprennent rien à ce qu’ils font, c’est tout. Mais mathématiquement, en améliorant les travaux des années 1920, ils auront tout prouvés.

La Dopamine(E), est le moyen Quantique, de faire apparaître plus facilement, la Sérotonine(O). Mais c’est incertain et au contraire, la sur production de Dopamine(E), sur-inhibera les neurones négatif inconscient, qui sont statistiquement plus récompensés par l’H2O ou même la Nor-Adrénaline(Na) que la Sérotonine(O2). E=mc2

Dans le cas de la dépression, cette sur production en Dopamine, par l’alcool, stimulera encore plus le système inhibiteur, qui demandera encore plus de Dopamine pour faire apparaître de la Sérotonine en échange.

Notre conception des drogues est aveuglé par la plus grande de toutes, l’alcool.
Le Téléphone et Internet, sont l’autres très grande drogues, totalement inhibés.
On est tous inhibés, inconscient de rechercher inlassablement, de la Sérotonine(O).

Le soir, après une grosse journée de travail. Il n’est pas rare d’arriver chez sois, et de ce dire que la route est passé toute seul.
Le cerveau, tellement sur de lui par rapport à la conduite, va faire son travail, automatiquement, inconsciemment, inhibant tous les danger mortels. Les danger mortels, sont très énergivore pour le cerveau, stimulant des neurones statistiquement désagréables(Na par refus de ‘m’).
Les inhiber, c’est sur-produire de l’énergie, aller contre le but ultime de l’énergie.

On parlera de Quantas, parce que nos connaissances actuels, en physique nucléaire, en Fusion/Fission des atomes, ne nous permet pas de tout expliquer parfaitement, mais suffisamment bien pour comprendre.
Il faut visualiser des bibilles. Des sacs de bibilles. Des sacs d’ondes. C’est possible.

C’est nouveau, c ‘est normal que ça soit dur, on avait commençait y’a 100 ans, c’est de la Chimie Quantique, Psychologique.

Le cerveau, Animale et Humain, est accro à la Sérotonine. A l’énergie.
L’énergie cherchera toujours à ce stabiliser, à ce calmer, pour moins s’agiter.
Mais dans l’infiniment petit du cerveau, se calmer, se stabiliser, c’est gagner de l’énergie pour en économiser la logique !

Fusionner, pour atteindre ce but ultime de l’énergie, la stabilité, l’hydrogène, le proton.

Le Proton, la molécule la plus stable dans l’univers, est un des 3 Isotopes de la Molécules d’hydrogène.
La molécules d’hydrogène, est à l’origine de la naissance des étoiles.
Pourquoi pas du cerveau ?

Pourquoi on cherche des billes ( des molécules elles m’aiment composés d’atomes, eux même composés de protons/neutrons, eux même constitué de Qwark/Gluons, eux même ainsi de suite à l’infini presque ) pour expliquer tout ça, alors que c’est prouvé que c’est des micro-toutes p’tites bibilles, des protons, des ondes d’énergies, qui sont l’origine à de tout dans l’univers ?

Des Quantas d’énergie stables, fusionnent avec des Quantas d’énergies instables, pour produire des molécules stables. Point, pas besoin d’en savoir plus pour la chimie. Après faut parler de Quantique pour mieux comprendre, et c’est pas plus dur. Ca l’est quand on a appris tout un modèle avant d’apprendre la Quantique…

Le traitement de l’information Quantique, dans le cerveau et le corps.

Le corps est constitué à 70% d’eau on le sait.
Ce qu’on sait moins, c’est que c’est faux.
Le corps est constitué à 70% de H2O.
H2 = Dopamine
O = Sérotonine

Mais aucun de ces mots, de ces bibilles, n’existe. C’est des Quantas d’énergies. Des formules mathématiques.
Les mots, c’est pour imager une idée, une formule, une information neuronale.

Le Latin au collège, c’était ça à la base l’idée, stimuler inconsciemment la connaissance.
Pas comprendre ce qu’on apprend, au début, c’est normal Électriquement parlant !
Et on a arrêté, en croyant que ça servait plus à rien, ne comprenant plus l’intéret des Quantiques, profond, derrières les choses qu’on cherche à figer, standardiser.

Le Cerveau n’est pas vraiment accro, le cerveau n’est pas une personne d’ailleurs, mais l’imaginer comme telle, est une image importante à avoir pour comprendre. Il faut dissocier son cerveau et devenir pote avec lui, apprendre à le connaitre, pour être récompensé par la Sérotonine,  l’oxygène.

Le cerveau est un élément chimique, Physique, Quantique. Nucléaire.
Capable de produire, au sein des neurones, des mécanismes de fissions, et de fusions des élément, des atomes.

Si actuellement, on ne comprend pas, mathématiquement, le cerveau Humain. C’est parce qu’on ne comprend pas la Physique Quantique du cerveau, tellement les mécanismes chimiques, physiques, sont in-observables.
Alors qu’on l’observe tous les jours, c’est nous qui voulons pas admettre qu’on est des animaux, et que l’inné n’existe pas !

Pas nous, nos chercheurs qui apprennent au Gouvernement et au Prof, qui apprennent à nos prof, qui nous apprennent à nous.

Pour faire un petit rappel. Albert Einstein, au début du XIXe, à participé à la création de la mécanique Quantique, en partant du principe que la matière, étaient enfaîte, des Quantas d’énergies, des ondes, pas des bibilles.

Des quantités d’énergies qui se bagarrent, produisant des réactions nucléaires, par fusion, avec leurs copines environnantes. Pouvant créer des éléments et/ou se dégrader entre elles. Expliquant l’oxydation, la capillarité, la radioactivité, l’eau qui boue à 100°C, mais à 23° dans l’espace, l’infusion du thé dans l’eau chaude, pas froide, chaude.

Expliquant l’expansion de l’univers, qui va de plus en plus vite, mais n’expliquant pas correctement la vitesse de la lumière. Et si on s’était gouré, et le E = mc², était mal compris, par Einstein lui même.
Le Carré de la vitesse de la lumière, le c², il est figé, il a une limite. Mais si le c2, la gravité, était mal comprise, et que c’était la fusion nucléaire, le c², qu’on comprenait juste pas ?
Et c’est prouvé, ils le disaient Einstein que c’est pas encore précis !

Du coup, si on prend le modèle à l’envers, c2 = E/m, donc logiquement, en Quantique, la vitesse de la lumière devient illimité ?

L’énergie est illimité, mais on sait pas encore comment l’expliquer.
Les Chinois lance la première Centrale Nucléaire à Fusion, pas Fission, à Fusion nucléaire.
C’est une réalité, c’est pour bientôt Star Wars !

Les possibilités sont quasi-infinis et toutes, variables entre elles en Quantique.
Le modèle actuel n’est pas possible, pour expliquer la Médecine et Le Cerveau.

La réalité est la même, elles sont chimiques, Quantiques. Pas figé, variable, et en mouvement perpétuel. C’est pour ça qu’on a du mal à observer la chimie, parce qu’on apprend des conneries.

Quantique = Statistiquement variables entre les variables de la variable de bases.

Chaque variable du calcul, influe sur les autres variables, qui influe donc, sur la première variable. Tout ça, en même temps. Le temps est relatif, disaient Einstein.
Parce qu’il existe pas, c’est l’unité de mesure de l’énergie nucléaire de fusion.
Ca vous aide à comprendre ?
Non, donc on a crée le temps, ce truc qu’on observe passer, et qu’on a le sentiment de perdre, parce c2, fait partie de la formule de la vie E=mc2 = Sérotonine (Oxygène).
C’est simple, les hippies avaient tout compris en bouffant du LSD, ils aiment juste pas les maths, on les a pas entendu du coup, en se disant qu’ils avaient fumé ces cons.
Vous auriez du. Moi aussi j’ai fumé, et bouffé du Lsd.

C’est nucléaire, et impossible à imager pour l’instant, c’est normal de pas comprendre.
On manque de connaissances et c’est pas grave, c’est l’idée qu’il faut comprendre, la formule c’est juste un outil. On s’en fou détail, il faut se dire qu’il est incertain, variable, Quantique. Pas aléatoire, Quantique, l’incertitude est une certitude mathématique.

 

C’est bizarre oui, mais parce que nos prof de maths on pas compris ce principe d’incertitude, qui n’est pas évident à entrevoir quand il faut prouver qu’on a bac+8 pour pouvoir parler de Science.

Einstein créera la Relativé Général et la Relativé Restreinte.

La Relativité Général explique les choses qui sont observables.
Pousser une bille sur une table et la regarder rouler, ça implique tout un tas de phénomènes physiques qui sont dit observables. Seulement dans ce cas, la vitesse de la lumière, le c², est figé à 300 000km/s

La Relativité Restreinte, c’est la Physique Quantique.
Elle explique les mécaniques des micro-bibilles, constituant la vrai Bille ( il est galère avec ces billes lui ).
La mécanique Quantique explique donc la Physique, mais les deux modèles, mathématiquement, ne fonctionne pas ensemble.

On a quand même construit un tableau périodique des éléments, qui est viable !
Mais ! Comme on l’a dit plus tôt.
Si c’est figé, c’est pas Quantique.

La Molécule de Sodium, avec 11 Protons et Neutrons, à ce qu’on appelle des Isotopes. Avec par exemple, 11 Protons et 10 Neutrons.

Et si, c’était pas ça le problème, avec la mécanique Quantique actuel. Vouloir figer, et donner des noms à des formules mathématiques, pour imager et enseigner au gens comment on a tout mieux compris que tout le monde, en s’enfermant derrière des termes et des formules qu’on imagine pas si bien, mais qu’on voit marcher a peu prés, en se disant que c’est aléatoire, alors que la réponse est Quantique, et qu’on a rien compris du coup.

Ces noms sont essentiels pour avoir une image en tête ! Difficile de visualiser clairement les petites billes dans notre tête sinon.
Mais si c’était pas ça le problème ?
Avant la seconde guerre mondiale, on était entrain de tout comprendre !
Puis ça a commencé à devenir de plus en plus compliqué.

Valider des théories, à toujours étaient un combat extrêmement long.

En attendant de comprendre mieux la Mécanique Quantique, qui était une lubie de chercheur.

On a commencé à créer des modèles visuels, basé en partie sur des résultats Quantiques, et en partie sur des résultats qu’on associe actuellement à la Physique Visuel.
Tout ça est imagé, pour pouvoir l’expliquer à tout le monde, et l’enseigner facilement.

Einstein, Jung, Freud, n’avaient pas internet.
Ils n’étaient pas brouillés par ce sur-plus d’information.
Ils avaient de la Cocaïne, il comprenait tout et en même temps, il se mentait à eux même, parce qu’ils voyaient bien que ça expliquait pas tout.
Ca expliquera quasiment tout, donc on créera deux modèles un prouvé et figé avec c2 fixe, l’autre inter-certain, variable, avec c2 illimité, donc difficile à prouver.

 

C’est ça le problème, rien n’est certain, tout dépend de nous ! C’est pas inné l’énergie !

Sauf que les mécaniques Quantiques, avant les années 2 000, il fallait au minimum, avoir bac+5 pour en entendre parler. C’est pas une question de compréhension, c’est une question d’enseignement.

Encore aujourd’hui c’est compliqué dans parler, c’est un tabou, et merci Youtube, Internet et Big Bang Théorie. Merci la Vulgarisation Scientifique.

Qui rend facile, des sujets pas évidents. Mais pas si compliqué pour autant, on manque juste de connaissance, d’image, pour que ça devienne réelle !

Faut arrêter de se masturber le cerveau parce qu’on sait des trucs. Ca y est, on a presque tout compris, la connaissance ne vaudra bientôt plus rien.
Tellement plus rien, que ce document, est disponible sur internet.

Les Théories Quantiques rentres dans le grand public et font de plus en plus leurs preuves.

Imaginé que c’est ça le problème. On essayer de rendre observable, des choses inobservables et mathématiquement incompréhensible, par manque de précisions.

Par contre on a prouvé, que l’énergie, E=mc2, ça c’est une certitude !

C’est pas inné, et on va comprendre, on évolue.

Aujourd’hui, si on avance en Physique Quantique,
c’est grâce aux ordinateurs !

Mais tant que les programmeurs d’ordinateurs, n’auront pas compris que le modèle physique dit Générale, n’existe pas, on aura du mal à avancer en Physique Quantique !

C’est pas qu’il existe pas.
C’est que c’est un abrégé de formule mathématique, pour rendre le truc figé, observable et explicable aux enfants. Aux enfants putain ! Faut vite passer à la Quantique, des la fin de primaire, début lycée ! Mais l’ancien modèle en Psychologie, invalidé en 2019 par le Professeur Houdé, prouve qu’on a graaaaaave sous estimés les enfants ces 60 dernières années.

En 2020, on comprend mieux, on a de meilleurs images en tête, du coup on avance et on l’explique mieux au gens.

Mais tant que c’est pas facile, pas claire dans nos tête, c’est que c’est pas compris.
Sinon on aurai une image simple, et des exemples à la con.

 

Exemple à la con, que je développe dans Thèse Vulgaire !
On en voit pleins, ils sont juste inhibés, inconscient, par manque de connaissances.

Einstein voyait pleins de choses dans sa tête, qui le pousseront à
presque tout comprendre.

Mais ce qu’il faut savoir, avec le début des années 1900. C’est que la Cocaïne était partout. Dans les Soda, dans tout ! C’était un produit magique, conseillés par les médecins, tellement ça donnait de l’énergie, tellement ça calmé les douleurs !

On en donnait au enfants, avec de l’alcool le midi, et ils feront de brillants chercheurs, malgré ça, mais la société de consommation qui se créera, collait bien avec des modèles d’adultes alcoolique et drogué, inconscient de l’être, et qui était colérique. Parce que la vrai drogue, c’est le plaisir, l’énergie, la sérotonine, l’oxygène. Les Drogues nous en privent, en nous en inhibant des plaisir simple. La Science, celle non figé. Celle des étoiles, celle de Einstein.

Et si c’était ça le problème avec nos connaissances en mécaniques Quantiques actuels ?
Une Sérotonine(O), concentré et produite vers autres choses que l’intelligence vital.
Quelle connaissance avons nous de l’intelligence ?

Avoir Bac+5 dans un domaine et un seul ? Sans même étudier et approfondir la vision Quantique de ce domaine ?

Je n’ai pas de diplôme, je travail dans une usine. Par contre, je fume beaucoup de pétard et
j’adore la science.

 

J’ai un imaginaire de fou, je vois tout dans ma tête, c’est naturel, et je commence à comprendre pourquoi je suis le seul.
C’est pas inné, c’est juste que Einstein c’est gouré avec E=mc2. La vitesse, l’énergie, est illimité, mais il l’avait dit qu’il avait pas raison, qu’il faudra prouver le contraire !
Personne à réussi, tellement Einstein est LE monstre inné de l’intelligence, inégalable !!! Au moins 180 de QI !!! OMGG !!

Non. C’était un drogué ouvert d’esprit. Qui glandez toute la journée, a réfléchir, a pas se coiffer. Comme moi. La Série Génius, sur sa vie, est passionnante. C’était une époque de Fou, où ils inventaient pleins de drogues qu’ils testaient entre chercheur.

Tu m’étonnes qu’ils ressentaient l’énergie, la Physique Quantique.
Ils écoutaient leurs corps, et le bombardé d’énergie, pour voir ce que ça faisait, comme moi j’ai fait en allant en Teuf. Et c’était génial !
Comme nous aujourd’hui, après avoir interdit le truc, augmentant le nombre de drogué, par curiosité, par manque d’information, envie de comprendre, et mé-comprehension de l’interdiction, après avoir essayé, parce qu’au final, c’est pas si dangereux, mais le fait de pas pouvoir, augmente toutes ces pensées, rend ça délirant, et nous stimule inconsciemment à ce rebeller, en ce disant que c’est les autres qu’on rien compris, et que ça peut que être bon. Bien vu l’aveugle, on comprend vraiment rien à la Quantique.
C’est peut-être un peu casse tête, mais c’est une réalité l’incertitude. Si vous êtes pas capable de réfléchir comme ça, calmez vous et prenez le temps d’E-Penser, c’est pas inné wallah ! J’veux pas qu’on dise que c’est inné, j’ai beaucoup fumé, comment j’ai pu retenir tout ça si attaque la mémoire ? Ca attaque pas la mémoire, ça rend le traitement des informations inconsciente moins énergivore, donc plus facile à oublier.
Point.
Mé-comprehension en si disant que le problème c’est une seul chose, la drogue. Non, c’est E=mc2 le problème, et il vient de la notre malheur. Pas de panique ! Ca va aller mieux, vive la Science, vous allez déjà mieux, vous le savez pas encore, parce que c’est Quantique, et vous le serez, quand vous aurez compris E=mc2. C’est magique la logique de cette théorie putain, j’adore.

On peut toujours plus, mais il faut être sur de sois, et reconnaître qu’on ne sait rien.

L’énergie négative(Na), est aussi illimité(c2), ne pas le reconnaître, à l’effet inverse(E-).

C’est pas inné, ça vous fait mal, sortez le de votre tête, et prenez le temps d’E-Penser, en vous disant que vous en savez moins, parce que vous en savez plus, après chaque lecture. Quantique. Variable entre les variables.

Voilà comment j’ai tout compris. C’est pas inné. Le fait de fumer, en lisant et apprenant, me permet de faire des liens, inconsciemment, entre mes neurones.

Le cours en lui même, est difficile à suivre. Je suis déconcentré. Mais c’est le bombardement d’énergie, qui créé des neurones inconsciemment.

Par contre si c’est négatif, ça bombarde négatif.
Mais c’est pas inné, c’est dans votre tête, moi je peux fumer, et vous aussi si vous vouliez. Mais non, l’énergie, les drogues, c’est mal, et vous avez mal en échange quand vous en prenez, par manque d’énergie, de Sérotonine(O).
C’est nucléaire.

Lire ce texte, c’est tout débloqué. Ensuite, c’est le temps(c2), l’énergie nucléaire(c2), qui fera le reste, en faisant des liens(c2) à mes lecture(m), à chaque fois que l’occasion inconsciente, ce présente, devenant consciente(E+), récompensé par la sérotonine(O), toujours plus.
Pour démarrer une réaction nucléaire(c2), il faut une première prise de consciences(m), elle fera mal, parce que incomprise(c2+), pleine d’énergie(m+).

La Sur-production de Sérotonine(O), stimule l’apprentissage(m). Mais les informations vont vites et ont du mal à rentrer(c2).
C’est pour ça que la Vulgarisation Scientifique, c’est l’avenir !

Il faut rendre la Psychologie marrante, c’est le truc le moins marrant à traiter sérieusement, il faut le rendre marrant. Les Clowns dans les hopitaux, le rire, c’est prouvé, réduise l’utilisation des médicaments. Ils sont vraiment rien compris, heureusement, on trouve la solution. Enfin. 
C’est le plaisir, la solution à TOUT nos problème. La solution du Cancer.

Le Traitement de l’information, chez les enfants par exemple, peu ce décrire comme ça. Pour imager la création et l’optimisation des neurones.
A la première lecture, les informations(m) rentrent, mais elles sont inconscientes(c2).
Demandant du
temps(c2) et de l’insistance(E) pour comprendre(m+). Faire des exercices(m+ x c2+), approfondir et insister(E), c’est alimenter en énergie, la réaction nucléaire(c2+) d’énergie(E+). Ca tourne en rond, donc c’est Quantique, c’est pas figé, c’est illimité. Donc vrai.

Le Système inhibiteur, ça vient d’être prouvé, dans les modèles de Psychologie de l’enfant, a chaque information traité par les yeux, va envoyer tout un tas de signal. Ce sont ces signaux, avec les 5 autres sens connu, qui répondront en continue, au système inhibiteur.
Le système inhibiteur, stimulera une réponse électrique, qui récompensera positivement ou négativement chaque neurone stimulé électriquement par l’information.
La réaction nucléaire créé par le stimuli électrique, fera apparaître soit de l’oxygène, soit du sodium.
Chaque neurone sera dégradé, reconstruit, par stabilisation ou déstabilisation des réactions en cours dans chacun des neurones associés aux traitements des informations venant des 5 sens ( traités par le système inhibiteur du Cortex Préfontal ).

Mais plus il y a d’énergie envoyé dans les neurones, moins le neurone est stable, est aura tendance à ce dégrader.
C’est un réflexe animale, pour fuir une situation dérangeante. 
On a longtemps associés le fait qu’il fait 0.4 sec pour répondre Consciemment à une information electrique, en disant que certaine chose, était des réflèxes, traités directement par la colonne vertébrale.
Ca a été prouvés par E=mc2. Mais c2 = 300 000km/s.
Je le prouve avec cette théorie.
c2 est illimité, l’énergie est illimité.

Quand on touche une pièce chaude, quand on se prend de l’électricité, notre main s’enlève directement. On se disait que l’impulsion electrique passait dans la colonne et revenait directe en disant que le cerveau n’avait pas besoin de traiter ça.
Mais si, il le traite, et il n’y a aucune question à se poser. Se neurone, n’a aucun fusion nucléaire en cours, il produit une fission nucléaire récompensé par une molécule de sodium qui dégradera physiquement le cerveau, donc on répondra instantanément. Il nous faudra environ 0.4 sec pour comprendre tout ça, mais l’information est arrivé, de façon instanné, au cerveau, créant une fission nucléaire, vu qu’aucune fusion n’était en cours dans ce neurone associé à la douleur.
Pas une fusion.
Prouvant que c2 est illimité. Merci la Psychologie, la Philosophie, qui explique tout à ces connard de matheux, fière d’avoir tout compris, en apprenant bêtement des modèles pré-machés. Incapable de les comprendre vraiment, parce que la Psychologie a toujours eu du mal à ce faire reconnaitre comme une SCIENCE.
Juste parce qu’on pouvait pas parler de maths.
Mais si personne explique la base des maths au Psychologue, le serpent se mord la queue, et 80% de la population à un cerveau Dopaminergique comme je le décris plus bas.

La dépression tue, c’est prouvé maintenant, mathématiquement, par E=mc2. Nucléairement.

A chaque neurone récompensé en énergie, a chaque  » apparition  » d’oxygène, des déchet  » soigneront  », alimenteront, les neurones environnants, récompensé trop énergiquement, par le sodium.
Les stimulants inconsciemment. A chaque réaction positive,
on stimule des négatives, pour les soigner. C’est ça la pensée en arborescence.
C’est pas un truc de Hippie, c’est de la diffusion Thermodynamique Nucléaire.
Bah ouais, c’est pas sur doctissomo, en parlant de se qu’on observe, de se qui est figé, qu’on va pouvoir comprendre :/

Prendre conscience(c2), parler à un psy(m+). C’est nucléairement, ce donner l’énergie(E) d’aller mieux, en acceptant(c2+) d’en parler(m+ x c2 +). C’est pas en parler qui soigne.

C’est accepter d’en parler qui démarre la Fusion. C’est Mathématique, nucléaire et Physique. Le sodium, sera plus de la fission nucléaire, dégradant les neurones.

Y’a pas de complot qui contrôle nos esprits. Y’a juste un système complètement con, sur d’avoir tout compris. Il est là le problème, prouver, figer les choses. On arrive plus à réfléchir correctement.
Avoir mal au coeur. Allez chez le médecin, en parler, voir un cardiologue, se dire que ça va, réduit la plus part des douleurs toraciques.
On a jamais prouvé que le lien dans tout ça, c’est le manque d’oxygène, par inhibition, sur-alimentation des neurones en faisant apparaître du sodium au lieu de l’oxygène.
C’est fait. C’est réelle. Vous êtes pas malade. Vous êtes Humain.
C’est prouvé par E=mc2, vous pouvez l’accepter, c’est une réalité Quantique.

Mais la canna a eu se pouvoir, de stimuler, énergétiquement parlant, mon cerveau, vers l’absorption de toutes ces connaissances, qui sont associés à quelques choses d’agréables, Positif, bombardeur de Sérotonine. Le pétard.

Mais la sur-stimulation d’énergie, rend tout ça inconscient en récompensant par le Sodium au lieu de l’oxygène, c’est pour ça qu’on a du mal à ce souvenir de notre enfance, et des détails qu’on imagine même plus comme problématique, parce que inhibé, sous oxygéné depuis longtemps. Et c’est douloureux de leur donner de l’oxygène, au début. Ca accélère le rythme cardiaque, vous êtes pas fou. C’est l’oxygène. Point.

Chaque neurones sont associés à un Quantas de Mémoire vive.
Les conneries rentrent mieux que l’école,
grâce au plaisir, la Sérotonine (O), et je le prouverai Scientifiquement, grâce à Wiki-Troll.Fr, et son pouvoir de désinhibition !
On y reviendra.

Et si le problème actuel en Mécanique Quantique, c’était un manque de connaissances en Psychologie Quantique ? Le problème avec ce modèle de Société, totalement inhibé de la réalité Quantique des choses. Incertaines. Pas figé.

Notre modèle est à l’image de nos connaissances.
Figés, droites, laissant le hasard au hasard.
Inhibant le problème Quantique.

 

C’est pas vous qui faites ça, c’est votre cerveau, c’est électro-chimique, et j’ai écris 200 pages pour l’expliquer de façons simples et imagés.
De façon Vulgaire. Pour faire des liens(c2), par exemple simple(E+), entre vos informations inconsciente(c2) et les miennes(m).

Mais ça peu pas être simple simple, y’aurai pas de maladies mentales sinon.
Moins de Parkinson, moins de Diabète.

Toutes ces maladies, sont des oxydations par L’hydrogène, et j’trouve ça incroyable qu’on ne les appelle pas comme ça.

L’hydrogène dégrade le Titane, on la prouvait et reprouvait, et je l’ai prouvé à mes responsables, il y a un mois, au boulot. 
Pourquoi pas un
pauvre neurone, qui produit des réactions nucléaires, donc des déchets nucléaires, ne serai pas dégradé par l’hydrogène, comme tout dans ce monde ?
On parle d’oxydation, sans faire le lien entre l’oxydation et l’oxygénation des neurones ? C’est quoi ce délire …

On le sait que la fusion nucléaire produit de l’hélium, un gaz, l’helium, ça c’est prouvé, c’est sur.
L’oxygène, c’est quoi ? Ca se trouve, c’est même pas de l’oxygène dans notre corps, mais de l’hélium x4, qui est fusionné ?
On en sait rien je crois, et je vais partir du principe qu’on en sait.
 

C’est le même poid énergétique d’après le tableau périodique, et je préfère me référer à Mendeleïev qu’a nos mathématicien hein.
On en sait rien, si on parle pas de fusion nucléaire. Si on fige on sait parcontre, c’est bizarre non ?

On comprend pas notre cerveau, comment comprendre la chimie qui l’anime ?
C’est quoi l’inconscient ?

On a créé des modèles figés, Physique, Médicinale, Psychologiques, Sociologique, Mathématique. Juste pour nous créer des images visuels dans nos têtes.

Début 1900, on a commençé à tout comprendre, c’était des trucs invisibles qui explique tout.
Mais en attendant que tout soit validé.

Le temps que tout le monde admette qu’on s’est peut-être un peu gouré, on a gardé le modèle observable, parce que viable pour ce qu’on observait, et facile à expliquer à tout le monde.

Et oui, ils sont viables ! Mais figés. Mathématiquement, il ne fonctionne pas avec les modèles Quantiques et in-observables, actuels.

Mais parce que les modèles non-Quantique sont faux et c’est une certitude ça. C’est des images de l’esprits pour expliquer aux enfants ! Oh ! Réveillez vous les médecins.

Elles sont viables mathématiquement.
Mais la viabilité, est une perception de l’esprit, commandé par le cortex Préfontal, le système inhibiteur. Si il comprend pas, il récompense par le sodium, et fini par figer, pour respirer. Point.
70 ans de Science perdu là dessus. Merci la Guerre Mondiale, et la société de consommation qui en a découlé, a fuir nos besoins animaux, qui sont simple, comme ceux de la passion de la Science, qui sont aujourd’hui, sur-récompensé par de la consommation. Qui ne donne pas suffisamment d’oxygène, parce qu’on sait tous inconsciemment que ce modèle est fou. On le sait.
Vous avez mal, par manque d’oxygène. Ca fait un bien fou de le comprendre, vous verrez.
 

Et c’est pour ça qu’on bloque depuis des années. Les choses étaient figés. Les statistiques ? Des trucs aléatoire, des jeux de dés.
C’est de la Quantique si on veut l’expliquer aux enfants, ils comprendront statistique et Quantique, en comprenant que Statistique, c’est statique, et Quantique, c’est variable selon les Quantités…
En écrivant cette phrase, je me rend compte que les gens qui ont créé la langue Française, on essayait de nous inculquer les modèles Quantiques. On a des mots qu’on connait tous pour expliquer.
Sauf qu’on en comprend pas un seul mot, Quantique, et du coup on associe tout à l’aléatoire, le pas prouvé.
L’incertitude, c’est la Science Infuse.

Et il est là le problème. On accepte ce que l’on comprend, et ce que l’on veut comprendre, inconsciemment, pour économiser de l’énergie nucléaire, par manque de récompense(O) par rapport à l’information(Na), qui lorsque que non positive, détruit les neurones à petit feu. Donc on l’évite, on l’inhibe. On fuit la réalité.

Mais c’est mettre la poussière sous le tapis d’inhiber les choses !

 

Faut le reconnaître, et c’est dur ! Mais si c’est dur, ça fait encore plus de bien après, c’est mathématique si on le fait en étant sur de rien !
C’est nucléaire, et on a pas l’habitude de réfléchir en étant pas sur, habituer à devoir tout prouver pour être écouter, pour avoir le droit de parler.

On nous a dit que c’était fou d’être nucléaire, d’être énergique, d’être un enfant énervé.
Non, c’était incompris, et on les a rendu fou ces petits à pas les stimuler dans le bon sens.

 

Y’a forcément deux options aux traitements. D’abord inconscient, puis conscient.
Sinon, c’est pas Quantique, c’est figé par l’inné, et c’est le problème actuel avec notre image de la Psychologie. On se dit que tout est inné, parce qu’on comprend pas Einstein. Moi j’le comprend, et j’vous garantis que c’était un drogué de la Coco.

L’inconscient sera électrique(E), le conscient(c2), electro-chimique, grâce aux neuro-transmetteurs comme la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline ( qui sont des images mathématiques hein, c’est les médecins qu’on pas compris le principe quantique, mais ils ont raison sur le calcul, sur le résultat, la molécule )

Qui n’existe pas, ces Quantas d’énergies, mathématique, c’est juste pour imager le mouvement de l’information dans les différentes air du cerveau.

 

Une compréhension validé par le cerveau, est récompensé par la Sérotonine(O), lors du choc Electrique(E) ( qui est l’information(m), alimentant la réaction nucléaire(c2) faisant apparaître la Sérotonine(O) dans les neurones habituellement positif, et la Nor-Adrénaline(Na) dans ceux qui sont inhibés, mal récompensé, par le système inhibiteur(c2), donc le conscient.

Si le cerveau savait trouver un moyen, de produire plus de sérotonine(o) consciemment(m x c2), il le ferai. C’est un drogué de l’énergie(O).
Et il le fait, grâce à la p’tite voix dans nos têtes, qui récompense en continue, notre cerveau, par réaction nucléaire en chaîne.

C’est pas vraiment une récompense. Il y a des récompenses qui apparaissent en continue, suite à la fusion nucléaire continu, qui dégage plus ou moins de déchets nucléaire, selon la stabilité de l’énergie, du quantas d’énergie (E=mc2) qu’il reçoit ( O = 8 ou Na = 11 )
On arrête pas une fusion nucléaire, c’est une source d’énergie, alimenté par ce qu’on mange tous les jours, et alimenté pour répondre aux stimulis des 5 sens connu.

Manger, c’est prendre de l’énergie nucléaire.

Mais ce n’est pas suffisant pour rassasiés le cerveau de son appétit d’énergie, de Sérotonine, d’oxygène.
Plus il a l’habitude d’avoir de l’énergie, plus il en veut.
Calmer une fusion nucléaire, c’est produire de la Nor-Adrénaline, en échange.

Et tout ça est variable, quantique, selon les informations, et le traitement conscient, fait par le système inhibiteur, et les habitudes de toutes une vie.

Il se rappelle de tout le système inhibiteur. Sauf si c’est inhibé, par manque d’acceptation, d’information, par mé-connaissance souvent.
Par manque de preuves, et c’est ça le problème.


Les Drogues nous apportent et réduisent ce manque en Sérotonine.
Le café, le sucre, le téléphone, internet, les jeux-vidéos, le Sport, le fait de croire qu’on est hétéro ou Gay, alors qu’on est tous Be-sexuel.
C’est juste de
l’inhibition plus ou moins récompensé en oxygène, pour compenser autres choses d’inhibé par le sodium et se surplus d’énergie, mal compris, mal accepté. Pas conscient, pas récompensé par l’oxygène.

Il y a forcément, toujours, quelques choses d’inhibé, et c’est le principe de cette théorie. La désinhibition, l’origine de la vie Animale. La recherche de Plaisir, d’énergie positive, pour supporter la Nature et la Vie Sauvage, qui sont difficiles, variables, Quantiques.

On inhibe tous, une des deux orientations sexuels.
On est forcément les deux, sinon c’est pas Quantique.

Sinon ca explique pas pourquoi il y a des Gays et pas d’autres.
C’est pas inné, c’est Acquis, et ça fait du bien de le reconnaître.

Oui c’est naturel d’être attiré par les femmes. Mais c’est aussi naturel d’être attiré par les culs. Un trou est un trou, une bite n’a pas d’oeil ?
C’est une vieille expression, par des frustrés, qu’on essayait,
et qui on inhibait ça a jamais dans un coin de leurs tête, en se disant qu’ils étaient sales, gay.

Récompensant négativement, ce souvenir, à chaque fois qu’il voyait un stimuli Gay, les rendant encore plus grognons, a chaque récompense négative ( par manque d’oxygène ).
Ou jaloux de pas pouvoir essayé, totalement inhibé, désoxygéné de la réalité chimique de leur corps, qui les pousses inconsciemment à regarder le cul des autres mecs, alimentant encore plus cette inhibition, par le Sodium. Le manque d’oxygène s’agrandis. 

Mais si il y a une réalité observable, il y a forcément, mathématiquement, autres choses derrière, à l’origine de l’erreur de perception, qui n’est pas bien récompensé du coup.


C’est pas notre cerveau qui fait le choix, c’est la nature. C’est nucléaire, mais c’est notre interprétation des signales naturels de notre système inhibiteur, qu’on inhibe dans un coin, en se disant que c’est des pensées de fou, qui nous fait mal.

Le cerveau est accro à la Sérotonine(O), c’est un Capitaliste de l’énergie, qui en veut toujours plus, pour moins chère en énergie(moins de E général), en alimentant les réactions nucléaires stables, qui donne habituellement de l’oxygène.

 

Mais par diffusion thermodynamique, la pensée en arborescence c’est ça, les neurones autour du bon neurone qui a reçu l’oxygène, seront alimentés par les déchets nucléaire. Par de l’hélium.
J’suis sur que l’oxygène n’existe pas, mais que c’est 4 molécules d’hélium (l’hélium vaut deux Quantas ), et qu’aucun des éléments n’existe vraiment. Ca va 2 par 2, pour être stable, ça c’est sur oui.

Mathématiquement chaque élément existe. Mais je crois on a pas compris le mécanisme d’apparition à l’origine du Terme Ph ( Potentiel Hydrogène ), qui crée soit une fusion, soit une fission.

Je peux pas m’avancer, mais en restant incertaine, ça explique pleins de choses déjà prouvé. Vous le savez pas, mais moi je le vois sur internet, nos avancés en Fusion nucléaire et en Intelligence artificielle, vont faire des bon pendant la Décennie.
Merci le Professeur Houdé, qui nous a tous désinhibé !

Cette diffusion de quantas d’énergie suivit par la l’oxygénation du neurone ( en alimentant la réaction nucléaire voulus par le système inhibiteur ), fait surement  »  » apparaître  » le sodium, en donnant 3 Quantas d’énergie au neurone suivant, qui n’aime pas, qui donne ça au suivant, qui lui par contre aime ça, les garde, et par fusion, en rebalance, et ainsi de suite. L’électricité, l’electron.

Je comprends pas comment j’arrive pas prouver tout ça ? Il y a pas de Sodium, juste des molécules instables… Les molécules dites nobles, sont stables, en fusion.
Les instables, crée des Fissions à leurs surfaces, créant une couche d’oxyde, arrêtant la fission. C’est fou, je comprend pas comment ils sont passés à côtés de ça.

Les déchets de Fusion nucléaire, dans les neurones validés, vont envoyer vers leurs voisins 3 Quantas. Si le neurones voisins est stable, il les accepte, sinon il créé une fission, faisant  » apparaitre  » le sodium, arrêtant la diffusion de l’information mais dégradant le neurone, qui a la base, devait se faire oxygéner.

Oui vous avez aucune image, mais la Fusion Nucléaire n’est pas encore totalement expliqué, mais la Thermodynamique, Le Spin(c2), c’est des réalités mathématiques.

Les bons résultats mathématiques ont sûrement déjà était trouvé. Juste inhibé par manque de connaissances en mécanique Quantique, couplé à la certitude d’avoir compris le modèle. LE MODELE.
ON VEUT LE FIGER. STOP

On manque de connaissances(m), ou de lien(c2) du moins, entre la Physique Quantique Mathématique, et tous les domaines Scientifiques(m) existant.
La mécanique Quantique, en Psychologie et Médecine, va faire faire des bonds à nos connaissances !

Ca sera pour cette décennie, et ça fait du bien.
La Mécanique Quantique, c’est le futur qu’on parlait il y a 70 ans, qui n’est pas arrivé, parce qu’on pensait avoir compris E=mc2, en figeant c2, jusqu’à preuve du contraire.

On pourra pas faire de magie. Mais ce comprendre les uns les autres, Einstein le disait, c’est le début du bonheur. But ultime du cerveau, se gaver de sérotonine(O), hormone du bonheur, du plaisir, de la santé.
Une petite goutte, disait les vieux, ça fait pas de mal, si c’est pas inhibé consciemment !

Une information électrique dans le cerveau, mal récompensé en sérotonine, est mal comprise, sinon il y aurai moins de Sodium instable, plus d’oxygène et de fusion nucléaire, qui sont stables dans le temps, vu qu’elle s’arrête jamais. C’est une logique mathématique, c’est prouvé.

Le cerveau stimule un groupe de neurones. C’est l’équilibre, dans le groupe de neurones, entre Positif et négatif, qui déterminera comment la situation est vécu Consciemment.

Le cerveau est une pile électrique, rien de plus, et vous aurez une image bien plus claire, quelques jours après la lecture de se texte. ( La nuit porte conseil, et je vais le prouver, chimiquement, nucléairement, quantiquement )

La physique, il faut que ça soit juste une image de l’esprit. Mais si c’est figé, c’est pas quantique.
Si c’est un résultat fixe que l’on observe, il faut se dire que c’est un résultat aléatoire, d’une variable gigantesque. Même si il y a 99,9999% de chances.
Il faut pas se dire que c’est possible, il faut se dire que CA VA ARRIVER. Quand ? C’est Quantique, le temps est relatif, c’est déjà en train de se faire, si tu tente ta chance.
Pour visualiser la Quantique, il faut accepter que 1/100, c’est énoooooooooooooooorme.

Si c’est pas quantique, si c’est pas variable, c’est sûrement que vous avez mal compris quelques choses, qu’il vous manque des informations, et c’est pas inné les maths, ça sert à ça, et moi aussi j’avais rien compris, jusqu’à que je quitte l’école ! Et c’est pas grave, il faut arrêter de se borner, à croire qu’on a tout compris !

La fusion nucléaire, il y en a tout le temps, partout. Le tableau périodique dit tout.

Chaque molécules a un nombre défini de protons/neutrons, mais c’est juste le nombre nécessaire pour voir apparaître la molécule, qui enfaite, n’apparait pas vraiment, mais alimente une réaction nucléaire, qui aura tout un tas de réaction nucléaire à partir des déchets expulsé vers les autres neurones, tout ça de façon instantanné, la vitesse de la lumière est illimité ( la pensée en arborescence, est la preuve de ce côté illimité de la vitesse, on pourrait pas traiter autant d’information sinon ), mais même après son apparition, la molécule peu perdre des neutrons/protons, jusqu’à une certaine quantité, on parlera d’isotope actuellement. Ensuite, on en parlera pas, parce qu’on comprend pas.
C’est ouf, ils ont déjà tout prouvé, mais il prouve pas le reste, parce qu’ils comprennent pas correctement ce qu’ils ont prouvés.
Parce que c’est un ordi qui les as prouvé les résultats, les mots que j’utilise, on était validé à partir d’un modèle qu’un ordi à pondu. Si le mathématicien comprend pas, l’intelligence artificielle ne fonctionne pas.

Et si, il fallait arrêter de vouloir parler d’atome, de molécules, et qu’il fallait rester concentrer sur les Protons, les Neutrons. Les Quark et les Gluons.

Le modèle que j’ai construit, pour le cerveau, semble expliquer beaucoup de choses, en partant du principes que c’est des
Quantas d’énergie qui se balade.
On connaît pas plus l’énergie nucléaire, donc jusqu’ici,
je vais parler des choses qu’on a prouvé, qu’était présente. On explique pas leur apparition, mais on a prouvé qu’elles étaient là, mathématiquement, et par imagerie cérébrale.

On a tout, faut juste ouvrir les yeux, et c’est normal de galérer, surtout avec Bac+ 8, quand on a pas appris le bon modèle, en se disant que la vitesse de la lumière était de 300 00 km/s. La voilà la preuve du contraire, en s’étant dit que c’était possible.

Statistiquement, Quantiquement, selon les moments, les variables, des fissions ou des fusions nucléaires
ont lieux dans le cerveau. Les deux ont lieux, ça dépend juste si la réaction est positif ou négatif, souvent présente, selon la nature du danger.

En même temps, les réactions (déchets nucléaire) venant des 5 sens, des autres réactions en cours dans le corps, venant de nos muscles, de nos organes vitaux, de nos positions, de nous. Vont modifer en continu, tout ce qu’on vie.
Si on est pas en accord avec son inconscient, comment comprendre et optimiser cette chimie. Si personne ne nous l’explique ?

C’est le serpent qui se mord la queue, c’est instantané, c’est ça l’electricité, un truc qui s’arrête pas, par fusion nucléaire et projection continu de déchets, les electrons.
On se goure souvent, c’est normal, c’est instantanné, pour s’améliorer, il faut reconnaître ces réactions instannés, inconsciente et les inhiber consciemment(O), Pas inconsciemment (Na). Sinon on consomme 3 Quantas de trop par information traités.
Y’en a des milliards par heure hein. Ca nous détruit ce manque de Sérotonine, de plaisir, d’oxygène.

Pour coller au modèle actuel en Neuro-Science, qui sont viables, je comparerai :

La Dopamine = Des Quantas d’electrons. La dopamine, les electrons, sont naturellement produit en continu, partout en même temps dans les neurones.

Elle n’existe pas, c’est l’énergie nucléaire, les déchets, déjà en cours dans les neurones, qui la produise. Elle apparaît. Nos pensée apparaissent.
Les femmes enceintes ont des tilts inconscient, en lien avec le sur-bombardement d’énergie positive envoyé par l’enfant. Souvent des envies, de plaisir. De plus d’énergie, parce que c’est bon, c’est bénéfique pour l’enfant, pour la mère, pour tout le monde.
Et on le savait pas. Et on est encore à se demander si c’est bien ou mal d’avorter, alors que c’est ça qui crée des maladies. Des manque d’oxygène chez les mères, donc des manques d’oxygène chez les enfants, par manque de Sérotonine.
Ca a déjà était dit, mais pas prouvé.
Ca l’est, ça y est, et le monde va changer, rassurez vous.
Ils seront tous forcé de constater, qu’ils n’ont pas compris E=mc2.
Ils n’ont pas compris le sens de la vie, comme disait John Lennon.
C’est l’information électrique, le nouveau stimuli qui a créé une nouvelle réaction nucléaire, qui stimule la Fusion des bons neurones ( la stimulation en arborescence, par diffusion thermodynamique de 3 Quantas d’énergie ) et récompenses négativement, par fission, les mauvais.

 

Ce jugement est mauvais, à cause du système inhibiteur, qui est le conscient, qui est inconscient d’alimenter des neurones négatifs(Na), vu que c’était pas prouvé, mais conscient que ça lui bouffait de l’énergie, d’une certaine façon, en le rendant ronchons et désagréables, par manque d’oxygène, par besoin de se plaindre, pour faire apparaître de l’oxygène, en rendant réelle nos pensées. En parlant à voix haute, quand on est vieux, par manque d’oxygène. Les gens qu’on plus de 100 ? Juste des gens en armonie avec leur vie, leur système personnel. Rien d’inné. Pourquoi tous dans la même famille ?
Parce que c’est souvent la compétition dans les familles, par manque de connaissances en Psychologie, en Sociologie Quantique, qui nous fait mal, par manque d’oxygène inconscient.
Par déséquilibre nucléaire des fusions en jeu dans les neurones associés à Famille. Et ces neurones, c’est le 0 à 12, 80% des neurones. Donc si vous les décortiquez pas, si vous les acceptez pas, vous bouffé 80% de votre énergie. Point. C’est pas inné. C’est Mathématique. Il y a 7 milliard de personnes qui sont pas au courant, pas de panique.

 

Ca fait pas du bien la fission nucléaire, le stress, et c’est pour ça.
C’est les déchets nucléaires qui nous tue, le stress accélère la chose, par fission nucléaire.

La Nor-Adrénaline = Des Quantas d’énergie, faisant apparaitre des fissions nucléaire, par le sodium, qui sont sûrement juste des neutrons, peut-être 11, dans les neurones.

La Sérotonine = Des Quantas d’énergie égale à 8, récompensant positivement, par l’oxygène, les bon neurones, pour alimenter la Fusion nucléaire de la Vie, qui est stable. L’oxygène.

Il faudra beaucoup d’énergie, de protons, pour la produire, pour la faire apparaître.
Après fusions, des déchets stimuleront les neurones voisins, nous déconcentrant, tout le temps.
Toutes les statistiques sociologiques sur les Erreurs Humaines et Accident aux travail le prouve ( j’ai écris une analyse Socio-Quantique de mon entreprise, dans Thèse Vulgaire )
, qui aura plus facilement lieu, après chaque stimuli électrique, chaque dons de Quantas d’énergies, à chaque informations, stimule positivement ou négativement, le résultat total, de la réaction nucléaire en jeu dans le système inhibiteur.

 

Les Cheveux Blanc ? Pareille putain … Les cheveux, comme le reste du corps, c’est de la fusion nucléaire. Ce faire des cheveux blanc, on le disait déjà que le stress nous bouffe.
Les cheveux ce dégrade, blanchisse, perdent de leurs énergies vitales.
Mais ceux qui tombent, qui deviennent chauve, c’est sur qu’il y a lien avec une sur-production d’énergie. Laquel, ça je sais pas. Mais il y a un lien.

L’Endorphine = Une fusion nucléaire, basé sur une variable de Quantas de Sérotonine(O) très élevés ?
Encore plus top que l’oxygène, c’est la branlette, l’héroïne, l’endorphine.
La drogue la plus dur de toutes. Le sexe.
C’pour ça que l’héroïne c’est aussi dur, une fois que les gens y touchent. C’est encore meilleur que le sexe.

Et les vrai drogues dur, celle à fuir, par interdire, fuir par l’information, c’est celle là.

Les autres, faut faire de la prévention, elles sont festives si on apprend à les connaître.

Si on les inhibe pas. On peut pas comprendre si on nous explique pas, E = m x c2 hein.

Il faut recevoir l’information, pour démarrer la fusion nucléaire, celle du bonheur, celle de la vie.
Il faut choisir un maître et apprendre, but original de l’enseignement scolaire.

Mais avec l’expansion, le nombre de personnes.
En pensant avoir tout compris, on a créé des standards et on les a lancé, avant qu’il soit prêt, parce qu’on avait pas trop le choix, il fallait répondre à la demande grandissante.

Ca s’appelle le Lean Management.
Et comme on peut le voir, le Lean Management, ça marche pas si bien, c’est Quantique.

La Formule mathématique est bonne, juste, ils ont pas la vision Quantique pour l’appliquer. Ils sont restés sur le principe que le Management par la Peur est rentable.
Mais si c’est pas positif, c’est pas rentable.

Comme on dit, le temps = argent.
Mais temps = E/m. Si C’est pas positif, le temps, y’a pas d’énergie, c’est mathématique, et ils ont rien compris ces gros con.
Faut y faire attention, il est précieux et limité, contrairement au reste, qui est infini, a partir du moment ou on le lit, et qu’on se donne du temps ( c2).
Prendre conscience qu’il nous détruit(c2, la fusion nucléaire dans nos neurones ), nous pousse à l’optimiser, inconsciemment. A trouver la réponse, même si la tout de suite, à la fin de cette lecture, vous n’avez pas la réponse.

Vous avez lu la ligne. La fusion nucléaire à démarré, parce que c’est la vérité, elle fait du bien, mais pour l’instant, elle fait mal, parce qu’elle consomme plus d’énergie que d’habitude, donc vous manquerai de sérotonine(o), donc t’en veux plus, donc tu comprendra mieux, parce que tu le trouvera, tu manques d’oxygène par gain d’oxygène, c’est nucléaire, ça continue toujours plus dans ce sens, vu que c’est équilibré, logique, censé. Pas incensé et figé. C’est pas inné, c’est Quantique.
L’apprentissage, admettre ses faiblesses, et choisir un maître honorable, inconsciemment, et l’observer, pour dépasser le maître. C’est ça l’objectif de la Vie.

Dans le cas où le neurone est stimulé, mais qu’il n’y a trop d’énergie, et pas assez de neurone pour répartir les déchets des Fusions en cous absorbant (8/11) l’information.. La fusion nucléaire sera instable et négative, des fission nucléaire se produiront à la surface des neurones si ont veut. Il y aura 3 Quantas d’énergie qui ne trouveront pas leur place, et taperont le neurone, le dégradant, récompensant négativement.
Créant ce manque d’oxygène bénéfique dont je parle. Cette oxygène instable.

 

Si la fusion est assez neutre, tout va bien, le positif et le négatif arrive en continu, mais ils sont plus ou moins équilibré, ça dépend des jours, ainsi vient la vie.
Bah non. On peut faire mieux, et tout le monde le voudrai, même ce qui vont bien.
C’est passionnant de parler avec son cerveau, il est génial le mien, je l’ai toujours kiffé et chérie.

C’est possible d’être Neutre et heureux, vu que c’est Quantique. Mais c’est pas pour autant que c’est la bonne réponse si elle est figé en disant que ça va ?

Cette fission nucléaire sera désagréable inconsciemment, électriquement, chimiquement, pour le neurone qui se dégrade à petit feu.

L’utilité, de ce genre de mécanismes, est de récompensé positivement ou négativement, les darwinismes Neuronales du sujet.
Ces mécanismes sont typiques chez tous les animaux et Végétaux.
Fuir les problèmes en se rapprochant des choses agréables. C’est nucléaire.

C’est pour ça qu’on galère avec la Vision Quantique et pas de panique. J’ai écris un livre, Thèse Vulgaire, disponible gratuitement, avec tout pleins d’exemple, pour alimenter cette fusion nucléaire.

Développant ma vie, et les probabilités Quantiques qui ont impactés mon développement, j’explique comment il est logique, que je comprenne la mécanique Quantique.
On baigne tous dedans, on l’observe tous, inconscient que c’est de la mécanique Quantique, parce que c’est nouveau tout ça.

 

Le monde est jeune, et il veut se croire plus vieux. Mécanisme courant chez les enfants, qui veulent toujours plus, plus vite.

On se croit tous pas capable. Préférant se dire que les choses sont innés.

Je le prouve dans ce livre, l’inné n’existe pas, c’est le système inhibiteur, l’inconscient, la Psychologie actuel, qui nous fait croire ça.
Mais la Psychologie est encore un domaine mal vue en Science, par ces chercheurs, tellement fière, de pouvoir tout expliquer.

Et Si, la Psychologie, la Physique Générale, la chimie, la médecine, la sociologie. Ce gouré depuis 70 ans, inconscient d’être accro à la Sérotonine, ce qui inhiberai, naturellement, toutes les idées et résultats qui au premier abord, semble incorrect, jusqu’à preuve du contraire, pour alimenter la fusion nucléaire.
Mais c’est Quantique, Chimique, Nucléaire, de pas comprendre au début. Il faut démarrer et arrêter de nouvelles Fusions Nucléaires, demandant beaucoup d’énergie, donc tu temps, qui est de l’énergie en mathématique hein ( temps = fusion nucléaire )!

Il faut inhiber ses neurones, pour pouvoir apprendre, et être récompensé en Sérotonine. Sauf que pour ça, il faut de la Sérotonine, pour apprendre.
L’oeuf ou la poule ? Les deux.

C’est Quantiquement impossible, de modifier un Darwinisme Neuronale, de façon totalement positive, au début. Il sera forcément récompensé négativement au début, sinon le cerveau aurai déjà choisi ce chemin.
Sur Youtube, Bruce de  » E-Penser  » dit  »
Si vous avez compris trop vite, c’est surement que je me suis mal exprimé  ». Et je prouves ces dire ! C’est logique d’avoir besoin de temps. De faire des erreurs, de se tromper. C’EST NECESSAIRE DE FAIRE DES ERREURS.
L’électricité suit toujours le chemin le plus cours. Le cerveau est un flemmard, un
capitaliste de l’énergie.

Le Premier Cours d’Introduction :

A La Vision et Psychologie Quantique.

                       Darwinisme et Traitement de l’information Nerveuse Animale et                                                                                  Microbienne

Le début est Costaud, c’est pour les chercheurs, pour faire genre je sais de quoi je parle, alors que la seul certitude en Mathématique Quantique, c’est le  » Principe d’Incertitude d’Heisenberg  ».

Thèse Vulgaire ( facile à lire) prétendant répondre à :

1. Le traitement de l’information Electrique dans le cerveau, inter-neuronale, et entre les muscles, le corps, les organes. Par le biais de E=mc2, en parlant de Quantas d’énergie.
Invalidant le terme
maladie  » Psychotique et Névrotique  » par Dopaminergique.

Une nouvelle définition au Terme Intelligence et Folie.
Une
définition Quantique, parce c’est une  » Incertitude Mathématique l’Intelligence et la Folie  ». Sinon, c’est figé, donc pas Quantique, donc pas encore prouvé, ni compris.

Mais vu que je prouve un nouveau modèle en Physique Quantique, je peux prétendre comprendre, et proposer une définition d’intelligence, inversement proportionnel à folie, qui sont la même chose. Une sur-consommation d’énergie nucléaire, prouvé par E=mc2. La Dopamine, le proton, l’hydrogène.
Tout ça, n’existe pas, c’est une image visuel d’une formule mathématique que je connais pas, et que j’ai pas besoin de connaitre en très grand détail.
Par contre j’ai le tableau périodique, et je peux appliquer E=mc2.
Ca explique les 70% d’H2O dans le corps. C’est pas de l’eau putain …

H2 : Dopamine, l’Hélium, l’énergie nucléaire de Fission.
O : La Sérotonine. 4 Hélium. Pas l’Oxygène, l’Hélium. L’énergie nucléaire de Fusion. 

2.
Un nouveau Paradigme en Médecine Quantique.
Expliquant les Mécanismes de fonctionnement du Paracétamol, qui n’était pas prouvé jusqu’ici, et d’autres médicament anti-dépresseur, sans le savoir.

Expliquant le fonctionnement du Système Auto-Immune.
L’apnée du Sommeil.
Parkinson, Alzheimer, mamie qui parle toute seule, les dégénérescences.
Le Diabète, les Cancers et leurs origines Quantique.
Et beaucoup d’autres maladies que je développe, le long de la lecture.

Un AVC, c’est une fission total d’un neurone, libérant donc le double de l’énergie accumulé durant la fusion ( la vie ), détruisant les neurones autour, par réaction en chaîne, comme dans une bombe nucléaire, dans une partie importante du cerveau.
Laquelle ? C’est variable, selon les AVC, et la nature du ‘stress’ subit. 

Les Maladies Dopaminergique. Le Stress, n’existe pas, c’est une représentation mathématique d’une réaction nucléaire, jusqu’ici incomprise.
Parce qu’on voulait pas admettre que l’Univers est infini … merci la religion…
5 000 ans d’évolution gâché à cause des cons. Darwin doit se retourner dans sa tombe putain. 500 ans il nous aura fallut pour prouver le Darwinisme, d’un point de vue mathématique, après qu’il l’ai expliqué.

3. Un nouveau Paradigme en Psychologie Quantique, validant le modèle de 2019, en Psychologie du Développement de l’enfant (Prof. Houdé).

4. La preuve que
la vitesse de la lumière, n’est pas figé à 300 000km/s, mais qu’elle est infini.
Infini, pas incertaine jusqu’à preuve du contraire, infini(E²), grâce à la fission nucléaire(c2).E=m x c² =      E=m x E²
Prouvant un peu plus, que E=mc2, expliquait tout, mais n’était pas fini d’être prouvé, mal comprise.
Proton = Energie de Fusion, 1 Quanta
Neutron = Energie de Fission, à la surface d’une Fusion, l’electron, la lumière, 1 Quanta.

Le Spin c2, c’est l’énergie de fission nucléaire(E² dans ma formule), qui peut être stable, comme on peut le voir pour les Corps Noirs dans l’univers, par exemple. Pour ça, il faut doubler l’énergie d’une étoile, choses qu’elle fait, en gonflant avant d’exploser, par manque d’énergie de Fusion, passant en phase de Fission Nucléaire, jusqu’à totalement disparaître, créant un Trou noir minuscule visuellement, mais Quantiquement aussi dense que l’inverse de la Masse initial de l’étoile, qui absorbe, supprime la lumière.

La lumière est invisible, instantané, elle apparaît après Fission nucléaire.
La lumière c’est 2 Quark collait par interaction forte, qui se balade.
En entrant en contact avec de la matière en fusion, 3 Quark apparaissent et son réfracté, éjecté, par fission, rendant la lumière visible, vu qu’elle est apparut.
Le Quark, c’est l’énergie. Il faut 3 Quark pour être stable. 3 Quark, c’est un Quanta d’énergie, 1 neutron. 2 Quantas, un proton. Point. Il n’y aucune autre particules.
Les autres du tableaux, sont des noms, associés à des Quantités d’énergie libéré par fission nucléaire, à la surface des fusions en cours, qui représenteront plusieurs était d’énergie stable possible à la Fusion nucléaire, sur Terre. Donc figé à 300 000km/s.
Mais les ondes. C’est illimité, et on l’observe depuis tout le temps dans l’univers.

Par fierté de Mathématiciens, jusqu’à preuve du contraire, le monde restera figé…
Parce que c’est pas possible l’infini… ils ont jamais rêvé avec la religion… alors qu’ils passaient leur temps à regarder l’univers, à ce dire que c’était pas possible que c’était infini. Quel aurai été le sens à la vie, si les choses sont infinis ?

Du coup, des connard comme moi et Einstein on tout compris, parce que c’était des drogués, et par fierté, un mec sans diplôme, qui bosse dans la Chimie, expliquera tout, invalidant Einstein, parce que ses cours de Chimie n’était pas, mais alors pas du tout en accord avec ce qu’il observait tous les jours au travail. Bien Vu les gars !
On pourra parler d’hydrogène (neutron) et d’hélium ( Proton) c’est tout.

Avant ça, c’était une onde, et ça reste une onde. Mais les ondes, sont invisibles, elles apparaissent, après Fission Nucléaire, et se transforme en Fusion Nucléaire, qui sont   » observable  ». La lumière.

1 Quanta d’énergie élémentaire (observable) = 3 Quark, 1 Quark d’énergie représenté par l’énergie de fusion. 1 Quark représenté par la l’énergie de Fission à la surface de la fusion. 1 Quark supprimé si il se retrouve seul, parce qu’ils sont instables, seul. 

5. Invalidant le modèle Simili Corpusculo-Ondulatoire en Physique Quantique, par Ondulatoire.

6.
Prouvant l’Origine du Big Bang, qui est infini et Quantique. Un grand Boom qui redémarre, par refroidissement Thermodynamique et gravité des corps noirs, après expansion d’énergie infini. On parlera pas de temps, on parlera de Quanta de Fission nucléaire(c2 ou E²).
De Spin, ou de Fissions Nucléaire (c2 ou E²), et de longueurs d’ondes de Gravitations entre les Corpuscules en Fusion/Fission stable ( Soleil, Corps Noirs )

Plus l’univers, les galaxies s’éloignent les unes des autres, moins elles ont d’énergies nucléaire de fusions, stimulés par la gravité du à la Fission des corps Noirs, ( E=m x E²)

Plus l’univers s’éloignent, moins il a d’énergie de Fusion, jusqu’à inverser le processus.

E², la gravité, devient le plus fort. Donc E² = E/m, l’univers s’attire, toutes les galaxies se chocs, explosent entre elles, et c’est repartie le Big Bang.
https://www.youtube.com/watch?v=hJe5MDMWOaU
(Chaine E-Penser, qui décris le fonctionnement des trous noirs, validant un peu plus mes travaux et certitude, en prouvant que 70 ans de Science sont loin de la vérité Quantique, parce que ce génie de Bruce, n’a pas encore très bien compris non plus ! )

C’était simple franchement … D’autres ont eu l’idée, j’ai rien inventé. Ils ont pas réussi à trouver la preuve du contraire…, pas réussi à invalider Einstein, qui disait que son modèle n’était pas viable, à trop vouloir figer les choses observables… il le disait…

Si c’est observables, figé, c’est que c’est mal compris.
Voilà pourquoi, parce que E=mE².

On parlera de E=mc2 pour que tous le monde suivent, dans les prochaines pages. 

7. La dégradation des Alliages Nobles comme le Titane ( TA6V) par l’Hydrogène.

Pourquoi les pièces en Aluminium, sont Noir après Attaque Macro-Graphique à la Soude Caustique ? La lumière, est supprimé, par la fission nucléaire toujours en cours à la Surface de l’aluminium. La fameuse oxydation de la Soude Caustique, qui est de la matière instable, très corrosif, expliquant un peu le principe de Potentiel Hydrogène qui est une mesure de la radioactivité en faite.
Une mesure de la stabilité des corps en fusion, et de la force de fission, après 7. 
La Lumière alimente la fission en cours, donc la lumière n’est pas réfléchi, les pièces sont noirs. 

8. La certitude qu’il faut faire des Test sur Homo-Connecticus, ( génération après 1990+), suite à l’analyse Socio-Quantique que j’ai fais, de l’impact bénéfiques des jeux-Vidéos sur le cerveau, pour observer le niveau de QI ( qui n’existe pas, il faudra parler de  Réseaux Dopaminergique ou Sérotonien à l’avenir, et l’appeler QD, Quotient Dopaminergique, c’est une maladie le QI, pas un truc inné, faut arrêter avec l’inné. E=mc2 le prouve, on est de l’énergie, le truc des hippies qu’était pas prouvé, c’était E=mc2 figés à 300 000kms/sec(c2) ) qui je penses, à augmenté grâce aux plaisir qu’apporte Internet, mais est concentré, vers des conneries, qui sont inconsciemment inhibés par un système, sans vouloir l’admettre, et c’est le seul problème. L’acceptation.
La Certitude sur nos certitudes. La folie.

9. La couleur noir de peau chez l’Homme, son Origine, et ces avantages inégalables. La Sérotonine et le Sexe.

10. Les fou avaient raison. Il y a bien un complot qui avait compris le lien entre Sucre et Dopamine, combinaison prouvé depuis des années.

Les industriels alimentaire en on abusait, ça fait vendre. Vendre. Plus d’argent. Plus de dopamine. Plus. Plus.
C’était pas un complot. Juste des gros con de mathématiciens, qui observait des statistiques, et tiraient des conclusions, en créant des modèles et maladies réelle, jusqu’à preuve du contraire, alors que y’en a qu’une.

La Maladie Dopaminergique prouvé par E=mc2. L’énergie négative, le neutron, le Quark seul et instable, dégradant les neurones par manque d’apparition d’oxygène.

La Maladie des étudiants, celle de 90% de la population, le fameux ‘ Stress ‘ inexpliqué, expliqué par une formule mathématique créé par la personne la plus unanimement reconnu comme Intelligent.

Comment avouer ne pas avoir compris la phrase  » Le Temps est Relatif  » ? Quand on a fait des études, et qu’on a bac+8 ?

L’intelligence, c’est être sur qu’on ne sait rien, et être sur de sois.

Etre sur de sois, alors que tout reste à prouver en Mécanique Quantique, à force de trop vouloir prouver les choses, est une folie de Mathématiciens.

La Connerie, l’inhibition, vouloir se récompenser parce qu’on pense avoir raison, est une logique universel, mathématique et Quantique, inné.
Si c’est pas universel, c’est pas Quantique, donc mal compris, inhibé.

La Science Infuse, c’est le Principe d’Incertitude. Etre sur qu’on ne sait rien, pour apprendre.
Regardez la Science dans les années 1900. C’était tous des génies.

On a rien compris à la METHODE Mathématique.
C’est les ordi aujourd’hui qui font les calculs de Maths.

C’est pas la connerie en elle même le problème, c’est l’inhibition de pas vouloir l’admettre qui consomme de l’énergie, qui empêche l’oxygène d’apparaître si c’est figé, si il n’y a qu’une seul réponse.
C’est quoi le problème à pas comprendre les Mécaniques Quantiques, c’est grave ? Vous croyez que c’est inné ? Peut-être une maladie des martiens ?

C’est Dopaminergique, et c’est la société, depuis 5 000 ans, qui le subit, ralentissant l’évolution Humaine.
Si je l’ai compris, c’est par Darwinisme Neuronale,
désinhibition de l’esprit, face à la Catastrophe Naturel, l’Ecologie, Un Darwinisme Naturel, Quantique, Nucléaire, prouvé par E=mc2.
Encore faut il comprendre, le temps est Relatif.

Il est Relatif parce que la Terre, elle, survira des milliards d’année. Pas vous, et cette maladie de l’esprit, l’inhibition Neuronale, s’appelle les Réseaux Dopaminergique.

Et c’est lui qui tue Bambi au milieu de la route, effrayé par des lumières extra-terrestre inexplicable qui lui foncent dessus à 100 km/h.

La Sélection Naturelle, c’est pas inné, c’est une logique Nucléaire, prouvé par Darwin et Einstein. On voulait juste pas l’admettre qu’on était rien dans l’univers.

Parce que le sens de la vie, c’est de rendre ce peu de temps Positif par rapport au temps qui file, à l’aide de la formule E+=m+ x c2+.
Point. On va développé, mais c’est très simple.

Ce qu’il faut, c’est parlé à sa tête, et la forcer. S’écouter, quand sa fait mal, au lieu de l’inhiber par Fission Nucléaire de Neutron, par manque d’oxygène dans le cerveau, et je le prouve.

L’Origine de la Vie, le Darwinisme Neuronale, par Fission Nucléaire, et émission de Neutron Quantique.
Je suis a peu près sur, et on le prouvera. On est les seul animaux ( découvert ) à avoir un organe dédiés seulement au plaisir.
Tous les animaux intelligent, vivent en groupe.
Le plaisir, la vie en groupe. L’amour. Le clitoris. C’est ça, l’origine de l’intelligence Humaine. Le plaisir. L’énergie positive. E=mc2. Point.

Ca sera la seul formule mathématique.
On parlera de Vision mathématique.
Une vision informatique des choses, en plus intelligent. Le premier cours d’introduction à la Psychologie et Médecine Quantique.

Le Lien Quantique entre Einstein et moi, n’est pas inné (fixe), il est Quantique.
Comme moi, il comprenait son corps, et l’a étudié, par les drogues, et son ami Jung, un des plus grands chercheurs en Psychologie, qui parlait déjà de Psychologie Quantique, en 1920, était pareille.
Nous étions tous les trois des drogués, accros à la plus grande des récompenses, l’hélium, dont Jung était accro. 
Nous passions nos journée à rêver, apprendre, réfléchir. Pour stimuler notre passion du savoir récompensé par l’hélium, la plus grande des drogues pour le cerveau. 4 héliums = 1 Oxygène.
On s’est peut-être gouré… mais je parlerai d’Oxygène, pour que ça soit plus facile à suivre.

Contrairement à eux, grâce aux informations que j’avais, je ne me suis pas perdu dans la Drogue, restant un simple fumeur de Canna, qui est un anti-dépresseur, comme je le prouve dans les prochaines pages.

Désinhibez vous. N’ayez qu’une certitude. L’incertitude.
Et tout devient infini, possible, plausible, probable, Quantique.

 » La Vision et Psychologie Quantique Nucléaire  »

70 % d’eau dans le corps ?

Non putain …. on l’a prouvé quoi …

70% du volume du corps en énergie nucléaire, en H2O, on le sait en plus.

Tout ce que je vais raconter, est dur à avaler, parce que je prouve tout ce qui est prouvé, juste en arrêtant de voir le tableau périodique comme des bibilles, mais en me disant que c’est juste une formule mathématique que je comprends pas, parce que Incertaine.
Par contre l
‘incertitude d’Heisenberg, c’est une réalité mathématique prouvé par :
E=mc2

C’est pas de la folie d’être incertain, à la fin de cette lecture, vous serez libérez.

C’est pas un truc de Hippie, c’est simple, c’est des Maths certes, mais c’est simple, c’est pas inné les maths(E), il faut juste lire(m) et prendre le temps (c2). C’est nucléaire, ça apparaîtra, par magie, dans votre tête.
Apparaîtra, oui c’est possible, nous ne penser pas aux choses, elles apparaissent, et c’est pas de la folie.
C’est de la Thermodynamique Nucléaire. C’est pas un truc de Hippie, mais oui ça parle  forcément d’énergie putain, E=mc2 ça parle de quoi ? Ca explique quoi ? 
Ca explique l’Origine de l’univers. Pourquoi pas nous ?

Je prouve tout en parlant de Quantas d’énergie, et tout devient très simple à comprendre !
Supprimez vous les bibilles et le tableau périodique des éléments de la tête.
Dite vous que c’est une formule de Maths trop compliqué pour être si bien comprise, et vous comprendrez…

Si vous arrivez pas expliquer simplement quelques choses, c’est parce que vous manquez d’information sur le sujet, et je le prouve par E=mc2.
Sinon, vous vomissez comme moi, 200 pages, après avoir lu 3 Thèses en 1 mois.

J’ai un Bac Pro Elec, je fume des pétard, et c’est pour ça que je comprends tout. Oui c’est fou, et c’est pour ça que vous comprenez pas la Mécanique Quantique. C’est pas inné, le refuser, c’est pas comprendre. Point.

Moi je suis pas dans le modèle actuel, qui est vrai, jusqu’à preuve du contraire.

Voilà la preuve, que j’ai trouvé, en me disant que le modèle actuel, celui que j’avais en tête, était incertain, jusqu’à preuve du contraire.

On s’est perdu dans la Physique Quantique, à vouloir être sur de nous. A vouloir figer quelques choses de Quantique.

Y’a pas de bibille. Y’a des Quantas d’énergie, et si y’en a pas au moins 2, c’est pas stable.

Si vous avez qu’une réponse en tête, c’est que vous avez pas compris la question.
Point,
c’est une réalité Mathématique prouvé par E=mc2.

Ces  » bibilles  » lorsqu’elles sont en fusion, ressemble à des billes.

Mais la Fission nucléaire(c² = E²), a une énergie infini(E), dépendante de la masse de l’objet(m).
C’est simple. La fission, c’est le
double de l’inverse de la fusion nucléaire (E).

C’était sous notre nez, et je le prouve, en
démontrant le traitement de l’information inter-neuronale, d’un point de vue Thermodynamique, pas électro-chimique, Thermodynamique, et il était là le problème, vouloir parler de chimie, de corps figé, alors que tout est Quantique en Science.

Rutherford l’avait dit  »
La Science, soit c’est de la Physique, soit c’est de la Philatélie  ».

Et si on comprend plus rien, c’est parce que la Philosophie, la Philatélie, les plaisir simple de la vie, sont devenus compliqués, parce que mal compris.

E=mc2

H2 = Dopamine = 2 Quantas, pour alimenter la fusion.
O = Sérotonine = 8 Quantas, pour démarrer et alimenter fusion, produisant 8 Quantas à l’infini, pour rester stable.
Na = Nor-Adrénaline = 11 Quantas, donc fission Nucléaire de 3 Quantas, à la surface de la fusion dans le neurone concerné.
Endorphine =
16 Quantas, je dirai que c’est de l’hélium stable, et qu’enfaite, on respire pas d’oxygène ( qui n’est qu’un mot, la réalité, on sait juste qu’il correspond à 8 Quantas d’énergie ).
Point.
Les autres?
Des déchets nucléaires, des Neutrons, des Quark instables, qu’on trouvera précisément plus tard, et qui expliqueront tout en médecine et comment, nos médicaments actuels, c’est du n’importe quoi Scientifique.

Un Modèle Physique, Pour expliquer tous les problèmes Psychologique, Névrotique, Psychotique, Médicinale, Parkinson, Alzheimer, les douleurs des règles, les problèmes avec la pilule, le pipi au lit jusqu’à 6/8 ans, pourquoi t’es nul en Math, pourquoi t’es Gay.

Parce que c’est simple putain.

On est de l’énergie, on est des Animaux.
Et c’est Mathématique, pas un truc de Hippie ><

Notre intelligence n’est pas inné.
Elle est mathématique, et les mathématique, c’est la vie.
E=mc2, c’est l’origine de l’univers, des étoiles, de La Science et sa Magie de l’imaginaire. Celui que je vis en ce moment, pas parce que je suis drogué, parce que moi je respire de l’oxygène, vous du Sodium. Pas ouf ?

Pleins d’oxygènes et d’héliums, c’est une vrai Drogue d’avoir raison, et je le prouve.

Moi aussi j’étais nul en Maths. Beh j’étais dépressif.
Mon prof de maths ? Dépressif.
Parce qu’ils ont pas compris E=mc2 ces cons !

Ca sera la seul formule de Maths, pas besoin de plus, on est en Psychologie nucléaire peut-être, mais pas besoin de calcul pour ça, il est là le problème actuel, vouloir prouver, figer, vouloir avoir raison. Et je le PROUVE ! (lol)
C’était sous notre
nez, et je le prouve.

Moi je me suis toujours dit que je savais rien, et beh j’ai écris une Thèse sur le traitement de l’information neuronales.
Alors que je suis chimiste, dans une usine.

Mais c’est que
je comprenais rien à ce que j’observais avec leurs cours à la con, ils ont rien compris à la Quantique ><

En même temps. C’est nouveau dans le monde, c’est normal. Pas de panique,
je rigole, c’est de la Science Vulgaire ce papier, ça libère plus de Sérotonine quand c’est marrant et cru, ça aussi je le prouve. 

C’est pour comprendre que c’est normal que ça soit pas simple, sinon on l’aurai déjà compris, et vous seriez pas là à chercher la réponse.
Ca reste de la Physique Nucléaire, même si il n’y a pas de calcul, c’est pas si simple.

E= L’énergie total utilisé par le cerveau dans le traitement de l’information nucléaire ( donc le corps )
m = le nombre de neurones positif/négatif dans le cerveau, et le rapport Positif/Négatif, qui est variable selon les gens. On dira qu’il est Quantique ( incertain).

Ce qui
SUR, c’est qu’il est incertain et variable, chez tout le monde. On peut donc parler de Psychologie Quantique. Variable. Incertaine.

Et c’est une certitude qu’elle soit incertaine.
C’est le principe d’incertitude D’Heisenberg, c’est une réalité mathématique, parce qu’on est sur d’un truc. E=mc2, et E est infini, donc incertain. On l’a juste pas encore prouvé, et je le fais dans les prochaines pages.

Pas inné. Incertaine. Et c’est une certitude mathématique que je prouve par E=mc2, dans les prochaines pages, avec des exemples faciles.
Si c’est pas
simple, c’est mal compris, c’est nucléaire. Sinon vous auriez l’image de l’Univers, que moi et Einstein, ceux de cette époque, ont en tête.

Oui c’est fou, quand on comprend pas, par manque de ‘m’, demandant de lire(m), pour démarrer c2, et investir plus d’énergie(E), au cours de chacune de ses pages, pour comprendre ( E=mc2).

Tout ça a cause de nos certitude.
Mais si c’est figé, si y’a pas plusieurs réponse à une information électrique, alors c’est pas Quantique. Donc pas vrai. Donc mal compris, incertain, par manque de ‘m’ ( masse d’informations neuronales positives )

c2 = C’est le temps, la vitesse de la lumière, et c’est donc le rapport entre l’énergie utilisé par le cerveau(E), en lien avec la Masse de l’information positive disponible(m) qui est récompensé positivement ou négativement ( selon l’interprétation et la réponse du système inhibiteur, face au stimuli qu’il reçoit ), qui explique que le Temps, c2 (l’énergie nucléaire de Fission, pas Fusion, Fission. Retenez juste la différence de termes, cherchez pas à comprendre, y’aura des exemples imagé pour ça, dans ce modèle).

Le Temps, l’énergie de Fission Nucléaire, à l’origine du Big Bang hein, est la seul variable importante en Psychologie. Compris, depuis toujours par les Psychologues, malgré le manque de preuves.
Peu importe l’énergie, c’est toujours le Temps la Grande variable, qui est inversement proportionnel à la masse d’information positive disponible dans le cerveau, x2.
Il faut donc lire, et attendre. Ca explose tout seul, c’est Mathématique, pourquoi ce faire chier hein ?
Oui ça paraît fou et pourtant,
une fois qu’on a compris la Physique Nucléaire, ça devient plus simple à expliquer aux autres, c’est pour ça que les Mathématiciens n’arrivent pas à nous l’expliquer, quand on leur demande à quoi ça sert les Maths dans la vie ?
A comprendre
E=mc2 = L’énergie, la Sérotonine, l’oxygène, le Plaisir.

Pour apprendre(E), pour faire grandir la masse d’informations positives ( m, le nombres de neurones positif/négatif), il faut du temps, et de l’énergie. m=E/c2.
Donc la
connaissance, est infini, dépendante du temps et de l’énergie positive qu’on lui accorde consciemment. Qu’on lui accorde, il faut le retenir.

Point,
c’est pas inné, on est capable de tout faire, c’est infini !
C’est Mathématique,
c’est pas inné putain.
Pourquoi on nous l’a pas dit à l’école ?

Parce que le prof de maths et ses collègues, n’ont pas compris eux non plus E=mc2.
Si il savait,
j’aurai pas créé la Psychologie Quantique.

Cette formule est réelle, je le prouve,
Mais je prouve surtout
qu’elle est mal comprise par 70 ans de Sciences.

c2= c’est le temps. Le temps, c’est les énergies nucléaires qui ont lieux dans nos organes, notre sang, nos poumons, notre cœur, les reins, et personnes à rien compris, c’est n’importe quoi…
C’est pas un truc de hippie,
c’est E=mc2.

Regardez cette connerie énorme…
Il n’y a pas 70% d’eau dans le corps… non …
Il y a l’énergie nucléaire,
correspondant à 70% de H2O.
H2 : La Dopamine ( elle existe pas, c’est juste un nom pour une formule de maths qu’ils ont prouvés mais pas compris … )
O : La Sérotonine, l’oxygène comme ils disent, le plaisir, les 8 Quantas d’énergie.
(Ils ont pas compris le fonctionnement du tableau périodique, mais le tableau périodique, mathématiquement, est vrai. C’est juste l’image qu’on en a ><

C’est pas des bibilles putain, c’était juste une idée, il y a 100 ans, pour l’expliquer au gens, pour l’expliquer aux enfants !

Les chercheurs ont déjà tout prouvés Mathématiquement…
Ils comprennent juste pas ce qu’ils font putain …
Parce que c’est les ordi qui calcul.
C’est eux qui rendent bête l’intelligence artificiel, tellement sur que la leur est inné.
Elle est mathématique, et il comprenne rien, parce qu’ils ont pas compris E=mc2.
Point.
Merci à ces gros con de Mathématiciens arrogants.

La lecture ne sera pas simple à avaler, non pas parce que c’est Scientifique, mais parce que c’est dur à avaler au début la Psychologie. Au début(c2).

C’est une réalité Physique, Mathématique. Si ça fait mal, c’est que c’est bon, et Surtout ! ( Et je prouve que le mal, fait apparaître de l’hélium, donc nucléairement, il est bon et pas bon.
Mais si on a que du pas bon dans notre tête, le pas bon devient bon, et on développe des tendances un peu SM. C’est simple, c’est le manque d’oxygène dans le cerveau qui stimule ça, c’est pas un choix. Ça apparaît. C’est grave, pourquoi se juger les uns les autres, alors que le problème, c’est le manque d’oxygène ??)

Si vous
décrochez, si vous abandonnez la lecture, c’est normal mathématiquement parlant.

N’oubliez pas.
La grande variable,
la plus importante dans E=mc2.

C’est c2= la Fission Nucléaire, ce qu’on appelle le Temps en mathématique.

Peu importe le temps. Lire cette phrase, c’est faire apparaître, et oui, c’est de l’apparition, vous manquez de connaissances en physique quantiques pour le voir pour l’instant, mais les choses apparaissent, elle réagisse, par Fusion et Fission nucléaire.
Jammy serai content de moi je suis sur, merci à lui et sa passion (E+=’m+’ x ‘c2+’) !

On a aucune envie dans le cerveau, c’est un moyen d’expliquer un résultat mathématique qui est apparu.

L’électricité, l’électron, c’est un déchet de Fission nucléaire, apparaissant à la surface d’une Fusion déstabilisé, comme le soleil quand il libère de l’énergie ( Les Aurores Boréales ).

1 Quantas d’énergie, est libéré par la Fusion instable ( 1 Quanta avec 2 Quark), donc c’est pas encore de l’hydrogène à ce moment là.
L’hydrogène apparaît en démarrant la fusion, lors de la rencontre d’1 Quanta, avec un autre Quanta, faisant
apparaître un Quanta ( Avec 3 Quark cette fois )
Les Aurores Boréales, c’est l’électron de notre neurone nucléaire que j’essaye d’imager, envoyé par le Soleil sur la Terre.

C’est pareille, y’a que E=mc2 de différence entre nos neurones, nos organes, et le Soleil. Y’a que la masse qui est différente.

Les principes logiques de l’énergie, l’électricité, sont les même. L’électricité ne se déplace pas. Elle est instantané, elle apparaît, c’est un déchet de Fission Nucléaire, lorsqu’on touche un élément en Fusion in-stable, comme le cuivre, et tous les conducteurs, qui sont naturellement oxydables (il se déstabilise, se détruise). Les matières Nobles, comme le Titane, amaniétique, ne conduisent pas le courant, parce que leur fusion nucléaire est très stable, très puissante. Pour produire de l’électricité, il faut créer une Fission en déstabilisant la Fusion en cours. L’electron apparaît à  » la surface de contact  ». Elles n’existent pas, c’est pas réelle, il faut imager, sans trop chercher plus loin, c’est pas imaginable.
C’est des ondes nucléaires, radioactive. Mais à force de lire des exemples, inconsciemment, vous aurez des images.

Elles apparaissent dans votre tête(E), après déstabilisation de la Fusion(lecture*) dans vos Neurones(m*). La Grande variable, c’est c2, le temps, qui fera forcément apparaître l’image(E) dans votre tête, à un moment.  
E=mc2. C’est nucléaire. Vous avez pas encore les connaissances pour le comprendre, mais la fusion, dans vos neurones, a commencé.

C’est une certitude mathématique. Dire que vous comprenez ce que vous lisez pour la première fois, c’est de la folie de Mathématicien, c’est pas possible, il faut plus de c2 (Temps), peu importe l’énergie           (E x m), il faut au moins une nuit de réflexions inconsciente pour brancher les neurones entre eux.
Pendant la lecture(m+), il y a trop d’énergie libéré(E+) pour comprendre directe(c2+). Mais le travail commence des la lecture(E+). 

Ce qu’il faut comprendre, regardez sur Google.
L’image actuel du neurone est vrai. Mais on y voit des bibilles qui circulent et travers les neurones, de part en part.
Au milieu de ce neurones, il faut imaginer un mini soleil, qui va répondre au Quantas d’énergie qu’il reçoit.
8 Quantas d’énergie apparut dans le neuronne = 8 Quantas apparut dans le neurone suivant, et ainsi de suite. L’alimentation stable de la Fusion, libère de l’énergie(E), qu’on peut associer pour imager, à la Sérotonine(m+), l’oxygène.
Dans le cas où le neurone reçoit 11 Quantas, qu’on imagera par la Nor-Adrénaline(m-), le sodium (Na). 8 Quantas seront absorbés, 2 Quantas de réactions, sous forme d’hélium et une fission nucléaire, à la surface, représentable par un Neutron.
Avoir mal, apporte de l’hélium, qui permet de soigner le neurones un peu moins qu’il se fait détruire, pour ralentir sa chute. Mais plus ça fait longtemps qu’on souffre, plus c’est instable de rallumer la fusion, plus ça fait mal, plus c’est long à comprendre. Mais choquer, être dur et franc, et un désinhibant très puissant, si l’information est positive. Si elle est négative, elle sera tout aussi fortement inhibé, par encore plus d’énergie, par déstabilisation de la fusion en cours dans le neurone, qui va finir par ce détruire. 

C’est prouvé, un Neutron, détruit la matière. C’est de l’anti-matière.

Fini avec les Maths, on revient à la Psychologie Quantique.
C’est juste important de voir les choses Mathématiquement. Si vous cherchez une image, c’est que vous avez pas compris qu’il faut arrêter de vouloir figer.
L’image apparaît, en se disant que c’est variable, incertain, possible.
Si c’est possible, ça apparaît. C’est de la Physique Quantique, et personne ne vous là dit…
  »
m, la masse d’information  » et c2, la fusion nucléaire, fera son travail pour réduire E(après lecture), avec ce que vous lisez.

L’objectif, commun à tout le monde, c’est une logique Humaine, animale, Capitaliste et Nucléaire.
Le cerveau aime investir de l’Energie, pour économiser
m et c2.

Peu importe la Masse d’information.
C’est c2, l’énergie de Fusion nucléaire, qui fera le travail.
Mais plus la masse est grande et violente, plus
c2 aura d’énergie.
Plus ça fera mal, plus c’est bon et rapide. Par contre, il faut être très sur de sois.
Il faudra toucher l’inconscient du sujet, de façon très précise et réelle, trouvé la variable Quantique à titiller. Sinon ça pique, et il inhibe encore plus, c’est encore pire.
S’abstenir d’aider, est souvent la meilleur des aides.
Il faut Guider(m), et laisser le Temps(c2) faire son travail(E).
Mais il faut Guider, aider, sans insister, si on est pas sur de la variable(‘E-‘=’m-‘ x ‘c2+’).

Moi je suis sur de la Variable, donc je peux !

Ca vous pique la tête en lisant. Comment faire la différence entre positif et négatif ?
C’est pas possible. Je connais pas votre vécu. Ce qui est sur, c’est que j’ai démarré une réaction nucléaire. A vous d’insister, le comprendre, le faire apparaître et guider cette énergie, en vous disant que ce que vous savez est incertain, et que vous êtes sur de ça.

C’est fou, mais si logique en même temps.
Etre sur, c’est faire un choix mathématique, alors que la formule, et c’est une certitude, est variable.
Ne pas connaitre la variable dans son détail exacte, c’est une certitude qu’il faut intégrer, pour pouvoir l’entrevoir et comprendre en détail.

Faut souffrir un peu pour être gentil, après, c’est magique, on devient un hippie, qui veut créer des communautés, et qui a envie d’aider les cons, a être moins con, en leurs apprenants, conscient qu’en faite, ils sont con, par manque d’oxygène neuronale, par sur-production d’énergie de Fission, et émission de Neutron.

L’information(m), la connaissance, le savoir, c’est La Magie de ‘
c2′, la magie de la drogue (E).

Si vous êtes sur ce site, c’est que vous cherchez ‘m’, pour réduire l’énergie utilisés dans E.
En lisant,
l’effet inverse aura lieux. Vous augmenterez E à cause de m, et c’est c2, qui fera le travail. Vu que l’énergie est infini, chaque variable, en augmentant, augmente le reste de la formule, consommant de plus en plus d’énergie. Ca va durer 1 mois, peut-être plus. Ca dépend du Temps que vous passez à lire, ecrire, dessiner, pour vous déshiniber. 
Envoyez nous des messages sur Facebook, parlez à quelqu’un. Ecrire, c’est rendre réelle en récompensant par l’oxygène le neurone qui nous a permis de choisir telle ou telle mot. Ecrire, Nucléairement parlant, fait apparaitre et déshinibe les pensaient.
Je développe le projet, LaboiteaPsy.fr, dans ce but.
On y reviendra ! Contactez nous sur Facebook en attendant, ça me fait du bien, c’est nucléaire, la plus grande des drogues d’aider les gens ! Et je le prouve.

C’est normal que ça pique, mais faut se dire les choses,
La Science Vulgaire, ça sert à ça,
Etre rude et positif en même temps.

Pas stricte, rude, dire la vérité, en rigolant,
en se moquant de ma propre vie de dépressif, qui n’avait pas compris que recherché l’économie de E, c’était ça, le but de la vie. Etre un flemmard productif.

c2, c’est la vie. Le chemin vers l’économie de E, le repos éternel.
Plus on utilise d’énergie, plus vite on rejoint la nature, c’est mathématique, et c’est la fission nucléaire, les émissions d’électrons, les informations neuronales, qui détruisent les neurones, en vieillissant, par manque de Sérotonine, par déstabilisation des Fusions en cours dans les neurones. Plus on aura passé de temps, à subir la Vie Dopaminergique que je développe, plus on aura de mal, à connecter nos neurones entre eux. ( Comme dans l’espace et son expansion infini, les neurones finissent par ne plus graviter entre eux, et la fission nucléaire des neurones démarre. La démence des vieux et des moins vieux. )
Par contre l’oubli des mots, le bégaiement, surement une simple sur-production dopaminergique(E), inhibé par un sur-plus de choix d’informations mal récompensé, parce que mal compris, mal jugé inconsciemment.

Un AVC, c’est une fission total d’un neurone, libérant donc le double de l’énergie accumulé, détruisant les neurones autour, par réaction en chaîne, comme dans une bombe nucléaire, dans une partie importante du cerveau.

Laquelle ? C’est variable, selon les AVC, et la nature du ‘stress’ subit. 
Les Maladies Dopaminergique. Le Stress, n’existe pas, c’est une représentation mathématique d’une réaction nucléaire, jusqu’ici incomprise.

Les gens qui se disent, que leurs problèmes sont innés, meurs plus tôt, à cause de ça, et je l’ai prouvé ! C’est pas leur travail le problème.

C’est le manque de lien entre le plaisir et le temps.
 Le Système Gouvernemental actuel et l’économie mondiale, sont un délire Scientifique, nucléaire, qu’on se tien depuis les roi de France. Faut évoluer putain ><

Ce Système nous pousse à gonfler l’énergie(E), pour avoir un minimum vital de plaisir(m-), suivis d’un besoin qui augmente de plus en plus(c2++), par manque d’oxygène, de Sérotonine(‘E-‘ = ‘m-‘ x ‘c2+’).
C’est mathématique.
C’est pas inné. 

C’est le système actuel.
Il est jeune et incertain, alors que ses dirigeants, sont vieux, cons et sur de l’être.

Moi j’ai 23 ans, on va y arriver.

Le but de l’énergie, dans l’univers, c’est de rejoindre les autres E.
L’énergie veut se calmer. Elle veut être en paix.
Plus on en utilise, moins on est en paix.

Et m, la masse d’information, ce créé entre 0 et 12 ans, à 80%.

De 12 à 20/30 ans, les derniers % vont ce faire, et tout le reste de la vie, on fera des liens avec ce qu’on a déjà compris. 

C’est nos certitudes, les informations qu’on a eu avant 20 ans, qu’
on avait surement à moitié comprise, qui nous empêche d’avancer !

Elle demande de l’énergie(E=mc2), de l’oxygène, c’est normal !
Mais plus on lui en donne de la positive, de l’apprentissage(m), plus on optimise sont énergie, et au final, c’est de l’investissement(c2) ! On fini par économiser.

Le Cerveau est un gros Capitaliste de la Sérotonine(O), le plaisir, l’énergie(E).
Si il connait un moyen(m), un chemin, pour avoir de la Sérotonine, il l’utilise(c2).
Mais vu qu’on manque d’information(m), et qu’on se borne(c2), on
inhibe des neurones qui demande à ce construire(E négative) !

Au lieu de récompenser par l’Oxygène(O) qui vaut 8 ( la sérotonine ), le neurone est récompensé par le Sodium(Na) qui vaut 11 ( la Nor-Adrenaline)
C’est le tableau périodique de Mendeleïev qui le dit hein, c’était y’a 150 ans.

Mais le sodium, l’oxygène, n’existe pas. C’est des Quantas, des Quantités d’énergie, pour alimenter une fusion nucléaire.
( plus on utilise E négativement, plus on utilise d’énergie tout court, et ça le cerveau, il aime pas, aussi parce que ça créé des fissions et émission de neutrons, de la radioactivité dans nos neurones, c’pa ouf )

Mais Nucléairement, si personne vous le dit(m), si vous le lisez nul part.
Vous pourrez pas faire le lien(c2) entre l
‘infos inhibés avant 20 ans, et ce que je vous raconte !
Vous pourrez pas démarrer la réaction nucléaire = c2.
Il faut ‘m’ pour réduire E.
Il est là le problème avec nos vie actuel.
Tout simplement.
E=mc2.

Pour que E soit négatif, désagréable à vivre, il faut que ‘m’, manque d’informations pour s’adapter.

C’est pas inné. Apprendre, lire(m), c’est réduire et optimiser E, pour gagner du ‘c2’, vers les choses qui nous font plaisir !

Peu importe la Science farfelu que vous lisez.
Lire,
c’est comprendre inconsciemment(c2 qui est déjà là) que le problème avec la surconsommation de E, vient de M, et qu’il faut s’informer, pour mieux optimiser,
nos neurones existant.

Ce qui fait mal, qui est long, c’est c2, parce qu’il produit de plus en plus de neutrons, et donc de moins en moins d’Oxygène ( de l’hélium en vrai mais bon )
Le c2, il est Quantique, variable chez tout le monde.
Mais se faire un peu de mal, insister, c’est gagner du c2

Il faut laisser le temps au temps.
Il est Relatif, bonne lecture !

 bisou !

Le Reste du livre, Thèse Vulgaire, disponible à l’onglet  » Psychologie Quantique  ».

Le reste est plus facile à lire, mais faut introduire l’idée Scientifique, c’est forcément un peu compliqué, au début, c’est pas inné, tout le monde va comprendre, c’est de la logique Animale, qui sera expliqué dés la primaire aux enfants !

L’histoire des petits Chats et des Jeux-Vidéos est génial,
ça explique tout ! ( Onglet Psy-Quantique )

Loi de Psychologie Quantique N°1 :

Il est impossible de comprendre une information(m), à la première lecture(c2). 
Chimiquement, nucléairement,
Quantiquement impossible. 
On aura une image(m de E), qui permettra l’expérience futur(c2).
Mais cette image est fausse,
incomprise, Quantiquement variable dans le temps(c2).

Ne pas se comprendre personnellement, rend impossible la compréhension parfaite de la Psychologie Quantique.
Pour comprendre
Le Cerveau, il faut écrire, une Psychanalyse Quantique ( Voir Thèse Vulgaire ). Sinon, si vous avez pas une image parfaite, qui explique tout, c’est que certaines informations, sont encore inhibés, parce que pas comprise. Pas douloureuse, pas comprise, c’est mathématique, acceptez le.

C’est une lois Physique, Mathématique, Nucléaire, que tous les chercheurs connaissent, mais ne reconnaissent pas.

Et si, toutes nos connaissances actuels, étaient basés sur une énorme connerie Scientifique ?
Le Monde entier s’est gouré, tellement fière d’avoir compris Einstein et sa fameuse formule ! 
E = mc2
Mais
qui d’entre nous a compris la phrase  » Le temps est Relatif  » ?
Le problème, c’est pas vous,
c’est Einstein et SURTOUT. Ces connards de mathématiciens, qui ont tout prouvés avec sa formule, sans en comprendre le sens profond.

En quantique, tout est variable. Mais en faite,
ce qu’on a pas compris, c’est qu’on pourrait presque dire, que c’est illimité, mais figé par une variable nucléaire qu’on connait pas pour l’instant ( que je cherche à prouver ).
Notre modèle actuel, dit que la vitesse de la lumière est de 300 000 km/sec.
Point, c’est le Max. Nos chercheurs, début 1900,
on mal compris un truc. En quantique, tout est variable, et on le prouvera dans les années 1960 et après.
Si c’est figé, si y’a qu’une réponse(m). C’est qu’on observe une formule qu’on comprend pas(c2). Donc on bouffe de l’énergie(E) pour comprendre.
Et on ce crée une image. Pour comprendre et réduire l’énergie utilisé, mais qui électriquement, reste incomprise, juste consciemment moins énergivore. 

Mais le pire ! C’est qu’ils l’ont dit, que jusqu’à preuve du contraire, ça expliquait ce qu’on voyait, ça expliquez pas mal, mais ils l’ont dit eux même, c’est des trucs in-observables, faut pas se fier à ce qu’on voit !
Eux, ils étaient conscient que c’était pas le bon model.
Notre société actuel, se fit a ce qu’elle voit et comprend, du coup elle comprend pas, et consomme de l’énergie, en se disant quelle a compris, en figeant une réponse, d’une variable très compliqué à comprendre.
E=mc2.

Nos Scientifique, pour l’apprendre à l’école, après la guerre Mondiale, on figeait la lumière, par rapport à la Gravité.

La Gravité, elle est figé, tout ça, parce qu’on comprend pas.
Mais si on retourne la formule à l’envers, c2=E/m
Ca devient illimité, MAIS, ET ILS L’AVAIENT DIT EINSTEIN, la physique observable, est limité à 300 000km/s.
Point. C’est pas une règle fini, c’est la fin de nos connaissances 300 000km/s.

Et Wallah, je le prouve dans ce texte. 70 ans de Sciences, ce gourent.
Juste parce qu’ils ont mal compris cette formule !

C’est des gros cons ><
Ca explique l’écologie, l’économie, la religion, pourquoi t’es gay, pourquoi tu fume, pourquoi t’es gros, pourquoi t’es maigres, pourquoi le cancer, pourquoi ton voisin il picole, pourquoi ta grand mère penses à voix hautes, pourquoi elle tremble quand elle parle, pourquoi elle oublie tout.

Ca explique tout, juste en arrêtant de parler de mathématiques, mais en apprenant les logiques mathématiques

Le monde s’est gouré, et je vais le prouver.

Les Chimistes, pense que la chimie, c’est des petites billes qui se tapent dessus.
Alors que la Chimie,
n’existe pas.
C’est juste une
image, pour apprendre aux enfants, quelques choses, d’actuellement inexplicable !
La Physique Quantique. Point, c’est juste des sous-Sciences …

On a créé des sous-Sciences, en attendant la preuve du contraire.
Mais ces sous-Scientifique, se perdront loin du modèle.
A tout prouver en plus … grâce aux ordinateurs, mais à ne pas valider certain modèle, jusqu’à preuve du contraire, parce que les modèles observables étaient viables…

Quelqu’un à surement eu la preuve du contraire, mais inhibé par ces gros cons.
Et on perd notre temps depuis 70 ans, a galérer à prouver des trucs !

Mais c’est pas parce qu’on comprend pas tout, que c’est faux ?

La Masse de quelques choses, c’est son poid en énergie.
Mais la Masse n’est qu’une image dans l’esprit.

L’important, c’est
la quantité, le poid d’énergie.

Le temps est Relatif, parce que la masse, comme le temps et la vitesse, ce ne sont que des images mathématiques, irréelles, de l’esprit.

Des formules Mathématiques. C’est tout, c’est pas réelle, c’est pas dur, c’est de l’énergie.

Vous visualisez pas l’énergie dans votre tête ?
Il est là le problème.

Einstein parlait de Quantas d’énergies. Mais beaucoup, après la guerre mondiale, et le développement rapide du monde, après les trente glorieuses, beaucoup ne comprendront pas correctement cette formule.

Créant le modèle que l’on connait en Physique actuel.
Un modèle Corpusculo-Ondulatoire.
Un modèle où la masse, est expliqué comme quelques choses de dures et figés, selon des conditions de Températures/pressions ( donc des variables, qui sont figés, pour coller à ce qu’on voit ).

Alors que l’électricité, est expliqué aux jeunes de façon purement Quantique ( vu qu’on la voit pas ), en expliquant au plus jeune que c’est Physique,
parce que les profs ont pas compris que c’était juste Quantique, pas corpusculo-ondulatoire !
Si c’est Quantique, ça peu pas être figé, c’est forcément variable.

Et tout le reste de nos incompréhension, viendront de là.

On ce dit que les choses sont innées, on fait donc avec ce qu’on a.

Ce qu’on a, c’est une enfance statistiquement variable(m). Quantique. Point.

Le comprendre, l’admettre(c2), passer par dessus ça, oublier le passer, c’est comprendre les principes Quantiques(E).
Le temps(c2) est relatif, que ça soit le passé ou l’avenir, c’est la même chose, les deux sont ultra dépendant, et le simple fait de lire ces mots, à déjà(m x c2), Quantiquement, commencé à changer votre vie. Vous ne vous en rendez pas compte, mais ça stimule de l’énergie cette lecture.
E=mc2
E= Sérotonine, le plaisir. On y reviendra.

Nos profs ont appris pendant 5 ans un modèle, à l’école.
Arrivait au bout du modèle, on leur dit que le modèle est faux, et qu’on a pas encore tout prouvé, ni compris, qu’il faut juste se dire que c’est une image de l’esprit pour comprendre le reste du modèle pas compris, mais qui explique presque tout.

Du coup l’élève, reste la dessus, retient que c’est pas prouvé, vu qu’il a pas compris, donc que c’est pas vrai, et on créera 70 ans de Sciences,
En prouvant tout un tas de phénomènes Quantiques. Mais dans la tête des moins de bac+8, on parlera de physique. On dira que certain sont Physiques et réelle, observable, d’autres Quantiques et mal compris, in-observable.
Alors que la réponse pour les deux, est Mathématique.

Tout le monde s’est gouré, tellement fière d’avoir tout compris.
Tellement fière d’avoir une image en tête, alors que les autres, les peignes-culs, ne comprennent rien.
Mais ils l’ont créé cette image, qui colle bien à celle qu’ils ont en tête !

Incapable de comprendre des génies comme Einstein, Heisenberg, Schrödinger, Mendeleïev !
Jung, un grand Psychologue de l’époque, disait déjà que la Psychologie, c’était de la Quantique, mais qu’on avait pas encore les outils pour comprendre.

Qu’est ce qu’on apprendra en Psychologie ?
Freud et l’analyse d’un toxico, qu’était
sûr d’avoir tout compris.

Ce qu’il observait était vrai,
il souligna plein de truc essentiel, important pour stimuler les jeunes Psychologues. Mais enseigner au gens, en disant pourquoi ces modèles ont était invalidé, ça prend des années !
Si on fait ça, c’est parce que eux même, les créateurs, les professeurs, ont du mal a s’entendre entre eux sur ce qui est vrai. Du coup on fait une image, pour les jeunes, qu’ils se fassent leurs propres réalités.
Et on s’éloigne de la réalités Quantique, qui devrait être enseigner des le collèges aux enfants, en même temps que les mathématiques et les probabilités.
Mais encore faut-il avoir des profs ai appris le modèle Quantique.
Mais il est pas prouvé, compliqué, donc pour l’instant, sous le tapis, les gens sont trop con pour comprendre.
Et 70 ans plus tard. Beh on comprend plus rien hein.

Ils étaient juste inconscient que le problème, c’était de vouloir figer des choses variables ! Rien n’est figé, ni corpusculaire.

Tout est ondulatoire, incertain, probabiliste, Mathématique, Quantique.
Le monde est fou, on le dit depuis toujours.
Mais parce qu’on comprend rien au gens, c’est pas le monde,
c’est votre compréhension qui est modifié par votre manque de connaissances, et c’est pas grave !
Faite pas la même connerie que tout le monde Scientifique Actuel.

Désinhibez vous, prenez le temps d’E-Penser.

Pour que le principe d’incertitude de Heisenberg, à l’origine de nos connaissances en Quantique, soit vrai, il faut au moins qu’on soit sûr d’une choses.
L’énergie, prouvé par E=mc2, donc vrai.
C’est le reste, qui est incertain, mal compris, pas prouvé mathématiquement.
Mais l’énergie, la Quantique, c’est prouvé.
Pas le reste.

Donc l’information dans le cerveau, à toujours, deux positions minimums, quand on la traite consciemment.
Le Conscient, et l’inconscient.
Ne pas le reconnaître, c’est se faire du mal, médicalement parlant. Et je le prouve, c’est des gros cons ces mathématiciens putain, c’pour ça qu’ils sont dépressifs et eux, j’sais pas si j’ai envie de les aider !
J’lol, c’est juste pour imager, désolé les gars, c’est les profs d’après guerre mondiale les cons.
Comment leur en vouloir d’avoir profiter des trente glorieuses, après avoir vécu l’arme Nucléaire, après avoir vu ces dégats, et notre impuissance.
Il a préféré le Plaisir, la vie, plutôt que de faire ses devoir de Quantiques.

Etre intelligent, c’est savoir qu’on ne sait rien, et être sur de sois.

Etre sur de sois, alors que tout reste à prouver en Physique Quantique,
c’est de la folie de Mathématiciens.

Introduction à la Vision Quantique.

Y’en a marre de ce mot  » Quantique  », il veut rien dire, qu’est ce que c’est ?

Ca veut dire que la réponse est Incertaine, mais que c’est une certitude qu’est le soit.

Ca veut dire que les réponses sont variables entre elles, infinis.
On connait pas les limites, surement parce qu’il n’y en a pas.
Fait le, prouve le, ça devient vrai.
Mais pour ça, il faut que ça soit possible, donc pas figé.
Point. Tout le monde fait des trucs impossible. Donc c’est possible.
La clef, c’est de le comprendre.
Pour le comprendre, il faut l’entendre, le lire, c’est impossible de comprendre comment sinon.
Mais rechercher une solution, c’est déjà avoir compris le plus gros problème.
Celui qui dit, que la réponse que vous avez actuellement, ne suffit pas.

Ce qu’on sait, et c’est sur. 
C’est que la réponse en Science Quantique, n’a jamais qu’une seul position. Il n’y jamais qu’une seul réponse pour répondre.
Sinon, c’est pas Quantique, c’est figé, c’est de la folie de Mathématiciens.

Avant de parler de Psychologie Quantique, il faudra parler de mécaniques Quantiques.
Pour comprendre, il faudra avoir la  » Vision Quantique  ».

On va parler de maths, on va parler de p’tites bibilles, qui ne sont pas des bibilles, mais qui ressemble à des bibilles, parce qu’on manque de connaissances en physique nucléaire.

Vu que je manque de connaissances, je vais parler de bibilles.
E = mc 2
La bibille(E) = le poid(m) en énergie ( de l’information) x c2, la fusion nucléaire donc le temps.

Les deux sont variables et on va pas chercher à développer plus.

Ce qu’il faut se dire, c’est qu’on est pas capable de comprendre le rôle de l’énergie et du temps, sinon, ça serai pas inconscient, vous auriez une image aussi claire que la mienne de la Physique Quantique, qui n’a rien de compliqué.

Manquer de connaissances, c’est normal. C’est une Science nouvelle, donc c’est compliqué, mais y’a rien de compliqué, c’est logique. C’est pas mathématique, c’est logique.

En Psychologie, c’est pareille. On se dit que c’est inné, donc on se dit que l’énergie n’a pas d’impact sur le temps.

Alors que si, c’est obligé, c’est Physique, mathématique, et je le prouve dans ce livre.
L’impact est Quantique, variable, parce qu’il dépend de la vie(m) de chacun, de ses lecture, de ses rencontres, de son expérience, de son vécut, de ses parents, des parents de ses parents. De son oncles alcoolique, de son premier collègue de travail, qui était un mec très rapide ou au contraire, un grand mou.

Quantique, on sait pas, et on s’en fou.
Ce qu’il faut se dire, c’est que c’est ça le problème, et rien d’autres. Point.
On veut savoir, on veut figer. On veut pas la formule, on veut le résultat.

Ca n’a rien de compliqué ! C’est normal que ça soit flou. Tant que votre cerveau(E) n’aura pas fait de lien(c2) entre mes théories et les votre(m), votre cerveau ne récompensera pas positivement(c2=E/m-) la lecture.
Si c’est pas positif(c2=E/m+), c’est forcément mal compris (m récompense trop fort énergiquement dans les neurones actuels. Mais plus on tape dans le ‘m’, plus on crée de neurones positif, à tous les âges, jusqu’à là mort. Ca demande juste, de plus en plus d’Energie(E=mc2). )

C’est chimique, humain et normal, c’est pas grave de mal comprendre et au contraire, il faut mal comprendre pour comprendre. Il faut se tromper, rater. A chaque tentative, on comprend mieux.
La Science n’a rien d’inné, les mathématiciens étaient des neuneus, qui se croyaient les meilleurs, et qui ont acceptés de répéter des modèles qu’ils ne comprennent pas, toutes leurs vies, et enseigner une Science, qu’il ne comprenne pas, sur d’avoir compris, consciemment.

Il faut tout de suite s’enlever de la tête que les mathématiques sont innées.
J’étais nul en Maths pendant toutes ma scolarités. Rien à voir avec l’inné, je préférais jouer à Dofus, plutôt que de faire mes exercices, que je trouvais d’une stupidité sans nom.
Si mes profs savaient que le cerveau, c’était Quantique, ils nous auraient tous trouvé un moyen de nous y intéressé.

De nous dire que les choses ne sont pas aléatoire, pas figé, pas Quantique. C’est pas possible mathématiquement, peut-importe la vie que vous avez eu.

Tous les handicapés, les mono-jambes, les moches, ont des vies heureuses.
Ils s’adaptent mais des fois, dans le cas de certain moche, il l’accepte pas, et ça les bouffent, inconsciemment.

Les beau ? Vous inquiétez pas, il le paye le jours où ils deviennent vieux et moche, seul avec leur égo, bouffé par des maladies qu’on arrive pas a expliquer pour l’instant.
Parce que c’est l’égo le problème, la surconsommation d’énergie négative, qui prive d’oxygène. On y revient.

Freud se battait contre l’égo, alors que c’est son égo surdimensionné qui l’a bloqué sur l’analyse du cul !
Beh oui, quand t’es un gros drogué, un grand malade, tu penses qu’au cul, et quand t’es un drogué, tu te dis, que tout le monde est des drogués.
Et le pire, c’est qu’il avait raison !
Inconscient que cette drogue, c’était l’énergie, la sérotonine, la morphine, le plaisir !

Quelques choses d’aussi bête que les maths, ne demande pas d’intelligence.
Juste des connaissances, à appliquer bêtement.

Seulement ces connaissances, si on les a pas, on ce croit bête, par flemmardise, par manque d’énergie pour quelques choses, qu’on ne comprend pas vraiment, dont on ne voit pas le sens profond.

On y reviendra à ce qu’est l’inné, mais ça n’existe quasiment pas.
L’expérience, les acquis, sont à l’origines des troubles émotionnels et Psychotiques. C’est pas l’inné, c’est la vie du sujet, en lien Quantique avec son innée.
Mais c’est toujours, la vie du sujet, la grande variable.

Le 0 à 6 surtout, et ça s’explique, nucléairement, Quantiquement.

C’est une question de connaissances et vous verrez, mes explications sont accessibles !

Pas de panique. Si vous comprenez trop vite, c’est sûrement que je me suis mal exprimé.

La Vision Quantique, c’est accepter qu’on ne sait rien, et que ce que l’on sait, ne permet pas d’expliquer les choses qu’on ce dit inné ou aléatoire. Rien n’est figé, sinon, c’est pas Quantique.

On pourra faire des liens entre l’observable et l’in-observables.

Mais seul l’in-observables, peu expliquer l’observables, qui n’est qu’une image de l’esprit, ce n’est pas réelle.

On ce créé une image observable pour comprendre et c’est important, mais il ne faut pas ce dire que cette image, cette perception de l’esprit, est la seul vérité.
Si y’en a qu’une, c’est pas Quantique !

Imaginer vous en train de faire la vaisselle.
Seriez vous capable d’expliquer les mécanismes physiques, qui explique que l’eau chaude nettoie mieux que l’eau froide.
Si vous y arrivez, sur une page, c’est déjà très bien.

Pour comprendre la Physique Quantique, pour la détailler dans tous ces détailles Mathématiques, il faudra, des dizaines et des dizaines de pages.

Mais pour comprendre, d’un point de vue Quantique, pas besoin de savoir faire la formule mathématique, suffit de comprendre les grandes idées et ça, c’est facile !

Il faut juste intégrer des modèles, impossible à observer, presque illogique.

L’oeuf ou la poule ? Les deux et oui c’est difficile à percevoir, mais l’explication, c’est le Darwinisme, l’évolution.
Ca s’explique, et ce texte, va le prouver l’évolution, fini Jésus et ces conneries, faut arrêter de se mentir, de se dire que quelqu’un nous regarde et nous juge, quoi qu’on fasse. Ca nous donne envie de le faire, c’est stupide electriquement, et c’est normal électriquement, de le faire.
Merci Darwin, t’étais un génie putain. 500 ans nous quoi. Qu’est-ce qu’on est con, et c’est pas inné. 
Merci a tous ces génies que je site. Il fallait être con, pour devenir intelligent. Ce taper le bout du nez. Pour apprendre. Et c’est pas grave d’être con, je suis un gros con moi aussi, moi je l’accepte, et je vais très bien !
Tellement un gros con sur de moi, que mes livres seront gratuit, et que je lance un projet communautaire, pour développer le pouvoir d’apprentissage que répresente la Science Vulgaire, qui stimule déjà très bien nos p’tit sur Youtube.
J’ai appris tout ça où moi ? Merci Wikipedia, et tous ces génies, qui on donnait de leurs temps, pour me construire.

On sait pas encore expliquer la Fusion Nucléaire, mais ça nous empêche pas de commencer à imaginer, pour pouvoir savoir faire, il faut commencer quelques parts, se tromper, pour apprendre.

Mais si on se dit qu’on a raison des le début, c’est pas évident et en même temps, c’est nucléaire de vouloir avoir raison.
Il faut juste en être conscient, et se retenir, s’inhiber. Pas évident quand on est bourré d’énergie.

Acceptez que les choses ne soient pas figés.
Elles sont Variables et incertaines. Pas aléatoire, incertaine.

Pour commencer, la Quantique, c’est que des mathématiques.

Non, ce n’est pas inné de comprendre les mathématiques.
Si vous comprenez pas, c’est parce que ça ne vous intéressez pas, parce que vous ne compreniez pas. Ca demandait de l’énergie, sans trop voir le but.
Pourquoi insister ? Wallah j’en ai chié à rattraper mes lacunes du collège.
J’en ai chié, mais Dofus m’a tellement appris, j’ai trouvé l’énergie de rattraper ce retard, j’avais pas perdu mon temps avec Dofus, et j’étais conscient que ce temps perdu, au collège, aurai pu me servir en faite.
J’ai jamais refait de Maths hein. Mais j’ai appris, je me suis éduquer, sur Youtube, sur Wikipedia.
Question ? Réponse sur Wiki.
Youtube ? Un p’tit Docu allez.

Vous vous dites que c’est vous le problème(E). Non, c’est vos connaissances(m), par rapport à votre temps(c2), et ça, c’est pas votre fautes.
Même si vous avez la flemme aujourd’hui, c’est pas votre faute.

Rien n’est de votre faute, c’est nucléaire et chimique, on fait avec ce qu’on a, et c’est ça la vrai intelligence.
S’adapter, avec ce qu’on a.

Oui ça tourne en rond, mais c’est ça la Quantique.
L’oeuf ou la poule ?
Les deux, sinon, c’est pas quantique.
Si c’est pas Quantique, ça veut dire que c’est faux, jusqu’à preuve du contraire.

Faire un choix, le figer, et dire que c’est comme ça, c’est refuser les probabilités quantique.
1+1 = 2

Oui, mais (0,5+0,5)+(0,5+0,5) = 2.
C’est une façon de voir les choses, mais ça marche aussi.

Peu importe la façon dont vous voyez les choses.
Le fait de voir, et dire que c’est comme ça, c’est faire un choix et rendre figer, un phénomène Quantique, qui a forcément, plusieurs résultats plausible.
Il n’y a que des phénomènes Quantiques, et il faut s’enlever toutes ces choses figés et mal-comprises qu’on a en tête.
Faire un choix, c’est inhiber la vérité, qui n’est jamais quelques choses de fixes.

La mécanique Quantique est difficile à imager en tête, parce qu’elle n’est pas viable avec les modèles actuels que vous avez appris à l’école.
Mais c’est les modèles actuels qui ne sont pas viables avec la Vision Quantique.

On nous apprend que la limonade + du sirop de fraise, ça fait un diabolo fraise.
Si on approfondie le sujet, point de vue Physique simple, il y aura deux façon de développer.

Le premier, un modèle visuel, fonctionnel mathématiquement, expliquant le mélange et  » les réactions chimiques  » en jeu.
Ce modèle donne une image très claire en tête, seulement, il ne suffit pas à expliquer pour, il y a des bulles dans la limonade. Pourquoi, le sirop est collant. Pourquoi, malgré l’agitation des bulles, le mélange des deux restes très collant ?
Pour expliquer en détail, il faudra parler de Physique Quantique.

Les bulles du diabolo par exemple, les molécules gazeuzes, une fois en contact avec l’air, n’arriveront pas a rester uni, par manque de pressions. ( le liquide, permettait de les maintenir entre elle, mais la pression atmosphérique de l’air, à la surface du liquide, ne permet plus de retenir le gaz ).
La bulle va exploser, libérer le gaz, et donc, faire de la place pour libérer une nouvelle bulle.
L’agitation du diabolo fraise. C’est La Fusion Nucléaire. Les bubulles, c’est des déchets nucléaire, de l’hydrogène, des Quantas d’énergies ( des paquets d’ondes ).

Jusqu’ici, on parlera encore de relativité Général dans la Science actuel. La physique simple.
La Physique de bases, s’arrête à l’explication des molécules, et leurs mécaniques de mouvement, de dégradations, d’oxydations.
Du moins visuellement, ça explique des choses figés dans le temps, à une température stable, et une pression atmosphérique contrôlé.

Mais ces molécules, ces assemblages d’atomes. Ont encore pleins d’autres bibilles à l’intérieur.  Qui ne sont même pas des bibilles, c’est impossible de vous l’imager et on s’en fou. Dite vous juste que les bibilles peuvent faire des trucs que vous comprennez pas, comme se téléporter, être a plusieurs endroit en même temps, aller plus vite que la lumière. Dite vous, que vous ne savez rien, et vous verrez mieux les bibilles qui ne sont pas des bibilles.

Les atomes, leurs quantités d’énergies en tout cas ( vu que les bibilles ne sont que des images ), sont référencés dans le tableau périodique des éléments.

Un chercheur, Dimitri Mendeleïev, dans la fin des années 1900, à mathématiquement prouvé l’existence de tous les éléments chimiques du tableau ( en créant le tableau ), avant qu’il ne soit tous identifiés, prouvant ces calculs, des dizaines et des dizaines d’années après.

Faut oser quand même. Faire un calcul, et dire que c’est les autres qu’on pas encore tout trouver, pour expliquer les zones d’ombres dans sa théorie.
Et il avait raison, dés 1800. Et des génies, avant jésus Christ, y’en avait déjà. Ceux des bonnes familles, qui avait le temps(c2), pour le plaisir (E). Ils avaient pas les connaissances(m), mais le manque de temps de tout le monde, m’aura permis de comprendre. C’est toujours une histoire de Temps, il est relatif.
Le temps, c’est l’énergie, c’est l’infini. C’est le Quantique.

Les atomes, sont constitués de Protons et de Neutrons. Encore des bibilles.

Le Sodium à par exemple, 11 Protons et Neutrons. C’est le numéro 11 du tableau.
Le Potassium, à 19 Protons et Neutrons. C’est le numéro 19 du tableau périodique.

L’uranium 235, à 92 Protons et 143 Neutrons.
Il est naturellement très instable et c’est pourquoi, il est utilisé dans les centrales Nucléaires.

Il est facile de le casser, de séparer les protons des Neutrons, qui sont liés par interaction forte, mais pas très bien, étant donné le désordre entre les 92 Protons et 143 Neutrons.

Cette molécule est instable, radioactive. Elle se dégrade toute seul, et dégrade les autres autour d’elle, en relâchant des Neutrons, pour s’équilibrer à 92/92.

Le fait de casser la molécule d’Uranium, s’appelle la Fission Nucléaire.
La séparation des atomes va produire une quantités astronomique d’énergie. Les neutrons libérés, vont venir déséquilibrer les autres molécules environnantes, créant une réaction en chaîne.
Un litre d’Uranium 235, c’est des milliard de milliard de molécules à faire exploser.

Pour faire simple, il faut imager les protons, les neutrons, comme des petites billes qui se tapent dessus tout le temps. Elles vibrent.
Mais ce n’est qu’une image, c’est des sortes de soleil, en fusion, qui se mélange entre eux, c’est compliqué. Des trucs de fous de Scientifique Quantique.

Il y a un principe, l’interaction forte, qui explique mathématiquement, que c’est normal que ces petites billes, puissent former des molécules.
Qui sont d’autres billes plus grosses, constitués de p’tites bibilles, elle même de proton/neutrons, constitués de Quark et Gluons, et ça peut être long comme ça.
C’est des Quantas d’énergie, point. On sait pas ce que c’est.

C’est que ces petites billes, n’existe pas, c’est pour comprendre, il faut passer par cette étape de bibilles.
Il n’y a que des ondes d’énergies.
Mais il vous faudra des mois, des années de curiosités personnels, pour imaginer ce qu’est réellement une onde, comparé à un corpuscule.

Les deux sont vrai, mais les corpuscules sont une image de l’esprit, visuel, pas Quantique. Figé dans des paramètres de Températures et de pressions atmosphériques.
L’électron est une onde, ce comportant comme un corpuscule, dans un environnant fixe, celui qu’on observe, celui de nos yeux. Qui n’est pas réelle.

Notre vision, c’est une image Quantique. Le comprendre, c’est comprendre les principes Quantiques, d’incertitude. C’est important pour apprendre, peu importe le sujet.

Tout ça n’est pas important pour comprendre la Vision Quantique !

La seul choses qu’il faut comprendre, c’est que les protons, les neutrons, ces petites billes, elles sont variables. Leurs résultats actifs, sont variables. Quantiques.

Ce sera appris au enfants, dés l’entrée au collège. En mathématique, au lieu de parler de hasard, de probabilités. En plus, on parlera de variations Quantiques. On parle déjà de Vecteur… c’est un truc de Quantique ça …
A ce dire que les jeunes galèrent à comprendre, à tout prémâcher, on comprend plus rien. Mais c’est les profs qui savent pas comment expliquer un modèles incertain, parce qu’ils ont pas compris le principe d’incertitude !

Ca veut dire la même chose Quantique et Statistique, ça demande juste une certaine gymnastique du cerveau, rien à voir avec de l’intelligence.

C’est une question de connaissances, et c’est normal de pas comprendre la physique Quantique, qui est un phénomène nouveau.
Mais prétendre comprendre la physique, sans s’intéresser à la physique Quantique, c’est accepter que le hasard, que l’aléatoire existe, et que les choses inexpliqués sont inexplicables.

Tout est physique, et on va y arriver, avant 2030. L’intelligence Artificiel est déjà là, c’est nous qui lui apprenons des conneries.

C’est jamais aléatoire, c’est quantique, on connaît juste pas la formule mathématique.

Mais le simple fait, de ce dire qu’il y a tout un tas de possibilités, probabilités, permet de comprendre et visualiser l’aléatoire, l’in-expliqué.
L’in-expliqué devient possible, parce que statistiquement plausible.

La Loi de Murphy, un paradigme dans l’industrie Aéronautique qui dit :  » Si il y a deux façon de faire, une bonne et une mauvaise, il y aura forcément quelqu’un, quelques part, pour empreinter la mauvaise.  »
Et si c’était pas une question de Psychologie, d’Humain, mais de Physique Quantique, nucléaire, qui s’opèrent dans le cerveau.

Si il y a 1/180 000 000. C’est quand même possible. Nous faisant perde un bon millier d’euros, dans une vie, à jouer au loto. On croit déjà à la Quantique, quand ça nous arrange, inconscient que c’est de la Quantique.

On agit déjà de façon Quantique, inhibant les probabilités qui nous dérange.
Mais c’est pareille ! C’est notre cerveau qui fait des choix, pour rendre réelle ou irréelle, plausible, un facteur Quantique, probabiliste et incertain, comme le loto.

On croit déjà à la Quantique, mais on inhibe d’autres probabilités, d’autres options, en ce disant que c’est aléatoire, inexpliqué, incompris, pas prouvés, parce que ça demande moins d’énergie, c’est plus simple comme ça.

Pourtant, si le cerveau était conscient de savoir comment, il le ferai, pour se récompenser par la sérotonine (l’oxygène), content de comprendre la vie.

La Physique Quantique, c’est l’origine de la vie, l’avenir de la Psychologie et la Médecine.
On a juste pas encore compris, la formule mathématique exacte.
C’est l’écologie, qui va nous rappeler que en ce moment, on fait n’importe quoi, d’un point de vue Quantique, statistique, et on le sait. C’est inhibé par le sodium, dans nos tête, et ça consomme de l’énergie, de l’oxygène.

L’écologie est inhibé pour l’instant. Pas réelle.
Elle le restera pour beaucoup, jusqu’à preuve du contraire, en remplaçant l’irréelle en réelle, une lubie de hippies.
Ils seront forcés de constater, ça fera mal, parce qu’ils seront in-adapté électriquement.
Le Darwinisme. La sélection naturel, prenez en conscience, c’est ça.

Non, personne de suffisamment intelligent, n’avait comploté ça.
Ils sont trop con pour ça, rassurez vous.

C’est ce passage d’inconscient à conscient, qui est récompensé par la sérotonine, par l’oxygène, le plaisir.

Pour ce rassurer énergiquement, on se dira inconsciemment, que c’est l’état et les industriels qui n’avaient rien compris, qui ont tout gâché.
Nous récompensant en Sérotonine, nous permettant d’esquiver le problème, quand il nous fera vraiment face, inhibant par la Nor-Adrénaline(le sodium), les autres possibilités Quantiques, pouvant expliquer ce Système Capitaliste, qui est l’image du Cerveau Piagetien. Algorithmique et robotique. Pas Quantique, inhibé.

Désinhibez-vous, adaptez vous, soyez des animaux intelligent.

Oui on a pas compris le détail scientifique. Mais le simple fait de ce dire que statistiquement, c’est possible.
Ca devient possible, récompensé par la sérotonine(l’oxygène) dans le cerveau, parce que avant, le cerveau, n’en avait pas suffisamment conscience, du coup, pour avoir de l’oxygène, il insiste plus fort sur l’énergie, et déséquilibre la fusion nucléaire dans le système inhibiteur, qui répond du sodium plutôt que de l’oxygène.
C’est pour imager, c’est des Quantas d’énergie, de l’electro-chimie, qui se baladent partout en même temps, avec des accélérations, des stimulis et des réponses nucléaires.

Prendre conscience(c2), c’est lire(m), observer, être forcé de constater(c2), et donc, commencer à entrevoir(m x c2) un moyen, un nouveau chemin neuronale(E potentiellement mieux utilisés ), qui récompensera positivement par la sérotonine, les futur décisions. Mais au début, c’est nucléaire, ça pique le cerveau. Ca, c’est l’augmentation du nombre de neurones oxygénés. Qu’est-ce que vous attendez pour en parler, voir un psy ?
Beh on le savait pas que c’était des histoires d’oxygénisation des neurones…
On voyait pas comment les 70% d’H20, ce baladait partout comme ça.
Parce qu’on voulait les figer, les prouver.
Et il fallait les prouver, pour comprendre qu’elles ne sont que des mots, que des formules mathématiques, pas encore assez précises.

Lire ce livre, ça gratte la tête. Mais ça fait du bien, vous comprenez juste pas encore comment(c2), parce que l’énergie, peu importe la quantité(m), est dépendante du temps(c2) qui est lui même variable.
Tout ça est relatif, variable, Quantique.

Prendre le temps d’E-Penser(m+ x c2+), c’est commencer à comprendre. Ce dire qu’on comprend pas, c’est commencer à comprendre (E+=m+ x c2+ ).

Le cerveau est malléable, être inconscient de l’information, physiquement, rend impossible la récompense par la Sérotonine, créant un inconfort pour le cerveau.
Un manque. Le cerveau est un drogué.

On connaît les danger de la route, que l’on inhibe, inconsciemment, sans le vouloir !
Pourtant, on nous les rabâche ces danger et on y croit !

On connaît tous des gens qui ont eu de graves accidents, des familles ruinés.
Mais nos connaissances actuels parlent de statistiques.

Non, c’est Quantique et ça va arriver. Aucun de nous n’est capable de calculer statistiquement, inconsciemment, ce genre de danger. Parce que ils sont figés par une certitude. Si ça peut arriver, ça arrivera. C’est Quantique.

Par facilité énergétique, par logique Physique ( l’énergie cherche toujours a s’économiser ), le cerveau inhibe  » ces pensées dérangeantes  », les rendant inconscientes, en récompensant majoritairement les neurones en Nor-Adrenaline, plutôt qu’en Sérotonine.
C’est la petite voix dans notre tête qui nous inhibes. Et la Sérotonine, c’est ce qui donne l’oxygène, et dans l’infiniment petit du cerveau, gagner de l’énergie, c’est se stabiliser.

Parce que inhiber des neurones, par la Nor-Adrenaline, consomme au final, beaucoup plus d’énergie, rendant le tout, encore plus inconfortable, stimulant à prendre la route, pour calmer cette indécision !

Si il y a une phrase dans notre tête, cela veut dire que le cerveau à récompensé, par la Sérotonine, chacun des mots choisis. Les autres mots associés a ce neurones, seront inhibés par la Nor-Adrénaline parce que inutile à l’instant T.
Tout est inconscient, et va très vite. J’ai écris plus de 200 pages sur le sujet, en moins d’un mois.
J’ai 23 ans, je n’ai jamais écris de papier Scientifique.
Juste je me renseigne depuis 4 ans, et à noël. J’ai lu un livre en Psychologie du développement de l’enfant, un nouveau paradigme datant de 2019, qui remplace celui des années 1960. 
Le traitement de l’information, par Inhibition.

Tout m’a tout de suite parus beaucoup plus claire, et j’ai vomis 200 pages.
C’est notre modèle, nos paradigmes, qui sont vrai, jusqu’à preuve du contraire.
C’est fou d’être passé à côté de tout ça, pendant 70 ans.

Ce document, valide le nouveau paradigme du professeur Houdé. J’ai confiance dans mon papier, pour rappeler à tout le monde, qu’on a perdu le sens de la Quantique, et que c’est une preuve du contraire, pour le nouveau modèle, qui est carrément plus logique.

Mon cerveau, est en total reconstruction depuis 2 mois, ce livre est tombé quantiquement au bon moment, récompensant à grand coup de Sérotonine, toutes ces nouvelles pensées, qui pourrait tout expliquer, et qui expliqueront tout, en médecine, et en Psychologie.

Je me masturbe le cerveau à coup de Sérotonine, avec du cannabis(E) en plus pour accélérer Quantiquement tout ça ( E=mc2 ), parce que électriquement, ces nouveaux neurones ont l’air plus fonctionnel, plus réelle, du coup je les récompense, pour réduire l’énergie utiliser dedans, pour la rendre plus optimiser, mieux oxygéné.

Je me souviens même plus de comment je réfléchissais y’a 1 mois, c’est fou la vitesse à laquelle je recâble tout.

Mais parce que c2, la fusion nucléaire, l’énergie négative en moi, était géante.

Ca faisait 4 ans que j’étudiais seul, incertain, que j’observais la chimie dans mon travail, et que je comprenais pas la même choses que mes responsables quand j’observais un truc.

Il m’aura fallut 2 ans d’intérêt personnel en Physique Quantique, pour faire les liens entre Psychologie et Quantique, inconsciemment, un soir, ou j’avais pris de la cocaïne chez un copain.
Ca m’a pété au crane en rentrant, sur la route. Tout c’est enchaîné très vite, c’était après noël, je venais de lire le livre du professeur Houdé.
J’ai craché 50 pages les deux jours suivant. J’en suis a plus de 200, en moins d’un mois.

C’est fou, ça explique tout, de façon incertaine, et c’est ça qu’il manquait putain, c’est de la Quantique, c’est la base du truc ! 
La seul certitude, c’est qu’il faut suivre l’énergie, suivre le chemin. E=mc2, qui est incertain.

Après 30 ans, c’est pas des nouveaux neurones qui se crée. Vers 20 ans, la production de neurones se calme par manque de Sérotonine. Même si j’ai du mal à croire ça. C’est pas important, on le prouvera quand ces travaux se feront connaitre.

J’espère désinhiber les chercheurs, comme le professeur Houdé m’a désinhibé, avec sa théorie de l’inhibition, validé pour les enfants. Pourquoi ça marcherai différemment après un certain âges ?

On est des grand enfants, on le voit tous, tout le temps, acceptons le, retrouvons cette esprit d’enfant rêveur, pas déprimé. Qui vie, s’écorche le genou, se casse un bras, en souriant, en rigolant, en courant, en jouant.

On y reviendra, sur l’importance d’avoir un cerveau plutôt Sérotonien, ou plutôt Dopaminergique.

Mais toutes les maladies inexpliqués, les cancers, les douleurs des règles, Parkinson, Alzheimer, pourront s’expliquer, avec la vision que j’ai des choses.

Moi je m’y connais pas assez, j’ai juste une vision désinhibé de ce surplus d’information.

J’ai appris la Quantique de Einstein, Heisenberg, Schrödinger, Mendeleïev, Jung, Piaget. Avant que Piaget soit invalidé par le Professeur Houdé, en 2019.

Merci E-Penser. C’est pas inné. Il fallait un connard comme moi, qui glande sur son ordi, sur youtube et Wikipedia, en fumant des pétard, pour le comprendre.
Il fallait que ce connard insiste, avec une certitude, une seul. Etre sur de rien. Pour comprendre.

Mais j’ai pu le faire parce que Internet à tout mis à disposition.
Je suis le premier mais je sais que d’autres sont dessus. La Fusion Nucléaire en centrale Electrique, l’intelligence Artificielle, c’est pour 2025.
C’est le Professeur Houdé qui a démarré tout ça, nous désinhibant de nos incompréhensions, lié au système actuel. 

L’information(m), c’est la désinhibition(c2) neuronale, et je le prouve par E=mc2.

La production de neurones fini par totalement arrêter, malgré la Sérotonine. ( je suis sur le problème, c’est qu’il observe des gens, inconscinet qu’il y a soit un cerveau équilibré vers le +, soit des – ). Et c’est pas grave, mais je dirai qu’il y a au minimum, 80% de cerveau dopaminergique.
Et c’est pas marrant. Ca veut dire que c’est des cerveaux qui consomme plus d’énergie qu’il ne produise d’oxygène. Mon frère est schizophrène, il en fait partie, j’vais pas rester là a attendre, parce que faut pas brusquer les chercheurs qu’on rien compris au Maths qu’ils observent depuis 70 ans hein.
Y’a eu assez de mort à cause de ce système.

La Sérotonine(O), va modifier les neurones existants, en modifiant les récompenses associés à ces neurones. Moins on comprend, plus l’équilibre entre le + de la Sérotonine, et le – de la Nor-adrénaline(Na), devient grand.
Le moins l’emporte, parce qu’il y a trop de neurones, associé à ce traitement de l’informations, qui sont inhibés, qui colle pas avec notre vision, notre jugement actuel. Rien n’est prouvé, qui sont les autres, pour juger ? Et pourtant, ça nous fait mal de pas l’accepter le jugement des autres, parce qu’on l’accepte pas nous même.
Et c’est dommage. On manque d’oxygène à cause de ça. Vous vous rendez compte a quelle point on est con ? On se prive d’oxygène, par fierté, sans le savoir, parce que le modèle mathématique actuel à pas compris E=mc2 et ce génie d’Einstein.

Droguez vous, ouvrez les yeux, désinhibez vous, des idiots vous ont dit comment être idiot.

Pourtant, être heureux, c’est avoir moins de neurones inhibé. Souvent, en vieillissant, beaucoup ne comprendront pas les choses plus scientifiquement, juste, il les prendront moins personnellement. En vieillissant, on accepte le monde avec lequel on vie, par manque de Sérotonine, et on accepte, tout va bien.

On ce dit que ça dépend des gens, les choses sont innés.
Mais être bien de façon simple, dans ma théorie, c’est avoir un cerveau dopaminergique, comme 80% de la population. Et c’est pas grave, mais un peu quand même. On a ce qu’il faut en oxygène, en sérotonine, mais parce qu’on s’est habitué à en manquer.

Vous manquez d’oxygène, je vais pas me retenir de le dire, juste parce que vous avez pas encore compris comment ça marchait le cerveau, d’un point de vue Physique nucléaire.
C’est pas simple la Science, mais moi j’ai la science infuse, parce que je pars du principe que je ne sais rien. Vous devriez peut-être essayer ?
Je le répète. Le Principe d’Incertitude d’Heinsenberg est une réalité mathématique prouvé par E=mc2 hein. L’incertitude, c’est ça la seul certitude.

Rentrez le, c’est compliqué à visualiser, vous avez tout un modèle visuel de maths et re-comprendre, mais ça va rentrer. C’est une question de Temps (c2).

Le chemin neuronale utilisés,  » choisit consciemment, en se disant que c’est inné  », inhibe plus de neurones, que de se dire que tout est possible, c’est mathématique.

Oui on est arrogant, mais l’arrogance, c’est l’énergie, le plaisir. Le comprendre, c’est essayer d’inhiber cette arrogance, en donnant aux autres, ce savoir qu’on a eu gratuitement sur internet.

J’ai eu plaisir à le trouver ce savoir, j’ai pas besoin de le vendre, il me rapportera, je m’inquiète pas. Je me suis désinhibé de l’argent, et ça fait du bien. L’argent viendra à moi, parce que je ferai ce qu’il faut pour.
Ce livre m’a permis de le comprendre. C’est pas le livre en lui même qui me rapportera. C’est le contenu, et l’idée qu’il m’a fallut pour l’écrire, et tout ce que nucléairement, dans le future, ça impose.

A l’heure où j’écris cette ligne. Je suis encore opérateur dans l’aéronautique.
Un petit chef d’équipe de 23 ans, sympatôche, qui explique tout à tout le monde en ce moment.

Et oui, plus on a d’énergie, plus on a de chance de devenir con, quand on apprend un modèle qui est complètement con, loin de la réalité du cerveau, qu’est celle du plaisir, on devient con, sur de sois, au lieu d’être incertain.

C’est électrique le cerveau, c’est forcément équilibré, chimiquement, électriquement.

Si c’est pas agréable(E-), consciemment, c’est que c’est mal équilibré(m- x c2+), par des choses inconscientes, souvent mal comprises(m-), quelques parts dans le cerveau.
C’est pas forcément notre manque de connaissances(m) le problème, mais les certitudes que l’on a d’elle(‘m- x c2+’ au lieu de ‘m+ x c2+’).

Si ça consomme de l’énergie, c’est que le cerveau titille ces neurones, un peu trop fort, en espérant faire apparaître plus d’oxygène, mais il n’y a pas assez de neurones positif pour répondre à ce besoin. Ce qui récompensera négativement l’information, qui est trop concentré, dans pas assez de neurone positif, faisant apparaître le sodium au lieu de l’oxygène, dans les neurones concernés par le traitement du stimuli.

C’est le traitement du stimuli(E), dans le système inhibiteur du cortex prefontal(m), qui récompense positivement ou négativement(c2), les retour qu’il a des fusions en cours.

Si consciemment(m), on se fixe un choix, le système inhibiteur ne changera pas de choix.
Il faut forcer(E) la petite voix, à lire(m), à parler(c2), pour faire rentrer(c2) dans le système inhibiteur(m).
Sinon, c’est pas conscient(E+). Si c’est pas dit(m), écrit, entendu(m x c2) de façon prouvé, c’est pas réelle(m- x c+) dans le cerveau, c’est Quantique, flou(E-=m- x c2+ ), aléatoire.

C’est une certitudes E=mc2, ça c’est sur. C’est électriques.
L’electro-chimie par contre, c’est Quantique. C’est incertain.

On est sur que l’information est passé dans tous les neurones. C’est sur ça.

Mais certain recevront de l’oxygène, d’autres du sodium. Moins on comprend, plus il y a de sodium, plus on consomme de l’énergie improductive, plus on s’énerve, plus on se stress.

C’est pas inné, c’est notre 0 à 12 qui fou le bordel.

Le comprendre seul(E+=m+ x c2+ ), sans rien lire(m+). Sans en parler a personne(c2+). Est impossible( E=m + c2 ). Ca marche, mais c’est neutre. C’est pas au top.
Le dire a quelqu’un, voir qu’il comprend, le voir valider.
C’est valider, récompenser se nouveau chemin neuronale, dans notre cerveau, par la sérotonine, la satisfication, l’oxygène, ces neurones qu’on voulait pas libérer. Il faut parler, écrire, pour valider des idées et être récompensé dans le cerveau, d’avoir libérez de l’oxygène, libérez de l’énergies.
Notre génération réfléchis fort, parce qu’elle écrit beaucoup, parce que y’a les jeux, y’a internet, y’a du sucre dans tout ce qu’on mange !

Mais elle ne sait plus quoi pensé, tellement il y a de réactions et d’énergie dans nos tête. Tout ça est très bon, il faut juste apprendre à le guider, et c’est pas grave, c’est Humain !
On est Humain, des animaux. On doit apprendre. C’est un devoir, pour notre santé. Pas notre santé mental, notre santé.
Et je vais le prouvé. Le doliprane, regardé sur internet, mais ils ont pas encore expliqué pourquoi ça marchait si bien.

Moi si, dans ce livre. C’est un antidépresseur, mais personne n’avait associé la molécule à la dépression, vu que tous les chercheurs et Psychologues, sont touchés par ce principe Dopaminergiques dont je parles. Et c’est pas grave ! 
C’est le modèle, la non vision de la Quantique, de l’énergie, ces trucs de hippies, qui fait qu’ils comprennent plus les Sciences.
Avant, il y a 100 ans. Les élèves avaient des maitres. Ils dépassaient leurs maitres, et c’était ça la logique. Maintenant, tout le monde ce compare le kiki, personne avance, et tout le monde est heureux, Capitaliste négatif de l’énergie, sans le savoir.
J’me suis toujours dit que j’avais des mentors, et elle vient surement de là mon  intelligence.
Avoir été un petit frère, le plus petit, qui apprend de ces grands frères.

A 20 ans, c’est encore trop énergique dans le cerveau pour être considéré comme Dopaminergique ou Sérotonien. Mais c’est vers 25 ans que ça commence, et on prend du bide, à cause de ça ! Vous laissez pas allez par le stress, fumez des joints, soyez heureux, parlez en à vos amis, ouvrez vous ! Oxygénez vous, respirez. 

Les personnes qui tiennent 10 min ans l’eau sans respirer, voilà comment elles font.
Sans le savoir scientifiquement, elles ont appris à sous alimenter leur cerveau, en oxygène, par sous alimentation nucléaire des neurones. Comment, je sais pas, mais c’est l’explication, je peux vous le garantir. C’est le cerveau qui consomme le plus d’oxygène.

Les neurones, sont electro-chimique, c’est normal que ça soit pas évident à visualiser.
Surtout quand on part du principe, que ces travaux, bouleverse toutes les connaissances actuels que l’on a.

Ca va juste prendre du temps(c2), demandant au cerveau plus de lecture(c2+=E+/m+), pour récompenser vos informations, et faire des liens avec plus de neurones, grâce à ce que je raconte, pour être récompensés positivement, par la Sérotonine, et désinhiber, inconsciemment, les liens qui se font au fur et a mesure de la lecture.

Le cerveau, inconsciemment(c2), va investir de l’énergie nucléaire(c2), pour réduire à l’avenir, la production d’énergie général et donc l’apparition de Sodium(E-) dans les neurones inhibés par le manque d’information(m), par le manque d’oxygène(E-), par le manque de plaisir(E+), associé au souvenir, à l’information(m).

Ca demande de l’énergie, ça pique la tête de lire tout ça, faut faire des pauses, prendre le temps(c2).
Marcher, ça fait du bien, vivement le livre papier, l’ordinateur ça stimule trop les yeux. Trop de lumière(E) surement, mais je le sens, ça me flingue les yeux en ce moment, à trop écrire. 

Tant que les liens(c2) ne sont pas suffisant dans votre cerveau(m), l’équilibre électro-chimique sera négatif(E-), mais pas contre-productif. Juste plus énergivore(c2+), parce que l’information créera à la fois de la Sérotonine(O), et à la fois, de la Nor-Adrénaline(Na), dans les autres neurones, non validés pour le moment( validé par m x c2).

C’est cette sur-consommation d’énergie, très constructive, qui sera difficile consciemment en lisant ce texte.
Nous déconcentrant du sujet, qui au premier abord, n’est pas tant récompensé positivement que ça(E-). Ca demandera des semaines(c2) pour comprendre, des mois.
Ca fait 1 mois, j’ai écris plus de 200 pages, j’arrives pas à m’arrêter, pas à dormir, tellement ça fait du bien la Sérotonine, le plaisir.
Soit j’suis fou, sois je comprends tout, et les fou ont l’air fou, parce qu’ils ont tellement peu de Sérotonine dans leurs vies, que des qu’ils en choppent, ils abusent dessus, pour pouvoir respirer.
Ca change toute notre vision de la Psychologie quand on comprend que chimiquement, 90% de la population Mondiale manque d’oxygène, a cause des régimes sociétaux actuels. Ca fait mal. C’est normal, et le monde est en train de changer(c2 = écologie )

Ces théories sont illisibles à la premier lecture, en prendre conscience, c’est comprendre que vous comprenez pas, et que c’est normal.
C’est ça la Quantique, et non c’est pas dur.
C’est Quantique, ça demande du temps(c2) et de l’énergie(E) ( de la lecture ‘m’ ).

C’est pas par manque de connaissances(m) que vous comprenez pas(E-). C’est par manque de temps investis(c2-).
Parce que dés la première page, le cerveau, l’electro-chimie, comprends qu’il faudra une quantité astronomique d’énergie pour modifier tous ces neurones déjà pré-construit.
Consciemment, on associe ça à l’inné.

On est déjà conscient que le problème, vient des neurones, on inhibe juste le fait, que nos connaissances, sont le problème.

Vous seriez pas arrivez jusqu’ici si vous étiez pas conscient(c2) de ce que je dis. Dite le à haute voix si vous êtes seul. Chimiquement, mathématiquement, c’est le rendre réelle de le dire en parlant, de le reconnaître. C’est de la physique nucléaire, point.

Croyez y, dites vous que tout est possible, que l’énergie est infini. E=mc2, ça dit que l’énergie est infini, mais qu’on a pas encore la formule mathématique détaillé pour le prouver. Mais E=mc2, c’est une certitude wallah.

Vous donnez la responsabilité de votre programmation neuronale, à quelqu’un d’autres, en refusant en même temps, de vous dire qu’il pourrait tout vous apprendre. Que c’est impossible. C’est incertain, pas impossible.

Quand on est enfant, c’est normal, on comprend pas.
Quand on est un adulte, c’est votre problème, peu importe les conneries des parents, peu importe le vécu.

Oui c’est cru, mais j’ai grandis avec des handicapés, et wallah on fait ce qu’on veut quand on a envie.
C’est une question de choix, et le reconnaître, c’est ça qui vous bouffes, c’est ça qui créé les cancer, qui crée le diabète, le mal de tête le soir, les maladies du ventre qu’on comprend pas. C’est ça le manque d’oxygène dans votre vie. Cette envie de partir à la montagne, pour avoir l’impression, le sentiment de respirer.
C’est fou quand même qu’on l’ai jamais prouvé ça …on se dit que l’air est plus pure là bas. Non. On est détendu. C’est fou quoi.
H2 = Dopamine
O = Oxygène.
Il y pas 70% d’eau dans le corps.
Il y a l’énergie nucléaire correspondant à 70% de notre masse en H2O.

Ils ont tout compris à l’envers, et tout prouvé en même temps, c’est fou…

Parce qu’on s’intéresse pas à la vie des patients. Ils sont des résultats statistiques, de la sociologie brut. Pas de la Sociologique Quantique.

On sait pas si ils ont un cerveau plutôt dopaminergique, ou plutôt un cerveau Sérotonien, parce que nos médecins veulent pas reconnaître que c’est eux les cerveau dopaminergique dont je parles ici.
Alors qu’ils bouffent leur oxygène ! Regardez à la vitesse où ils font rides !
Les rides, c’est le résultat de déchet nucléaire, qu’on a pas encore bien expliqué.

Parce que les médecins, on un cerveau dur comme fer, a l’épreuve de toutes les balles. Inconscient qu’ils sont plus Dopaminergique que Sérotonien.
Pas tous, mais beaucoup, pas par choix ! Parce qu’ils ont le métier le plus dur du monde.
Sauver une vie, dans l’urgence. C’est pas possible Quantiquement de faire un sans faute.
C’est pas des magiciens et en plus, on connait pas encore tout.

Ce qu’on connait, c’est l’énergie. Dieu, les esprits, le croc-mitaine, n’existe pas.
5 000 ans d’histoire humaine, à tuer et enfermer, les gens les plus naturellement intelligent, qui n’arrivez pas à s’inhiber face à un système de grands malades.

La vie sauvage, c’est un système de fou. Le système de 2020, c’est le système des Cow-Boy, a montrer qui c’est qu’a la plus grosse.

Ils vont tous ce faire rappeler par la Physique Quantique ces gros cons.
L’écologie, mer nature, la variable aléatoire.
Non non, elle est Quantique, les chercheurs le gueulent depuis 100 ans, et tout le monde chie dessus, parce que l’argent et la dopamine, la Sérotonine, sont nos maîtres à tous.

On est tous capables et vraiment, c’est pas compliqué(E+).
Ca demande du temps(c2+), et de la lecture (m+).

Le vrai problème c’est bien la Science, qui n’est d’accord sur rien, et qui valide en disant que c’est vrai, jusqu’à preuve du contraire.

Jusqu’à récompense par la Sérotonine. Mais il est impossible, chimiquement, en une lecture, de comprendre cette Thèse.
E-Penser, une chaine Youtube à découvrir. Il apprend de façon Vulgaire et très agréable, intéressante, l’histoire de la Physique, et les résultats actuels en Physiques Quantiques, et ce que ça implique dans notre vie réelle à nous.

Parfois, consciemment, on roule avec 3 bière dans le corps.
Le cerveau inhibe les informations négative associés aux traitement de cette information, non seulement parce que l’alcool augmente la production d’énergie, et augmente donc la difficulté d’empêcher la personne de prendre la route. Il manque d’oxygène, soit il arrive à ce calmer, soit il prend la route, pour pouvoir respirer. Il est pas fou, il veut respirer, inconscient que c’est ça qui lui en empêche.
 Il traite l’information  » Rouler avec 3 bières = zonzon  », qu’il inhibe à fond par le Sodium.
En récompensant  » Ca passe, ils sont jamais là !  », avec le peu d’énergie qu’il a pour respirer, tellement on le sait, à l’heure d’aujourd’hui, qu’ils sont partout, et que c’est vraiment très dangereux de conduire beurré. Ca rentre aggressif, ça fait conduire vite, mais parce que ça augmente la production d’énergie ! Le simple fait de boire de l’alcool, réduit l’oxygénisation, en stimulant des neurones qui sont naturellement inhibé. C’est un déshinibant, on l’a toujous dit, mais on comprennait pas le modèle mathématique.
Au augmentant l’énergie dans le cerveau, des neurones qui sont normalement inhibés s’activent, puis sont inhibaient par le sodium. Vous pouvez pas encore comprendre ce mécanisme d’inhibition des neurones, vous inquiétez pas. C’est aussi un modèle que j’adresse à de vrai scientifique. (Thèse Vulgaire à pleins d’exemple pour imager !)

En gros, le cerveau récompense de façon excessive, les neurones en liens avec  » Rouler avec 3 bières = statistiquement improbable, aléatoire ). 1/100, c’est très très probable.
Si on se disait que la vie était Quantique au lieu de aléatoire, on ferait plus attention, c’est une certitude mathématique.

L’équilibre électrique de l’information, sera forcément trouvé si la personne prend la route.
Sinon, la personne ce calme, conscient que le calcul n’est pas bon Kévin.

Seulement, l’inhibition par la Nor-Adrénaline(Na), le faux positivismes de la Sérotonine, nous font faire des calculs à la con,  » volontairement  ». C’est pas volontaire, on est accro à la sérotonine(O), au plaisir immédiat( par manque d’oxygène hein). Vive Internet !

Ce traitement de l’information, qui traite tout ce qui se passe dans nos vie, dans les réaction nucléaire dans notre sang, dans nos organes, est dépendant d’une seul choses, notre soif de Sérotonine(O). E=mc2.

Il y a pas 70% d’eau dans le corps. Il y a l’Energie = à 70% de la masse en H2O.
Le temps en mathématique, la vitesse de la lumière comme ils disent ces neuneus, c’est la fusion nucléaire, qui a lieu, tout le temps, ça s’arrête jamais une étoile. Beh c’est pareille pour nous. C’est juste que c’est ultra micro-scopique.

Mais comme toutes les réactions nucléaires, il y a des déchets nucléaires.
Les Maladies, les Virus, le système auto-immune, c’est la dopamine et ses déchets(les quantas d’énergie), et personne ne l’a compris.
J’ai vu une vidéo tout à l’heure, où justement, il parlait de ça. Qu’ils étaient de train de faire des découvertes sur des liens entre le cerveau et le système inhibiteur… ils sont trop con putain j’y crois pas… Ils sont tellement sur de tout comprendre, qu’ils comprennent que ce qu’ils voient. Point. La Quantique ?
Faut tester statistiquement et voir ce que ça donne hein, on prouvera avec les résultats !

Parce que la Dopamine, la Sérotonine, la nor-Adrénaline, ça n’existe pas. C’est des images pour comprendre. Mais à la base, c’est de l’énergie. On a pas besoin de la formule mathématique exacte, je m’en fou du nombre de protons et de neutrons ( qui n’existe pas, c’est des formules mathématiques prouvés, jusqu’à preuve du contraire ).

Donc j’ai repris la théorie de Einstein, Heinsenberg, en partant du principe, que c’est des Quantas d’énergie. Je m’en fou de combien, c’est des bibilles d’énergies, et y’a des trucs qui se passent.
Mais moi, contrairement à Einstein, on a prouvé tout ce que je suis en train de raconter. On l’a juste pas encore compris correctement, c’est des gros cons, faut qu’un Psychologue leurs disent que c’est des fou !
Ils font des Maths, de la Chimie, ils comprennent rien à ce qu’ils lisent.

La Dopamine(E), est le moyen Quantique, de faire apparaître plus facilement, la Sérotonine(O). Mais c’est incertain et au contraire, la sur production de Dopamine(E), sur-inhibera les neurones inconscient(Na), qui sont statistiquement plus récompensés par la Nor-Adrénaline(Na) que la Sérotonine(O). E=mc2

Dans le cas de la dépression, cette sur production en Dopamine, par l’alcool, stimulera encore plus le système inhibiteur, qui demandera encore plus de Dopamine pour faire apparaître de la Sérotonine en échange.

Notre conception des drogues est aveuglé par la plus grande de toutes, l’alcool.
Le Téléphone et Internet, sont l’autres très grande drogues, totalement inhibés.
On est tous inhibés, inconscient de rechercher inlassablement, de la Sérotonine(O).

Le soir, après une grosse journée de travail. Il n’est pas rare d’arriver chez sois, et de ce dire que la route est passé toute seul.
Le cerveau, tellement sur de lui par rapport à la conduite, va faire son travail, automatiquement, inconsciemment, inhibant tous les danger mortels. Les danger mortels, sont très énergivore pour le cerveau, stimulant des neurones statistiquement désagréables(Na par refus de ‘m’).
Les inhiber, c’est sur-produire de l’énergie, aller contre le but ultime de l’énergie.

On parlera de Quantas, parce que nos connaissances actuels, en physique nucléaire, en Fusion/Fission des atomes, ne nous permet pas de tout expliquer parfaitement, mais suffisamment bien pour comprendre.
Il faut visualiser des bibilles. Des sacs de bibilles. Des sacs d’ondes. C’est possible.

C’est nouveau, c ‘est normal que ça soit dur, on avait commençait y’a 100 ans, c’est de la Chimie Quantique, Psychologique.

Le cerveau, Animale et Humain, est accro à la Sérotonine. A l’énergie.
L’énergie cherchera toujours à ce stabiliser, à ce calmer, pour moins s’agiter.
Mais dans l’infiniment petit du cerveau, se calmer, se stabiliser, c’est gagner de l’énergie pour en économiser la logique !

Fusionner, pour atteindre ce but ultime de l’énergie, la stabilité, l’hydrogène, le proton.

Le Proton, la molécule la plus stable dans l’univers, est un des 3 Isotopes de la Molécules d’hydrogène.
La molécules d’hydrogène, est à l’origine de la naissance des étoiles.
Pourquoi pas du cerveau ?

Pourquoi on cherche des billes ( des molécules elles m’aiment composés d’atomes, eux même composés de protons/neutrons, eux même constitué de Qwark/Gluons, eux même ainsi de suite à l’infini presque ) pour expliquer tout ça, alors que c’est prouvé que c’est des micro-toutes p’tites bibilles, des protons, des ondes d’énergies, qui sont l’origine à de tout dans l’univers ?

Des Quantas d’énergie stables, fusionnent avec des Quantas d’énergies instables, pour produire des molécules stables. Point, pas besoin d’en savoir plus pour la chimie. Après faut parler de Quantique pour mieux comprendre, et c’est pas plus dur. Ca l’est quand on a appris tout un modèle avant d’apprendre la Quantique…

Le traitement de l’information Quantique, dans le cerveau et le corps.

Le corps est constitué à 70% d’eau on le sait.
Ce qu’on sait moins, c’est que c’est faux.
Le corps est constitué à 70% de H2O.
H2 = Dopamine
O = Sérotonine

Mais aucun de ces mots, de ces bibilles, n’existe. C’est des Quantas d’énergies. Des formules mathématiques.
Les mots,
c’est pour imager une idée, une formule, une information neuronale.

Le Latin au collège, c’était ça à la base l’idée, stimuler inconsciemment la connaissance.
Pas comprendre ce qu’on apprend, au début, c’est normal Électriquement parlant !
Et on a arrêté, en croyant que ça servait plus à rien, ne comprenant plus l’intéret des Quantiques, profond, derrières les choses qu’on cherche à figer, standardiser.

Le Cerveau n’est pas vraiment accro, le cerveau n’est pas une personne d’ailleurs, mais l’imaginer comme telle, est une image importante à avoir pour comprendre. Il faut dissocier son cerveau et devenir pote avec lui, apprendre à le connaitre, pour être récompensé par la Sérotonine,  l’oxygène.

Le cerveau est un élément chimique, Physique, Quantique. Nucléaire.
Capable de produire, au sein des neurones, des mécanismes de fissions, et de fusions des élément, des atomes.

Si actuellement, on ne comprend pas, mathématiquement, le cerveau Humain. C’est parce qu’on ne comprend pas la Physique Quantique du cerveau, tellement les mécanismes chimiques, physiques, sont in-observables.
Alors qu’on l’observe tous les jours, c’est nous qui voulons pas admettre qu’on est des animaux, et que l’inné n’existe pas !

Pas nous, nos chercheurs qui apprennent au Gouvernement et au Prof, qui apprennent à nos prof, qui nous apprennent à nous.

Pour faire un petit rappel. Albert Einstein, au début du XIXe, à participé à la création de la mécanique Quantique, en partant du principe que la matière, étaient enfaîte, des Quantas d’énergies, des ondes, pas des bibilles.

Des quantités d’énergies qui se bagarrent, produisant des réactions nucléaires, par fusion, avec leurs copines environnantes. Pouvant créer des éléments et/ou se dégrader entre elles. Expliquant l’oxydation, la capillarité, la radioactivité, l’eau qui boue à 100°C, mais à 23° dans l’espace, l’infusion du thé dans l’eau chaude, pas froide, chaude.

Expliquant l’expansion de l’univers, qui va de plus en plus vite, mais n’expliquant pas correctement la vitesse de la lumière. Et si on s’était gouré, et le E = mc², était mal compris, par Einstein lui même.
Le Carré de la vitesse de la lumière, le c², il est figé, il a une limite. Mais si le c2, la gravité, n’existait pas, mais que c’était la fusion nucléaire, le c², qu’on comprenait juste pas ?
Et c’est prouvé, ils le disaient Einstein que c’est pas encore précis !

Du coup, si on prend le modèle à l’envers, c2 = E/m, donc logiquement, en Quantique, la vitesse de la lumière devient illimité ?

L’énergie est illimité, mais on sait pas encore comment l’expliquer.
Les Chinois lance la première Centrale Nucléaire à Fusion, pas Fission, à Fusion nucléaire.
C’est une réalité, c’est pour bientôt Star Wars !

Les possibilités sont quasi-infinis et toutes, variables entre elles en Quantique.
Le modèle actuel n’est pas possible, pour expliquer la Médecine et Le Cerveau.

La réalité est la même, elles sont chimiques, Quantiques. Pas figé, variable, et en mouvement perpétuel. C’est pour ça qu’on a du mal à observer la chimie, parce qu’on apprend des conneries.

Quantique = Statistiquement variables entre les variables de la variable de bases.

Chaque variable du calcul, influe sur les autres variables, qui influe donc, sur la première variable. Tout ça, en même temps. Le temps est relatif, disaient Einstein.
Parce qu’il existe pas, c’est l’unité de mesure de l’énergie nucléaire de fusion.
Ca vous aide à comprendre ?
Non, donc on a crée le temps, ce truc qu’on observe passer, et qu’on a le sentiment de perdre, parce c2, fait partie de la formule de la vie E=mc2 = Sérotonine (Oxygène).
C’est simple, les hippies avaient tout compris en bouffant du LSD, ils aiment juste pas les maths, on les a pas entendu du coup, en se disant qu’ils avaient fumé ces cons.
Vous auriez du. Moi aussi j’ai fumé, et bouffé du Lsd.

C’est nucléaire, et impossible à imager pour l’instant, c’est normal de pas comprendre.
On manque de connaissances et c’est pas grave, c’est l’idée qu’il faut comprendre, la formule c’est juste un outil. On s’en fou détail, il faut se dire qu’il est incertain, variable, Quantique. Pas aléatoire, Quantique, l’incertitude est une certitude mathématique.

C’est bizarre oui, mais parce que nos prof de maths on pas compris ce principe d’incertitude, qui n’est pas évident à entrevoir quand il faut prouver qu’on a bac+8 pour pouvoir parler de Science.

Einstein créera la Relativé Général et la Relativé Restreinte.

La Relativité Général explique les choses qui sont observables.
Pousser une bille sur une table et la regarder rouler, ça implique tout un tas de phénomènes physiques qui sont dit observables. Seulement dans ce cas, la vitesse de la lumière, le c², est figé à 300 000km/s

La Relativité Restreinte, c’est la Physique Quantique.
Elle explique les mécaniques des micro-bibilles, constituant la vrai Bille ( il est galère avec ces billes lui ).
La mécanique Quantique explique donc la Physique, mais les deux modèles, mathématiquement, ne fonctionne pas ensemble.

On a quand même construit un tableau périodique des éléments, qui est viable !
Mais ! Comme on l’a dit plus tôt.
Si c’est figé, c’est pas Quantique.

La Molécule de Sodium, avec 11 Protons et Neutrons, à ce qu’on appelle des Isotopes. Avec par exemple, 11 Protons et 10 Neutrons.

Et si, c’était pas ça le problème, avec la mécanique Quantique actuel. Vouloir figer, et donner des noms à des formules mathématiques, pour imager et enseigner au gens comment on a tout mieux compris que tout le monde, en s’enfermant derrière des termes et des formules qu’on imagine pas si bien, mais qu’on voit marcher a peu prés, en se disant que c’est aléatoire, alors que la réponse est Quantique, et qu’on a rien compris du coup.

Ces noms sont essentiels pour avoir une image en tête ! Difficile de visualiser clairement les petites billes dans notre tête sinon.
Mais si c’était pas ça le problème ?
Avant la seconde guerre mondiale, on était entrain de tout comprendre !
Puis ça a commencé à devenir de plus en plus compliqué.

Valider des théories, à toujours étaient un combat extrêmement long.

En attendant de comprendre mieux la Mécanique Quantique, qui était une lubie de chercheur.

On a commencé à créer des modèles visuels, basé en partie sur des résultats Quantiques, et en partie sur des résultats qu’on associe actuellement à la Physique Visuel.
Tout ça est imagé, pour pouvoir l’expliquer à tout le monde, et l’enseigner facilement.

Einstein, Jung, Freud, n’avaient pas internet.
Ils n’étaient pas brouillés par ce sur-plus d’information.
Ils avaient de la Cocaïne, il comprenait tout et en même temps, il se mentait à eux même, parce qu’ils voyaient bien que ça expliquait pas tout.
Ca expliquera quasiment tout, donc on créera deux modèles un prouvé et figé avec c2 fixe, l’autre inter-certain, variable, avec c2 illimité, donc difficile à prouver.

C’est ça le problème, rien n’est certain, tout dépend de nous ! C’est pas inné l’énergie !

Sauf que les mécaniques Quantiques, avant les années 2 000, il fallait au minimum, avoir bac+5 pour en entendre parler. C’est pas une question de compréhension, c’est une question d’enseignement.

Encore aujourd’hui c’est compliqué dans parler, c’est un tabou, et merci Youtube, Internet et Big Bang Théorie. Merci la Vulgarisation Scientifique.

Qui rend facile, des sujets pas évidents. Mais pas si compliqué pour autant, on manque juste de connaissance, d’image, pour que ça devienne réelle !

Faut arrêter de se masturber le cerveau parce qu’on sait des trucs. Ca y est, on a presque tout compris, la connaissance ne vaudra bientôt plus rien.
Tellement plus rien, que ce document, est disponible sur internet.

Les Théories Quantiques rentres dans le grand public et font de plus en plus leurs preuves.

Imaginé que c’est ça le problème. On essayer de rendre observable, des choses inobservables et mathématiquement incompréhensible, par manque de précisions.

Par contre on a prouvé, que l’énergie, E=mc2, ça c’est une certitude !

C’est pas inné, et on va comprendre, on évolue.

Aujourd’hui, si on avance en Physique Quantique, c’est grâce aux ordinateurs !

Mais tant que les programmeurs d’ordinateurs, n’auront pas compris que le modèle physique dit Générale, n’existe pas, on aura du mal à avancer en Physique Quantique !

C’est pas qu’il existe pas.
C’est que c’est un abrégé de formule mathématique, pour rendre le truc figé, observable et explicable aux enfants. Aux enfants putain ! Faut vite passer à la Quantique, des la fin de primaire, début lycée ! Mais l’ancien modèle en Psychologie, invalidé en 2019 par le Professeur Houdé, prouve qu’on a graaaaaave sous estimés les enfants ces 60 dernières années.

En 2020, on comprend mieux, on a de meilleurs images en tête, du coup on avance et on l’explique mieux au gens.

Mais tant que c’est pas facile, pas claire dans nos tête, c’est que c’est pas compris.
Sinon on aurai une image simple, et des exemples à la con.

Exemple à la con, que je développe dans Thèse Vulgaire !
On en voit pleins, ils sont juste inhibés, inconscient, par manque de connaissances.

Einstein voyait pleins de choses dans sa tête, qui le pousseront à presque tout comprendre.

Mais ce qu’il faut savoir, avec le début des années 1900. C’est que la Cocaïne était partout. Dans les Soda, dans tout ! C’était un produit magique, conseillés par les médecins, tellement ça donnait de l’énergie, tellement ça calmé les douleurs !

On en donnait au enfants, avec de l’alcool le midi, et ils feront de brillants chercheurs, malgré ça, mais la société de consommation qui se créera, collait bien avec des modèles d’adultes alcoolique et drogué, inconscient de l’être, et qui était colérique. Parce que la vrai drogue, c’est le plaisir, l’énergie, la sérotonine, l’oxygène. Les Drogues nous en privent, en nous en inhibant des plaisir simple. La Science, celle non figé. Celle des étoiles, celle de Einstein.

Et si c’était ça le problème avec nos connaissances en mécaniques Quantiques actuels ?
Une Sérotonine(O), concentré et produite vers autres choses que l’intelligence vital.
Quelle connaissance avons nous de l’intelligence ?

Avoir Bac+5 dans un domaine et un seul ? Sans même étudier et approfondir la vision Quantique de ce domaine ?

Je n’ai pas de diplôme, je travail dans une usine. Par contre, je fume beaucoup de pétard et
j’adore la science.

J’ai un imaginaire de fou, je vois tout dans ma tête, c’est naturel, et je commence à comprendre pourquoi je suis le seul.
C’est pas inné, c’est juste que Einstein c’est gouré avec E=mc2. La vitesse, l’énergie, est illimité, mais il l’avait dit qu’il avait pas raison, qu’il faudra prouver le contraire !
Personne à réussi, tellement Einstein est LE monstre inné de l’intelligence, inégalable !!! Au moins 180 de QI !!! OMGG !!

Non. C’était un drogué ouvert d’esprit. Qui glandez toute la journée, a réfléchir, a pas se coiffer. Comme moi. La Série Génius, sur sa vie, est passionnante. C’était une époque de Fou, où ils inventaient pleins de drogues qu’ils testaient entre chercheur.

Tu m’étonnes qu’ils ressentaient l’énergie, la Physique Quantique.
Ils écoutaient leurs corps, et le bombardé d’énergie, pour voir ce que ça faisait, comme moi j’ai fait en allant en Teuf. Et c’était génial !
Comme nous aujourd’hui, après avoir interdit le truc, augmentant le nombre de drogué, par curiosité, par manque d’information, envie de comprendre, et mé-comprehension de l’interdiction, après avoir essayé, parce qu’au final, c’est pas si dangereux, mais le fait de pas pouvoir, augmente toutes ces pensées, rend ça délirant, et nous stimule inconsciemment à ce rebeller, en ce disant que c’est les autres qu’on rien compris, et que ça peut que être bon. Bien vu l’aveugle, on comprend vraiment rien à la Quantique.
C’est peut-être un peu casse tête, mais c’est une réalité l’incertitude. Si vous êtes pas capable de réfléchir comme ça, calmez vous et prenez le temps d’E-Penser, c’est pas inné wallah ! J’veux pas qu’on dise que c’est inné, j’ai beaucoup fumé, comment j’ai pu retenir tout ça si attaque la mémoire ? Ca attaque pas la mémoire, ça rend le traitement des informations inconsciente moins énergivore, donc plus facile à oublier.
Point.
Mé-comprehension en si disant que le problème c’est une seul chose, la drogue. Non, c’est E=mc2 le problème, et il vient de la notre malheur. Pas de panique ! Ca va aller mieux, vive la Science, vous allez déjà mieux, vous le savez pas encore, parce que c’est Quantique, et vous le serez, quand vous aurez compris E=mc2. C’est magique la logique de cette théorie putain, j’adore.

On peut toujours plus, mais il faut être sur de sois, et reconnaître qu’on ne sait rien.

L’énergie négative(Na), est aussi illimité(c2), ne pas le reconnaître, à l’effet inverse(E-).

C’est pas inné, ça vous fait mal, sortez le de votre tête, et prenez le temps d’E-Penser, en vous disant que vous en savez moins, parce que vous en savez plus, après chaque lecture. Quantique. Variable entre les variables.

Voilà comment j’ai tout compris. C’est pas inné. Le fait de fumer, en lisant et apprenant, me permet de faire des liens, inconsciemment, entre mes neurones.

Le cours en lui même, est difficile à suivre. Je suis déconcentré. Mais c’est le bombardement d’énergie, qui créé des neurones inconsciemment.

Par contre si c’est négatif, ça bombarde négatif.
Mais c’est pas inné, c’est dans votre tête, moi je peux fumer, et vous aussi si vous vouliez. Mais non, l’énergie, les drogues, c’est mal, et vous avez mal en échange quand vous en prenez, par manque d’énergie, de Sérotonine(O).
C’est nucléaire.

Lire ce texte, c’est tout débloqué. Ensuite, c’est le temps(c2), l’énergie nucléaire(c2), qui fera le reste, en faisant des liens(c2) à mes lecture(m), à chaque fois que l’occasion inconsciente, ce présente, devenant consciente(E+), récompensé par la sérotonine(O), toujours plus.
Pour démarrer une réaction nucléaire(c2), il faut une première prise de consciences(m), elle fera mal, parce que incomprise(c2+), pleine d’énergie(m+).

La Sur-production de Sérotonine(O), stimule l’apprentissage(m). Mais les informations vont vites et ont du mal à rentrer(c2).
C’est pour ça que la Vulgarisation Scientifique, c’est l’avenir !

Il faut rendre la Psychologie marrante, c’est le truc le moins marrant à traiter sérieusement, il faut le rendre marrant. Les Clowns dans les hopitaux, le rire, c’est prouvé, réduise l’utilisation des médicaments. Ils sont vraiment rien compris, heureusement, on trouve la solution. Enfin. 
C’est le plaisir, la solution à TOUT nos problème. La solution du Cancer.

Le Traitement de l’information, chez les enfants par exemple, peu ce décrire comme ça. Pour imager la création et l’optimisation des neurones.
A la première lecture, les informations(m) rentrent, mais elles sont inconscientes(c2).
Demandant du
temps(c2) et de l’insistance(E) pour comprendre(m+). Faire des exercices(m+ x c2+), approfondir et insister(E), c’est alimenter en énergie, la réaction nucléaire(c2+) d’énergie(E+). Ca tourne en rond, donc c’est Quantique, c’est pas figé, c’est illimité. Donc vrai.

Le Système inhibiteur, ça vient d’être prouvé, dans les modèles de Psychologie de l’enfant, a chaque information traité par les yeux, va envoyer tout un tas de signal. Ce sont ces signaux, avec les 5 autres sens connu, qui répondront en continue, au système inhibiteur.
Le système inhibiteur, stimulera une réponse électrique, qui récompensera positivement ou négativement chaque neurone stimulé électriquement par l’information.
La réaction nucléaire créé par le stimuli électrique, fera apparaître soit de l’oxygène, soit du sodium.
Chaque neurone sera dégradé, reconstruit, par stabilisation ou déstabilisation des réactions en cours dans chacun des neurones associés aux traitements des informations venant des 5 sens ( traités par le système inhibiteur du Cortex Préfontal ).

Mais plus il y a d’énergie envoyé dans les neurones, moins le neurone est stable, est aura tendance à ce dégrader.
C’est un réflexe animale, pour fuir une situation dérangeante. 
On a longtemps associés le fait qu’il fait 0.4 sec pour répondre Consciemment à une information electrique, en disant que certaine chose, était des réflèxes, traités directement par la colonne vertébrale.
Ca a été prouvés par E=mc2. Mais c2 = 300 000km/s.
Je le prouve avec cette théorie.
c2 est illimité, l’énergie est illimité.

Quand on touche une pièce chaude, quand on se prend de l’électricité, notre main s’enlève directement. On se disait que l’impulsion electrique passait dans la colonne et revenait directe en disant que le cerveau n’avait pas besoin de traiter ça.
Mais si, il le traite, et il n’y a aucune question à se poser. Se neurone, n’a aucun fusion nucléaire en cours, il produit une fission nucléaire récompensé par une molécule de sodium qui dégradera physiquement le cerveau, donc on répondra instantanément. Il nous faudra environ 0.4 sec pour comprendre tout ça, mais l’information est arrivé, de façon instanné, au cerveau, créant une fission nucléaire, vu qu’aucune fusion n’était en cours dans ce neurone associé à la douleur.
Pas une fusion.
Prouvant que c2 est illimité. Merci la Psychologie, la Philosophie, qui explique tout à ces connard de matheux, fière d’avoir tout compris, en apprenant bêtement des modèles pré-machés. Incapable de les comprendre vraiment, parce que la Psychologie a toujours eu du mal à ce faire reconnaitre comme une SCIENCE.
Juste parce qu’on pouvait pas parler de maths.
Mais si personne explique la base des maths au Psychologue, le serpent se mord la queue, et 80% de la population à un cerveau Dopaminergique comme je le décris plus bas.

La dépression tue, c’est prouvé maintenant, mathématiquement, par E=mc2. Nucléairement.

A chaque neurone récompensé en énergie, a chaque  » apparition  » d’oxygène, des déchet  » soigneront  », alimenteront, les neurones environnants, récompensé trop énergiquement, par le sodium.
Les stimulants inconsciemment. A chaque réaction positive,
on stimule des négatives, pour les soigner. C’est ça la pensée en arborescence.
C’est pas un truc de Hippie, c’est de la diffusion Thermodynamique Nucléaire.
Bah ouais, c’est pas sur doctissomo, en parlant de se qu’on observe, de se qui est figé, qu’on va pouvoir comprendre :/

Prendre conscience(c2), parler à un psy(m+). C’est nucléairement, ce donner l’énergie(E) d’aller mieux, en acceptant(c2+) d’en parler(m+ x c2 +). C’est pas en parler qui soigne.

C’est accepter d’en parler qui démarre la Fusion. C’est Mathématique, nucléaire et Physique. Le sodium, sera plus de la fission nucléaire, dégradant les neurones.

Y’a pas de complot qui contrôle nos esprits. Y’a juste un système complètement con, sur d’avoir tout compris. Il est là le problème, prouver, figer les choses. On arrive plus à réfléchir correctement.
Avoir mal au coeur. Allez chez le médecin, en parler, voir un cardiologue, se dire que ça va, réduit la plus part des douleurs toraciques.
On a jamais prouvé que le lien dans tout ça, c’est le manque d’oxygène, par inhibition, sur-alimentation des neurones en faisant apparaître du sodium au lieu de l’oxygène.
C’est fait. C’est réelle. Vous êtes pas malade. Vous êtes Humain.
C’est prouvé par E=mc2, vous pouvez l’accepter, c’est une réalité Quantique.

Mais la canna a eu se pouvoir, de stimuler, énergétiquement parlant, mon cerveau, vers l’absorption de toutes ces connaissances, qui sont associés à quelques choses d’agréables, Positif, bombardeur de Sérotonine. Le pétard.

Mais la sur-stimulation d’énergie, rend tout ça inconscient en récompensant par le Sodium au lieu de l’oxygène, c’est pour ça qu’on a du mal à ce souvenir de notre enfance, et des détails qu’on imagine même plus comme problématique, parce que inhibé, sous oxygéné depuis longtemps. Et c’est douloureux de leur donner de l’oxygène, au début. Ca accélère le rythme cardiaque, vous êtes pas fou. C’est l’oxygène. Point.

Chaque neurones sont associés à un Quantas de Mémoire vive.
Les conneries rentrent mieux que l’école,
grâce au plaisir, la Sérotonine (O), et je le prouverai Scientifiquement, grâce à Wiki-Troll.Fr, et son pouvoir de désinhibition !
On y reviendra.

Et si le problème actuel en Mécanique Quantique, c’était un manque de connaissances en Psychologie Quantique ? Le problème avec ce modèle de Société, totalement inhibé de la réalité Quantique des choses. Incertaines. Pas figé.

Notre modèle est à l’image de nos connaissances.
Figés, droites, laissant le hasard au hasard.
Inhibant le problème Quantique.

C’est pas vous qui faites ça, c’est votre cerveau, c’est électro-chimique, et j’ai écris 200 pages pour l’expliquer de façons simples et imagés.
De façon Vulgaire. Pour faire des liens(c2), par exemple simple(E+), entre vos informations inconsciente(c2) et les miennes(m).

Mais ça peu pas être simple simple, y’aurai pas de maladies mentales sinon.
Moins de Parkinson, moins de Diabète.

Toutes ces maladies, sont des oxydations par L’hydrogène, et j’trouve ça incroyable qu’on ne les appelle pas comme ça.

L’hydrogène dégrade le Titane, on la prouvait et reprouvait, et je l’ai prouvé à mes responsables, il y a un mois, au boulot. 
Pourquoi pas un
pauvre neurone, qui produit des réactions nucléaires, donc des déchets nucléaires, ne serai pas dégradé par l’hydrogène, comme tout dans ce monde ?
On parle d’oxydation, sans faire le lien entre l’oxydation et l’oxygénation des neurones ? C’est quoi ce délire …

On le sait que la fusion nucléaire produit de l’hélium, un gaz, l’helium, ça c’est prouvé, c’est sur.
L’oxygène, c’est quoi ? Ca se trouve, c’est même pas de l’oxygène dans notre corps, mais de l’hélium x4, qui est fusionné ?
On en sait rien je crois, et je vais partir du principe qu’on en sait.
 

C’est le même poid énergétique d’après le tableau périodique, et je préfère me référer à Mendeleïev qu’a nos mathématicien hein.
On en sait rien, si on parle pas de fusion nucléaire. Si on fige on sait parcontre, c’est bizarre non ?

On comprend pas notre cerveau, comment comprendre la chimie qui l’anime ?
C’est quoi l’inconscient ?

On a créé des modèles figés, Physique, Médicinale, Psychologiques, Sociologique, Mathématique. Juste pour nous créer des images visuels dans nos têtes.

Début 1900, on a commençé à tout comprendre, c’était des trucs invisibles qui explique tout.
Mais en attendant que tout soit validé.

Le temps que tout le monde admette qu’on s’est peut-être un peu gouré, on a gardé le modèle observable, parce que viable pour ce qu’on observait, et facile à expliquer à tout le monde.

Et oui, ils sont viables ! Mais figés. Mathématiquement, il ne fonctionne pas avec les modèles Quantiques et in-observables, actuels.

Mais parce que les modèles non-Quantique sont faux et c’est une certitude ça. C’est des images de l’esprits pour expliquer aux enfants ! Oh ! Réveillez vous les médecins.

Elles sont viables mathématiquement.
Mais la viabilité, est une perception de l’esprit, commandé par le cortex Préfontal, le système inhibiteur. Si il comprend pas, il récompense par le sodium, et fini par figer, pour respirer. Point.
70 ans de Science perdu là dessus. Merci la Guerre Mondiale, et la société de consommation qui en a découlé, a fuir nos besoins animaux, qui sont simple, comme ceux de la passion de la Science, qui sont aujourd’hui, sur-récompensé par de la consommation. Qui ne donne pas suffisamment d’oxygène, parce qu’on sait tous inconsciemment que ce modèle est fou. On le sait.
Vous avez mal, par manque d’oxygène. Ca fait un bien fou de le comprendre, vous verrez. 

Et c’est pour ça qu’on bloque depuis des années. Les choses étaient figés. Les statistiques ? Des trucs aléatoire, des jeux de dés.
C’est de la Quantique si on veut l’expliquer aux enfants, ils comprendront statistique et Quantique, en comprenant que Statistique, c’est statique, et Quantique, c’est variable selon les Quantités…
En écrivant cette phrase, je me rend compte que les gens qui ont créé la langue Française, on essayait de nous inculquer les modèles Quantiques. On a des mots qu’on connait tous pour expliquer.
Sauf qu’on en comprend pas un seul mot, Quantique, et du coup on associe tout à l’aléatoire, le pas prouvé.
L’incertitude, c’est la Science Infuse.

Et il est là le problème. On accepte ce que l’on comprend, et ce que l’on veut comprendre, inconsciemment, pour économiser de l’énergie nucléaire, par manque de récompense(O) par rapport à l’information(Na), qui lorsque que non positive, détruit les neurones à petit feu. Donc on l’évite, on l’inhibe. On fuit la réalité.

Mais c’est mettre la poussière sous le tapis d’inhiber les choses !

Faut le reconnaître, et c’est dur ! Mais si c’est dur, ça fait encore plus de bien après, c’est mathématique si on le fait en étant sur de rien !
C’est nucléaire, et on a pas l’habitude de réfléchir en étant pas sur, habituer à devoir tout prouver pour être écouter, pour avoir le droit de parler.

On nous a dit que c’était fou d’être nucléaire, d’être énergique, d’être un enfant énervé.
Non, c’était incompris, et on les a rendu fou ces petits à pas les stimuler dans le bon sens.

Y’a forcément deux options aux traitements. D’abord inconscient, puis conscient.
Sinon, c’est pas Quantique, c’est figé par l’inné, et c’est le problème actuel avec notre image de la Psychologie. On se dit que tout est inné, parce qu’on comprend pas Einstein. Moi j’le comprend, et j’vous garantis que c’était un drogué de la Coco.

L’inconscient sera électrique(E), le conscient(c2), electro-chimique, grâce aux neuro-transmetteurs comme la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline ( qui sont des images mathématiques hein, c’est les médecins qu’on pas compris le principe quantique, mais ils ont raison sur le calcul, sur le résultat, la molécule )

Qui n’existe pas, ces Quantas d’énergies, mathématique, c’est juste pour imager le mouvement de l’information dans les différentes air du cerveau.

 

Une compréhension validé par le cerveau, est récompensé par la Sérotonine(O), lors du choc Electrique(E) ( qui est l’information(m), alimentant la réaction nucléaire(c2) faisant apparaître la Sérotonine(O) dans les neurones habituellement positif, et la Nor-Adrénaline(Na) dans ceux qui sont inhibés, mal récompensé, par le système inhibiteur(c2), donc le conscient.

Si le cerveau savait trouver un moyen, de produire plus de sérotonine(o) consciemment(m x c2), il le ferai. C’est un drogué de l’énergie(O).
Et il le fait, grâce à la p’tite voix dans nos têtes, qui récompense en continue, notre cerveau, par réaction nucléaire en chaîne.

C’est pas vraiment une récompense. Il y a des récompenses qui apparaissent en continue, suite à la fusion nucléaire continu, qui dégage plus ou moins de déchets nucléaire, selon la stabilité de l’énergie, du quantas d’énergie (E=mc2) qu’il reçoit ( O = 8 ou Na = 11 )
On arrête pas une fusion nucléaire, c’est une source d’énergie, alimenté par ce qu’on mange tous les jours, et alimenté pour répondre aux stimulis des 5 sens connu.

Manger, c’est prendre de l’énergie nucléaire.

Mais ce n’est pas suffisant pour rassasiés le cerveau de son appétit d’énergie, de Sérotonine, d’oxygène.
Plus il a l’habitude d’avoir de l’énergie, plus il en veut.
Calmer une fusion nucléaire, c’est produire de la Nor-Adrénaline, en échange.

Et tout ça est variable, quantique, selon les informations, et le traitement conscient, fait par le système inhibiteur, et les habitudes de toutes une vie.

Il se rappelle de tout le système inhibiteur. Sauf si c’est inhibé, par manque d’acceptation, d’information, par mé-connaissance souvent.
Par manque de preuves, et c’est ça le problème.


Les Drogues nous apportent et réduisent ce manque en Sérotonine.
Le café, le sucre, le téléphone, internet, les jeux-vidéos, le Sport, le fait de croire qu’on est hétéro ou Gay, alors qu’on est tous Be-sexuel.
C’est juste de
l’inhibition plus ou moins récompensé en oxygène, pour compenser autres choses d’inhibé par le sodium et se surplus d’énergie, mal compris, mal accepté. Pas conscient, pas récompensé par l’oxygène.

Il y a forcément, toujours, quelques choses d’inhibé, et c’est le principe de cette théorie. La désinhibition, l’origine de la vie Animale. La recherche de Plaisir, d’énergie positive, pour supporter la Nature et la Vie Sauvage, qui sont difficiles, variables, Quantiques.

On inhibe tous, une des deux orientations sexuels.
On est forcément les deux, sinon c’est pas Quantique.

Sinon ca explique pas pourquoi il y a des Gays et pas d’autres.
C’est pas inné, c’est Acquis, et ça fait du bien de le reconnaître.

Oui c’est naturel d’être attiré par les femmes. Mais c’est aussi naturel d’être attiré par les culs. Un trou est un trou, une bite n’a pas d’oeil ?
C’est une vieille expression, par des frustrés, qu’on essayait,
et qui on inhibait ça a jamais dans un coin de leurs tête, en se disant qu’ils étaient sales, gay.

Récompensant négativement, ce souvenir, à chaque fois qu’il voyait un stimuli Gay, les rendant encore plus grognons, a chaque récompense négative ( par manque d’oxygène ).
Ou jaloux de pas pouvoir essayé, totalement inhibé, désoxygéné de la réalité chimique de leur corps, qui les pousses inconsciemment à regarder le cul des autres mecs, alimentant encore plus cette inhibition, par le Sodium. Le manque d’oxygène s’agrandis. 

Mais si il y a une réalité observable, il y a forcément, mathématiquement, autres choses derrière, à l’origine de l’erreur de perception, qui n’est pas bien récompensé du coup.


C’est pas notre cerveau qui fait le choix, c’est la nature. C’est nucléaire, mais c’est notre interprétation des signales naturels de notre système inhibiteur, qu’on inhibe dans un coin, en se disant que c’est des pensées de fou, qui nous fait mal.

Le cerveau est accro à la Sérotonine(O), c’est un Capitaliste de l’énergie, qui en veut toujours plus, pour moins chère en énergie(moins de E général), en alimentant les réactions nucléaires stables, qui donne habituellement de l’oxygène.

Mais par diffusion thermodynamique, la pensée en arborescence c’est ça, les neurones autour du bon neurone qui a reçu l’oxygène, seront alimentés par les déchets nucléaire. Par de l’hélium.
J’suis sur que l’oxygène n’existe pas, mais que c’est 4 molécules d’hélium (l’hélium vaut deux Quantas ), et qu’aucun des éléments n’existe vraiment. Ca va 2 par 2, pour être stable, ça c’est sur oui.

Mathématiquement chaque élément existe. Mais je crois on a pas compris le mécanisme d’apparition à l’origine du Terme Ph ( Potentiel Hydrogène ), qui crée soit une fusion, soit une fission.

Je peux pas m’avancer, mais en restant incertaine, ça explique pleins de choses déjà prouvé. Vous le savez pas, mais moi je le vois sur internet, nos avancés en Fusion nucléaire et en Intelligence artificielle, vont faire des bon pendant la Décennie.
Merci le Professeur Houdé, qui nous a tous désinhibé !

Cette diffusion de quantas d’énergie suivit par la l’oxygénation du neurone ( en alimentant la réaction nucléaire voulus par le système inhibiteur ), fait surement  »  » apparaître  » le sodium, en donnant 3 Quantas d’énergie au neurone suivant, qui n’aime pas, qui donne ça au suivant, qui lui par contre aime ça, les garde, et par fusion, en rebalance, et ainsi de suite. L’électricité, l’electron.

Je comprends pas comment j’arrive pas prouver tout ça ? Il y a pas de Sodium, juste des molécules instables… Les molécules dites nobles, sont stables, en fusion.
Les instables, crée des Fissions à leurs surfaces, créant une couche d’oxyde, arrêtant la fission. C’est fou, je comprend pas comment ils sont passés à côtés de ça.

Les déchets de Fusion nucléaire, dans les neurones validés, vont envoyer vers leurs voisins 3 Quantas. Si le neurones voisins est stable, il les accepte, sinon il créé une fission, faisant  » apparaitre  » le sodium, arrêtant la diffusion de l’information mais dégradant le neurone, qui a la base, devait se faire oxygéner.

Oui vous avez aucune image, mais la Fusion Nucléaire n’est pas encore totalement expliqué, mais la Thermodynamique, Le Spin(c2), c’est des réalités mathématiques.

Les bons résultats mathématiques ont sûrement déjà était trouvé. Juste inhibé par manque de connaissances en mécanique Quantique, couplé à la certitude d’avoir compris le modèle. LE MODELE.
ON VEUT LE FIGER. STOP

On manque de connaissances(m), ou de lien(c2) du moins, entre la Physique Quantique Mathématique, et tous les domaines Scientifiques(m) existant.
La mécanique Quantique, en Psychologie et Médecine, va faire faire des bonds à nos connaissances !

Ca sera pour cette décennie, et ça fait du bien.
La Mécanique Quantique, c’est le futur qu’on parlait il y a 70 ans, qui n’est pas arrivé, parce qu’on pensait avoir compris E=mc2, en figeant c2, jusqu’à preuve du contraire.

On pourra pas faire de magie. Mais ce comprendre les uns les autres, Einstein le disait, c’est le début du bonheur. But ultime du cerveau, se gaver de sérotonine(O), hormone du bonheur, du plaisir, de la santé.
Une petite goutte, disait les vieux, ça fait pas de mal, si c’est pas inhibé consciemment !

Une information électrique dans le cerveau, mal récompensé en sérotonine, est mal comprise, sinon il y aurai moins de Sodium instable, plus d’oxygène et de fusion nucléaire, qui sont stables dans le temps, vu qu’elle s’arrête jamais. C’est une logique mathématique, c’est prouvé.

Le cerveau stimule un groupe de neurones. C’est l’équilibre, dans le groupe de neurones, entre Positif et négatif, qui déterminera comment la situation est vécu Consciemment.

Le cerveau est une pile électrique, rien de plus, et vous aurez une image bien plus claire, quelques jours après la lecture de se texte. ( La nuit porte conseil, et je vais le prouver, chimiquement, nucléairement, quantiquement )

La physique, il faut que ça soit juste une image de l’esprit. Mais si c’est figé, c’est pas quantique.
Si c’est un résultat fixe que l’on observe, il faut se dire que c’est un résultat aléatoire, d’une variable gigantesque. Même si il y a 99,9999% de chances.
Il faut pas se dire que c’est possible, il faut se dire que CA VA ARRIVER. Quand ? C’est Quantique, le temps est relatif, c’est déjà en train de se faire, si tu tente ta chance.
Pour visualiser la Quantique, il faut accepter que 1/100, c’est énoooooooooooooooorme.

Si c’est pas quantique, si c’est pas variable, c’est sûrement que vous avez mal compris quelques choses, qu’il vous manque des informations, et c’est pas inné les maths, ça sert à ça, et moi aussi j’avais rien compris, jusqu’à que je quitte l’école ! Et c’est pas grave, il faut arrêter de se borner, à croire qu’on a tout compris !

La fusion nucléaire, il y en a tout le temps, partout. Le tableau périodique dit tout.

Chaque molécules a un nombre défini de protons/neutrons, mais c’est juste le nombre nécessaire pour voir apparaître la molécule, qui enfaite, n’apparait pas vraiment, mais alimente une réaction nucléaire, qui aura tout un tas de réaction nucléaire à partir des déchets expulsé vers les autres neurones, tout ça de façon instantanné, la vitesse de la lumière est illimité ( la pensée en arborescence, est la preuve de ce côté illimité de la vitesse, on pourrait pas traiter autant d’information sinon ), mais même après son apparition, la molécule peu perdre des neutrons/protons, jusqu’à une certaine quantité, on parlera d’isotope actuellement. Ensuite, on en parlera pas, parce qu’on comprend pas.
C’est ouf, ils ont déjà tout prouvé, mais il prouve pas le reste, parce qu’ils comprennent pas correctement ce qu’ils ont prouvés.
Parce que c’est un ordi qui les as prouvé les résultats, les mots que j’utilise, on était validé à partir d’un modèle qu’un ordi à pondu. Si le mathématicien comprend pas, l’intelligence artificielle ne fonctionne pas.

Et si, il fallait arrêter de vouloir parler d’atome, de molécules, et qu’il fallait rester concentrer sur les Protons, les Neutrons. Les Quark et les Gluons.

Le modèle que j’ai construit, pour le cerveau, semble expliquer beaucoup de choses, en partant du principes que c’est des
Quantas d’énergie qui se balade.
On connaît pas plus l’énergie nucléaire, donc jusqu’ici,
je vais parler des choses qu’on a prouvé, qu’était présente. On explique pas leur apparition, mais on a prouvé qu’elles étaient là, mathématiquement, et par imagerie cérébrale.

On a tout, faut juste ouvrir les yeux, et c’est normal de galérer, surtout avec Bac+ 8, quand on a pas appris le bon modèle, en se disant que la vitesse de la lumière était de 300 00 km/s. La voilà la preuve du contraire, en s’étant dit que c’était possible.

Statistiquement, Quantiquement, selon les moments, les variables, des fissions ou des fusions nucléaires
ont lieux dans le cerveau. Les deux ont lieux, ça dépend juste si la réaction est positif ou négatif, souvent présente, selon la nature du danger.

En même temps, les réactions (déchets nucléaire) venant des 5 sens, des autres réactions en cours dans le corps, venant de nos muscles, de nos organes vitaux, de nos positions, de nous. Vont modifer en continu, tout ce qu’on vie.
Si on est pas en accord avec son inconscient, comment comprendre et optimiser cette chimie. Si personne ne nous l’explique ?

C’est le serpent qui se mord la queue, c’est instantané, c’est ça l’electricité, un truc qui s’arrête pas, par fusion nucléaire et projection continu de déchets, les electrons.
On se goure souvent, c’est normal, c’est instantanné, pour s’améliorer, il faut reconnaître ces réactions instannés, inconsciente et les inhiber consciemment(O), Pas inconsciemment (Na). Sinon on consomme 3 Quantas de trop par information traités.
Y’en a des milliards par heure hein. Ca nous détruit ce manque de Sérotonine, de plaisir, d’oxygène.

Pour coller au modèle actuel en Neuro-Science, qui sont viables, je comparerai :

La Dopamine = Des Quantas d’electrons. La dopamine, les electrons, sont naturellement produit en continu, partout en même temps dans les neurones.

Elle n’existe pas, c’est l’énergie nucléaire, les déchets, déjà en cours dans les neurones, qui la produise. Elle apparaît. Nos pensée apparaissent.
Les femmes enceintes ont des tilts inconscient, en lien avec le sur-bombardement d’énergie positive envoyé par l’enfant. Souvent des envies, de plaisir. De plus d’énergie, parce que c’est bon, c’est bénéfique pour l’enfant, pour la mère, pour tout le monde.
Et on le savait pas. Et on est encore à se demander si c’est bien ou mal d’avorter, alors que c’est ça qui crée des maladies. Des manque d’oxygène chez les mères, donc des manques d’oxygène chez les enfants, par manque de Sérotonine.
Ca a déjà était dit, mais pas prouvé.
Ca l’est, ça y est, et le monde va changer, rassurez vous.
Ils seront tous forcé de constater, qu’ils n’ont pas compris E=mc2.
Ils n’ont pas compris le sens de la vie, comme disait John Lennon.
C’est l’information électrique, le nouveau stimuli qui a créé une nouvelle réaction nucléaire, qui stimule la Fusion des bons neurones ( la stimulation en arborescence, par diffusion thermodynamique de 3 Quantas d’énergie ) et récompenses négativement, par fission, les mauvais.

Ce jugement est mauvais, à cause du système inhibiteur, qui est le conscient, qui est inconscient d’alimenter des neurones négatifs(Na), vu que c’était pas prouvé, mais conscient que ça lui bouffait de l’énergie, d’une certaine façon, en le rendant ronchons et désagréables, par manque d’oxygène, par besoin de se plaindre, pour faire apparaître de l’oxygène, en rendant réelle nos pensées. En parlant à voix haute, quand on est vieux, par manque d’oxygène. Les gens qu’on plus de 100 ? Juste des gens en armonie avec leur vie, leur système personnel. Rien d’inné. Pourquoi tous dans la même famille ?
Parce que c’est souvent la compétition dans les familles, par manque de connaissances en Psychologie, en Sociologie Quantique, qui nous fait mal, par manque d’oxygène inconscient.
Par déséquilibre nucléaire des fusions en jeu dans les neurones associés à Famille. Et ces neurones, c’est le 0 à 12, 80% des neurones. Donc si vous les décortiquez pas, si vous les acceptez pas, vous bouffé 80% de votre énergie. Point. C’est pas inné. C’est Mathématique. Il y a 7 milliard de personnes qui sont pas au courant, pas de panique.

Ca fait pas du bien la fission nucléaire, le stress, et c’est pour ça.
C’est les déchets nucléaires qui nous tue, le stress accélère la chose, par fission nucléaire.

La Nor-Adrénaline = Des Quantas d’énergie, faisant apparaitre des fissions nucléaire, par le sodium, qui sont sûrement juste des neutrons, peut-être 11, dans les neurones.

La Sérotonine = Des Quantas d’énergie égale à 8, récompensant positivement, par l’oxygène, les bon neurones, pour alimenter la Fusion nucléaire de la Vie, qui est stable. L’oxygène.

Il faudra beaucoup d’énergie, de protons, pour la produire, pour la faire apparaître.
Après fusions, des déchets stimuleront les neurones voisins, nous déconcentrant, tout le temps.
Toutes les statistiques sociologiques sur les Erreurs Humaines et Accident aux travail le prouve ( j’ai écris une analyse Socio-Quantique de mon entreprise, dans Thèse Vulgaire )
, qui aura plus facilement lieu, après chaque stimuli électrique, chaque dons de Quantas d’énergies, à chaque informations, stimule positivement ou négativement, le résultat total, de la réaction nucléaire en jeu dans le système inhibiteur.

Les Cheveux Blanc ? Pareille putain … Les cheveux, comme le reste du corps, c’est de la fusion nucléaire. Ce faire des cheveux blanc, on le disait déjà que le stress nous bouffe.
Les cheveux ce dégrade, blanchisse, perdent de leurs énergies vitales.
Mais ceux qui tombent, qui deviennent chauve, c’est sur qu’il y a lien avec une sur-production d’énergie. Laquel, ça je sais pas. Mais il y a un lien.

L’Endorphine = Une fusion nucléaire, basé sur une variable de Quantas de Sérotonine(O) très élevés ?
Encore plus top que l’oxygène, c’est la branlette, l’héroïne, l’endorphine.
La drogue la plus dur de toutes. Le sexe.
C’pour ça que l’héroïne c’est aussi dur, une fois que les gens y touchent. C’est encore meilleur que le sexe.

Et les vrai drogues dur, celle à fuir, par interdire, fuir par l’information, c’est celle là.

Les autres, faut faire de la prévention, elles sont festives si on apprend à les connaître.

Si on les inhibe pas. On peut pas comprendre si on nous explique pas, E = m x c2 hein.

Il faut recevoir l’information, pour démarrer la fusion nucléaire, celle du bonheur, celle de la vie.
Il faut choisir un maître et apprendre, but original de l’enseignement scolaire.

Mais avec l’expansion, le nombre de personnes.
En pensant avoir tout compris, on a créé des standards et on les a lancé, avant qu’il soit prêt, parce qu’on avait pas trop le choix, il fallait répondre à la demande grandissante.

Ca s’appelle le Lean Management.
Et comme on peut le voir, le Lean Management, ça marche pas si bien, c’est Quantique.

La Formule mathématique est bonne, juste, ils ont pas la vision Quantique pour l’appliquer. Ils sont restés sur le principe que le Management par la Peur est rentable.
Mais si c’est pas positif, c’est pas rentable.

Comme on dit, le temps = argent.
Mais temps = E/m. Si C’est pas positif, le temps, y’a pas d’énergie, c’est mathématique, et ils ont rien compris ces gros con.
Faut y faire attention, il est précieux et limité, contrairement au reste, qui est infini, a partir du moment ou on le lit, et qu’on se donne du temps ( c2).
Prendre conscience qu’il nous détruit(c2, la fusion nucléaire dans nos neurones ), nous pousse à l’optimiser, inconsciemment. A trouver la réponse, même si la tout de suite, à la fin de cette lecture, vous n’avez pas la réponse.

Vous avez lu la ligne. La fusion nucléaire à démarré, parce que c’est la vérité, elle fait du bien, mais pour l’instant, elle fait mal, parce qu’elle consomme plus d’énergie que d’habitude, donc vous manquerai de sérotonine(o), donc t’en veux plus, donc tu comprendra mieux, parce que tu le trouvera, tu manques d’oxygène par gain d’oxygène, c’est nucléaire, ça continue toujours plus dans ce sens, vu que c’est équilibré, logique, censé. Pas incensé et figé. C’est pas inné, c’est Quantique.
L’apprentissage, admettre ses faiblesses, et choisir un maître honorable, inconsciemment, et l’observer, pour dépasser le maître. C’est ça l’objectif de la Vie.

Dans le cas où le neurone est stimulé, mais qu’il n’y a trop d’énergie, et pas assez de neurone pour répartir les déchets des Fusions en cous absorbant (8/11) l’information.. La fusion nucléaire sera instable et négative, des fission nucléaire se produiront à la surface des neurones si ont veut. Il y aura 3 Quantas d’énergie qui ne trouveront pas leur place, et taperont le neurone, le dégradant, récompensant négativement.
Créant ce manque d’oxygène bénéfique dont je parle. Cette oxygène instable.

Si la fusion est assez neutre, tout va bien, le positif et le négatif arrive en continu, mais ils sont plus ou moins équilibré, ça dépend des jours, ainsi vient la vie.
Bah non. On peut faire mieux, et tout le monde le voudrai, même ce qui vont bien.
C’est passionnant de parler avec son cerveau, il est génial le mien, je l’ai toujours kiffé et chérie.

C’est possible d’être Neutre et heureux, vu que c’est Quantique. Mais c’est pas pour autant que c’est la bonne réponse si elle est figé en disant que ça va ?

Cette fission nucléaire sera désagréable inconsciemment, électriquement, chimiquement, pour le neurone qui se dégrade à petit feu.

L’utilité, de ce genre de mécanismes, est de récompensé positivement ou négativement, les darwinismes Neuronales du sujet.
Ces mécanismes sont typiques chez tous les animaux et Végétaux.
Fuir les problèmes en se rapprochant des choses agréables. C’est nucléaire.

C’est pour ça qu’on galère avec la Vision Quantique et pas de panique. J’ai écris un livre, Thèse Vulgaire, disponible gratuitement, avec tout pleins d’exemple, pour alimenter cette fusion nucléaire.

Développant ma vie, et les probabilités Quantiques qui ont impactés mon développement, j’explique comment il est logique, que je comprenne la mécanique Quantique.
On baigne tous dedans, on l’observe tous, inconscient que c’est de la mécanique Quantique, parce que c’est nouveau tout ça.

Le monde est jeune, et il veut se croire plus vieux. Mécanisme courant chez les enfants, qui veulent toujours plus, plus vite.

On se croit tous pas capable. Préférant se dire que les choses sont innés.

Je le prouve dans ce livre, l’inné n’existe pas, c’est le système inhibiteur, l’inconscient, la Psychologie actuel, qui nous fait croire ça.
Mais la Psychologie est encore un domaine mal vue en Science, par ces chercheurs, tellement fière, de pouvoir tout expliquer.

Et Si, la Psychologie, la Physique Générale, la chimie, la médecine, la sociologie. Ce gouré depuis 70 ans, inconscient d’être accro à la Sérotonine, ce qui inhiberai, naturellement, toutes les idées et résultats qui au premier abord, semble incorrect, jusqu’à preuve du contraire, pour alimenter la fusion nucléaire.
Mais c’est Quantique, Chimique, Nucléaire, de pas comprendre au début. Il faut démarrer et arrêter de nouvelles Fusions Nucléaires, demandant beaucoup d’énergie, donc tu temps, qui est de l’énergie en mathématique hein ( temps = fusion nucléaire )!

Il faut inhiber ses neurones, pour pouvoir apprendre, et être récompensé en Sérotonine. Sauf que pour ça, il faut de la Sérotonine, pour apprendre.
L’oeuf ou la poule ? Les deux.

C’est Quantiquement impossible, de modifier un Darwinisme Neuronale, de façon totalement positive, au début. Il sera forcément récompensé négativement au début, sinon le cerveau aurai déjà choisi ce chemin.
Sur Youtube, Bruce de  » E-Penser  » dit  » Si vous avez compris trop vite, c’est surement que je me suis mal exprimé  ». Et je prouves ces dire ! C’est logique d’avoir besoin de temps. De faire des erreurs, de se tromper. C’EST NECESSAIRE DE FAIRE DES ERREURS.
L’électricité suit toujours le chemin le plus cours. Le cerveau est un flemmard, un capitaliste de l’énergie.


1. Introduction à la vision Quantique.
2. Intelligence Inhibitrice et Psychologie du Développement de l’enfant.
3. Inné ou Acquis ?
4. Développement Quantique des neurones
5. Fusion Nucléaire et Traitement de l’information Quantique.
6. Psychotique, Névrotique. Le plus grand raté Scientifique du Siècle.

La Psychologie Quantique est un domaine émergent des Sciences Cognitives, qui applique le formalisme Mathématique de la Mécanique Quantique pour modéliser des phénomènes tels que le traitement de l’information par le cerveau, la prise de décision, la mémoire, la formation de concepts, le raisonnement, le jugement et la perception. Le sexisme, le racisme, et tous les troubles émotionnels. Potentiellement, l’explication à des maladie comme Parkinson, le cancer, Alzheimer, les Lupus, et bien d’autres.

Un nouveau Paradigme, nécessitant des avancés en Physique Nucléaire et Quantique. Le Cerveau produit de la Fission/Fusion Nucléaire, et il faudra le prouver.

La Folie, c’est être sur de sois consciemment, tout en s’inhibant inconsciemment, créant un manque de Sérotonine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cognition_quantique

Toujours basé, sur les principes d’incertitudes ( probabilité Quantique ) Sinon, c’est pas Quantique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d%27incertitude

Sérotonine = Quantas d’énergie, faisant apparaître par Fusion nucléaire, l’oxygène.

Nor-Adrénaline = Quantas d’énergie, faisant apparaître par Fission, le Sodium.

Dopamine = Proton, plus il y en a, plus les autres apparaissent, c’est l’énergie électrique, nucléaire, des neurones.

Sommaire

1. Introduction à la vision Quantique.
2. Intelligence Inhibitrice et Psychologie du Développement de l’enfant.
3. Inné ou Acquis ?
4. Développement Quantique des neurones
5. Fusion Nucléaire et Traitement de l’information Quantique.
6. Psychotique, Névrotique. Le plus grand raté Scientifique du Siècle.

La Psychologie Quantique est un nouveau Paradigme, cherchant à englober toutes les Sciences Humaines. Ce nouveau modèle est Valide avec la quasi-totalité des modèles actuels. Permettant d’accéder aux plus flous. Quantique. C’est un domaine de Science Physique. Électrique. Thermodynamique. Et de Philosophie, pour pouvoir imager des choses inimaginable. La Philosophie doit redevenir une Science, une philosophie.

L’idée étant de séparer les mécaniques observables, des mécaniques quantiques, non-observable.

Dans ces théories, il est important de pouvoir, consciemment, séparer son cerveau et son moi ( le système inhibiteur, qui est le conscient, alors que le cerveau, c’est les neurones ). Donc c’est vous, le système inhibiteur, qui récompensait votre cerveau, mais c’est vos anciennes expériences, qui stimule le système inhibiteur, tout ça, inconsciemment, en continue, on l’arrête jamais le cerveau, c’est très inconscient, pour pas consommer trop d’énergie, pas trop de concentration.

Le Fait de ne pas pouvoir communiquer facilement, consciemment, avec son cerveau, expliquera les désordre électro-chimique, Quantique.

Les troubles émotionnels n’existe pas, c’est une image figé d’un modèle Quantique.
Ce modèle ? E = m x E².
Il y a qu’une maladie, le manque de Sérotonine, le manque d’énergie nucléaire. Point.
Vouloir figer, c’est rien comprendre.
C’est prouvé, tous les médicaments anti-depresseurs agissent sur la Sérotonine, mais on comprend pas le lien avec le corps.
Tout ça parce qu’on a pas compris que les 70% d’eau dans le corps, c’est la quantité que représente 70% d’énergie nucléaire d’H2O.

H2 = Dopamine
O = Sérotonine.
C’était sous leur nez, c’est vraiment pas compliqué, c’est le modèle mathématique actuel qu ‘est pas bon.

On essaye tous d’être meilleur que sont voisins, à ce dire que c’est lui le fou, alors qu’on est tous fou, et que pour aller mieux, faut le reconnaître. Ca se fait tout seul. Mais si consciemment, on se dit pas fou, c’est de la folie, les théories Quantiques sont nouvelles, vous pouvez pas avoir compris votre cerveau, c’est prouvé, c’est impossible.

Comme la Schizophrénie, c’est ce manque d’accord mutuel, de communication, de dissociassions, qui créera de l’inconfort inconscient. Electro-chimique. Quantique est variable, selon les acquis de chacun, qui construiront le système inhibiteur.

C’est la validation entre le cerveau et le Moi ( le système inhibiteur), la récompense des informations neuronales, qui explique le passage d’inconscient à conscient. Le cerveau est un drogué de la Sérotonine, il en cherche, toujours plus. Etre en accord avec soi même, c’est valider ses propres traitements pour recevoir de la Sérotonine en échange, pour alimenter la fusion nucléaire dans les bons neurones, et en modifiant les désagréable, qui apporte de la Nor-Adrénaline, par fission nucléaire, faisant apparaître le Sodium..

La Psychologie Général explique le Conscient.
La Psychologie Quantique, l’inconscient, l’invisible, l’électro-chimique.
De la Physique Nucléaire, mais Vulgaire, donc vrai, vu que j’suis capable de l’expliquer facilement ?
Si c’était faux ma théorie,
j’aurai ramené un calcul mathématique figé, en pensant que c’est comme ça qu’on a raison.

Il est important de le souligner tout de suite, nos connaissances actuels en Physiques des Particules ne nous permettes pas de prouver ces théories.
Le reconnaître, c’est le début de la compréhension.
Attendre qu’elle soit validé, c’est reconnaître que les choses sont figés, innés,
et que c’est le père noël qui fait n’importe quoi pour vous faire du mal.

Il nous reste encore pleins de choses à apprendre sur la Fusion nucléaire, la dégradation/séparation des éléments du tableau périodique, la radioactivité, les ondes.
La Quantique en général.

2. Intelligence Inhibitrice et Psychologie du Développement.

 » L’intelligence n’est pas un Algorithme  ». Un Nouveau Paradigme invalidant les travaux Piagetiens, en Psychologie du développement de l’enfant.

Préface : Le Professeur Olivier Houdé, à partir de ses propres recherches et analyses (+ imageries cérébrales) développe une Nouvelle Théorie de l’intelligence, par le biais de ces travaux et résultats publiaient publiquement dans cette Thèse (livre), en 2019.
Ce traitement des Informations Cognitives est composé de 3 Systèmes de Traitements très distinct :

1. Le circuit court des heuristiques approximatives.
2. Le circuit long des algorithmes logiques exacts.
3. Le système inhibiteur qui bloque les heuristiques,

au cas par cas, par le biais du développement des algorithmes logiques validé inconsciemment, par récompense, au cours du développement Enfant –> Adulte.

En les remettant perpétuellement en cause, par le biais du système de récompenses des actions, qui traite les informations Electro-Chimique ( Electrique + Neuro-transmetteurs )

Le Professeur Houdé, manque de mécaniques Quantique, mais l’idée c’est la bonne, ces travaux m’ont permis de comprendre la logique électrique, ils sont passionnant, pleins de bon sens.

Le Système inhibiteur et le traitement général des informations dans le cerveau, sont Quantiques, variables, incertaine.
Le tout, rendant le temps de réponse à un stimuli, selon la nature et le danger, plus ou moins long ( 0.3 sec à plus de 2 sec ). Il développe tout un tas de paradigmes et expériences, chronométrés, pour prouver ces dire.
Tout que vous serai certain de vous, vous ne pourrez pas comprendre ces théories.
Si vous comprenez trop vite, c’est que je me suis mal exprimé.

L’incertitude est une certitude mathématique. Oui c’est dur à avaler, mais si E = la masse de l’energie, fois la Fusion nucléaire, représeté par la lumière  » c2  ». E = m x c2.
Donc l’énergie = la masse de l’énergie x des quantas d’énergies.
Ca tourne en rond, c’est Quantique et réelle, est c’est ça le truc difficile à intégrer. Il faut arrêter de figer. Figer, dire que c’est aléatoire, que les choses sont comme elles sont, c’est les rendre irréelles, c’est se mentir, par manque de connaissances.

Apprendre, c’est inhiber ses automatismes inconscient ( avec de la Nor-Adrénaline ), et les réfuter, sans cesse, en récompensant les nouveaux, meilleurs ( avec de la Sérotonine ). La Dopamine, est l’énergie nucléaire, permettant l’apparition des autres Neuro-transmetteurs.

Plus il y a de Dopamine, plus il y a de probabilité de voir apparaître des molécules de Sérotonine/Nor-adrénaline.
Au contraire, plus l’action, l’information est négative, moins il y aura de Sérotonine et au contraire, plus de Nor-Adrénaline, pour fuir la situation, quand elle se représentera, la prochaine fois.

Le Darwinisme Neuronale, pour s’adapter. Mécanique, applicable à tous les animaux. Ils n’auront peut-être pas la même énergie nucléaire disponible dans leurs neuro-transmetteurs, mais les principes d’inhibition, sont des logiques Nucléaires, Physique et mathématique.

Les Neutrons ont ce rôle, physiquement, d’équilibre électrique, nucléaire, dans les interactions fortes. https://fr.wikipedia.org/wiki/Interaction_forte

Nos connaissances actuels, en Fusion/dégradation Nucléaire, ne permettent pas de répondre à ce genre de questions.
Mais des éléments aussi petit que les protons, neutrons, l’hydrogène,
expliquerai beaucoup de choses.
L’hydrogène,
le proton, a envers tous les alliages minéraux, un pouvoir destructeur. De dégradations, d’oxydation. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrog%C3%A8ne

Dans cette théorie, le proton sera associé à la Dopamine ( on y revient )

3. Inné ou Acquis ?

Les Femmes sont plus empathique que les Hommes. Innée ou Acquis ?

Acquis, on chouchoute plus les filles que les garçons, quand ils sont petits.

Le plaisir sera vecteur de Sérotonine. La sérotonine est indispensable pour apprendre et développer son cerveau. C’est la dopamine, qui rend les garçons, statistiquement borné.

Il faut être un Homme, dur et résistant. Qui n’a pas le droit d’aimer ses copains garçons, ni même les toucher. Rien d’inné, c’est sociologique, de l’adaptation.

Un cerveau, c’est un cerveau, il n’y a que la vitesse de traitement et les fonctionnalités, qui diffère d’un cerveau à l’autres mais vraiment. Vous voyez juste pas encore comment, mais c’est une logique mathématique, l’inné est infime comparé à l’acquis. (Psychologie Quantique du développement de l’enfant ( appliqué à l’analyse de 70 bébés chats sauvages ) https://wiki-troll.fr/les-chats-sauvages/

La vitesse de traitement, pendant le 0 à 3 ans est innée, ok si vous voulez.
Mais après, on parlera que d’acquis, et jusqu’à 12 ans, tout va ce construire.
Ensuite, c’est du peaufinage, toute la vie.

Statiquement, Quantiquement, plus il y a de Dopamine, plus La Sérotonine ou la Nor-Adrénaline peuvent apparaître, récompensant le neurone choisit. Si le choix est positif consciemment ( et c’est le système inhibiteur qui décidera, peut-importe la réalité de l’information, lui il a des réactions chimiques, dépendantes de nos habitudes, de nos expériences, de nos acquis ), l’information sera récompensé par une augmentation d’apparition de molécules de Sérotonines.

Les fonctionnalités acquises, elles, sont impactés par le développement de l’enfant.

Principalement le 0 à 6, qui créé les premières bases d’un traitement probabiliste des informations.
Si des le début, les algorithmes ne sont pas bon. L’ordinateur aura des bugs.
Si des le début, l’équilibre electro-chimique,
Dopaminergique, n’est pas bon, il y aura des dérives, qui mettront des dizaines d’années à réellement apparaître.

Il faudra des dizaines d’années pour qu’elles soit visibles, avec nos connaissances actuels. ( Livre Thèse Vulgaire, chapitre Psychanalyse Quantique du développement de trois frères ) (Analyse Socio-Quantique de l’univers des jeuxVidéos et Internet.
https
://wiki-troll.fr/quand-dofus-tapprend-la-mecanique-quantique/ )

Les fonctionnalités développés, seront impactés par cette vitesse de traitements innés pendant le 0 à 3, mais c’est vraiment les réactions des parents, sans le vouloir, qui font influencer le petit, j’vois pas le rôle de l’inné la dedans.
Le petit, il fait ce qu’il voit, point. Il peut pas créer un neurone, si il n’a aucune image, aucun son, aucun mot, aucun stimuli, à associé dessus.
L’imaginaire des enfants doit être magiques et bougeant, stimulant, jusqu’à 12 ans, à fond les ballons, le rêve et l’imaginaire !

Mais c’est bien l’expérience, les acquis, les idées, les rêves, qui dicteront là suite de l’équilibre électro-chimique du cerveau, tout au long de la vie.
Les neurones arrêtent de ce créer vers 30 ans ( à voir, dans le cas d’un Développement très Sérotoniens ), mais les informations contenu à l’intérieur, sont optimisés tout le long de la vie.

Les fonctionnalités de chacun, seront directement dépendantes des expériences, ressentis et émotions vécus, au cours du développement de l’enfant. L’interprétation personnel de l’enfant, est la seul variable à prendre en compte, pas la réalités de l’action, l’interprétation faite par l’enfant.

Le 0 à 6 construira les premiers neurones, équilibrant électriquement, le reste des prochaines créations de neurones. Un déséquilibre est toujours rattrapable. Mais plus c’est tôt dans l’enfance, plus ça demande d’énergie, plus c’est inconscient.

Ces vieux neurones sont traités par la des quantas d’énergies, appelé actuellement la Dopamine et ils sont donc, faiblement récompensé. C’est les autres, plus ressent et précis, qui sont principalement récompensés par la Sérotonine, l’oxygène, et, par diffusion thermodynamique, des quantas d’énergies alimente les autres neurones précédent, en plus de l’alimentation électrique, de la dopamine.
C’est de la fusion nucléaire, c’est normal d’avoir du mal à visualiser, c’est pas des mécaniques comprises pour l’instant, par personne, mais on y est presque ! Comme moi, certains on une image en tête, qui ne peu que être vrai, les modèles actuels ne sont pas assez précis pour expliquer la fusion nucléaire, la diffusion thermodynamique, la microradioactivité, et pleins d’autres choses passionnantes, vont être expliqué dans la décennie qui arrive.

Les informations qui se baladent du cerveau, vienne de plusieurs endroit, en même temps. C’est des réactions chimiques, qui sont continus. Elles sont jamais figés, elles s’arrêtent jamais, et le cerveau, le système inhibiteur, re-calcul constament.
Il faut imaginer le système inhibiteur comme un ordinateur, un calculateur. Les informations les plus parlantes, les plus énergiques, viennent des yeux. C’est eux qui récompense le plus.
Les 5 sens connus, c’est eux notre conscient, c’est eux qui crée les réactions nucléaire dans le système inhibiteur.
Avec ces Quantas d’énergies continuellement reçu par les sens, venant de plusieurs airs différentes dans le cerveau, alimentent tout un tas de fusions nucléaires au sein du système inhibiteur, qui dégageront en réponse, un quantas d’énergie encore plus grande. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce qu’on appelle actuellement la Dopamine, c’est les informations électriques, c’est de la relativité général, bloqué à 300 000km/sec.
Mais le courant electrique, une fois qu’il est généré dans le cerveau, par le biais des fusions nucléaires, est envoyés dans d’autres airs du cerveau, qui elles vont répartir le signale dans le sang, les muscles, le reste du corps, pour répondre.
Tout est continu et donc, très dépendant de l’équilibre électrochimique du cerveau.

Si de manière général, habituelle, le cerveau utilise plus d’énergie à inhiber des neurones, mal adaptés au stimuli perçu par les 5 sens, donc récompensé par des quantas d’énergies équivalent au Sodium, les réactions nucléaires, a cause de se surplus d’énergie, auront du mal a faire apparaître de l’oxygène, qui est alimente de façons stables, les neurones et leurs fusions nucléaires.
Aucune de ces molécules n’est présente, ce sont des quantas d’énergie, avec des noms pour imager le mouvement. Ces quantas d’énergies crée des réactions différentes, dans les fusions nucléaires déjà en cours dans le cerveau. Ces réactions sont moins stables et réponde plus d’énergie dans le reste du cerveau. Donc, plus d’énergie, moins stable, dans le reste du corps.
C’est compliqué à visualiser. Quand on parle de Quantas, la nature veut gagner de l’énergie, pour ce rapprocher de l’hydrogène, la molécule la plus stable dans l’univers.
Mais après apparition, quand les Quantas deviennent des molécules  » réelle  », ces molécules cherchent à perdre de l’énergie, pour rejoindre ce 0, l’hydrogène, but ultime de l’énergie dans l’univers.
L’hydrogène est a l’origine de la naissances des étoiles et du système solaire, on le sait. Pourquoi pas des micro soleil, dans chaque neurone, qui nous alimente.
Si l’énergie reçu par le système inhibiteur ( qui juge selon les jugement consciemment vécu par les 5 sens. Donc si on apprend pas, on comprend pas correctement nos 5 sens, on se sent fou, face à un système, qui dit que les Humains sont tous très différents, et que ces réactions sont des maladies, des choses pas normal. Alors que si, c’est de la fusion nucléaire, on comprend pas l’electricité, les electrons, on comprend pas tout ça. On sait a peu près, visuellement, comment ça se passe, mais ce qu’on sait encore plus, c’est qu’en dessous le visuel qu’on a prouvé, il reste un monde nucléaire à comprendre )

Il y a bien une sorte de tapis de Dopamine, qui est produit, pour tout stimuler.
Des Quantas d’énergie circule dans tous les neurones. Et environ 10/15% du cerveau est necessaire pour traiter les informations.
On utilise 100% de notre cerveau, mais jamais en même temps. L’énergie disponible dans le corps serai trop grande et donc, incompréhenssible. Mais plus on apprend, plus on est en armonie avec son cerveau, mon utilise d’énergie négative, donc plus de positive. Les deux sont forcéments liés, c’est nucléaire. Si tu enlève un, tu augmente l’autres, par économie d’énergie, ou par sur-consommation.

La Nor-Adrenaline, Le sodium, consomme plus d’énergie, que l’oxygène, qui est bénéfique pour nous. Le but du sodium, est un reflexe animale, pour nous faire fuir une situation qui n’est pas bonne pour notre conscient. Que nos 5 sens, récompense pas positivement.
Le Travail, le système actuel, depuis 2 000 ans, inhibe la bonne formation du cerveau.
On parle d’inné parce que oui, les personnes des bons milieux sociaux, et je le prouve, aura statistiquement plus de sérotononine.
Mais avoir plus de sérotonine dans l’enfance, peut détruire tout autant à l’âge adulte, quand on fait face à la réalité du monde, qui ne stimule pas la Sérotonine.
La mondialisation, l’information, les guerres, la peur, la télé, le café, l’ordinateur, le sucre, les téléphones, facebook, les drogues en générale quoi.
Ne sont pas un vrai problème, au contraire ! Elles le sont, parce qu’on accepte pas que ce sont des besoins necessaires, pour alimenter des réactions nucléaires.
On a pas le temps pour notre plaisir, ce qui nous pousse, inconscimment ( c’est de la physique ), à compenser.
Des qu’on peut avoir du plaisir, on abuse, on force, et au final, on reçoit trop d’énergie d’un coup, ce qui devient négatif. Plus il y a d’énergie pour traiter l’information  » Besoin de plaisir  », plus des molécules de Sodium, la Nor-Adrénaline, apparaissent. C’est nucléaire.
Pour réduire ce besoin instantanné d’énergie, il faut comprendre ce besoin d’énergie.
Comme qu’on ne comprend pas, inconscient que E=mc2 s’applique à nous aussi.
Inconscient que la plus grande des drogues, l’alcool, n’est pas vu comme une drogue, comme un besoin à contrôler. On peut se droguer, se faire plaisir. Prendre conscience que c’est un besoin, c’est contrôler sa consommation, c’est vraiment n’importe quoi d’avoir cru le contraire.
Tous les pays du monde sont en train de légaliser, parce que c’est la plus grande connerie nucléaire, Physique, Scientifique, du monde.
Psychotique, névrotique ? Encore une énorme connerie.
La seul maladie, c’est le manque d’énergie, et une recherche effrainé en récompense, qui ne peut pas récompenser positivement. C’est pas possible. Trop d’énergie demandé pour le plaisir = trop de Quantas faisait apparaître le Sodium au lieu de l’oxygène.

Ca explique toutes les maladies du corps. Les hippies avaient raison. Le cancer tout.
Le pire, c’est que c’est même pas un complot… c’est connard de pharmaciens, tellement imbus de leurs personnes, pensant avoir tout compris en faisant des essaies sur des animaux, qui par observation, semble concluant. Par observation.
Observation.
Observation à partir d’un modèle Quantique qu’il ne comprenne pas le moins du monde.
Renseignez vous sur les médicaments. Leurs effets on tous était prouvé, validé, par expérience et résultat, donc prouvé. Mais ils sont tous d’accord pour reconnaître qu’ils savent pas exactement.
D’où les listes interminables d’effets secondaires.
On donne plus d’énergie, pour traiter un problème qui ne demande juste à recevoir un chouilla moins d’énergie.
Trop d’énergie = apparition de Sodium, au lieu de l’oxygène.
Le Paracétamol, il marche pour tout, et ils savent pas pourquoi !
Mais parce que c’est un inhibant à énergie, un anti-dépresseur ! Point, le meilleur jamais trouvé, et personne à compris que c’était un anti-dépresseur !
Personne ne l’a compris, c’est pas un complot.
On est dans un monde de gros con, qui essaye de comploter, mais ils comprennent rien.
Ils comprennent juste un peu mieux que vous, mais je vous rassure, la chute sera plus douloureuse pour eux que pour vous.
C’est les cerveau dopaminergique dont je parles.
Toutes ces stars qui meurent, il est là le problème.
Ils ont tellement profité de la Vie, avec l’intime conviction que c’était mal de se drogué, profiter, qu’ils en sont mort.
C’est pas les drogues le problème. C’est de ne pas avoir assumer, qui les a tuer.
En poussant beaucoup au suicide.
Regardez le proprio de Play Boy. 80 ans. De la cock’ et des putes toutes sa vie, en assumant pleinement, et il a eu une super vie.
Mais ils se sentaient surement fou, ne comprenant pas pourquoi tout le monde ne voyait pas la vie comme ça.
Tous ces drogués qui ont réussis, on réussi parce qu’il croyait en eux, et qu’ils étaient conscient que ces drogues, étaient le même médicament que les autres qui se mentait à eux même pour autres choses.
Chacun son médicament, mais ça nous fait mal que personne le reconnaisse.
On est pas dépressif, il y a pas de maladies mentale.
On manque d’énergie, pour alimenter les réactions nucléaires qu’on a créé plus jeune.
Pour imaginer la vie de chacun, sa construction, il faudra comprendre que recevoir plus d’énergie, selon les moments, sera tout aussi positif que négatif.
Le simple fait de l’accepter, de travailler là dessus, ne peu que réduire l’énergie utilisé à l’avenir.
En travaillant dessus, on augmente la consommation d’énergie. Mais vu qu’elle est réparti sur plus de neurones, l’oxygène stable apparaît. Moins il y a de neurones qui traite l’information, plus l’information est douloureuse et forte pour les neurones qui la traite. Nous poussant à fuir la réalité de l’information, dans le cas où on est obligé de la traiter régulièrement.

Ces informations électro-chimique, en arrivant au système inhibiteur, à la fin du circuit ( c’est un circuit électrique qui tourne en rond. On commence par les 5 sens qui stimules le système inhibiteur, qui répond au corps par les 5 sens, et le corps, répond au système inhibiteur, et ainsi de suites ), seront interprétés, calculés. Plus il y a de Sérotonine, plus c’est positif consciemment. Si c’est un déséquilibre en faveur de la Nor-Adrenaline, l’information sera traité négativement consciemment, et le système inhibiteur, cherchera à fuir la situation, tant qu’il n’aura pas plus de neurones pour la traiter. Tant qu’il manquera d’information, de connaissances, d’expériences, le stimulant donc, à apprendre, pour réduire ça. Mais encore faut il pouvoir, après 15 ans, on devient sur de nous, et on apprend de moins en moins. Pas par manque de capacités, par égo. On se dit que de toutes façon, les neurones s’arrêtent vers 20 ans, et qu’on a tout compris, on est plus un gamin ?

C’est le système inhibiteur qui rend conscient, et qui interprète les informations. Qui créé l’image dans la tête, dans la petite voix.
Si ça manque de Sérotonine, ça manque d’oxygène, donc le cœur, le corp, envoie plus d’énergie, et c’est le serpent qui se mord la queue.
Mon frère, schizophrène, à son cœur qui bat en moyenne, à 100 pulsations minutes. Avec des montées qu’il ne comprend pas, a plus de 140.
Mais il ne comprend pas même qu’elles sont liés a ses émotions, a sa colère, a sa haine, qu’il a construit des tous petits, vers 8/9 ans, avec la séparation de mes parents.
Il n’est plus capable de comprendre ses émotions. En plus, en grandissant, quand il a réellement commencé à pété des plombs, par surplus d’énergie, par manque d’oxygène, on l’a envoyé à l’Hopital. A 4 reprises, sur 4 ans.
Aujourd’hui il va mieux, depuis qu’on s’est tous séparé. On le stimule moins, il consomme moins d’énergie, il a pris du bide.
Mais son cerveau, a toujours autant de mal à construire ses neurones. Les médicaments gagne du temps, calme les réactions en donnant de l’énergie aux autres neurones ( ce qui réduit la demande du système inhibiteur, donc augmente l’apparition d’oxygène ).
Depuis que je bosse sur ces travaux, je lui ai tout expliqué. Ca a été dur.
J’ai écris une Psychanalyse de notre vie à lui et moi.
Il était a deux doigts de refaire une crise, mais non. C’était juste le débordement d’énergie positive qui le faisait délirer. Ca activait des neurones qu’il comprennait pas, qui était inhibés par le surplus d’énergie, depuis des années. La, enfin, il y a de l’oxygène, donc son conscient ressens mieux l’énergie, plus d’énergie, ce qui en produit toujours plus, ce qui en même temps, stimule ces  » délires  ». Ces mauvaises idées.
Ca fait 1 mois, on parle beaucoup plus calmement, et il écoute. Il s’énerve moins. Il accepte pas, mais il reste calme. Il comprend pas pour l’instant, mais ça donne de l’oxygène, son cerveau, lui, est forcé de constatés, peu importe a quelle point mes mots sont dur, ils sont vrai, et donne de l’oxygène.
On est sur la bonne voix, c’est incroyable qu’on ai pas prouvé ça avant.
Tous les médecins, Psychologue, comprendront mieux après avoir lu ça.
On le voyait tous, on comprenait juste pas la chimie.

Personne ne nous a dit que c’était de la connerie la chimie, que c’était juste une image pour expliquer aux enfants, une image nécessaire, pour comprendre les vrai mathématiques, qui pour l’instant ne sont pas visuel parce que pas prouvé. Mais si on se dit que c’est pas prouvé, on s’autorise l’imagination, est on comprend mieux le mouvement des ondes, qui partent dans tous les sens en même temps, plutôt dans une direction figé.
C’est ça la Physique Quantique, qu’on ne comprend pas ! Des ondes qui font ce qu’ils veulent. Elles font pas ce qu’ils veulent, on a déjà prouvé pleins de trucs, c’est pour ça que j’ai une vision si claire mais pas de panique, ça va venir !
On pense tous avoir compris, alors que c’est prouvé que ce modèle n’est pas très précis pour la Physiques des Particules élémentaires.
Du coup on comprend pas, juste parce que c’est pas prouvé.
Mais faut imaginer, rêver, pour pouvoir prouver ! Il faut de la Sérotonine et un brin de folie ! Il faut être un peu fou pour Etre sur de sois, malgré qu’on soit le seul !
Mais il faut être complètement Fou pour croire qu’on a tout compris, alors que c’est écris partout, des la première ligne, que le modèle n’explique pas tout, qu’il manque de précisions actuellement.
Actuellement. Jusqu’à preuve du contraire.

Parce que si on est le seul, c’est soit qu’on se trompe, soit on est tous récompensés par le Sodium, plutôt que par l’oxygène, la Sérotonine, le plaisir !

Le cerveau est un flemmard, un capitaliste de l’énergie, accro à la Sérotonine. Il en cherche toujours plus, rendant inconfortable toutes les situations inhibés, statistiquement produite par la recherche de Sérotonine, en créant de la dopamine, récompensés par la Nor-Adrenaline, à cause de l’échec, a cause du surplus d’énergie, qui rend instable les réactions en cours, qui manque d’information, de neurones, pour répartir ce surplus d’information.
Mais c’est pas inné ! Le cerveau est un muscle qui se travail, et je l’ai prouvé !

4. Développement des Neurones.

Les neurones ont la capacité de répondre aux stimulations électriques, et convertir celles-ci en impulsions nerveuses, par réaction nucléaire, dans le neurone.
Créant un influe électro-chimique vers les prochains neurones et chemins neuronaux, jusqu’à chaque muscles et organe, qui répondra en échange, comme un circuit électrique tout simple.

Tous ces neurones, seront récompensés Positivement ou négativement, selon la quantité d’énergie reçu. Plus de Quantas/neurone = Sodium, selon l’habitude associés à ce chemin neuronale. Et c’est le système inhibiteur, qui grâce à chaque neuro-transmetteurs récupérés dans chaque neurones ( Nor-adrenaline ou Sérotonine ), validera positivement ou négativement l’information, consciemment.

Plusieurs chemins neuronaux sont stimulés en même temps. Celui qui ramène le plus de Sérotonine ( d’habitude ) au système inhibiteur, gagnera le droit inconscient de répondre si on veut imager.
La réponse restera valide, inconsciemment, jusqu’à preuve du contraire(E). La preuve du contraire sera l’oxygène(m). Mais pour ça, il faut du temps(c2), et de l’énergie(E). Il faut insister. E=mc2.
La preuve du contraire, récompensera, par plus de Sérotonine, le nouveau chemin neuronale utilisé. Il faut comprendre ici que sans la Sérotonine, le passage au conscient n’est pas possible, par manque d’oxygène. De la Sérotonine, il y en a tout le temps, dans chaque information consciemment traité.

C’est son augmentation, son excitation, qui stimule le cerveau vers un nouveau Darwinisme Neuronale, plus fonctionnel, mieux récompensé. C’est le manque, qui crée l’inconfort inconscient. Le Cerveau est un capitaliste de l’énergie, accro à la Sérotonine, à l’oxygène. Normal donc ?

Cette addiction à la Sérotonine, au plaisir, est aussi à l’origine de l’évolution animale. Vivre mieux, de façon plus agréable, en trouvant de nouveau paradigme, plus fonctionnel.

Pourquoi les Consensus Scientifique sont-ils difficile à trouver ?

C’est la base de cette théorie. Plus on est sur de nous, plus il faudra d’énergie, de preuves, pour modifier le chemin neuronale choisit par le cerveau. Qui sera, forcément ! Récompensé négativement au début, étant donné qu’il ne colle pas avec les réactions chimiques habituels. C’est le système inhibiteur qui vous grattera la tête. Parce qu’il n’est pas choisit par le cerveau .
C’est un chemin électrique,
qui demandera du temps, pour être modifier. Peu importe les preuves que j’avance.

Dopamine, Quantas d’énergie nucléaire et le rêve.

Le cerveau, étant une source d’énergie, il ne s’éteint jamais.
La nuit, quand le contrôleur lâche prise. Le Système inhibiteur interprète les signales de façon inconsciente, calme, le système inhibiteur est au repos.

Le Traitement de l’information, les images conscientes pendant le rêve, seront incompréhensibles, dans le cas où la personne, n’est pas consciente des informations qui s’activent pendant le rêve. Le rêve, c’est l’oxygénation des neurones consciemment inhibé, pour pas qu’il ne se détruise totalement.
Apprendre en dormant, c’est oxygéner, alimenter calmement, des neurones déjà positif, déjà stable, pour les rendre encore plus stable.

Le manque de sommeil, les cauchemars, c’est une incapacité total, à calmer les réactions du système inhibiteur, même en dormant, qui ne comprend pas, qui n’aime pas ce manque d’oxygène.
Le réveillant, pour trouver de l’oxygène, quelques choses de réelles, positif, par manque d’air. Faisant faire des crises, des réveilles brusques.
Si y’a pas assez d’oxygène, au point de ne pas dormir. Comment les neurones, les poumons, le cœur, le foie, les reins, tous les muscles, peuvent-ils correctement s’oxygéner, et soigner les réactions qu’ils ont eu, pendant la journée. Les muscles, les neurones, se stabilise et se déstabiliser tout le temps.
On peut insister énormément dessus, le corps est capable de faire trucs de fous. Mais le reposer, prendre le temps, c’est être équilibrer, nucléairement parlant.
La masturbation, avant de dormir, ne peu que être ultra bénéfique.
Cette sur-augmentation de sérotonine, va faire apparaître la Morphine.
L’orgasme. Expliquant les addictions des personnes aux Opioïdes.
Dans un cerveau, qui manque énormément d’énergie. Le sexe, la morphine, c’est un bombardement énormément en Sérotonine. Le plus facile qu’ils arrivent à créer consciemment.
Le moindre cul qui passe, gros nichons, jolies visages, va naturellement stimules ces envies, par manque d’énergie ( par surplus de consommation négative ).
L’orgasme, la masturbation, le sexe, c’est faire apparaître la plus puissante des molécules du cerveau. La Morphine, libéré quand on se fracture un bras, quand on tombe dans les pommes, et encore pleins d’autres choses qui reste à prouver.
C’est un inhibant, du système nerveux centrale, pour fuir la douleur.
Un réfléxe animale, pour survivre, peu importe les blessures que l’on a.
Tant que y’a de l’énergie, y’a de l’espoir, le corps surproduit de l’énergie, de la morphine, pour inhiber la douleur, est continuer plus loin.
Mais être suffisamment bombardés en plaisir, c’est s’éloigner du sexe, qui devient un bonus, un petit plaisir en plus.
Mais c’est la plus grosse des drogues, se dire que c’est notre seul plaisir, c’est se rendre malade.
Je suis célibataire depuis 4 ans, je fume beaucoup de cannabis. Inconsciemment, j’ai toujours associés les deux, mais je comprennais pas pourquoi.
Quand j’avais une copine, j’étais pas bien, très énervé, anxieux, parce que j’étais depressif, en manque d’oxygène, a cette époque.
Et pour être plus performant, sexuellement, je me masturbais plus, avant de voir ma copine. Mais mes deux premiers rapports, j’ai pas réussi à jouir ( par manque de plaisir, c’était juste pour le cul, et je le comprends maintenant, alors qu’a l’époque, je savais que c’était que pour ça, mais je voulais pas du tout l’admettre tellement c’était que pour ça, et c’est moche, j’acceptais pas d’être comme ça, j’ai jamais été ce genre de garçons )
Mais en même temps, j’étais fière d’avoir tenu 30 minutes ( alors que y’avait rien de si ouf, mes meilleurs coups, on toujours était en moins de 10 min, avec de long préliminaire, logique electriquement quand j’y penses maintenant. Et ça, je l’ai toujours compris, y’avait que ça qui m’intéressait presque, les préliminaires, et je comprenais pas pourquoi.
La catégorie pornographique que je regardais le plus ?
Il faut se déshiniber, admettre, les choses, les comprendre. Si on les comprends pas, on peu pas dire si on les veut vraiment ou pas.
Et si je le dis, c’est parce que ça prouve cette nature, que j’ai toujours su à propos de moi.
Je suis un gentil, et je regarde des vidéos de femmes qui se masturbent.
Parce qu’il n’y a jamais eu qu’une chose, qu’un seul objectif, que j’ai toujours eu avec les filles. Et on m’appellait le Psychologue au collège, et j’adorais ça, c’était une drogue !
Si je regarde des femmes qui masturbent, c’est parce que j’adore les voir prendre du plaisir. C’est mon plaisir à moi. En regardant, en apprenant, je leur donne encore plus de plaisir, et je continue, inlassablement.
Je cherche pas de copines parce que j’ai compris une chose.
A forcer, on chosit des personnes très agréable.
Mais la bonne personne, la bonne chimiquement. C’est tellement aléatoire statistiquement, Quantiquement.
Et depuis la Fac, j’ai compris que j’étais pas fait pour tout le monde. Moi, pas les autres filles, c’était moi le problème. Alors je regarde, je cherche, qui pourrait m’aller Quantiquement, statistiquement. Mais je trouve pas.
Parce que j’suis bizarre, et aujourd’hui, je comprends pourquoi.
J’ai toujours aimé les femmes fortes, intelligente, avec un peu les cheveux courts.
C’est pas les mecs que j’aime, c’est les femmes intelligentes. Et l’image inconsciente qu’on a toujours, de la force, de l’intelligence, c’est un mec.
Et j’veux pas jouer le médecin et j’veux pas qu’elle joue le médecin avec moi.

J’veux qu’on soit deux gentils qui vivent ensembles, heureux, pas deux contraires, qui se construisent l’un l’autre, comme mes parents ont pu le faire.
Et j’avais jamais compris aussi clairement, avant l’écrire de se livre.
Ca fait du bien. J’accepte d’être seul, j’attend, et mon cerveau est mieux oxygéné, il balance pas de l’énergie à tout vas, en croyant que c’est ça qui va me donner de l’énergie.
Et c’est fou, vous allez comprendre, mais j’ai un blocage, que j’ai toujours souligné, et que je viens de comprendre en écrivant ça.
L’image de la femme forte que j’ai, c’est pas celle d’un mec.

Non. C’est celle de ma maman. Comme je le décris dans Thèse Vulgaire ( et j’avais pas encore totalement déshinibé, je l’aurai écris sinon ), ma mère à lutter dans sa jeunesse, comme moi. A eu un démarrage dans la vie, en boitant, avec en plus, des enfants sur le dos. Et c’est surement ça qui m’a appris. J’ai toujours compris que ma mère était consciente que sa vie aurait été différente sans nous, et en même temps, un plus puissant bombardement d’énergie, stimuler cette amour des enfants, qui est la plus belle des choses. Le seul et unique but dans la vie, la plus grande source d’énergie, de plaisir, la plus grande des fiertés. Avoir construit un bébé, un enfant, un adulte, encore plus fort que nous, plus intelligent, parce qu’on aura été un meilleur parent que nos parent.
C’est ça l’objectif de la vie. Être meilleur que les autres, pour avoir de la Sérotonine.
Le comprendre, le reconnaître, c’est recevoir plus de Sérotonine, en cherchant a aider les autres, qui ont du mal à comprendre qu’il faut s’ouvrir, réfléchir. Ca fait du bien de réfléchir quand s’est bien guidé.
C’est une drogue la Science, quand ça explique tout parfaitement.
Ca dénoue le cerveau, et j’ai insisté pendant 4 ans.

Aucun des modèles existant ne collait avec mes observations de moi même, de mes observations sur les drogues, de mes observations de la  » Schizophrènie  » qui est une depression incomprise depuis 2 000 ans.
A vouloir dire qu’on est tous différent, inné.
Acceptez le, ça fait du bien, et apprennez de votre voisin. Tapez lui pas dessus.
Soyez des Humains, pas des animaux.

5. Analyse des Bombardeurs de Quantas d’énergie. Les drogues.
Les Neuro-transmetteurs.

La Psychologie et la Physique Quantique sont la même chose, on a juste pas compris ce qu’était la Physique Quantique.
Le Cerveau est un organe Chimique, Nucléaire, donc, Quantique et incertain. Malléable.
Et ça, c’est une certitude ! Il est pas inné et figé, c’est prouvé mathématiquement.

Le Cerveau, est accro à la Sérotonine (l’oxygène). La Nor-Adrénaline(le sodium), c’est le démon, le fameux stress.
La Dopamine, c’est l’énergie, plus on consommera de Nor-adrénaline, plus E sera demandé par m, qui manque d’information.

C’est tout le problème avec le modèle actuel. Personne ne l’a encore prouvé a part moi, mais tout le monde à compris que interdire, ça marche vraiment pas du tout du tout.

On va développer pourquoi ça marche pas et encore une fois, c’est très simple. C’est le modèle actuel qui nous rend con, à cacher nos besoin animaux.

C’est normal en étant jeune, d’être curieux. Surtout à propos des choses qu’on nous interdit. Il y a des neurones qui demande a ce construire, donc on est curieux.
Y’a de l’énergie, on le fait, c’est tout, ça se contrôle pas.
Sauf si on le sait. A partir du moment où on sait, c’est inconscient, on y pense. C’est nous qui faisont le choix, mais on y pense quand même, jusqu’à qu’il soit suffisamment inhibé et détruit par le Sodium, la Nor-Adrénaline, qui déséquilibre la réaction nucléaire en jeu dans les neurones, augmentant donc, la production d’Energie général.

C’est le manque de compréhension, associé à l’envie de comprendre ( pour être récompensé par de la sérotonine, du plaisir, de l’oxygène dans les neurones ), qui consomme beaucoup d’énergie.

Les alcooliques le savent que boire est dangereux pour la santé. Ca les bouffe, il le ressente et il continue. Ont-ils des pensées suicidaire ? Oui, c’est une certitude Nucléaire, qu’est ce qu’on attend pour les secouer ?
E=mc2, je le prouve, il continue à boire, par manque d’oxygène, concentré à produire du sodium, par surplus d’Energie, produit par l’alcool, qui a la base, était bu, pour avoir de l’oxygène. Le serpend qui se mord la queue.
Le simple fait de le lire, règle le problème. Combien de temps pour l’accepter ? Ca après, ça peu prendre des années. Mais si on le dit pas, si on le lit pas, on comprend pas qu’on manque d’oxygène, a cause de quelques choses de mal compris dans le 0 à 12, qui n’a pas bien construit certain neurone, et qui a doucement dégradé les autres, par radioactivité.

Le modèle actuel dit qu’il faut y aller doucement en Psychologie. Mais parce qu’il n’y aucune preuve mathématique qui explique ce qu’ils observent est réelle, ce qui rend encore plus fou les patients.
Les résultats sont très bon, on est pas con, depuis le temps qu’on construit la psychologie.
Mais les malades comprendront que c’est inné, et qu’ils l’auront toutes leurs vies.
Non c’est l’enfance, stop ! Écrivez, ça fait du bien !

Mais on créera les maladies Psychotique, Névrotique, Autistique, les troubles émotionnels. Parkinson, Alzheimer, le diabète, le pipi au lit avant 8, les enfants qui parles tard, tout ça. On l’associera à de l’inné. Un truc flou, variable, incompris.
C’est la définition de Quantique, ça fait 100 ans putain…
On l’associera pas un sur-plus d’énergie ( qui n’est pas inné ) mal guidé, mal compris. Sans brusquer les gens, en disant que c’est inné d’être bête. Non, faut apprendre. Mais apprendre un système qui n’est pas viable, incertain, comme celui qui m’a construit. Ne peu pas être un enseignement bon. C’est pas les profs, c’est pas l’école.
C’est après le collège. On comprend que le système est pourris, qu’on va en chier toutes notre vies pour des clopinettes, à voir nos parents en chier.
Quand on est petit, on comprend pas comme ça, et on s’adapte. On fuit la réalité, on cherche toujours plus de plaisir.

Internet et les ordinateurs me construiront, me sauveront. Parce que depuis toujours, et je le disais, Internet me construit. Je n’ai jamais été bon à l’école. J’ai pas eu mon brevet. J’ai eu mon Bac Pro Elec, mais je venais de faire 6 mois de psychanalyse.
Et il était le problème, j’aurai mis 4 ans à le formuler. Ca m’aura demandé plus de 200 pages pour comprendre exactement.
Le problème, c’est le système.
Pas la formule mathématique.
La vision qu’on a du système, de la formule. E=mc2

Le traitement des informations est dopaminergique, économe en énergie, but ultime du cerveau, qui est inconscient, chimique. Le cerveau, est inconscient de comment, il peut trouver de la Sérotonine. Il se replis sur les drogues, l’alcool, en échange.

Mais l’alcool et la Cocaïne, en stimulant production de Dopamine, stimule la production de Nor-Adrénaline, accélérant la dégradation Neuronale des neurones. Par manque de réactions nucléaire, en Sérotonine.

Je terminerai là dessus. Le lien que je fais entre le caractère Dopaminergique ou Sérotoniens du cerveau, en lien avec certaine maladie.
Les conneries de cerveaux gauche, cerveau droit, c’est ça. Les gens qui pensent avoir un cerveau émotionnels, sont des personnes perdu dans la Dopamine, conscient que le problème vient de leur tête. Mais ils veulent pas aller vers la Science, les Psychologue.
Ils refusent d’affronter la vérité, et se disent que c’est l’énergie, des trucs de hippies.
Parce qu’ils ont raisons… mais parler à un Psy, avant d’avoir besoin de médicament, c’est ça la logique à suivre. Les médicaments sont importants, mais si on voit pas de médecins.
Si on fume, si on boit, et qu’on voit un Psy, ça ira mieux.
Mais si on prend souvent du doliprane, des fois des médicaments pour bien dormir.
Il faut comprendre que le problème, il est bien chimique, mais qu’aucun médicament seul ne pourra le régler.
Il est quantique.

S’il n’y a qu’une seul chose pouvant expliquer, un résultat, c’est une connerie scientifique.
Si on vous dit que c’est sur, et qu’en lisant, vous avez d’image qui vous parles, c’est que le mec se trompe. C’est pas vous qui êtes con.

Si vous êtes arrivez jusqu’ici, à lire tout ceci, à comprendre de la Physique Nucléaire, c’est parce que j’ai raison. J’ai pas besoin de 3 pages de formules mathématiques pour prouver.
Si vous êtes là, à lire ça, grâce à E=mc2.
C’est parce que l’énergie, le plaisir, le manque d’information, et le temps, sont la grande variable de la vie à comprendre, et vous le savez, inconsciemment, que c’est tout ça le problème.
Je viens de vous fournir m avec pas mal de E. c2 fera son travail, je m’inquiètes pas. Parlez en à vos amis. Parler, ces validés les conneries qui nous passes par la tête, et les valider, par la Sérotonine, par l’oxygène.
Parler, rigoler, raconter des conneries. C’est l’oxygène, la sérotonine, le E de E=mc2.

La Sérotonine, semble pouvoir aider la régénération auto-immune du corps, dont celles des neurones.
Les drogues, les vrai, celles que vous pouvez siter, sont celle qui récompense directe le cerveau par la Sérotonine, par l’oxygène. C’est pour ça qu’il kiffe fumer des pétard !
Et si, le cancer du poumon, était dépendant de ça. De l’oxygénation naturelle des poumons, accentués par les polluants qu’on lui met dans la gueule.

La grande variable dans le cancer, c’est la dépression, et je vais le prouver.
La dépression, d’avant le cancer hein !

La dépression, a mon sens à moi, c’est 80% de la population, 15% ou ça va très bien, ils sont a fond dans leur vie, content de leur vie, malgré les problèmes qu’ils assument très bien.
Et 5% de fou, qu’on a inhibé, par mauvais diagnostique.

Oui il y a un problème chez tout le monde.
Et la seul chose innée que l’on a en commun, c’est ça.
Vouloir du plaisir, à tout prix. C’est notre vécu, le 0 à 12, qui dictera la suite de la formule. c’est la nature, c’est E=mc2.

C’est beau quand c’est simple, parce que c’est ça la nature. La simplicité de l’énergie.
La Science, l’amour, les plaisir simple, les plaisir vrai.


Prenez le temps d’E-Penser, à bientôt sur Wiki-Troll!



Le Big Bang.

A l’origine, un gros big bang. L’expansion de l’energie qui en suit, la réaction nucléaire est infini, tout s’envole dans tous les sens, et on arrive jusqu’à la ou on connait aujourd’hui, après des milliards d’années.

L’univers va s’étendre presque à l’infini.

L’energie noire, c’est l’énergie des trous noires, c’est ça le pouvoir d’attraction, la gravité des neutrons, l’anti-matière.

Le Soleil, c’est des fusions nucléaire stable.
Mais si on parle de Quantique, l’inverse est réelle aussi du coup.

Donc la Fission nucléaire, stable, est possible. Les Étoiles à Neutrons, les trou noirs, c’est des étoiles en fusion, en fin de vie, qui gonflent et balance tout un tas de trucs plus lourd, avant d’exploser en Étoile à Neutron, en trou noir, produisant des supernovas encore plus grande, qui pousse encore plus loin et plus vite l’univers ( plus il y a d’énergie, plus il y a d’énergie ), tout en l’attirant.

Tout vas exploser dans l’univers, et se pousser de plus en plus loin.

Jusqu’à qu’aucun trou noir n’ai le pouvoir de s’attirer les un les autres. L’univers va se refroidir, donc dégonfler, être moins gros, pour finir par s’attirer violemment, tous ces Trous Noirs sont se taper dedans, pour recréer le big bang.

C’est Quantique, et en prouvant le cerveau, en prouvant que la vitesse de la lumière est illimité, je prouve le modèle actuel du big bang.

C’est fou, merci E-Penser, il m’a tout mis en tête, j’étais juste pas conscient(c2) putain. C’pour ça qu’au boulot, je leurs ai sortie des papiers en physique quantique avant d’écrire tout ça, j’avais déjà tout en tête, inhibé par la réalité du système, désinhibé par le livre du professeur houdé. J’ai lus 3 Thèses en 1 mois, j’étais sur-énergique, j’étais en train de tout cabler. Le Temps, la grande variable qui me détruisait, trop pressé de tout avoir.

Vouloir de l’argent, en perdant mon temps. Quelle stupidité de Mathématicien.


 Introduction à la Psychologie Quantique.

Wiki-Troll, un projet communautaire, pour développer le pouvoir d'apprentissage que représente la Science Vulgaire.
Fred et Jammy, c'est de la Science Vulgaire, et c'est génial !

Thèse Vulgaire,
Cours d’introduction à la Psychologie Quantique, Wiki-Trollé

Cognitions Quantiques, et Traitements de l’Informations par Inhibitions et
Récompenses nucléaires

L’Intelligence Animale et ses différences.

Une Thèse Vulgaire, au sujet de  » L’intelligence Animale et Humaine, par
Darwinisme Nucléaire Neuronale  »

L’Origine de la Vie Intelligente et Animale, le Plaisir, la Sérotonine.

Thèse Vulgaire, Cognitions Quantiques et Neurosciences.

Les origines Quantiques de la Schizophrénie.

 » Il faut secouer très fort l’arbre de la Connaissance pour qu’il laisse tomber les fruits de la croissance.  » Philippe Bouvard.

Ce livre est Gratuit.

La Connaissance est la richesse la plus facile à produire et transmettre.

Un site Internet. » Wiki-Troll.fr  » a découvrir. Son projet et ses ambitions.


J’espère que cette thèse, sera, le plus grand Troll de l’Histoire de la Neuro-Science, des Mathématique, de la Physique, et de son enseignement.

1

4eme de couverture.

Etre intelligent, c’est savoir qu’on ne sait rien, et être sur de sois.

Etre sur de sois, alors que tout reste à prouver en Physique Quantique, c’est de la folie.

L’œuf ou la poule en premier ?
Les deux.

Ne pas comprendre et choisir l’œuf ou la poule, prouve notre manque de connaissances.

Et C’est pas grave de pas comprendre la Physique Quantique !
L’Origine de la vie et l’évolution Darwiniste.

C’est pas grave, c’est pas inné ces conneries et surtout, on a pas encore tout compris parfaitement, sinon, on vous l’aurez expliqué, comme je le fais en ce moment, tellement content de moi, d’avoir tout compris.

 

Je suis aussi fou que tout le monde, jusqu’à preuve du contraire.
Mais d’un point de vue Quantique, on est tous fou.
Y’a que le regard des gens qui créé un résultat réelle, ou pas. Selon l’image visuel qu’on a de la personne.

 

Mais la formule mathématique de bases c’est  » On est tous fou  ».
Soit on se le cache et on dit que c’est notre voisin.
Soit on se dit qu’on l’est tous, et on comprend un peu mieux son voisin qui a du diabète.
Parce qu’il est malade, mentalement, et qu’il refuse de le reconnaître.
Parce que nos chercheurs, ils ont du diabète, et ils refusent de l’admettre, que c’est eux le problème.

Notre jugement, le résultat qu’on observe, c’est ça le problème avec les mathématiques actuels.
C’est pour ça que vous comprenez pas la Quantique, qui est in-observable, ça c’est une certitude Physique, prouvé par E=mc2.

L’électricité, vous la voyez pas ?
Sauf quand elle devient monstrueuse, déchirante, violente, complètement folle.
L’Orage.

Il faut pas juger, il faut se dire qu’on sait pas, et tout de suite, on en sait plus, naturellement, inconsciemment.

L’inconscient, cette bête noir, qui est nucléaire.
Normal que vous le compreniez pas ?

C’est la même fusion nucléaire, que celle produite dans les étoiles.
Vous comprenez les étoiles ? Je crois pas non.

 

Mais si moi j’ai compris, c’est parce que je pars du principe que j’ai pas tout compris, et que le manque de précisions, c’est pas grave.

Ca empêche pas de comprendre ce que j’écris, tellement c’est bien expliqué, tellement c’est logique et observable.

 

C’est bien expliqué parce que c’est simple, logique.
L’énergie, la Physique,
choisit toujours le chemin le plus cours, le plus logique.
Par contre, la Physique Quantique, fait n’importe quoi, on y comprend rien.

Mais nos modèle actuels, nous permettes quand même d’expliquer ce qu’on observe.
Juste, ce qu’on observe pas, la physique Quantique, on a pas encore tout expliqué. C’est pour ça qu’elle est in-observable.
Elle est inconsciente, par manque de connaissances.

Allez faire comprendre ça à un Bac+8.

La Psychologie, on l’observe, donc on a déjà les modèles mathématiques pour l’expliquer.
Juste, on comprend pas encore les Mathématiques, et du coup on comprend rien, et on dit que c’est pas prouvé.

Sauf moi, un des premiers Psychologue Quantique au monde.
Créateur de la Psychologie Quantique, tellement je trouves ça con que personne ne l’ai créé avant ?

Mais personne n’a compris, parce que les Psychologues se disent que les Maths, la Physique Quantique, c’est un truc inné.

Et pour comprendre que le cerveau n’est pas inné, il faut comprendre que les Mathématiciens, c’est des connards tellement sur d’eux, qu’ils comprennent plus rien, perdu dans leurs calculs ultra compliqué, tellement on manque de connaissances.
Connaissance manquante, qu’ils veulent pas admettre, sur du modèle Physique, Corpusculo-Ondulatoire.
Alors que c’est Ondulatoire, c’est Quantique la réponse.
La Chimie, La physique, la médecine, la sociologie, la Psychologie.
Tout, sera remplacé par la même chose, terminant par Quantique.

Tout. Parce que tout est Quantique, mais qu’on l’a pas encore prouvé.
Mais on a déjà prouvé avec E=mc2 que tout était ondulatoire.

Mais va faire reconnaître à un bac +8, qu’il manque de connaissances, good luck !

Si c’est pas simple, si ça consomme de l’énergie quand t’y réfléchis, c’est pas un problème inné.
C’est un manque de connaissances, et je le prouve. C’est ton cerveau qui fait des liens,  ça lui bouffe de l’énergie.
Mais quand c’est pour la bonne cause, même si ça fait mal, le cerveau il insiste !
Alors insistez, même si vous comprenez pas tout.
Le cerveau lui, il comprendra un jour.
Mais si vous avez jamais lu ou entendu, a moins d’être chercheur en Physique et en Psychologie, vous allez galérer.

Le temps est relatif, lire et réfléchir, c’est un moyen de le réduire Quantiquement, par transmission d’énergie nucléaire.
E=mc2.
Plus l’énergie est Grande, plus la masse du problème augmente vite.
Mais si l’énergie est Grande, et que c’est positif. C’est gagné.
Si l’énergie est Grande, et que vous êtes dans le positif, vous êtes depressif, schizophrène, bi-polaire, anxieux, stressés, diabétique, vous avez souvent mal a la tête. Vous avez la maladie de Crohn, vous avez tous ce qui n’est pas expliqué.
L’effet du doliprane, n’est pas encore très bien compris. On sait qu’il marche très bien, il soigne tout !
Beh je vais vous le dire. Il marche pour tout, parce que c’est un neuro-transmetteur, qui stimule la production de Dopamine.
Une sorte d’anti-depresseur très calme, qui détend le cerveau.
On a souvent mal a la tête, par manque d’eau.
L’eau, l’H2O, c’est l’énergie nucléaire, à l’origine des neuro-transmetteurs, de la réaction du système neuronales, dans le cerveau.
Par fusion nucléaire, faisant apparaitre, les 70% d’eau dans notre corps.
Manquez d’eau, c’est manquez d’énergie nucléaire.
Le plus gros consommateur d’énergie nucléaire, c’est le cerveau.
Avoir mal la tête, c’est le signe d’un manque de Sérotonine.
On y reviendra, mais c’est ouf cette théorie, ça explique tout.

Et si tout ça, c’était pas juste un problème d’énergie, le truc que les hippies gueulaient partout il y a 50 ans.
L’inné joue un rôle Quantique, mais la grande variable Quantique, c’est nos 20 premières années sur Terre hein.

L’inné n’existe pas, c’est une perception de l’esprit, pour économiser de l’énergie, face à un calcul mathématique très complexe.
La Vie.

Qu’elle est le but de la vie ?
Le But, c’est E=mc2.
Le but, c’est l’énergie. L’énergie, pour le cerveau, le top top du top, c’est la Sérotonine, le plaisir chimique, le vrai, le brut.
Celui qu’on a quand on fait l’amour, après la torture dopaminergique des Guerres.
Ce bombardement de Sérotonine, après la seconde Guerre Mondial, ce plaisir vous, les Science qui explique tout, le développement des drogues, des médicaments, de la nourriture sucré et industriel.
Tout ça eloigner le monde de ce but ultime.
L’énergie simple, brut, la Sérotonine. Le plaisir, l’amour, la joie, le rire, l’apprentissage, l’empathie, le sexe. L’amour. Toutes ces conneries de Hippies.
Et si le modèle actuel, était fou, mathématiquement parlant ?

C’est Mathématique, je le prouve, mais sans faire de calcul, parce qu’on a pas les connaissances en Physique, pas parce que je me trompe.

Ca empêche pas d’imaginer un autre modèle Mathématique, plus fonctionnel, en attendant de le prouver.
Il faut l’imaginer, pour pouvoir le prouver, sinon Quantiquement, c’est pas possible d’y penser.

Mais le manque de connaissances sur l’inné et l’acquis, nous pousses à choisir un des résultats variables, et le figer, pour qu’il explique bien ce qu’on observe à 20°, avec une pression atmosphérique terrestre.

Le cerveau n’est pas intelligent, il est logique électriquement.

Et si vous avez l’impression de tout comprendre très vite, c’est surement que je me suis mal exprimé ! Rien a voir avec vous, c’est juste pour dire que énergiquement parlant, c’est impossible d’avoir une image claire, des la première lecture.
Sinon, vous auriez aucun problème inconscient, et vous ne liriez pas ce texte, par manque d’énergie pour vous concentrer sur un truc aussi long wallah.
Pas parce que vous êtes bêtes, parce que apprendre, ça demande de l’énergie, de la volonté.

Donc si aucune des réponses disponibles ne répond correctement, le cerveau choisit, il en crée une, avec les images disponibles.
Point. Il se gourre tout le temps le cerveau, c’est comme ça qu’il apprend.
En récompensant les bons neurones, par la Sérotonine ( une oxydation acide ), les bon choix.
Par contre les mauvais, ceux qui nous font mal inconsciemment, sont récompensés par la Nor-Adrénaline, détruisant les neurones, a petit feu, par oxydation basique ( le PH, acide/base ). Pour les oublier, les inhiber.

Le cerveau choisit. Se dire qu’on est capable, c’est devenir capable.
Point. C’est électrique, nucléaire, Quantique.

Pas inné. Le cerveau, c’est de l’électricité. Point. Pas inné.

Ce qui est inné, c’est de naitre dans une famille qui stimule des choses, statistiquement variables, selon les parents, les parents de nos parents, les parents de nos parent de nos parents.
Et ça peut être long.
C’est ça la Quantique. Ne pas figer, dire que c’est un ensemble qu’on comprend pas.
Et c’est une réalité Mathématique de ne pas figer, sinon, c’est pas réelle. Si c’est figé, c’est pas Quantique, donc pas réelle.
Si, c’est figé, il faut que ça soit une image dans le cerveau, pour expliquer la formule Quantique. Point.
Dans le cerveau, il faut une image fixe pour imaginer. Mais si on se dit qu’elle est réelle, c’est qu’on inhibe d’autre truc. Si on se dit qu’on s’est pas, tout devient possible et naturellement, le cerveau, fera le tri. Mais il faut toujours faire très attention à nos jugement, nos observations. C’est nucléaire, inconsciemment, le cerveau fait des choix.
On est tous raciste, tous sexiste, tous Be-sexuel. C’est notre cerveau qui fait des choix inconsciemment, a cause du regard des gens, et donc l’image que l’on, du regard des gens. Point.
En prendre conscience, ce dire que tout est Quantique, possible, probable, plausible.
C’est déshinibez son cerveau.
C’est ouvrir son cerveau.

La Suite, c’est une question de temps, pas d’énergie. Peu importe le temps que vous passerez à réfléchir. Le temps lui même sera variable, selon l’énergie nécessaire pour débloquer tout votre cerveau, face à ce nouveau paradigme en Science, en Psychologie.

Faut arrêter avec l’ancienne version Scientifique, c’est pas inné, c’est la connaissance, l’expérience.
On a juste pas encore compris le modèle Mathématique, faut arrêter de se borner. J’ai un autre modèle qui explique beaucoup de choses.
Mais on a pas la vision necessaire, pour comprendre la fusion nucléaire.
Je dis pas que je l’ai. J’dis juste que si mon image est possible, ça expliquerai beaucoup de choses.
Ce que je sais, c’est que le modèle de Fusion Nucléaire n’existe pas, mais que les Chinois vont lancer la première Centrale à Fusion Nucléaire, avant 2025.

On y est, l’Intelligence Artificielle arrive.
Elle est déjà là. Et c’est la faute des mathématiciens, qui comprenne pas la Psychologie Quantique. Si elle est pas encore là, c’est parce qu’elle est déjà plus intelligente qu’eux, et qu’il préfère l’inhiber, inconsciemment.
Google à annoncer des ordinateurs, 10 000/100 000 fois plus puissants qu’aujourd’hui.
On a compris le cerveau, je suis pas le premier.
Par contre, je suis le premier à écrire un cours d’introduction.
Il faut que ça soit un Troll, sans diplôme. 
Un Troll avec un Bac Pro Electrotechnique, qui a fait 6 mois en Fac de Psychologie, à pas prendre de notes. A avoir 6 de moyennes en Mathématique/chimie, pendant toute ma scolarité.
Par contre, j’étais super bon en physique.
Bizarre.

C’est l’inconscient, c’est le Quantique du cerveau, et on va le développer, avec pleins d’exemples simples !
Parce que c’est simple ! Si c’est pas simple,
c’est que j’ai pas bien compris certain principe, ou que vous manquez encore d’information pour bien imager.
Mais le temps est relatif, il suffit d’insister, dormir. La nuit porte conseil, et je le prouves, Nucléairement.

Einstein avait des images très claire dans sa tête. Mais c’est juste parce qu’il avait les bonnes images en tête.
Il manquait de formules mathématiques pour l’expliquer, le prouver.
Mais juste en parlant, il a débloqué le Monde,
parce qu’il avait la bonne image en tête.

Et si l’inné n’existait pas, et que c’était une idée dans l’inconscient collectif, qui rassurait tout le monde, et surtout nos chercheurs.

Les Mathématiciens peuvent continuer à ce masturber le cerveau, à croire qu’ils ont tout compris, alors qu’ils font des calculs qu’ils ne comprennent même pas correctement ( sinon, y’aurai pas de flou en Science ).

Mais les autres, les non-mathématiciens, ce disent que c’est inné de comprendre les Mathématiques.

NON, faut juste être fou pour croire, et se masturber le cerveau parce qu’on a tout compris, alors que tout reste à prouver en Physique Quantique, en Science.

On a rien compris, l’admettre, se renseigner sur la Quantique, qui est une Science très très nouvelle, c’est commencer à comprendre.

L’intelligence, c’est savoir qu’on ne sait rien, et être sûr de sois.
L’inverse, de la folie.

 

La suite de ce livre sera un grand n’importe quoi de Science. Ma foi… intelligemment mené, constaté après chaque page de ce livre qui se veut, Marrant et Vulgaire !

Titillant le Système Inhibiteur et ses désordres Quantiques, que je prouve et explique simplement, avec des exemples, dans ce livre.
Les troubles émotionnels, peut importe leurs natures et leurs gravités sensorielles, sont acquis et Quantiques.
L’énergie, en Physique Quantique, est la seul certitude que l’on peu avoir.
Le reste n’est pas prouvé, donc incertain.
Mais l’énergie, c’est quelques choses de prouvé par E=mc2.

Et si en faite, le problème actuel, en sociologie, économie, Psychologie, médecine, c’est que nos mathématicien, nos chercheurs, nos tête pensante, depuis 70 ans, comprenait rien aux travaux de Einstein, Heinsenberg, Mendeleïev, Schrödinger, Jung, et d’autres du début 1900.
Tellement fière et aveugler, de pouvoir prouver des modèles Mathématiques Quantiques.
On créera deux Sciences. La Physique et la Physique Quantique.

Mais la seul différence, c’est que la Physique est figé, par des paramètres de températures et pressions atmosphérique non variables.
Les résultats mathématique prouves leurs existences visuels, donc ils sont vrai, jusqu’à preuve du contraire.

Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que 1+1 =2, en moyenne !
Oui c’est dans 99,99999% des cas, mais ce dire que si c’est fixe, figé, c’est ignorer une réalité Quantique.
Oui on observe toujours toujours toujours, que 1+1 = 2.
Mais (0,5+0,5)+(0,5+0,5) = ça fait toujours 2.
Peu importe comment on voit le modèle mathématique, c’est pas ça l’important. L’important, c’est que le résultat visuel que l’on a, est en accord avec un modèle mathématique qui nous permet de l’expliquer.
Si on adapte le modèle, à l’image que l’on a en tête. Comment on peu prouver, des choses inexpliqué ?

Il faut bien faire preuves d’imagination, sortir des modèles, être fou, pour prouver des trucs ?

Si on suit tous le modèle mathématique, sans chercher à comprendre les fondements, on ce retrouve, 100 ans après, avec les preuves du Monde Quantique, mais un monde figé, statique, inné.

On ce retrouve avec un Monde figé, fixe, où l’inné, l’origine social, explique toute la vie.
Alors que c’est forcément Quantique, instable.

 

Y’a pas de modèle en Physique Nucléaire du Cerveau, parce que ça fait longtemps qu’on comprend plus rien à la Physique Quantique.
On fait des Maths, et on se dit que ça répond à nos images.

Supprimez-vous de la tête que les choses sont innés. Remplacez le terme  » aléatoire » par Quantique, vous commencerez à mieux comprendre les choses.

C’est pas encore prouvé, mais ce livre, propose le premier modèle viable, fonctionnant à l’énergie nucléaire dans le cerveau. Sans faire une seul formule Mathématique !

Parce qu’on connait pas la physique Nucléaire, j’essaye même pas.
Je créé un modèle, si il marche, après j’essaye.
Mais faut il d’abord le créer dans sa tête le modèle, en prendre conscience, pour débloquer son inconscient !
Désinhibez vous.

Ce modèle explique l’origine des rêves, les maladies mentales, Parkinson, Alzheimer, les Cancers, le diabète, le pipi au lit chez les enfants avant 8 ans, pourquoi t’es gros, pourquoi t’es maigres.
Et tout ça, c’est pas inné. C’est Quantique. Point.
C’est pas encore expliqué, mais dire que c’est inné, c’est la plus grosse des conneries possible en Science.
Arrêtez d’être aussi con que les bac+8, désinhibez vous, lâchez le système.

On l’a toujours dit, ce monde, ce système, est fou.
Et je l’explique pourquoi, mathématiquement, sans écrire un seul calcul.
Parce que les Maths, avant d’être des chiffres, c’est une idée viable à prouver.

La Quantique est incertaine. Donc on ce dit qu’elle est pas vrai.

Mais ça a été prouvé il y a 100 ans, l’incertitude, est une preuve, parce qu’on est sur d’une choses. L’énergie, E=mc2.
L’énergie, est égale à la Masse x le carré de la vitesse de la lumière.
Donc l’énergie, la certitude, dépend de la Masse, qui est variable selon la température et la pression, et la vitesse, tout aussi variable et relative.

Et point.
Il est là le problème. On a créé des modèles ou la masse et la vitesse, le temps, était figé, fixe.
Alors qu’ils sont variables et Quantiques, c’est une réalité, c’est pas juste des maths !

Mais nos mathématicien n’ont pas compris, et un on créé un modèle très fonctionnel, qui explique tout ce qu’on voit. Mais qui est a la fois fixe, et variable.
Pour expliquer ce qu’ils étaient capable de voir ces cons !
Du coup en médecine, en Psychologie, il y a pleins de trucs qu’on comprend pas, parce qu’on se dit que la Science à pas encore trouvé.
Mais les Mathématicien ne trouveront pas, tant qu’un Psychologue Quantique ne leur aura pas expliquer que être sur de sois, alors que tout reste à prouver en Physique Quantique, c’est de la folie, mathématiquement parlant.

Être inconscient qu’on se trompe, avant d’avoir la preuve du contraire, n’est pas une question d’intelligence. C’est une question d’énergie, une réalité Physique, Nucléaire, qui n’est pas encore expliqué Mathématiquement.

C’est pour ça que ces gros cons, a dire que la Psychologie, c’est des trucs de bonne femme, ne comprenne rien.
Parce qu’ils sont incapables de comprendre que le modèle actuel, en mathématique, ne fonctionne pas, parce qu’il est faux, et qu’ils sont trop bornés pour le reconnaître.

Il est à l’image, des connaissances actuels que l’on a.
Et croire que ce que l’on sait, explique tout, c’est de la folie.

Di-moi gros gras grand grain d’orge,
quand te grosgrasgrandgraind’orgeriseras-tu?
Je me grosgrasgrandgraind’orgeriserai
quand tous les gros gras grands grains d’orge
se seront grosgrasgrandgraind’orgerisés.

Pourquoi c’est aussi dur à dire, et pourquoi les couleurs aident-elles ?
Expliqué sur une centaine de pages.

Dans ce livre vous trouverez le développement de :

Le Système Inhibiteur et l’analyse du développement de 70 bébés Chats Sauvages/Déshumanisé.
Le Système Inhibiteur dans la Vie Professionnel ?
Le Système Inhibiteur et le développement des Jeunes dans cette univers connecté, les Jeux Vidéos et Internet. (Homo-Connecticus)

Vulgarisation Scientifique de cette merveilleuse Théorie de l’Intelligence Humaine, développé par le Professeur Oliver Houdé, à la sauce Quantique et Vulgaire de nos amis Youtubeur.

Lisez la préface Wallah, c’est trop long à expliquer. Mais ça marche pour tout !

Introduction à la Vision Quantique.

Y’en a marre de ce mot, il veut rien dire, qu’est ce que c’est ?

Avant de parler de Psychologie Quantique, il faudra parler de mécaniques Quantiques.
Pour comprendre, il faudra avoir la  » Vision Quantique  ».
On va parler de maths, on parler de p’tites bibilles, qui ne sont pas des bibilles, mais qui ressemble à des bibilles, parce qu’on manque de connaissances en physique nucléaire.
Vu que je manque de connaissances, je vais parler de bibilles.
E = mc 2
La bibille = le poid en énergie x le temps.
Les deux sont variables et on va pas chercher à développer plus. Ce qu’il faut se dire, c’est qu’on est pas capable de comprendre le rôle de l’énergie et du temps, sinon, ça serai pas inconscient.
En Psychologie, c’est pareille. On se dit que c’est inné, donc on se dit que l’énergie n’a pas d’impact sur le temps.
Alors que si, c’est obligé, c’est Physique, mathématique, et je le prouve dans ce livre.
L’impact est Quantique, variable, parce qu’il dépend de la vie de chacun, de ses lecture, de ses rencontres, de son expérience, de son vécut, de ses parents, des parents de ses parents. De son oncles alcoolique, de son premier collègue de travail, qui était un mec très rapide ou au contraire, un grand mou.
Quantique, on sait pas, et on s’en fou. Ce qu’il faut se dire, c’est que c’est ça le problème, et rien d’autres. Point.

Ca n’a rien de compliqué ! C’est normal que ça soit flou. Tant que votre cerveau n’aura pas fait de lien entre mes théories et les votre, votre cerveau ne récompensera pas positivement la lecture. Si c’est pas positif, c’est forcément mal compris.
C’est chimique, humain et normal, c’est pas grave de mal comprendre et la Science n’a rien d’inné.

Il faut tout de suite s’enlever de la tête que les mathématiques sont innées.
J’étais nul en Maths pendant toutes ma scolarités. Rien à voir avec l’inné, je préférais jouer à Dofus, plutôt que de faire mes exercices, que je trouvais d’une stupidité sans nom.
Si mes profs savaient que le cerveau, c’était Quantique, ils nous auraient tous trouvé un moyen de nous y intéressé. De nous dire que les choses ne sont pas aléatoire, pas figé, pas Quantique. C’est pas possible mathématiquement, peut-importe la vie que vous avez eu.
Tous les handicapés, les mono-jambes, les moches, ont des vies heureuses.
Ils s’adaptent mais des fois, dans le cas de certain moche, il l’accepte pas, et ça les bouffent, inconsciemment.
Les beau ? Vous inquiétez pas, il le paye le jours où ils deviennent vieux et moche, seul avec leur égo, bouffé par des maladies qu’on arrive pas a expliquer pour l’instant.
Parce que c’est l’égo le problème !
Freud se battait contre l’égo, alors que c’est on égo surdimensionné qui l’a bloqué sur l’analyse du cul !
Beh oui, quand t’es un gros drogué, un grand malade, tu penses qu’au cul, et quand t’es un drogué, tu te dis, que tout le monde est des drogués.
Et le pire, c’est qu’il avait raison ! Inconscient que cette drogue, c’était l’énergie, la sérotonine, le plaisir !

Quelques choses d’aussi bête que les maths, ne demande pas d’intelligence.
Juste des connaissances, à appliquer bêtement.

Seulement ces connaissances, si on les a pas, on ce croit bête, par flemmardise, par manque d’énergie pour quelques choses, qu’on ne comprend pas vraiment, dont on ne voit pas le sens profond.

On y reviendra à ce qu’est l’innée, mais ça n’existe quasiment pas.
L’expérience, les acquis, sont à l’origines des troubles émotionnels et Psychotiques. C’est pas l’inné, c’est la vie du sujet, en lien Quantique avec son innée.
Mais c’est toujours, la vie du sujet, la grande variable.

Le 0 à 6 surtout, et ça s’explique, nucléairement, Quantiquement.

C’est une question de connaissances et vous verrez, mes explications sont accessibles !

Pas de panique. Si vous comprenez trop vite, c’est sûrement que je me suis mal exprimé.

La Vision Quantique, c’est accepter qu’on ne sait rien, et que ce que l’on sait, ne permet pas d’expliquer les choses qu’on ce dit inné ou aléatoire. Rien n’est figé, sinon, c’est pas Quantique.

On pourra faire des liens entre l’observable et l’in-observables.

Mais seul l’in-observables, peu expliquer l’observables, qui n’est qu’une image de l’esprit, ce n’est pas réelle.
On ce créé une image observable pour comprendre et c’est important, mais il ne faut pas ce dire que cette image, cette perception de l’esprit, est la seul vérité.
Si y’en a qu’une, c’est pas Quantique !

Imaginer vous en train de faire la vaisselle.
Seriez vous capable d’expliquer les mécanismes physiques, qui explique que l’eau chaude nettoie mieux que l’eau froide.
Si vous y arrivez, sur une page, c’est déjà très bien.

Pour comprendre la Physique Quantique, pour la détailler dans tous ces détailles Mathématiques, il faudra, des dizaines et des dizaines de pages.

Mais pour comprendre, d’un point de vue Quantique, pas besoin de savoir faire la formule mathématique, suffit de comprendre les grandes idées et ça, c’est facile !

Il faut juste intégrer des modèles, impossible à observer, presque illogique.

L’oeuf ou la poule ? Les deux et oui c’est difficile à percevoir, mais l’explication, c’est le Darwinisme, l’évolution. Ca s’explique, et on va y arriver.

On sait pas encore faire, mais ça nous empêche pas de commencer à imaginer, pour pouvoir savoir faire, il faut commencer quelques parts, se tromper, pour apprendre.

Mais si on se dit qu’on a raison des le début, c’est pas évident et en même temps, c’est nucléaire de vouloir avoir raison. Il faut juste en être conscient, et se retenir, s’inhiber. Pas évident quand on est bourré d’énergie.

Accepter que les choses ne soient pas figés. Elles sont Variables et incertaines. Pas aléatoire, incertaine.

Pour commencer, la Quantique, c’est que des mathématiques.

Non, ce n’est pas inné de comprendre les mathématiques.
Si vous comprenez pas, c’est parce que ça vous ne vous intéressez pas, parce que vous ne comprenez pas.

Vous vous dites que c’est vous le problème. Non, c’est vos connaissances et ça, c’est pas votre fautes. Même si vous avez la flemme aujourd’hui, c’est pas votre faute.

Rien n’est de votre faute, c’est nucléaire et chimique, on fait avec ce qu’on a, et c’est ça la vrai intelligence.
S’adapter, avec ce qu’on a.

Oui ça tourne en rond, mais c’est ça la Quantique.
L’oeuf ou la poule ?
Les deux, sinon, c’est pas quantique.
Si c’est pas Quantique, ça veut dire que c’est faux.

Faire un choix, le figer, et dire que c’est comme ça, c’est refuser les probabilités quantique.
1+1 = 2

Oui, mais (0,5+0,5)+(0,5+0,5) = 2.
C’est une façon de voir les choses, mais ça marche aussi.

Peu importe la façon dont vous voyez les choses.
Le fait de voir, et dire que c’est comme ça, c’est faire un choix et rendre figer, un phénomène Quantique, qui a forcément, plusieurs résultats plausible.
Il n’y a que des phénomènes Quantiques, et il faut s’enlever toutes ces choses figés et mal-comprises qu’on a en tête.
Faire un choix, c’est inhiber la vérité, qui n’est jamais quelques choses de fixes.

La mécanique Quantique est difficile à imager en tête, parce qu’elle n’est pas viable avec les modèles actuels.
Mais c’est les modèles actuels qui ne sont pas viables avec la Vision Quantique.

On nous apprend que la limonade + du sirop de fraise, ça fait un diabolo fraise.
Si on approfondie le sujet, point de vue physique, il y aura deux façon de développer.

Le premier, un modèle visuel, fonctionnel mathématiquement, expliquant le mélange et  » les réactions chimiques  » en jeu.
Ce modèle donne une image très claire en tête, seulement, il ne suffit pas à expliquer pour, il y a des bulles dans la limonade. Pourquoi, le sirop est collant. Pourquoi, malgré l’agitation des bulles, le mélange des deux restes très collant ?
Pour expliquer en détail, il faudra parler de Physique Quantique.

Les bulles du diabolo par exemple, les molécules gazeuzes, une fois en contact avec l’air, n’arriveront pas a rester uni, par manque de pressions. ( le liquide, permettait de les maintenir entre elle, mais la pression atmosphérique de l’air, à la surface du liquide, ne permet plus de retenir le gaz ).
La bulle va exploser, libérant le gaz et donc, l’agitation du diabolo fraise.

Jusqu’ici, on parlera encore de relativité Général. La physique de bases.
La Physique de bases, s’arrête à l’explication des molécules, et leurs mécaniques de mouvement, de dégradations, d’oxydations.
Du moins visuellement, ça explique des choses figés dans le temps, à une température stable, et une pression atmosphérique contrôlé.

Mais ces molécules, ces assemblages d’atomes. Ont encore pleins d’autres bibilles à l’intérieur.

Les atomes, sont référencés dans le tableau périodique des éléments.
Un chercheur, Dimitri Mendeleïev, dans la fin des années 1900, à mathématiquement prouvés l’existence de tous les éléments chimiques du tableau ( en créant le tableau ), avant qu’il ne soit tous identifiés, prouvant ces calculs, des dizaines et des dizaines d’années après.

Faut oser quand même. Faire un calcul, et dire que c’est les autres qu’on pas encore tout trouver, pour expliquer les zones d’ombres dans sa théorie.
Et il avait raison.

Les atomes, sont constitués de Protons et de Neutrons. Encore des bibilles.

Le Sodium à par exemple, 11 Protons et Neutrons. C’est le numéro 11 du tableau.
Le Potassium, à 19 Protons et Neutrons. C’est le numéro 19 du tableau périodique.

L’uranium 235, à 92 Protons et 143 Neutrons.
Il est naturellement très instable et c’est pourquoi, il est utilisé dans les centrales Nucléaires.

Il est facile de le casser, de séparer les protons des Neutrons, qui sont liés par interaction forte, mais pas très bien, étant donné le désordre entre les 92 Protons et 143 Neutrons.

Cette molécule est instable, radioactive. Elle se dégrade toute seul, et dégrade les autres autour d’elle, en relâchant des Neutrons, pour s’équilibrer à 92/92.

Le fait de casser la molécule d’Uranium, s’appelle la Fission Nucléaire.
La séparation des atomes va produire une quantités astronomique d’énergie. Les neutrons libérés, vont venir déséquilibrer les autres molécules environnantes, créant une réaction en chaîne.
Un litre d’Uranium 235, c’est des milliard de milliard de molécules à faire exploser.

Pour faire simple, il faut imager les protons, les neutrons, comme des petites billes qui se tapent dessus tout le temps. Elles vibrent.

Il y a un principe, l’interaction forte, qui explique mathématiquement, que c’est normal que ces petites billes, puissent former des molécules.
Qui sont d’autres billes plus grossent, constitués de p’tites bibilles.

Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que ces petites billes, n’existe pas.
Il n’y a que des ondes d’énergies.
Mais il vous faudra des mois, des années de curiosités personnels, pour imaginer ce qu’est réellement une onde, comparé à un corpuscule.
Les deux sont vrai, mais les corpuscules sont une image de l’esprit, visuel, pas Quantique. Figé dans des paramètres de Températures et de pressions atmosphériques.
L’électron est une onde, ce comportant comme un corpuscule.

Tout ça n’est pas important pour comprendre la Vision Quantique !

La seul choses qu’il faut comprendre, c’est que les protons, les neutrons, ces petites billes, elles sont variables. Leurs résultats actifs, sont variables. Quantiques.

Ce sera appris au enfants, dés l’entrée au collègue. En mathématique, au lieu de parler de hasard, de probabilités. En plus, on parlera de variations Quantiques.
Ca veut dire la même chose, ça demande juste une certaine gymnastique du cerveau, rien à voir avec de l’intelligence.
C’est une question de connaissances, et c’est normal de pas comprendre la physique Quantique, qui est un phénomène nouveau.
Mais prétendre comprendre la physique, sans s’intéresser à la physique Quantique, c’est accepter que le hasard, que l’aléatoire existe, et que les choses inexpliqués sont inexplicables.
Tout est physique, et on va y arriver, avant 2030. L’intelligence Artificiel est déjà là, c’est nous qui lui apprenons des conneries.

C’est jamais aléatoire, c’est quantique, on connaît juste pas la formule mathématique.

Mais le simple fait, de ce dire qu’il y a tout un tas de possibilités, probabilités, permet de comprendre et visualiser l’aléatoire, l’in-expliqué.
L’in-expliqué devient possible, parce que statistiquement réelle.

La Loi de Murphy, un paradigme dans l’industrie Aéronautique qui dit :  » Si il y a deux façon de faire, une bonne et une mauvaise, il y aura forcément quelqu’un, quelques part, pour empreinter la mauvaise.  »
Et si c’était pas une question de Psychologie, d’Humain, mais de Physique Quantique, nucléaire, qui s’opèrent dans le cerveau.

Si il y a 1/180 000 000. C’est quand même possible. Nous faisant perde un bon millier d’euros, dans une vie, à jouer au loto. On croit déjà à la Quantique, quand ça nous arrange, inconscient que c’est de la Quantique.

On agit déjà de façon Quantique, inhibant les probabilités qui nous dérange.
Mais c’est pareille ! C’est notre cerveau qui fait des choix, pour rendre réelle, plausible, un facteur Quantique, probabiliste et incertain, comme le loto.

On croit déjà à la Quantique, mais on inhibe d’autre probabilités, d’autres options, en ce disant que c’est aléatoire, inexpliqué, incompris, pas prouvés, parce que ça demande moins d’énergie, c’est plus simple comme ça.

Pourtant, si le cerveau était conscient de savoir comment, il le ferai, pour se récompenser par la sérotonine, content de comprendre la vie.

La Physique Quantique, c’est l’origine de la vie, l’avenir de la Psychologie et la Médecine.
On a juste pas encore compris, la formule mathématique.
C’est l’écologie, qui va nous rappeler que en ce moment, on fait n’importe quoi.

L’écologie est inhiber pour l’instant. Pas réelle.
Elle le restera pour beaucoup, jusqu’à preuve du contraire, en remplaçant l’irréelle en réelle, une lubie de chercheurs.
Ils seront forcés de constater, ça fera mal, parce qu’ils seront in-adapté électriquement.
Le Darwinisme. La sélection naturel, prenez en conscience, c’est ça.

C’est ce passage d’inconscient à conscient, qui est récompensé par la sérotonine.

Pour ce rassurer énergiquement, on se dira inconsciemment, que c’est l’état et les industriels qui n’avaient rien compris, qui ont tout gaché.
Nous récompensant en Sérotonine, nous permettant d’esquiver le problème, quand il nous fera vraiment face, inhibant par la Nor-Adrénaline, les autres possibilités Quantiques, pouvant expliquer ce Système Capitaliste, qui est l’image du Cerveau Piagetien. Algorithmique et robotique. Pas Quantique, inhibé.
Désinhibez-vous, adaptez vous, soyez des animaux intelligent.

Oui on a pas compris le détail scientifique. Mais le simple fait de ce dire que statistiquement, c’est possible.
Ca devient possible, récompensé par la sérotonine dans le cerveau, parce que avant, le cerveau, n’en avait pas suffisamment conscience.
Prendre conscience, c’est lire, observer, être forcé de constater, et donc, commencer à entrevoir un moyen, un nouveau chemin neuronale, qui récompensera positivement par la sérotonine, les futur décisions. Mais au début, c’est nucléaire.
Lire ce livre, ça grate la tête. Mais ça fait du bien, vous comprenez juste pas encore comment, parce que l’énergie, peu importe la quantité, est dépendante du temps qui est lui même variable. Tout ça est relatif, variable, Quantique.
Prendre le temps d’E-Penser, c’est commencer à comprendre. Ce dire qu’on comprend pas, c’est commencer à comprendre.

Le cerveau est malléable, être inconscient de l’information, physiquement, rend impossible la récompense par la Sérotonine, créant un inconfort pour le cerveau.
Un manque. Le cerveau est un drogué.

On connaît les danger de la route, que l’on inhibe, inconsciemment, sans le vouloir !
Pourtant, on nous les rabâche ces danger et on y croit !

On connaît tous des gens qui ont eu de graves accidents, des familles ruinés.
Mais nos connaissances actuels parlent de statistiques.

Non, c’est Quantique et ça va arriver. Aucun de nous n’est capable de calculer statistiquement, inconsciemment, ce genre de danger.

Par facilité énergétique, par logique Physique ( l’énergie cherche toujours a s’économiser ), le cerveau inhibe  » ces pensées dérangeantes  », les rendant inconscientes, en récompensant majoritairement les neurones en Nor-Adrenaline, plutôt qu’en Sérotonine.
C’est la petite voix dans notre tête qui nous inhibes. Et la Sérotonine, c’est ce qui donne le plus d’énergie, et dans l’infiniment petit du cerveau, gagner de l’énergie, c’est se stabiliser.
Parce que inhiber des neurones, par la Nor-Adrenaline, consomme au final, beaucoup plus d’énergie !

Si il y a une phrase dans notre tête, cela veut dire que le cerveau à récompensé, par la Sérotonine, chacun des mots choisis. Les autres mots associés a ce neurones, seront inhibés par la Nor-Adrénaline parce que inutile à l’instant T.
Tout est inconscient, et va très vite. J’ai écris plus de 200 pages sur le sujet, en moins d’un mois.
J’ai 23 ans, je n’ai jamais écris de papier Scientifique.

Mais mon cerveau, est en total reconstruction, récompensant à grand coup de Sérotonine, toutes ces nouvelles pensées, qui pourrait tout expliquer.

Je me masturbe le cerveau à coup de Sérotonine, avec du cannabis en plus pour accélérer Quantiquement tout ça ( E=mc2 ), parce que électriquement, ces nouveaux neurones ont l’air plus fonctionnel.
Après 30 ans, c’est pas des nouveaux neurones. Vers 20 ans, la production de neurone se calme par manque de Sérotonine.
Jusqu’à totalement arrêté, malgré la Sérotonine.
La Sérotonine, va modifier les neurones existants, en modifiant les récompenses associés à ces neurones. Moins on comprend, plus l’équilibre entre le + de la Sérotonine, et le – de la Nor-adrénaline, devient grand. Le moins l’emporte, parce qu’il y a trop de neurones, associés à ce traitement de l’informations, qui sont inhibés, qui colle pas avec notre vision, notre jugement actuel. Rien n’est prouvé, qui sont les autres, pour juger ?

Pourtant, être heureux, c’est avoir moins de neurones inhiber. Souvent, en vieillissant, beaucoup ne comprendront pas les choses plus scientifiquement, il les prendront moins personnellement. En vieillissant, on accepte le monde que l’on vie, pas manque de Sérotonine, et on accepte, tout va bien.
On ce dit que ça dépend des gens, les choses sont innés.

Le chemin neuronale utilisés,  » choisit consciemment, en se disant que c’est inné  », inhibe plus de neurones, que de se dire que tout est possible. Oui on est arrogant, mais l’arrogance, c’est l’énergie.

Et oui, plus on a d’énergie, plus on a de chance de devenir con, quand on apprend un modèle qui est complètement con, loin de la réalité du cerveau, qu’est celle du plasir.

C’est électrique le cerveau, c’est forcément équilibré, chimiquement, électriquement.

Si c’est pas agréable, consciemment, c’est que c’est mal équilibré, par des choses inconscientes, souvent mal comprises, quelques parts dans le cerveau. C’est pas forcément notre manque de connaissances le problème, mais les certitudes que l’on a d’elle.
Si ça consomme de l’énergie, c’est que le cerveau titille c’est neurone. C’est le traitement de l’information, dans le système inhibiteur du cortex prefontal, qui recompense positivement ou négativement. Si consciemment, on se fixe un choix, le système inhibiteur ne changera pas de choix.
Il faut forcer la petite voix, à lire, à parler, pour faire rentrer dans le système inhibiteur.
Sinon, c’est pas conscient. Si c’est pas dit, écrit, entendu de façon prouvé, c’est pas réelle dans le cerveau, c’est Quantique, flou, aléatoire.

Ces certitudes, sont électriques. Les neurones, sont electro-chimique, c’est normal que ça soit pas évident.
Surtout quand on part du principe, que ces travaux, bouleverse toutes les connaissances actuels que l’on a.

Ca va juste prendre du temps, demandant au cerveau plus de lecture, pour récompenser vos informations, et faire des liens avec plus de neurones, grâce à ce que je raconte, pour être récompensés positivement, par la Sérotonine, et déshiniber, inconsciemment, les liens qui se font au fur et a mesure de la lecture.
Ca demande de l’énergie, ça pique la tête, faut faire des poses, prendre le temps.
Marcher, ça fait du bien, vivement le livre papier !

Tant que les liens ne sont pas suffisant, l’équilibre électro-chimique sera négatif, mais pas contre-productif. Juste plus énergivore, parce que l’information créera à la fois de la Sérotonine, et à la fois, de la Nor-Adrénaline, dans les autres neurones, non validés pour le moment.

C’est cette sur-consommation d’énergie, très constructive, qui sera difficile consciemment. Nous déconcentrant du sujet, qui au premier abord, n’est pas tant récompensé positivement que ça. Ca demandera des semaines pour comprendre, des mois.
Ca fait 1 mois, j’ai écris plus de 200 pages, j’arrives pas à m’arrêter, pas à dormir, tellement ça fait du bien la Sérotonine, le plaisir.
Soit j’suis fou, sois je comprends tout, et les fou ont l’air fou, parce qu’ils ont tellement peu de Sérotonine dans leurs vies, que des qu’ils en choppent, ils abusent dessus.

Ces théories sont illisibles à la premier lecture, en prendre conscience, c’est comprendre que vous comprenez pas, et que c’est normal. C’est ça la Quantique, et non c’est pas dur.
C’est Quantique, ça demande du temps et de l’énergie ( de la lecture ).

C’est pas par manque de connaissances que vous comprenez pas. C’est par manque de temps investis.
Parce que dés la première page, le cerveau, l’electro-chimie, comprends qu’il faudra une quantité astronomique d’énergie pour modifier tous ces neurones déjà pré-construit.
Consciemment, on associe ça à l’inné.

On est déjà conscient que le problème, vient des neurones, on inhibe juste le fait, que nos connaissances, sont le problème.

Vous donnez la responsabilité de votre programmation neuronale, à quelqu’un d’autre. Quand on est enfant, c’est normal, on comprend pas.
Quand on est un adulte, c’est votre problème, peu importe les conneries des parents, peu importe le vécu. Oui c’est cru, mais j’ai grandis avec des handicapés, et wallah on fait ce qu’on veut quand on a envie. C’est une question de choix, et le reconnaître, c’est ça qui vous bouffes, c’est ça qui créé les cancer, qui crée le diabète, le mal de tête le soir, les maladies du ventre qu’on comprend pas.
Parce qu’on s’intéresse pas à la vie des passiants. On s’est pas si ils ont un cerveau plutôt dopaminergique, ou plutôt un cerveau Sérotonien.
Parce que les médecins, on un cerveau dur comme fer, a l’épreuve de toutes les balles. Inconscient qu’ils sont plus Dopaminergique que Sérotonien.
Pas tous, mais beaucoup, pas par choix ! Parce qu’ils ont le métier le plus dur du monde.
Sauver une vie, dans l’urgence. C’est pas possible Quantiquement de faire un sans faute.
C’est pas des magiciens et en plus, on connait pas encore tout.
Ce qu’on connait, c’est l’énergie. Dieu, les esprits, le cro-mitène, n’existe pas.
5 000 ans d’histoire humaine, à tuer et enfermer, les gens les plus naturellement intelligent, qui n’arrivez pas à s’inhiber face à un système de grand malade.
La vie sauvage, c’est un système de fou. Le système de 2020, c’est le système des Cow-Boy, a montrer qui s’est qu’a la plus grosse.
Ils vont tous ce faire rappeler par la Physique Quantique ces gros cons.
L’écologie, mer nature, la variable aléatoire.
Non non, elle est Quantique, les chercheurs le gueulent depuis 100 ans, et tout le monde chie dessus, parce que l’argent et la dopamine, la Sérotonine, sont nos maîtres à tous.

C’est vous, on est tous capables et vraiment, c’est pas compliqué.
Ca demande du temps.

Le vrai problème c’est bien la Science, qui n’est d’accord sur rien, et qui valide en disant que c’est vrai, jusqu’à preuve du contraire.

Jusqu’à récompense par la Sérotonine. Mais il est impossible, chimiquement, en une lecture, de comprendre cette Thèse.
E-Penser, une chaine Youtube à découvrir. Il apprend de façon Vulgaire et très agréable, intéressante, l’histoire de la Physique, et les résultats actuels en Physiques Quantiques, et ce que ça implique dans notre vie réelle à nous.

Parfois, consciemment, on roule avec 3 bière dans le corps.
Le cerveau inhibe, par l’augmentation de Dopamine, la probabilité de faire apparaître de la Nor-Adrénaline dans les neurones négatifs en lien avec le traitement de  » Rouler avec 3 bières = prisons  ».

Et récompense de façon excessive, les neurones en liens avec  » Rouler avec 3 bières = statistiquement improbable, aléatoire ). 1/100, c’est très très probable.

L’équilibre électrique de l’information, sera forcément trouvé si la personne prend la route.
Sinon, elle se résonne, conscient que le calcul n’est pas bon Kévin.

Seulement, l’inhibition par la Nor-Adrénaline, le faux positivismes de la Sérotonine, nous font faire des calculs à la con,  » volontairement  ». C’est pas volontaire, on est accro à la sérotonine, au plaisir immédiat. Vive Internet !

Ce traitement de l’information, qui traite tout ce qui se passe dans nos vie, dans les réaction nucléaire dans notre sang, dans nos organes, est dépendant d’une seul choses, notre soif de Sérotonine. E=mc2.
Il y a pas 70% d’eau dans le corps. Il y a l’énergie = à 70% de la masse en H2O, le temps, la vitesse de la lumière, c’est la fusion nucléaire, qui a lieu, tout le temps, ça s’arrête jamais une étoile. Beh c’est pareille pour nous. C’est juste que c’est ultra micro-scopique.
Mais comme toutes les réactions nucléaires, il y a des déchets nucléaires.
Les Maladies, les Virus, le système auto-immune, c’est la dopamine, et personne ne l’a compris.
Parce que la Dopamine, la Sérotonine, la nor-Adrénaline, ça n’existe pas. C’est des images pour comprendre. Mais à la base, c’est de l’énergie. On a pas besoin de la formule mathématique exacte, je m’en fou du nombre de proton et de neutrons ( qui n’existe pas, c’est des formules mathématiques prouvés, jusqu’à preuve du contraire ).
Donc j’ai repris la théorie de Einstein, Heinsenberg, en partant du principe, que c’est des Quantas d’énergie. Je m’en fou de combien, c’est des bibilles d’énergies, et y’a des trucs qui se passent.
Mais moi, contrairement à Einstein, on a prouvé tout ce que je suis en train de raconter. On l’a juste pas encore compris correctement, c’est des gros cons !
Ils font des Maths, de la Chimie, ils comprennent rien.

La Dopamine, est le moyen Quantique, de faire apparaître plus facilement, la Sérotonine. Mais c’est incertain et au contraire, la sur production de Dopamine, sur-inhibera les neurones inconscient, qui sont statistiquement plus récompensés par la Nor-Adrénaline que la Sérotonine. E=mc2

Dans le cas de la dépression, cette sur production en Dopamine, par l’alcool, stimulera encore plus le système inhibiteur, qui demandera encore plus de Dopamine pour faire apparaître de la Sérotonine en échange.

Notre conception des drogues est aveuglé par la plus grande de toutes, l’alcool.
Le Téléphone et Internet, sont l’autre très grande drogues, totalement inhibé.
On est tous inhibé, inconscient de rechercher inlassablement, de la Sérotonine.

Le soir, après une grosse journée de travail. Il n’est pas rare d’arriver chez sois, et de ce dire que la route est passé toute seul.
Le cerveau, tellement sur de lui par rapport à la conduite, va faire son travail, automatiquement, inconsciemment, inhibant tous les danger mortels. Les danger mortels, sont très énergivore pour le cerveau, stimulant des neurones statistiquement désagréables.
Les inhiber, c’est économiser de l’énergie, but ultime de l’énergie.
Dans cette théorie en Psychologie Quantique, la Dopamine = Quantas de Protons.

On parlera de Quantas, parce que nos connaissances actuels, en physique nucléaire, en Fusion/Fission des atomes, ne nous permet pas de l’expliquer.
Mais visualiser des bibilles. Des sacs de bibilles. Des sacs d’ondes. C’est possible.

C’est nouveau, c’est de la Chimie Quantique, Psychologique.

Le cerveau, Animale et Humain, est accro à la Sérotonine. A l’énergie.
L’énergie cherchera toujours à ce stabiliser, à ce calmer, pour moins s’agiter.
Mais dans l’infiniment petit du cerveau, se calmer, ce stabiliser, c’est gagner de l’énergie !

Fusionner, pour atteindre ce but ultime de l’énergie, la stabilité.

Le Proton, la molécule la plus stable dans l’univers, est un des 3 Isotopes de la Molécules d’hydrogène.
La molécules d’hydrogène, est à l’origine de la naissance des étoiles.
Pourquoi pas du cerveau ?

Pourquoi on cherche des billes ( des molécules elles m’aiment composés d’atomes, eux même composés de protons/neutrons, eux même constitué de Qwark/Gluons, eux même ainsi de suite à l’infini presque ) pour expliquer tout ça, alors que c’est prouvé que c’est des micro-toutes p’tites bibilles, des protons, des ondes d’énergies, qui sont l’origine à de tout dans l’univers ?

Des Quantas de Protons instables, fusionnent avec des Quantas de Neutrons instables, pour produire des molécules stables.

Le traitement de l’information Quantique.

Le corps est constitué à 70% d’eau on le sait.
Ce qu’on sait moins, c’est que c’est faux.
Le corps est constitué à 70% de H2O.
H2 = Dopamine
O = Sérotonine

Mais aucun de ces mots, de ces bibilles, n’existe. C’est des Quantas d’énergies. Des formules mathématiques.
Les mots,
c’est pour imager une idée, une formule, une information neuronale.
Le Latin au collège, c’était ça à la base l’idée, stimuler inconsciemment la connaissance.
Pas comprendre ce qu’on apprend, au début, c’est normal Électriquement parlant !

Le Cerveau n’est pas vraiment accro, le cerveau n’est pas une personne d’ailleurs, mais l’imaginer comme telle, est une image importante à avoir.

Le cerveau est un élément chimique, Physique, Quantique. Nucléaire.
Capable de produire, au sein des neurones, des mécanismes de fissions, et de fusions des élément, des atomes.

Si actuellement, on ne comprend pas, mathématiquement, le cerveau Humain. C’est parce qu’on ne comprend pas la Physique Quantique du cerveau, tellement les mécanismes chimiques, physiques, sont inobservables.
Alors qu’on l’observe tous les jours, c’est nous qui voulons pas admettre qu’on est des animaux, et que l’inné n’existe pas !
Pas nous, nos chercheurs.

Pour faire un petit rappel. Albert Einstein, au début du XIXe, à participé à la création de la mécanique Quantique, en partant du principe que la matière, étaient enfaîte, des Quantas d’énergies, des ondes, pas des bibilles.

Des quantités d’énergies qui se bagarrent, produisant des réactions nucléaires, par fusion, avec leurs copines environnantes. Pouvant créer des éléments et/ou se dégrader entre elles. Expliquant l’oxydation, la capillarité, la radioactivité, l’eau qui boue à 100°C, mais à 23° dans l’espace, l’infusion du thé dans l’eau chaude, pas froide, chaude.
Expliquant l’expansion de l’univers, qui va de plus en plus vite, mais n’expliquant pas correctement la vitesse de la lumière. Et si on s’était gouré, et le E = mc², était mal compris, par Einstein lui même.
Le Carré de la vitesse de la lumière, le c², il est figé, il a une limite. Mais si le c2, la gravité, n’existait pas, mais que c’était la fusion nucléaire, le c², qu’on comprenait juste pas ?
Du coup, si on prend le modèle à l’envers, c2 = E/m, donc logiquement, en Quantique, la vitesse de la lumière devient illimité ?
Et si c’était pas E=m x E²(fusion nucléaire) ?

L’énergie est illimité, mais on sait pas encore comment l’expliquer.
Les Chinois lance la première Centrale Nucléaire à Fusion, pas Fission, à Fusion nucléaire.
C’est une réalité, c’est pour bientôt Star Wars !

Les possibilités sont quasi-infinis et toutes, variables entre elles en Quantique.
Le modèle actuel n’est pas possible, pour expliquer la Médecine et Le Cerveau.

La réalité est la même, elles sont chimiques, Quantiques. Pas figé, variable, et en mouvement perpétuel. C’est pour ça qu’on a du mal à observer la chimie, parce qu’on apprend des conneries.

Quantique = Statistiquement variables entre les variables de la variable de bases.

Chaque variable du calcul, influe sur les autres variables, qui influe donc, sur la première variable. Tout ça, en même temps. Le temps est relatif, disaient Einstein.

C’est nucléaire, et impossible à imager pour l’instant, c’est normal de pas comprendre.
On manque de connaissances et c’est pas grave.

Einstein créera la Relativé Général et la Relativé Restreinte.

La Relativité Général explique les choses qui sont observables.
Pousser une bille sur une table et la regarder rouler, ça implique tout un tas de phénomènes physiques qui sont dit observables. Seulement dans ce cas, la vitesse de la lumière, le c², est figé à 300 000km/s

La Relativité Restreinte, c’est la Physique Quantique.
Elle explique les mécaniques des micro-bibilles, constituant la vrai Bille ( il est galère avec ces billes lui ).
La mécanique Quantique explique donc la Physique, mais les deux modèles, mathématiquement, ne fonctionne pas ensemble.

On a quand même construit un tableau périodique des éléments, qui est viable !
Mais ! Comme on l’a dit plus tôt.
Si c’est figé, c’est pas Quantique.
La Molécule de Sodium, avec 11 Protons et Neutrons, à ce qu’on appelle des Isotopes. Avec par exemple, 11 Protons et 10 Neutrons.

Et si, c’était pas ça le problème, avec la mécanique Quantique actuel. Vouloir figer, et donner des noms à des formules mathématiques, pour imager et enseigner au gens.

Ces noms sont essentiels pour avoir une image en tête ! Difficile de visualiser clairement les petites billes dans notre tête sinon.
Mais si c’était pas ça le problème ?
Avant la seconde guerre mondiale, on était entrain de tout comprendre !
Puis ça a commencé à devenir de plus en plus compliqué.

Valider des théories, à toujours étaient un combat extrêmement long.

En attendant de comprendre mieux la Mécanique Quantique, qui était une lubie de chercheur.

On a commencé à créer des modèles visuels, basés en partie sur des résultats Quantiques, et en partie sur des résultats qu’on associe actuellement à la Physique Visuel.
Tout ça est imagé, pour pouvoir l’expliquer à tout le monde.

Einstein, Jung, Freud, n’avaient pas internet.
Ils n’étaient pas brouillés par ce surplus d’information.
Ils avaient de la Cocaïne, il comprenait tout et en même, il se mentait à eux même, parce qu’ils voyaient bien que ça expliquer pas tout.
Ca expliquera tout, donc on crééra deux modèles un prouvé et figé, l’autre intercertain, donc difficile à prouver.
C’est ça le problème, rien n’est certain, tout dépend de nous ! C’est pas inné l’énergie !

Sauf que les mécaniques Quantiques, avant les années 2 000, il fallait au minimum, avoir bac+5 pour en entendre parler. C’est pas une question de compréhension, c’est une question d’enseignement.

Encore aujourd’hui c’est compliqué dans parler, c’est un tabou, et merci Youtube, Internet et Big Bang Théorie. Merci la Vulgarisation Scientifique.

Qui rend facile, des sujets pas évidents. Mais pas si compliqué pour autant, on manque juste de connaissance, d’image, pour que ça devienne réelle !

Faut arrêter de se masturber le cerveau parce qu’on sait des trucs. Ca y est, on a presque tout compris, la connaissance ne vaudra bientôt plus rien.
Tellement plus rien, que ce document, est disponible sur internet.

Les Théories Quantiques rentres dans le grand public et font de plus en plus leurs preuves.

Imaginé que c’est ça le problème. On essayer de rendre observable, des choses inobservables et mathématiquement incompréhensible, par manque de précisions.
Par contre on a prouvé, que l’énergie, E=mc2, ça c’était une certitude fixe !
Bah non, c’est illimité, et on a pas encore tout compris.
C’est pas inné, et on va comprendre, on évolue.

Aujourd’hui, si on avance en Physique Quantique, c’est grâce aux ordinateurs !

Mais tant que les programmeurs d’ordinateurs, n’auront pas compris que le modèle physique dit Générale, n’existe pas, on aura du mal à avancer en Physique Quantique !

C’est pas qu’il existe pas.
C’est que c’est un abrégé de formule mathématique, pour rendre le truc figé, observable et explicable.

En 2020, on comprend mieux, on a de meilleurs images en tête, du coup on avance et on l’explique mieux au gens.

Mais tant que c’est pas facile, pas claire dans nos tête, c’est que c’est pas compris.
Sinon on aurai une image simple, et des exemples à la con.

 

Exemple à la con, que je développe dans Thèse Vulgaire !
On en voit pleins, ils sont juste inhibés, inconscient, par manque de connaissances.

Einstein voyait pleins de choses dans sa tête, qui le pousseront à presque tout comprendre.

Mais ce qu’il faut savoir, avec le début des années 1900. C’est que la Cocaïne était partout. Dans les Soda, dans tout ! C’était un produit magique, conseillés par les médecins, tellement ça donnait de l’énergie, tellement ça calmé les douleurs !

On en donnait au enfants, avec de l’alcool le midi, et ils feront de brillants chercheurs, malgré ça, mais la société de consommation qui se créera, collait avec de modèles d’alcoolique et drogué, inconscient de l’être. Parce que la vrai drogue, c’est le plaisir, l’énergie, la sérotonine, l’oxygène.

Et si c’était ça le problème avec nos connaissances en mécaniques Quantiques actuels ?
Une Sérotonine, concentré et produite vers autres choses que l’intelligence.
Quelle connaissance avons nous de l’intelligence ?

Avoir Bac+5 dans un domaine et un seul ? Sans même étudier et approfondir la vision Quantique de ce domaine ?
Je n’ai pas de diplôme, je travail dans une usine. Par contre, je fume beaucoup de pétard et j’adore la science.
J’ai un imaginaire de fou
, je vois tout dans ma tête, c’est naturel, et je commence à comprendre pourquoi je suis le seul.
C’est pas inné, c’est juste que Einstein c’est gouré avec E=mc2. La vitesse, l’énergie, est illimité.
On peut toujours plus, mais il faut être sur de sois, et reconnaître qu’on ne sait rien.
L’énergie négative, est aussi illimité, ne pas le reconnaître, à l’effet inverse. C’est pas inné, ça vous fait mal,
sortez le de votre tête !

Voilà comment j’ai tout compris. C’est pas inné. Le fait de fumer, en lisant et apprenant, me permet de faire des liens, inconsciemment, entre mes neurones.
Le cours en lui même, est difficile à suivre. Je suis déconcentré. Mais c’est le bombardement d’énergie, qui créé des neurones inconsciemment.
Par contre si c’est négatif, ça bombarde négatif. Mais c’est pas inné, c’est dans votre tête, moi je peux fumer, et vous aussi si vous vouliez. Mais non, l’énergie, les drogues, c’est mal, et vous avez mal en échange, par manque d’énergie, de Sérotonine.
C’est nucléaire.
Lire ce texte, c’est tout débloqué. Ensuite, c’est le temps, l’énergie nucléaire, qui fera le reste, en faisant des liens à mes lecture, à chaque fois que l’occasion inconsciente, ce présente, devenant consciente, récompensé par la sérotonine, toujours plus.
Pour démarrer une réaction nucléaire, il faut une première prise de consciences, elle fera mal, parce que incomprise, pleine d’énergie.

La Sur-production de Sérotonine, stimule l’apprentissage. Mais les informations vont vites et ont du mal à rentrer.
C’est pour ça que la Vulgarisation Scientifique, c’est l’avenir !
Il faut rendre la Psychologie marrante, c’est le truc le moins marrant à traiter.
Sauf si on s’en fou, et qu’on se dit que c’est Quantique.
C’est statiquement arrivé, il faut faire avec, et on réagit, on s’adapte, à chaque réaction nucléaire de la vie, dans notre cerveau. Par réaction en chaine, tout est lié dans notre tête.

A la première lecture, les informations(E²) rentrent, mais elles sont inconscientes.
Demandant du temps(c2) et de l’insistance(E) pour comprendre. Faire des exercices, approfondir et insister, c’est alimenter en énergie, la réaction nucléaire d’énergie. Ca tourne en rond, donc c’est Quantique, c’est pas figé, c’est illimité.
Le Système inhibiteur, ça vient d’être prouvé, dans les modèles de Psychologie de l’enfant, a chaque information traité par les yeux, va envoyer tout un tas de signal. Ce sont ces signaux, avec les 5 autres sens connu, qui répondront en continue, au système inhibiteur.
Le système inhibiteur, stimulera une réponse électrique, qui récompensera positivement ou négativement chaque neurone prévu par le système inhibiteur. La réaction nucléaire créé par le stimuli electrique, fera apparaître soit de l’oxygène, soit du sodium.
Chaque neurone sera dégradé, reconstruit. Mais plus il y a de sodium dans la vie des neurones, plus la vie est négative, plus on meurt tôt.
La dépression tue, c’est prouvé mathématiquement. Nucléairement.
A chaque réaction d’oxygène ( sérotonine ), une partie de cette réaction nucléaire, par déchet  » soignera  », les neurones environnants, récompensé par le sodium. Les stimulants inconsciemment. A chaque réaction positive, on stimule des négatives, pour les soigner.
Prendre conscience, parler à un psy. C’est nucléairement, ce donner l’énergie d’aller mieux, en acceptant d’en parler. C’est pas en parler qui soigne.
C’est accepter d’en parler qui démarre la Fusion. C’est Mathématique, nucléaire et Physique. Le sodium, sera plus de la fission nucléaire, dégradant les neurones.

Y’a pas de complot qui contrôle nos esprits. Y’a juste un système complètement con, sur d’avoir tout compris. Il est là le problème, prouver, figer les choses. On arrive plus à réfléchir correctement.

Mais la canna a eu se pouvoir, de stimuler, énergétiquement parlant, mon cerveau, vers l’absorption de toutes ces connaissances, qui sont associés à quelques choses d’agréables, Positif, bombardeur de Sérotonine. Le pétard.
Mais la sur-stimulation de Dopamine, d’énergie, rend tout ça inconscient, en stimulant aussi des réactions négatives, inconsciente. Demandant de l’expérience, un lien Conscient et visuel, pour améliorer la production de Sérotonine dans ce neurone précis.
Chaque neurones sont associés à un Quantas de Mémoire vive.
Les conneries rentrent mieux que l’école, grâce à la Sérotonine, et je le prouverai Scientifiquement, grâce à Wiki-Troll.Fr
On y revient.

Et si le problème actuel en Mécanique Quantique, c’était un manque de connaissances en Psychologie Quantique ? Le problème avec ce modèle de Société, totalement inhibé de la réalité.

A l’image de nos connaissances. Figés, droites, laissant le hasard au hasard.
Inhibant le problème.

 

C’est pas vous qui faites ça, c’est votre cerveau, c’est électro-chimique, et j’ai écris 200 pages pour l’expliquer de façons simples et imagés.
De façon Vulgaire. Pour faire des liens, par exemple simple, entre vos informations inconsciente et les miennes.

Mais ça peut pas être simple, y’aurai pas de maladies mentales sinon.
Moins de Parkinson, moins de Diabète.
Toutes ces maladies, sont des oxydations par L’hydrogène, et j’trouve ça incroyable qu’on ne les appelle pas comme ça.
L’hydrogène dégrade le Titane, pourquoi pas un pauvre neurone, qui produit des réactions nucléaires, donc des déchets nucléaires.
On le sait que la fusion nucléaire produit de l’hélium, un gaz.
L’oxygène, c’est quoi ? Ca se trouve, c’est même pas de l’oxygène dans notre corps, mais de l’hélium x4.
C’est le même poid énergétique. On en sait rien, si on parle pas de fusion nucléaire.

On comprend pas notre cerveau, comment comprendre la chimie qui l’anime ?
C’est quoi l’inconscient ?

On a créé des modèles figés, Physique, Médicinale, Psychologiques, Sociologique, Mathématique. Juste pour nous créer des images visuels dans nos têtes.

Début 1900, on a commençait à tout comprendre, c’était des trucs invisibles qui explique tout.
Mais en attendant que tout soit validé.

Le temps que tout le monde admette qu’on s’est peut-être un peu gouré, on a gardé le modèle observable, parce que viable pour ce qu’on observait.

Et oui, ils sont viables ! Mais figés. Mathématiquement, il ne fonctionne pas avec les modèles Quantiques actuels.

Mais parce que les modèles non-Quantique sont faux. C’est des images de l’esprits.
Elles sont viables mathématiquement.
Mais la viabilité, est une perception de l’esprit, commandé par le cortex Préfontal, le système inhibiteur, que je développerais, Nucléairement parlant, dans les prochaines pages.

Et c’est pour ça qu’on bloque depuis des années. Les choses étaient figés. Les statistiques ? Des trucs aléatoire.
Et il est là le problème. On accepte ce que l’on comprend, et ce que l’on veut comprendre, inconsciemment, pour économiser de l’énergie nucléaire, par manque de récompense par rapport à l’information, qui lorsque que non positive, détruit les neurones à petit feu. Donc on l’évite, on l’inhibe.
Mais c’est mettre la pousière sous le tapis d’inhiber ! Faut le reconnaître, et c’est dur ! Mais si c’est dur, ça fait encore plus de bien ! C’est nucléaire, et on a pas l’habitude.
On nous a dit que c’était fou d’être nucléaire.
Non, c’était
incompris, et on les a rendu fou.

 

Y’a forcément deux options aux traitements. D’abord inconscient, puis conscient.
Sinon, c’est pas Quantique, c’est figé par l’inné, et c’est le problème actuel avec notre image de la Psychologie.

L’inconscient sera électrique, le conscient, electro-chimique, grâce aux neuro-transmetteurs comme la Dopamine, la Sérotonine, la Nor-Adrénaline.
Qui n’existe pas, c’est Quantas d’énergie, mathématique, c’est juste pour imager le mouvement de l’information dans les différentes air du cerveau.

 

Une compréhension validé par le cerveau, est récompensé par la Sérotonine ( l’oxygène ), lors du choc electrique ( qui est l’information, créant la réaction nucléaire faisant apparaître la Sérotonine dans les neurones habituellement positif, et la Nor-Adrénaline dans ceux qui sont inhibés, mal récompensé, par le système inhibiteur, donc le conscient.
Si le cerveau savait trouver un moyen, de produire plus de la sérotonine consciemment, il le ferai. C’est un drogué de l’énergie.
Et il le fait, grâce à la p’tite voix dans nos têtes, qui récompense en continue, notre cerveau, par réaction nucléaire en chaine. On arrête pas une fusion nucléaire, c’est une source d’énergie, alimenté par ce qu’on mange.
Mais ce n’est pas suffisant pour rassasiés le cerveau de son appétit d’énergie. Plus il a l’habitude d’avoir d’énergie, plus il en veut. Calmer une fusion nucléaire, c’est produire de la Nor-Adrénaline, en échange. Et tout ça est variable, quantique, selon les informations, et le traitement conscient, fait par le système inhibiteur, et les habitudes de toutes une vie. Il se rappelle de tout le système inhibiteur. Sauf si c’est inhibé, par manque d’acceptation, d’information, par mé-connaissance souvent.
Par manque de preuves, et c’est le problème.


Les Drogues nous apportent et réduisent ce manque en Sérotonine.
Le café, le sucre, le téléphone, internet, les jeux-vidéos, le Sport, le fait de croire qu’on est hétéro ou Gay, alors qu’on est tous Be-sexuel.
C’est juste de
l’inhibition plus ou moins récompensé, pour compenser autres choses d’inhibé, mal compris, mal accepté. Pas conscient, pas récompensé par l’oxygène.

Il y a forcément, toujours, quelques choses d’inhibé, et c’est le principe de cette théorie. La désinhibition, l’origine de la vie Animale. La recherche de Plaisir, d’énergie positive, pour supporter la Nature et la Vie Sauvage, qui sont difficiles, variables, Quantiques.

On inhibe tous, une des deux orientations sexuels.
On est forcément les deux, sinon c’est pas Quantique.
Sinon ca explique pas pourquoi il y a des Gays et pas d’autres.
C’est pas inné, c’est Acquis, et ça fait du bien de le reconnaître.
Oui c’est naturel d’être attiré par les femmes. Mais c’est aussi naturel d’être attirer par les culs. Un trou est un trou, une bite n’a pas d’oeil ? C’est une vieille expression, par des frustrés, qu’on essayait,
et qui on inhibait ça a jamais dans un coin de leurs tête, en se disant qu’ils étaient sales, gay. Récompensant négativement, ce souvenir, à chaque fois qu’il voyait un stimuli Gay, les rendant encore plus grognons, a chaque récompense négative.
Ou jaloux de pas pouvoir.
Mais si il y a une réalité observable, il y a forcément, mathématiquement, autres choses derrière, à l’origine de l’erreur, qui n’est pas bien récompensé du coup.


C’est notre cerveau qui fait le choix, pas la nature. C’est nucléaire, mais c’est notre interpertation des signales naturelles de notre système inhibiteur, qu’on inhibe dans un coin, en se disant que c’est des pensées de fou.

Le cerveau est accro à la Sérotonine, c’est un Capitaliste de l’énergie, qui en veut toujours plus, pour moins chère en énergie, en alimant les réactions nucléaires positives, toujours en cours, parce que stable quasiment à l’infini, contrairement à la fission nucléaire du Sodium, qui est instable, laissant des déchets instables. Des neutrons.

Les bons résultats mathématiques ont sûrement déjà était trouvé. Juste inhibé par manque de connaissances en mécanique Quantique, couplé à la certitude d’avoir compris le modèle. LE MODELE.
ON VEUT LE FIGER. STOP

On manque de connaissances, ou de lien du moins, entre la Physique Quantique Mathématique, et tous les domaines Scientifiques existant.
La mécanique Quantique, en Psychologie et Médecine, va faire faire des bonds à nos connaissances !
Ca sera pour cette décennie, et ça fait du bien.
La Mécanique Quantique, c’est le futur qu’on parlait il y a 60 ans, qui n’est pas arrivé, parce qu’on a rien compris à E=mc2.

On pourra pas faire de magie. Mais ce comprendre, Einstein le disait, c’est le début du bonheur. But ultime du cerveau, se gaver de sérotonine, hormone du bonheur.

Une information électrique dans le cerveau, mal récompensé en sérotonine, est mal comprise, sinon il y aurai moins de Sodium instable, plus d’oxygène et de fusion nucléaire, qui sont stables dans le temps.
Le cerveau stimule un groupe de neurones. C’est l’équilibre, dans le groupe de neurones, entre Positif et négatif, qui déterminera comment la situation est vécu Consciemment.

Le cerveau est une pile electrique, rien de plus, et vous aurez une image bien plus claire, quelques jours après la lecture de se texte. ( La nuit porte conseil, et je vais le prouver, chimiquement, quantiquement )

La physique, il faut que ça soit juste une image de l’esprit. Mais si cest figé, c’est pas quantique.
Si c’est un résultat fixe que l’on observe, il faut se dire que c’est un résultat aléatoire, d’une variable gigantesque. Même si il y a 99,9999% de chances. Il faut pas se dire que c’est possible, il faut se dire CA VA ARRIVER. Quand ? C’est Quantique, le temps est relatif.
Pour visualiser la Quantique, il faut accepter que 1/100, c’est énoooooooooooooooorme.

Si c’est pas quantique, si c’est pas variable, c’est sûrement que vous avez mal compris quelques choses, qu’il vous manque des informations. Et c’est pas grave, il faut arrêter de se borner, à croire qu’on a tout compris !

La fusion nucléaire, il y en a tout le temps, partout, à une fréquence folle. Le tableau périodique dit tout.

Chaque molécules a un nombre défini de protons/neutrons, mais c’est juste le nombre nécessaire pour voir apparaître la molécule, mais même après son apparition, la molécule peu perdre des neutrons/protons, jusqu’à une certaine quantité, on parlera d’isotope. Ensuite, on en parlera pas, parce qu’on comprend pas.
Et si, il fallait arrêter de vouloir parler d’atome, de molécules, et qu’il fallait rester concentrer sur les Protons, les Neutrons, et leurs isotopes.
Le modèle que j’ai construit, pour le cerveau, semble expliquer beaucoup de choses, en partant du principes que c’est des protons, des neutrons, qui se balade.
Statistiquement, quantiquement, selon les moments, les variables, des fissions ou des fusions nucléaires ont lieux dans le cerveau. Les deux ont lieux, ça dépend juste si la réaction est positif ou négatif.

Pour coller au modèle actuel en Neuro-Science, qui sont viables, je comparerai :

La Dopamine = Des Quantas de Protons ( une quantités, indéfini et variable, en très grand quantité dans le cerveau )
La Nor-Adrénaline = Des Quantas de Neutrons ( une quantités, indéfini et variable par paquet, en même quantité que la dopamine. Voir plus )

La Sérotonine = élément nucléaire de Fusion entre un Quantas de Protons et un Quantas de Neutrons.
Il faudra beaucoup d’énergie, de protons, pour la produire, pour la faire apparaître.
Après fusions, des déchets permettront de recréer la prochaine Fusion, qui aura plus facilement lieux, après chaque stimuli électrique.

L’Endorphine = Une fusion nucléaire, basé sur une variable de Quantas de Sérotonine très élevés?

Dans le cas où le neurone est stimulé, mais qu’il n’y a pas suffisamment d’énergie, de dopamine. La fusion nucléaire n’aura pas lieu, au contraire, une fission nucléaire se produira.
Cette fission nucléaire sera désagréable inconsciemment, électriquement, chimiquement.

L’utilité, de ce genre de mécanismes, et de récompensés positivement ou négativement, les darwinismes Neuronales du sujet.
Ces mécanismes sont typiques à tous les animaux et Végétaux.
Fuir les problèmes en se rapprochant des choses agréables.

C’est pour ça qu’on galère avec la vision Quantique et pas de panique. J’ai écris un livre, Thèse Vulgaire, disponible gratuitement.
Développant ma vie, et les probablités Quantiques qui ont impactés mon développement, j’explique comment il est logique, que je comprenne la mécanique Quantique.
On baigne tous dedans, on l’observe tous, inconscient que c’est de la mécanique Quantique.

On se croit tous pas capable. Préférant se dire que les choses sont innés.
Je le prouve dans ce livre, l’inné n’existe pas, c’est le système inhibiteur, l’inconscient, la Psychologie actuel, qui nous fait croire ça.
Mais la Psychologie est encore un domaine mal vue en Science, par ces chercheurs, tellement fière, de pouvoir tout expliquer.

Et Si, la Psychologie, la Physique Générale, la chimie, la médecine, la sociologie. Ce gouré depuis 70 ans, inconscient d’être accro à la Sérotonine, ce qui inhibera, naturellement, toutes les idées et résultats qui au premier abord, semble incorrect.
Mais c’est Quantique, Chimique, Nucléaire, de pas comprendre au début.

Il faut inhiber ses neurones, pour pouvoir apprendre, et être récompensé en Sérotonine. Sauf que pour ça, il faut de la Sérotonine, pour apprendre.
L’oeuf ou la poule ? Les deux.

C’est Quantiquement impossible, de modifier un Darwinisme Neuronale, de façon totalement positive, au début. Il sera forcément récompensé négativement au début, sinon le cerveau aurai déjà choisis ce chemin.
L’electricité suit toujours le chemin le plus cours. Le cerveau est un flémmard, un capitaliste de l’énergie.

Cours d’introduction à la Psychologie Quantique.

La Psychologie Quantique est un domaine émergent des Sciences Cognitives, qui applique le formalisme Mathématique de la Mécanique Quantique pour modéliser des phénomènes tels que le traitement de l’information par le cerveau, la prise de décision, la mémoire, la formation de concepts, le raisonnement, le jugement et la perception. Le sexisme, le racisme, et tous les troubles émotionnels. Potentiellement, l’explication à des maladie comme Parkinson, et bien d’autres.

Un nouveau Paradigme, nécessitant des avancés en Physique Nucléaire et Quantique. Le Cerveau produit de la Fission/Fusion Nucléaire, et il faudra le prouver.

La Folie, c’est être sur de sois consciemment, tout en s’inhibant inconsciemment, créant un manque de Sérotonine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cognition_quantique

Toujours basé, sur les principes d’incertitudes ( probabilité Quantique ) Sinon, c’est pas Quantique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d%27incertitude

Sérotonine = +, Élément de Fusion

Nor-Adrénaline = -, Neutron

Dopamine = Proton, plus il y en a, plus les autres apparaissent.

Sommaire

1. Introduction à la vision Quantique.
2. Intelligence Inhibitrice et Psychologie du Développement de l’enfant.
3. Inné ou Acquis ?
4. Développement Quantique des neurones
5. Fusion Nucléaire et Traitement de l’information Quantique.
6. Psychotique, Névrotique. Le plus grand raté Scientifique du Siècle.

La Psychologie Quantique est un nouveau Paradigme, cherchant à englober toutes les Sciences Humaines. Valide avec la quasi-totalité des modèles actuels. Permettant d’accéder aux plus flous. Quantique. C’est un domaine de Science Physique. Électrique. Thermodynamique.

L’idée étant de séparer les mécaniques observables des mécaniques quantiques, non-observable.

Dans ces théories, il est important de pouvoir, consciemment, séparer son cerveau et son moi ( le système inhibiteur, qui est quantique. Donc, il faut au moins deux variables dans le calcul )

Le Fait de ne pas pouvoir communiquer facilement, consciemment, avec son cerveau, expliquera les désordre électro-chimique, quantique.
Les troubles émotionnels. Comme la Schizophrénie, c’est ce manque d’accord mutuel, de communication, de dissociassions, qui créera de l’inconfort inconscient. Electro-chimique. Quantique et variable, selon les acquis de chacun, qui construiront le système inhibiteur.

C’est la validation entre le cerveau et le Moi ( le système inhibiteur), la récompense des informations neuronales, qui explique le passage d’inconscient à conscient. Le cerveau est un drogué de la Sérotonine, il en cherche, toujours plus. Etre en accord avec soi même, c’est valider ses propres traitements pour recevoir de la Sérotonine en échange, en modifiant les désaccord, qui apporte de la Nor-Adrénaline.

La Psychologie Général explique le Conscient.
La Psychologie Quantique, l’inconscient, l’invisible, le chimique.

Les explications et origines Quantique, seront Électriques, Chimique, Electro-Chimique.
De la Physique Nucléaire.

Il est important de le souligner tout de suite, nos connaissances actuels en Physiques des Particules ne nous permettes pas de prouver ces théories.
Le reconnaître, c’est le début de la compréhension.

Il nous reste encore pleins de choses à apprendre sur la Fusion nucléaire, la dégradation/séparation des éléments du tableau périodique, la radioactivité, les ondes.
La Quantique en général.

2. Intelligence Inhibitrice et Psychologie du Développement.

L’intelligence n’est pas un Algorithme . Nouveau Paradigme invalidant les travaux Piagetiens, en Psychologie du développement de l’enfant.

Préface : Le Professeur Olivier Houdé, à partir de ses propres recherches et analyses (+ imageries cérébrales) développe une Nouvelle Théorie de l’intelligence, par le biais de ces travaux et résultats publiaient publiquement dans cette Thèse (livre), en 2019.
Ce traitement des Informations Cognitives est composé de 3 Systèmes de Traitements très distinct :

1. Le circuit court des heuristiques approximatives.
2. Le circuit long des algorithmes logiques exacts.
3. Le système inhibiteur qui bloque les heuristiques,

au cas par cas, par le biais du développement des algorithmes logiques validé inconsciemment, par récompense, au cours du développement Enfant –> Adulte.

En les remettant perpétuellement en cause, par le biais du système de récompenses des actions, qui traite les informations Electro-Chimique ( Electrique + Neuro-transmetteurs )

Le Système inhibiteur et le traitement général des informations dans le cerveau, sont Quantiques, variables, incertain.
Le tout, rendant le temps de réponse à un stimuli, selon la nature et le danger, plus ou moins long ( 0.3 sec à plus de 2 sec ). Il développe tout un tas de paradigme et expérience, chronométré, pour prouver ces dire.
Tout que vous serai certain de vous, vous ne pourrez pas comprendre ces théories.
Si vous comprenez trop vite, c’est que je me suis mal exprimé.

Apprendre, c’est inhiber ses automatismes inconscient ( avec de la Nor-Adrénaline ), et les réfuter, sans cesse, en récompensant les nouveaux, meilleurs ( avec de la Sérotonine ). La Dopamine, est l’énergie nucléaire, permettant l’apparition des autres Neuro-transmetteurs.

Plus il y a de Dopamine, plus il y a de probabilité de voir apparaître des molécules de Sérotonine/Nor-adrénaline.
Au contraire, plus l’action, l’information est négative, moins il y aura de Sérotonine et au contraire, plus de Nor-Adrénaline, pour fuir la situation, quand elle se représentera, la prochaine fois.

Le Darwinisme Neuronale, pour s’adapter. Mécanique, applicable à tous les animaux. Ils n’auront peut-être pas la même énergie nucléaire disponible dans leurs neuro-transmetteurs, mais les principes d’inhibition, sont des logiques Nucléaires.

Les Neutrons ont ce rôle, physiquement, d’équilibre électrique, nucléaire, dans les interactions fortes. https://fr.wikipedia.org/wiki/Interaction_forte

Nos connaissances actuels, en Fusion/dégradation Nucléaire, ne permettent pas de répondre à ce genre de questions.
Mais des éléments aussi petit que les protons, neutrons, l’hydrogène,
expliquerai beaucoup de choses.
L’hydrogène, le proton, a envers tous les alliages minéraux, un pouvoir destructeur. De dégradations, d’oxydation. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrog%C3%A8ne

Dans cette théorie, le proton sera associé à la Dopamine ( on y revient )

3. Inné ou Acquis ?

Les Femmes sont plus empathique que les Hommes. Innée ou Acquis ?

Acquis, on chouchoute plus les filles que les garçons, quand ils sont petit. Ce plaisir sera vecteur de Sérotonine. La sérotonine est indispensable pour apprendre et développer son cerveau. C’est la dopamine, qui rend les garçons, statistiquement borné. Il faut être un Homme, dur et résistant. Qui n’a pas le droit d’aimer ses copains garçons, ni même les toucher. Rien d’inné, c’est sociologique, de l’adaptation.

Un cerveau, c’est un cerveau, il n’y a que la vitesse de traitement et les fonctionnalités, qui diffère d’un cerveau à l’autre. (Psychologie Quantique du développement de l’enfant ( appliqué à l’analyse de 70 bébés chats sauvages ) https://wiki-troll.fr/les-chats-sauvages/

La vitesse de traitement est innée ( Quantique, et beaucoup moins impactant qu’on ne le pense ). Créé par la sur-production de Dopamine, dans le cerveau. La Douance, la Schyzophrénie, la bi-polarité, les troubles émotionnels en général, sont impacté par ce mauvais équilibre électro-chimique. Qu’il soit positif ou négatif. Dans le cas des troubles du Spectre Autistique, la Dopamine et en plus, la Nor-Adrénaline, semble être le problème innée.

Statiquement, Quantiquement, plus il y a de Dopamine, plus La Sérotonine ou la Nor-Adrénaline peuvent apparaître, récompensant le neurone choisit. Si le choix est positif consciemment ( et c’est le système inhibiteur qui décidera, peut-importe la réalité de l’information ), l’information sera récompensé par une augmentation d’apparition de molécules de Sérotonines.

Si les informations sont négatives consciemment, elles seront inhibés le plus vite possible, parce qu’inconfortable consciemment. Stimulant de l’énergie pour rien.

Les fonctionnalités elles, sont impactés par le développement de l’enfant. Principalement le 0 à 6, qui créé les premières bases d’un traitement probabiliste des informations. Si des le début, les algorithmes ne sont pas bon. L’ordinateur aura des bugs. Si des le début, l’équilibre electro-chimique, Dopaminergique, n’est pas bon, il y aura des dérives, qui mettront des dizaines d’années à réellement apparaître. Il faudra des dizaines d’années pour qu’elle soit visible, avec nos connaissances actuels. ( Livre Thèse Vulgaire, chapitre Psychanalyse Quantique du développement de trois frères ) (Analyse Socio-Quantique de l’univers des jeux-Vidéos et Internet https://wiki-troll.fr/quand-dofus-tapprend-la-mecanique-quantique/ ) Les fonctionnalités développés, seront impactés par cette vitesse de traitements innés.

Mais c’est bien l’expérience, les acquis, qui dicteront là suite de l’équilibre électro-chimique du cerveau, tout au long de la vie. Les neurones arrêtent de ce créer vers 30 ans ( à voir, dans le cas d’un Développement très Sérotoniens ), mais les informations contenu à l’intérieur, sont optimisés tout le long de la vie.

Les fonctionnalités, seront directement dépendantes des expériences, ressentiset émotions vécus, au cours du développement de l’enfant. L’interprétation personnel de l’enfant, est la seul variable à prendre en compte, pas la réalités de l’action, l’interprétation faite par l’enfant. ( le système inhibiteur, dicte les réflexions, des -1 ans )

Le 0 à 6 construira les premiers neurones, équilibrant électriquement, le reste des prochaines créations de neurones. Un déséquilibre est toujours rattrapable. Mais plus c’est tôt dans l’enfance, plus ça demande d’énergie, plus c’est inconscient.

Ces vieux neurones sont traités par la Dopamine et faiblement récompensé. C’est les autres, plus ressent et précis, qui sont récompensés par la Sérotonine. Mais les anciens, tous les neurones appartenant à ce groupe d’information, seront stimulés par la Dopamine. Soit ils recevront de la Nor-adrenaline, soit de la Sérotonine. Le Chemin neuronale ayant le plus de Sérotonine, conduira mieux le courant électrique et donc, l’information.

Mais il y a bien un tapis de Dopamine, qui est produit, pour tout stimuler. La Nor-Adrenaline, récompensera négativement les neurones inutiles ou incompatible consciemment avec l’information. La sérotonine, récompensera positivement, les bonnes réponses. Ces informations electro-chimique, en arrivant au système inhibiteur, seront interprétés, calculés. Plus il y a de Sérotonine, plus c’est positif consciemment. Si c’est un déséquilibre en faveur de la Nor-Adrenaline, l’information sera traité négativement consciemment. C’est le système inhibiteur qui rend conscient, et qui interprète les informations. Qui créé l’image dans la tête. Si ça manque de Sérotonine, l’image est flou, inhibé, par l’inconscient.

Le cerveau est un flemmard, un capitaliste de l’énergie, accro à la Sérotonine. Il en cherche toujours plus, rendant inconfortable toutes les situations inhibés, statistiquement produite par la recherche de Sérotonine, en créant de la dopamine, récompensés par la Nor-Adrenaline, à cause de l’échec, du manque de réactions nucléaire, en Sérotonine.

4. Développement des Neurones.

Les neurones ont la capacité de répondre aux stimulations électriques, et convertir celles-ci en impulsions nerveuses, par réaction nucléaire, dans le neurone. Créant un influ electro-chimique vers les prochains neurones et chemins neuronaux. Après chaque réaction, dans tous les cas, des protons seront relachés dans le neurone, permettant de redémarrer l’explosion ( comme dans une pile électrique ).

Tous ces neurones, seront récompensés Positivement ou négativement, selon l’habitude associés à ce chemin neuronale. Et c’est le système inhibiteur, qui grâce à chaque neuro-transmetteurs récupérés dans chaque neurones ( Nor-adrenaline ou Sérotonine ), validera positivement ou négativement l’information, consciemment.

Un Euristime précis sera produit, pour répondre consciemment à la Stimulation. Précis au yeux du conscient. Plus il y a de Sérotonine ( par rapport à d’habitude, c’est important l’habitude ) dans l’information traité, plus on sera sur de nous, à propos de l’information. Conscient de sa réalité physique.

Plusieurs chemin neuronale sont stimulés en même temps. Celui qui ramène le plus de Sérotonine ( d’habitude ) au système inhibiteur, gagnera le droit inconscient de répondre. La réponse restera valide, inconsciemment, jusqu’à preuve du contraire. La preuve du contraire, récompensera, par plus de Sérotonine, le nouveau chemin neuronale utilisés. Il faut comprendre ici que sans la Sérotonine, le passage au conscient n’est pas possible. De la Sérotonine, il y en a tout le temps, dans chaque information consciemment traité.

C’est son augmentation, son excitation, qui stimule le cerveau vers un nouveau, Darwinisme Neuronale, plus fonctionnel, mieux récompensé. C’est le manque, par rapport à l’habitude, qui crée l’inconfort inconscient. Le Cerveau est un capitaliste de l’énergie, accro à la Sérotonine.

Cette addiction à la Sérotonine, au plaisir, est aussi à l’origine de l’évolution animale. Vivre mieux, de façon plus agréable, en trouvant de nouveau paradigme, plus fonctionnel.

Pourquoi les Consensus Scientifique sont-ils difficile à trouver ?

C’est la base de cette théorie. Plus on est sur de nous, plus il faudra d’énergie, de preuves, pour modifier le chemin neuronale choisit par le cerveau. Qui sera, forcément ! Récompensé négativement au début, étant donné qu’il ne colle pas avec les réactions chimiques habituels. C’est le système inhibiteur qui vous grattera la tête. Parce qu’il n’est pas choisit par le cerveau . C’est un chemin electrique, qui demandera du temps, pour être modifier. Peut importe les preuves que j’avance. https://wiki-troll.fr/dodopamine/

Dopamine et le rêve. https://wiki-troll.fr/les-reves-et-la-dopamine/

Le cerveau, étant une source d’énergie, il ne s’éteint jamais. La nuit, quand le contrôleur lâche prise. Le Système inhibiteur n’interprète plus les signales electro-chimiques. Le Traitement de l’informations, les images conscientes, seront incompréhensibles, dans le cas où la personne, n’est pas consciente des informations qui s’activent pendant le rêve. Si elle en était consciente, elle verrai une image. Mais c’est la superposition d’image, pas traité par le système inhibiteur, qui rend difficile le traitement de l’information.

La Sérotonine est plus produite, dans le cas où les informations, réactions nucléaire, produite inconsciemment, sont positives. Stimulant l’apprentissage, en dormant, en validant ses propres théories. Stimulant l’apprentissage, par une solidification des neurones, par la Sérotonine.

5. Le Modèle Nucléaire, Electro-chimique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Interaction_forte

La Sérotonine (+) La Dopamine (N, associable, pour imager, à un Proton) La Nor-Adrénaline (-, associable, à un Neutron) Les autres, des déchets nucléaires.

La Psychologie et la Physique Quantique sont étroitement liés. Le Cerveau est un organe Chimique, Nucléaire, donc, Quantique et incertain. Malléable.

Pour imager :

Le Cerveau, est accro à la Sérotonine. La Nor-Adrénaline, c’est le démon, le fameux stress. La Dopamine, Quantiquement, Statistiquement, augmente la probabilité d’apparition des deux autres. Fini pour l’inné. Ensuite, y’a que l’acquis qui explique le reste. La Douance, la bi-polarité, la schizophrénie, les démences, jeunes et vieilles. Le diabète et Alzheimer, par dégradation nucléaire, pourquoi pas. Tout ça, c’est en lien avec la dopamine et en même temps, Quantiquement, en lien avec la Nor-Adrenaline. Un manque en Sérotonines, stimulera la production de Dopamine, pour trouver de la Sérotonine. Mais Quantiquement, la Nor-Adrenaline a un plus fort % d’apparition. La nor-Adrenaline inhibe les neurones, et il y a plus d’information inhibé que répondante, par économie électrique d’énergie. L’electricité n’est pas Quantique, elle suit un chemin, résistant. Dépendant de la bonne construction des neurones, stimulés par la Sérotonine et ses pouvoirs. L’inné devient négligeable dans ses théories. On est tous égaux.

C’est l’acquis dans le 0/6 ans. Le développement jusqu’à 25-30 ans, qui impactera le développement Dopaminergique des chemins neuronaux. Construit positivement, ou pas. Mais le négatif, est l’équilibre, trop de plaisir, n’est pas bon non plus, électriquement. Pouvant créer des courts-circuits, sur-chauffe, sur-tension. La théorie dopaminergique que je développe, à l’air d’expliquer beaucoup de choses. En lien avec une sur-production inné ou acquis de dopamines, grand facteur Quantique à pointer du doigt. Je serai plus pour un acquis, dans le 0 à 3 ans, par plaisir de la Sérotonine. Construisant de bon neurones, voulant plus de Sérotonine. En stimulant, la production de dopamines, par manque de réactions positive. Quantiquement, les autres Neuro-transmetteurs peuvent apparaître, mais le problème de bases, c’est la dopamine et in-finé, le potentiel manque de Sérotonine que ça induit. Plus il y a de Dopamine, plus le % de voir les apparaître la Nor-Adrénaline, dans le cas d’un cerveau sur-inhibé, est grande. (Principe d’incertitude) C’est pas forcément un manque de re-capture inné de la sérotonine. C’est peut-être 20 ans de neurones construit avec un déséquilibre Électro-chimique. Rendant difficile, la validation de la Sérotonine, par manque dans la genèse, des neurones actuellement actifs. L’impulsion électrique, qui est aussi électro-chimique, sera guidé par les deux en même temps. Quantique. Trop de Dopamine, pas assez de Sérotonine. De base, c’est pas équilibré, même si c’est positif. Il faut plus de Sérotonine, que de Nor-adrénaline, pour que l’information, soit consciemment, très positive. Les bombardements en Nor-Adrénaline, dans le 0 à 6, justifié ou injustifié, c’est l’interpretation de l’enfant qui crée le traitement, expliquerai les phobies. Les désordres émotionnels. Le 0 à 6 aura pour objectif de créer un petit être, capable de survivre à la vie sauvage. Tout ce qui sera négatif, sera fuit. Le positif, abusivement suivi par le cerveau, pour construire plus de neurones positifs, toujours plus. Pour tous les troubles émotionnels, ce mécanisme semble fonctionnel. Trop de Sérotonine, c’est pas bon non plus electriquement. Aveuglant, rendant accro au plaisir. Rendant rapide, le traitement de l’information. C’est l’équilibre électrique, qui permet de donner le TEMPS, d’analyser et réfléchir. Les troubles du spectre autistique ? Sûrement dopaminergique, avec en prime, un bombardement de Nor-Adrenaline inné, histoire d’être sur que ça soit bien compliqué. L’inné, ce que l’on associe actuellement à l’inné, c’est juste la dopamine. Dans certain cas grave, l’adrénaline. Mais dans les autres, c’est le manque de sérotonine dans l’enfance, et donc, le sur-plus de Nor-adrénaline. c’est fromage ou dessert, Sérotonine ou Nor-adrénaline, mais y’a forcément un des deux qu’est présent. Qui développera des troubles, par recherche inespérés, de Sérotonine. Par déséquilibre, créé dans l’enfance, inconscient. Consommant de l’énergie, par inhibition et production de Nor-Adrénaline. Prendre conscience, c’est stimuler un Neurone avec de la Sérotonine. Recommencer, c’est orienter son cerveau, vers un nouveau chemin neuronale. Le Darwinisme Neuronale, Animale. Chimiquement, le cerveau, ça peut pas être droit. Darwinement parlant, ça peu pas être droit. C’est l’adaptation l’intelligence. Ca l’a toujours été. Et cette intelligence, est électrique, électro-chimique, Quantique. C’est donc le manque d’équilibre électrique, surtout, qui va lentement tout dérégler. Faisant qu’a l’âge adulte, y’a pas assez de neurones construit pas la Sérotonine.

Le traitement des informations est dopaminergique, économe en énergie, but ultime du cerveau, qui est inconscient, chimique. Le cerveau, est inconscient de comment, il peut trouver de la Sérotonine. Il se replis sur les drogues, l’alcool, en échange.

Mais l’alcool et la Cocaïne, en stimulant production de Dopamine, stimule la production de Nor-Adrénaline, accélérant la dégradation Neuronale des neurones. Par manque de réactions nucléaire, en Sérotonine.

Psychotique, Névrotique. Le Plus grand raté Scientifique.

Je terminerai là dessus. Le lien que je fais entre le caractère Dopaminergique ou Sérotoniens du cerveau, en lien avec certaine maladie. Les Réseaux Dopaminergique (Nor-Adrénaline), en lien avec la maladie de Parkinson, le diabète, les cancers, les crises cardiaques, la schizophrènie et tous les troubles psychotiques et névrotiques, qui n’ont aucune différences. La Différence est acquis.

On parle toujours des malades, mais jamais des gens qui vont bien . Les Réseaux plutôt Sérotoniens, en lien avec la maladie d’Alzheimer. Mais la Sérotonine, comme on peut le voir chez les cancéreux qui se battent, sont positif. La Sérotonine, semble pouvoir aider la régénération auto-immune du corps, dont celles des neurones.

 

Guillaume Cluseau

Pas de Sérotonine ? Pas de conscience, sinon le cerveau se masturbe dessus pour en avoir plus.

La Nor-Adrénaline, le cerveau, il n’en veut pas. Il l’a fuit.

Ca lui fait du mal chimiquement, mais en même temps, ça participe à la production de la Sérotonine. Ca a ce pouvoir d’équilibre Électrique, le neutron.

La Dopamine c’est le Proton.

La Sérotonine ? Le résultat nucléaire principale.
Bien plus puissant énergiquement.

But ultime du cerveau, ce masturber à coup de Sérotonine, sans consommer d’énergie, le moins possible, au maximum.

C’est un capitaliste très vicieux, Freud était pas si loin.

Le plus gros bombardeur de Sérotonine, c’est le sexe.

A la base la sérotonine, c’est pour la survie, pour récompenser la survie et les bons choix.

Tous les animaux en ont, ou quelques choses dans le genre, potentiellement moins puissant énergiquement.

En même temps, Darwinement, La Vie Sauvage est trop dur pour être vivable, pour évoluer à ce point, comme nous.

Pour ça, il faut du plaisir, de la Sérotonine. Les Chats ont évolués vers l’Humain. Par amour des caresses.

( Psychologie du développement de 70 chats déshumaniséshttps://wiki-troll.fr/424-2/ [archive])

La Dopamine est faible énergiquement parlant, c’est sont volumes, sont nombres de mol/cm3, qui la rend puissante, comme l’hydrogène, le proton.

L’adrénaline, comme le neutron, aura tendance à stabiliser tout ça électriquement, permettant la création de molécules plus complexes, par fusions nucléaires, dans les neurones.

Comme toutes réactions nucléaires, il y aura des déchets, nous tuant à long terme.

Le grand déchet, c’est la Nor-adrenaline. Par manque de fusion nucléaire en Sérotonine, l’accumulation non productive d’adrénaline, va bouffer encore plus les neurones. Réduisant l’âge moyen, quantiquement, des Schizophrènes et autres dépressifs, troublés émotionnels.

J’approfondis les recherches, mais ces théories remettent beaucoup de choses en questions, j’ai besoin d’aide.

Juste, j’ai lu sur Wikipedia, il me semble, que le traitement électrique, pas electro-chimique, Electrique, dans les neurones, est produit par des solutions basiques comme le Potassium et le Sodium.

L’information Electrique, en passant, créé une réaction nucléaire dans le neurone, créant après actions, des récompenses, dont des déchets, des neutrons, et tant que le signal Electrique alimente le truc, a chaque tilt du neurone, a chaque réaction nucléaire, des neutrons sont relancés dans le neurone, pour permettre une nouvelle réaction en chaîne, jusqu’à arrêt du signal electrique, qui a chaque neurone, devient un peu plus electro-chimique. Les informations sont d’abord des réflèxes, puis inhibés et guidés dans le bon sens.

Le bon, celui dont le cerveau à conscience*.

Si y’a des neutrons, y’a de la réactions nucléaire, et donc, de la sérotonine après la réaction nucléaire, et un Neutron libéré , pour recommencer et récompenser le choix neuronale. C’est l’excitation, l’augmentation de dopamine, qui augmente la réaction nucléaire, à l’origine de la Sérotonine. Par le biais de l’adrénaline.

L’équilibre entre les trois, reste à définir. Mais ce qui est sur, c’est que c’est Quantique.

Si y’a plus de Sérotonine qu’au niveau  » normal d’excitation  » , directement accompagné dans le signal Electrique, la réaction s’alimente encore mieux, et y’a aussi un neutron de dégagé,après réaction ,pour recommencer.

Ou un autre, peut importe, faut le définir, mais ça image bien, et ça colle en grande partie avec les modèles actuels.

C’est nucléaire, c’est sur, et on manque de connaissances sur les principes de fusions nucléaires, dégradations et séparations des éléments, productions des atomes, et d’autres. Je pense que comprendre le cerveau, c’est ça le truc qu’il nous manque.

C’est les déchets nucléaires, des réactions neuronales, qui permettent de recommencer, et la Sérotonine, la récompense d’avoir choisis se chemin neuronal.

Récompensant positivement, ce Darwinisme Neuronale, que le cerveau pense être le bon. Demandant beaucoup d’énergie, pour modifier ce chemin, à l’âge adulte.

Même si c’est pas le bon choix, le cerveau récompense parce qu’il a choisit, et qu’il veut de la sérotonine, toujours plus.

C’est le manque de plaisir qui dégrade, le manque de Sérotonine, et la recherche du corps, par le biais de la dopamine, pour en avoir Quantiquement, statistiquement.

En cas d’échec, la Nor-Adrenaline est là, elle attend ou réagit, mais ne produit pas suffisamment de sérotonine pour satisfaire le cerveau, qui inhibe tous les neurones autour du chemin neuronale qu’il est sur d’être le bon.

Plus on est sur de nous, plus on inhibe d’autres idées. Plus, quantiquement, on est con et borné. Et c’est normal d’être intelligent, et con.

C’est le principe de cette théorie. Plus on est intelligent et sur, plus on inhibe les autres théories. Darwinisme neuronale.

Mais tant qu’on est pas ultra sur, consciemment et inconsciemment, la réaction sera neutre/voir négative. Pas suffisament positive, parce que mal compris.

Si le cerveau pouvait, il récompenserait plus fort. Toujours plus de Sérotonine.

Mais si le chemin neuronale n’est pas positif consciemment, il sera faiblement récompensés en sérotonine, créant de l’inconfort, et la volonté d’en avoir plus, autrement, pour combler. Le cerveau est un capitaliste de l’énergie, un flemmard.

L’alcool est a souligné, c’est surement un des pires à participer dans tout ces dérèglements électriques, tellement il est présent statistiquement.

Internet, le téléphone, le café, le sucre, toutes les drogues. Appuie sur la dopamine qui statistiquement, augmente la Sérotonine. Mais c’est bien la Sérotonine l’objectif et ça, c’est inconscient, pour tout le monde. Les Drogues Durs s’attaques directement à la Sérotonine, et c’est ça qui les rend si agréable.

Mais c’est ceux qui n’arrive pas à produire de Sérotonine consciemment, qui se perde dedans.

Je fais une analyse des drogues sur Wiki-Troll, qui mérite d’être lu.

La Cocaine et l’alcool sont à soulignés, comme étant représentatif des personnes ayant du mal à naturellement, consciemment, produire de la Sérotonine.

Les Liens avec le fait de boire beaucoup d’eau, avoir tout le temps soif, par non récompense. Alors que l’eau, ça récompense par la Sérotonine, chez tout le monde.

Etre accro à la Sérotonine, c’est l’explication de l’intelligence Humaine, vouloir plus, et être récompensé positivement.

Si y’a jamais de Sérotonine, le neurone ne se régénère pas, et accélère son vieillissement, par dégradation nucléaire de la Nor-Adrénaline.

Un nouveau paradigme. En Psychologie, mais en médecine aussi. Je suis sur que le diabète, c’est un déchet nucléaire de la Nor-Adrénaline, déjà identifié. Je suis pas chercheur, je travail dans une usine, j’ai besoin d’aide.

Comme la Relativité Général, la Psychologie explique un domaine. Le Conscient.

La Relativité Restreinte, la Psychologie Quantique, en explique un autre. L’inconscient.

Les rêves ? Des réactions nucléaires, on arrête pas une pile. Et le cerveau à toujours envie de se masturber à coup de sérotonine, dés qu’il peut, inconsciemment, chimiquement.

Chose qu’il fait en rêve. Sauf dans le cas des névrosés, qui font des cauchemars, par incapacité à communiquer avec leurs inconscients, et donc produire de la Sérotonine.

Ca expliquerai enfin, l’érection le matin, ainsi que le manque d’érections.

Par manque de Sérotonine, de façon habituel, régulièreencrée neuronalement, sur des années et des années de mauvaises productions, mal récompensé. Inhibé.

La pensées en arborescence. Le cerveau associe tout un groupement de neurones, par communication inter-neuronale ( Neurotransmetteur).

Mais c’est le système inhibiteur qui choisit ceux qu’il veut. Ceux habituellement récompensé en Sérotonine, ils auront construit des neurones plus conducteur du courant. D’où l’importance de l’enfance, qui seront les premières pierres d’un mur vite bancale.

Plus on est conscient, moins y’a de neurones inhibés, plus t’as d’énergie disponible pour positiver. Si t’inhibe les 3/4 de tes neurones pour en choisir un, tu consommes beaucoup d’énergie. Du stress.

La Sérotonine (+) La Dopamine (N) La Nor-Adrénalie (-) Les autres, des déchets nucléaires .

Je développe un projet communautaire, comme Wikipedia. Les autres Chapitres et la Théorie, sont Disponibles gratuitement ici : https://wiki-troll.fr/document-wiki-troll/

Piaget s’est gouré, on a pas 50 ans devant nous pour changer ça.

Guillaume Cluseau.


Le Site est en Développement, tout ça est très récent ( 26/12/19) !

Mais n’hésitez pas à me contacter, peu importe le sujet !

J’ai l’ambition,
à l’avenir, d’ouvrir un site internet ‘ La boite à Psy ‘.
L’idée,
1 réponses mail par jour, peu importe le sujet !
Parce qu’on est Internet,
et qu’on est jamais seul.